Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 14:22
AG 2015 : le bureau
AG 2015 : le bureau

C'est devant quatorze personnes que Jacques Langevin, président de la section de la Libre Pensée castélorienne, a ouvert l'assemblée générale de l'association. Il a précisé que localement, le nombre d'adhérents se maintient à une bonne trentaine. On peut même noter, suite à la conférence sur la fin de vie organisée en décembre, deux nouvelles adhésions à la section. "Cette conférence a été très intéressante et nous avons eu de bons retours des personnes présentes ce jour-là."

Hansi Brémond, président départemental de la Libre Pensée, a pris la parole pour dire que "la section du Mans est en progression et qu'elle recrute de jeunes libres penseurs", ce qui manque un peu dans la section de Château-du-Loir. "Dans le département, on compte actuellement 11 sections et on sent un petit renouveau dans certaines d'entre elles. Je suis très attaché à la Libre Pensée sarthoise et aux sections que j'aime rencontrer et redynamiser au besoin. Elle existe depuis 1880 sans interruption hormis lors de la seconde guerre mondiale."

AG 2015 : quelques participants
AG 2015 : quelques participants

Un petit débat s'est alors instauré entre les différents participants. Tout d'abord un retour sur le sujet de la dernière conférence et l'espoir de voir afficher clairement dans la prochaine loi "Claeys-Léonetti" le droit à mourir dans la dignité. Certains pensent que, pour que le droit de la personne soit respecté, elle devrait écrire une lettre contenant ses volontés et la déposer chez son médecin et chez son notaire avec son testament.

Puis, fut abordé le sujet de la Libre Pensée, elle même. À Château-du-Loir, il ressort que cette association plutôt d'essence philosophique quant aux idées qu'elle défend, a toujours eu une certaine activité. Chacun fut d'accord pour reconnaître que, de nos jours, elle a plus que jamais, au vu des évènements qui se sont déroulés au début de l'année, sa raison d'être. Le Libre Penseur n'est plus, comme on le définissait autrefois, "un bouffeur de curé qui souhaitait être enterré civilement" mais c'est un garant de la laïcité donc du respect de chacun de croire ou de ne pas croire. Le Libre Penseur défend l'éducation pour tous. S'il se montre antireligieux dans tout ce qui touche au domaine public, c'est pour le respect de la loi de 1905. Par contre, dans le domaine privé, il respecte les idées de chacun. Quelle que soit la religion des uns ou des autres, cela relève de la vie privée et ne doit pas interférer dans le domaine public.

Ces quelques idées évoquées pourraient déboucher sur un débat plus large, ouvert au public, sur la Laïcité.

L'heure avançant, on passa au bilan financier présenté par Lionel Royer, trésorier de la section. Ce bilan fait apparaître un léger déficit dû aux activités de la section et au peu de rentrées d'argent.

Jacques Langevin donna lecture d'une lettre émanant de Daniel Moriette, secrétaire, qui souhaite arrêter sa fonction pour des raisons de santé, fonction qu'il a exercée de 1988 à ce jour. Monique Royer s'est proposée pour le remplacer ce qui a été adopté à la majorité.

Le président leva la séance en remerciant les différentes personnes présentes et aussi Hansi Brémond qui avait fait le déplacement depuis Le Mans pour venir animer la réunion.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages