Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 avril 2016 7 03 /04 /avril /2016 16:01

C’est devant une quinzaine de personnes que Jacques Langevin, président de la section de Libre-pensée de Château-du-Loir, ouvrit la séance en rappelant les principes de ce mouvement philosophique respectueux de la laïcité dans le sens noble du terme en faisant un petit rappel de la puissance de la section lors de sa création en 1882, la première du département, et comptait 700 adhérents en 1900. En 1957, ils étaient encore 153 à adhérer à la section et aujourd’hui, seulement 35. La question qu’il se pose et qu’il pose à tous les présents : « Les Libres-penseurs doivent-ils encore bouffer du curé ? » la réponse est : « Oui, bien sûr, mais de manière différente. La Libre Pensée défend la liberté de conscience des individus et les différentes religions restent des obstacles à l’évolution de l’humanité. »

« De tout temps, la Libre-pensée a été anticléricale. Elle lutte pour la séparation du religieux, des affaires cultuelles de la vie politique. Elle est aussi antimilitariste car, pour elle, l’intérêt des militaires (et c’est très net quand ils prennent le pouvoir) c’est d’être contre l’émancipation des peuples. Actuellement, les exemples sont nombreux dans le monde. La Libre-pensée se définit aussi comme anticapitaliste car le capitalisme crée des inégalités sociales. » C’est avec ce rappel des bases de la Libre-pensée qu’Hansi Brémond, président départemental de la Libre-pensée, venu du Mans pour engager avec les adhérents et sympathisants de Château-du-Loir une discussion sur le sujet suivant : « La république est-elle encore laïque ? », entama la discussion. Il précisa qu’au Mans, le nombre d’adhérents est en augmentation et que les bases qu’il vient de rappeler sont fédératrices et amènent des jeunes.

Autour de la salle, la discussion est animée.

Autour de la salle, la discussion est animée.

Le combat contre les religions est-il encore d’actualité ?

C’est un combat qui ne doit pas cesser. On peut en faire le constat tous les jours : radicalisation de certains jeunes avec l’islam pouvant aller jusqu’aux attentats terroristes, partisans de la Manif pour tous, lutte contre l’IVG, développement des communautarismes…De nombreux exemples sont probants et ce, dans toutes les religions ! Il est facile de remarquer que les églises ont de moins en moins d’adeptes mais que, malgré cela, elles ont toujours beaucoup de poids auprès des populations.

Quand on se penche sur la lecture des différents livres constituant la base des religions : bible, coran, thora, on retrouve toujours le même principe : « C’est Dieu qui a voulu qu’il y ait des pauvres et des riches. » Cette base permet un contrôle social de la population par la religion. Si Dieu (quel que soit son nom) est à l’origine de cette situation, nous devons l’accepter ce que ne veut surtout pas faire le libre-penseur qui estime avoir le droit de disposer de son corps et de sa conscience et ne peut se satisfaire de données préétablies. Le combat contre les dogmes de toutes les religions reste une des priorités de la Libre-pensée qui conseille à ses adhérents et sympathisants de rester prudents sur le rôle tenu par l’église qui est, quoi qu’on en dise, restée sectaire et continue à proférer des aberrations !

Une des personnes présentes a fait remarquer : « Il y a un côté positif d’accoler le mot Laïcité aux mots Liberté, Égalité, Fraternité mais aussi un côté négatif c’est, qu’au nom de la Laïcité, on tolère que dans des lieux publics des femmes, volontaires ou non, s’exhibent entièrement ou en partie voilée. » Le problème est identique pour tous les signes extérieurs, relatifs aux religion,s affichés ouvertement dans les lieux publics. Où commence la Laïcité et où sont ses limites ? Il faut rester très vigilant à ce que l’on peut appeler la Laïcité à priorité variable. La loi de 1905 concerne tous les cultes donc, la Laïcité doit être respectée par l’état qui doit la rétablir dans les services publics et à l’intérieur de l’État lui-même.

Un de participants, directement concerné suite à un décès dans sa famille, met en garde contre les associations qui viennent spontanément proposer leur aide et leur soutien en profitant du désarroi et de la faiblesse momentanée qui peut toucher certaines personnes en cas de perte d’un proche ou de fragilité passagère. Comme avec les sectes, il peut y avoir un embrigadement de la personne et de sa famille sans qu’ils s’en rendent compte.

L'ensemble des participants à l'issue du débat

L'ensemble des participants à l'issue du débat

Après plus d’une heure d’échanges, chaque participant, bien conforté dans son esprit de Libre-penseur, est reparti prêt à défendre ses idées tout en expliquant le bien-fondé de sa vérité qui est née d’une réflexion raisonnée et non de dogmes assénés par l’une ou l’autre des religions qui de tout temps n’ont poursuivi qu’un seul et même but, asservir l’homme et gouverner le monde.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages