Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 09:42
Saint-Paterne aux couleurs celtiques
Saint-Paterne aux couleurs celtiques
Saint-Paterne aux couleurs celtiques
Saint-Paterne aux couleurs celtiques
Saint-Paterne aux couleurs celtiques
Saint-Paterne aux couleurs celtiques

Saint-Paterne aux couleurs celtiques

Une belle météo pour cette 29ème édition de la foire de Saint-Paterne-Racan a incité les visiteurs à venir nombreux arpenter les différents espaces dédiés à cette manifestation placée cette année sous le signe de la culture celtique.

L’organisation de la journée est placée sous la responsabilité du syndicat d’élevage pour l’exposition d’animaux de la ferme et de l’association « Les Bénévoles » pour la foire proprement dite, la décoration du gymnase et la restauration. Tout au long de la journée, des musiques celtes retentirent dans l’espace de la fête.

Quel plaisir de déambuler parmi les différents stands avec un beau soleil
Quel plaisir de déambuler parmi les différents stands avec un beau soleil
Quel plaisir de déambuler parmi les différents stands avec un beau soleil
Quel plaisir de déambuler parmi les différents stands avec un beau soleil
Quel plaisir de déambuler parmi les différents stands avec un beau soleil
Quel plaisir de déambuler parmi les différents stands avec un beau soleil
Quel plaisir de déambuler parmi les différents stands avec un beau soleil

Quel plaisir de déambuler parmi les différents stands avec un beau soleil

Le côté foire

Depuis plus d’une semaine les organisateurs s’affairaient dans le village pour délimiter les emplacements de chaque exposant. Cette année, dans une partie de la rue Léo-Lagrange et tout au long de la rue de la gare, ce sont près de cent marchands qui proposaient des vêtements, des CD, des plantes et plants, des légumes dont des asperges, des melons, des fraises et bien sûr, pour rester en adéquation avec le thème de l’année, des artichauts bretons. Quelques étals étaient consacrés à de la restauration rapide.

Des artisans locaux, profitant de l’affluence de populations locales mais aussi des environs, présentaient leur savoir-faire. Sur l’aire du stade, place aux engins agricoles rivalisant de puissance et de taille qui côtoyaient tracteurs énormes et tondeuses de toutes sortes.

 

Bouge ton bled et les GRBueil font la promotion de leurs futures manifestations
Bouge ton bled et les GRBueil font la promotion de leurs futures manifestations

Bouge ton bled et les GRBueil font la promotion de leurs futures manifestations

Des associations

C’est ce site qu’avaient choisi Bouge ton bled pour tenir sa buvette et faire de la publicité pour leur prochain festival des 24 et 25 juin prochains. Tout près, un autre stand associatif était tenu par des jeunes colons des GRBueil qui vendaient des gâteaux pour aider au financement de leur prochain séjour en Corse à la découverte du GR20.

Après une longue attente, on peut enfin s'asseoir et apprécier la nourriture
Après une longue attente, on peut enfin s'asseoir et apprécier la nourriture
Après une longue attente, on peut enfin s'asseoir et apprécier la nourriture

Après une longue attente, on peut enfin s'asseoir et apprécier la nourriture

La restauration avec « Les Bénévoles »

Les Bénévoles ont à cœur de proposer une nourriture de qualité aux visiteurs qui font le choix de manger un vrai repas sur place. Pour cela, chacun met la main à la pâte et aide à la préparation des repas. Le nouveau président des Bénévoles, Benjamin Lamandé confiait : « Nous avons préparé 650 entrées. C’est le nombre de repas que nous pourrons servir aujourd’hui. »

Les gens ne s’y trompent pas et, dès midi, une file de plusieurs affamés s’est formée auprès du barnum. Au fur et à mesure que l’heure s’avançait, la file s’allongeait et, vers 14 h, certains étaient encore entrain d’attendre leur tour pour venir déguster les menus du jour alors que les plus chanceux quittaient la table pour retourner profiter de la foire, retrouver des connaissances et discuter de choses et d’autres parmi lesquelles les prochaines élections de Saint-Christophe qui alimentaient quelques conversations.

Quelques remarques entendues dans les files d’attente : « On ne comprend pas ce qui se passe, ça n’avance pas…Il doit y avoir un problème d’organisation….Comment se fait-il que la file ne bouge pas…En guise de déjeuner, on va nous servir le goûter… »

Il est vrai que l’on a pu remarquer quelques nouvelles têtes parmi Les Bénévoles. Laissons-leur de temps de prendre leurs marques et tout s’arrangera !

La fête foraine, plaisir des petits et des grands
La fête foraine, plaisir des petits et des grands

La fête foraine, plaisir des petits et des grands

La fête foraine

Depuis le milieu de la semaine dernière, les forains ont commencé à occuper la place de la République. Comme chaque année, le premier à s’installer est l’important manège des autos-tamponneuses. D’ailleurs, dès vendredi soir, il accueillait ses premiers amateurs en leur offrant le premier tour gratuit. Puis, les baraques de jeux divers : adresse, loterie, se mirent en place ainsi que le grand stand de confiserie et le manège pour les plus jeunes.

Car, pour les enfants du secteur, la foire de Saint-Paterne est synonyme de quelques tours de manège et, en début d’après-midi, il fallait s’armer d’un peu de patience pour trouver une place libre. Une foule nombreuse avait envahi la place pour profiter de ces rares distractions et du soleil radieux qui réchauffait tout le monde.

Les chevaux et leurs récompenses
Les chevaux et leurs récompenses

Les chevaux et leurs récompenses

Les chevaux de trait de Jean-François Lafon

Fidèle de la foire de Saint-Paterne-Racan, Jean-François Lafon expose ses magnifiques chevaux de trait. Sur la porte intérieure de son camion, nombreux sont les trophées remportés par ses animaux. Ses chevaux sont dressés pour le travail dans les vignes et pour le débardage. Mais leur activité ne s’arrête pas là. Ils sont demandés pour des mariages mais aussi, depuis quelques temps, pour des enterrements, Jean-François ayant fait l’acquisition récemment d’un corbillard hippomobile.

Les ateliers ont connu le succès
Les ateliers ont connu le succès
Les ateliers ont connu le succès

Les ateliers ont connu le succès

Le salon rurali-tech : les ateliers d’impression 3D

Dans la grande salle de l’espace multimédia, de nombreux curieux étaient très intéressés par cette nouvelle technologie : l’impression en 3 D. Pour présenter ce nouvel outil, l'association Wheeldo et IdeOkub de la Flèche étaient présents pour faire découvrir à tous, le monde de la 3D. Les animateurs de l’association Wleeldo avaient prévu plusieurs supports pour les enfants qui, stylo spécial 3 D en main, pouvaient réaliser différents objets : monture de lunettes, animaux, etc.. Mais, ce qui était le plus passionnant, tant pour les enfants que pour leurs parents, c’était la réalisation d’une figurine représentant la tête de leur enfant en 3 dimensions.

Tout d’abord, l’animateur scannait avec un scanner spécial la tête de l’enfant. Le scan s’affichait sur l’écran de l’ordinateur puis, grâce au logiciel, quelques temps après, la réalisation de la petite sculpture pouvait être lancée par l’enfant qui, à l’aide de la souris, n’avait qu’à appuyer sur le triangle dans la barre d’outils.

Pouvoir repartir avec une sculpture à son effigie, quel bonheur ! Seul bémol, la réalisation n’est quand même pas instantanée mais tous ceux qui étaient sur liste d’attente n’auraient laissé leur place pour rien au monde.

Le Zorro de la ruralité récompensé
Le Zorro de la ruralité récompensé

Le Zorro de la ruralité récompensé

Remise de médaille à Henri Zamarlik

Chaque année, la foire de Saint-Paterne est aussi le lieu où de nombreux élus du territoire et du département viennent prendre des nouvelles du monde rural. Après avoir fait un tour de la manifestation sous la conduite de Jean-Pierre Poupée, maire de la commune, tout le monde se retrouva à la salle des fêtes pour les incontournables discours dont la teneur portait sur : « l’aide à apporter au développement des activités sur ce secteur, l’importance du rôle joué par le Pays au niveau des particuliers, des entreprises et de la Région, la nécessité de favoriser les circuits courts et de privilégier les produits locaux notamment dans les cantines du territoire…. »

Jean-Gérard Paumier, président du Conseil Départemental tint à honorer Henri Zamarlik pour le travail qu’il a accompli lors de ses 23 années passées en temps que conseiller général sans jamais faillir à la défense du monde rural. En lui remettant la médaille du département et un beau et volumineux livre rouge datant de 1888 intitulé : Dictionnaire de la Vie pratique, À la ville et à la Campagne et sous –titré « Les notions d’une utilité générale et d’une application journalière… », le président Paumier précisa : « Vous resterez pour nous le symbole de la ruralité qui se bat et qui y croit. » Celui que tout le monde appelait « le Zorro de la ruralité » m’a dit avec humour en présentant ce dictionnaire : « Jean Germain m’avait promis de m’amener un des pavés utilisés pour la réfection de la rue Nationale à Tours. Il n’en a pas eu l’occasion mais, je considère qu’avec ce gros volume, le pavé est désormais entre mes mains. »

Toutes les allocutions achevées, chacun put partager le verre de l’amitié.

De quoi se documenter durant de longues soirées

De quoi se documenter durant de longues soirées

Partager cet article

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans foire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages