Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2016 1 25 /04 /avril /2016 10:23

De part et d’autre du Loir, deux rivières, Le Long sur les terres de Racan et l’Ire vers Château-du-Loir ont une destinée commune, se rejoindre dans le Loir. L’instituteur du RPI Bueil-en-Touraine- Villebourg, François Chalard, a eu l’idée de créer une chorale éphémère qui réunirait les élèves de Bueil et les choristes de Chante l’Ire, chorale dont il est membre.

Il proposa ce projet à ses partenaires qui furent aussitôt emballés par l’idée. Avec les enfants et leurs parents, un contrat fut établi et sur les 34 élèves de l’école, 28 enfants du CP au CM2 signèrent sans hésiter. Le contrat fut parfaitement respecté et dimanche après-midi, dans le cadre superbe de la collégiale de Bueil, les voix des enfants se mêlèrent à celles des adultes pour offrir un chœur merveilleux avec deux chants : Le cacaoyer de Pierre Lozère et Où vont les ballons de Michel Legrand.

L’heure du concert ayant sonné, les choristes adultes firent leur entrée accompagnés chacun par un ou deux enfants, sous les applaudissements des 150 personnes ayant pris place dans la collégiale.

Le public était nombreux pour écouter cette belle chorale
Le public était nombreux pour écouter cette belle chorale

Le public était nombreux pour écouter cette belle chorale

Mais, avant d’avoir le plaisir d’écouter ces voix sublimées par une acoustique exceptionnelle, laissons la parole à François Chalard, maître d’œuvre de cette manifestation. « Deux rivières se sont réunies un jour pour créer cette chorale. Ce concert est né de l’énergie et du soutien de beaucoup de personnes. Je tiens à remercier les choristes de Chante l’Ire qui ont accepté de chanter pour l’école et avec les enfants, sans contrepartie financière ce qui les a obligés à apprendre deux nouvelles chansons. Je remercie aussi notre chef, Renzo Mayda, pour son engagement, l’école de musique pour l’agréable visite que nous avons effectuée lundi soir avant de répéter avec les choristes. En fait, je remercie tous ceux qui nous ont soutenus. Cette manifestation n’a aucun but lucratif. Le seul but recherché est le plaisir de chanter mais malgré tout, je dois avouer que si le son du piano que nous avons loué est très beau, la note qui l’accompagne est un peu salée !

François Chalard lors de son discours

François Chalard lors de son discours

Je vous invite à aller discuter avec M. Dupont qui tient un stand à l’entrée de l’église Saint Pierre et présente des instruments de musique. »

Le stand de M. Dupont

Le stand de M. Dupont

Ce discours achevé, François Chalard présenta un à un tous les choristes en commençant par les enfants. Puis, les voix s’élevèrent pour le plus grand plaisir de tous.

Le plaisir du chant choral était palpable lors de la prestation des enfants aux côtés des adultes
Le plaisir du chant choral était palpable lors de la prestation des enfants aux côtés des adultes
Le plaisir du chant choral était palpable lors de la prestation des enfants aux côtés des adultes
Le plaisir du chant choral était palpable lors de la prestation des enfants aux côtés des adultes
Le plaisir du chant choral était palpable lors de la prestation des enfants aux côtés des adultes

Le plaisir du chant choral était palpable lors de la prestation des enfants aux côtés des adultes

 Les chants communs terminés, les enfants purent s’asseoir dans le chœur de l’église pendant que les adultes proposèrent les chants de leur répertoire.

À l’entracte, l’APE « Le Long des écoles » proposait boissons et gâteaux pour aider au financement de la location du piano.

Les enfants laissent la place à Chante l'Ire
Les enfants laissent la place à Chante l'Ire

Les enfants laissent la place à Chante l'Ire

En allant à la rencontre des acteurs, on a pu entendre, côté parents : « Cette initiative était vraiment très intéressante. C’était une excellente idée. Cette expérience a prolongé le voyage scolaire que mon fils avait fait en maternelle avec Sandrine, son institutrice. C’était un séjour de 3 jours sur le thème de la musique. » Côté enfants : « Ça nous a bien plu ! On a beaucoup aimé chanter avec des vrais chanteurs. La visite de l’école de musique, c’était super ! »

Ainsi se termine l’histoire de la chorale éphémère « Le Long de l’Ire ». Renaîtra-t-elle l’an prochain ? Ça, c’est une autre histoire à écrire.

Partager cet article

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans chorale
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages