Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 16:15
30ème fête de la pêche à la Roche Racan
30ème fête de la pêche à la Roche Racan

Comme chaque année, la fête de la pêche s’est déroulée en contrebas du château de la Roche Racan, château qui a appartenu autrefois, au poète Honorat de Bueil, seigneur de Racan. Propriété durant de longues années de M. Brackers de Hugo qui a toujours soutenu activement cette manifestation, c’est depuis son décès, sa fille Madame Geneviève Lapeyre qui en est la propriétaire et qui maintient cette tradition de mettre à disposition les prés et le bief de la rivière pour que cette fête puisse avoir lieu.

Les enfants ont leur coin de pêche
Les enfants ont leur coin de pêche
Les enfants ont leur coin de pêche

Les enfants ont leur coin de pêche

Petite nouveauté pour cette 30ème édition, c’est le samedi qui a été retenu en lieu et place du dimanche. Malgré cette modification, dès le petit matin, 121 adultes se sont engagés pour la première manche qui a plutôt donné de bons résultats : des prises de plus de 3 kg ont été enregistrées et quelques-unes entre 2 et 3 kg, ce qui a fait de nombreux heureux.

Le coin pêche des adultes
Le coin pêche des adultes
Le coin pêche des adultes

Le coin pêche des adultes

Tout compte fait, au cours de cette 1ère manche, peu de pêcheurs se sont retrouvés sans la moindre truite mais, tous se sont pressés de gagner la file d’attente pour s’engager dans la seconde manche en espérant pour certains faire aussi bien et pour les autres améliorer leur résultat.

La file d'attente pur la 2ème manche

La file d'attente pur la 2ème manche

Pendant que les pêcheurs taquinaient les truites, les cuistots et autres petites mains de l’association « Les Joyeux de l’Escotais » s’impliquaient dans la préparation des entrées, cuisson des grillades et des frites, fonctionnement de la buvette, pour répondre aux demandes de ces lève-tôt qui vers 10 h commençaient à avoir des tiraillements au niveau de l’estomac et ressentaient le besoin de s’hydrater quelque peu.

Pendant ce temps, Christian Madieu, président de l’association « Les pêcheurs de l’Escotais » se déplaçait d’un barnum à l’autre pour vérifier que tout se passait pour le mieux.

On s'affaire pour les repas du midi
On s'affaire pour les repas du midi
On s'affaire pour les repas du midi
On s'affaire pour les repas du midi

On s'affaire pour les repas du midi

Après la pause méridienne, alors que les plus acharnés continuer de taquiner hors concours les quelques truites qui leur avaient échappé, les responsables s’affairèrent pour préparer le classement et la remise des lots prévus pour le milieu de l’après-midi en présence de la propriétaire du château et de nombreux élus du territoire. Avant de commencer la distribution des récompenses, Christian Madieu fit un petit historique de la manifestation. « Au cours des 30 années, ce sont 1860 enfants de moins de 12 ans et 3320 adultes qui ont participé à la réussite de cette journée….Depuis la création par la Fédération Nationale de créer une journée « Fête de la pêche » sur un secteur où la pêche serait possible sans carte de pêche, M. Brackers de Hugo et le comité des fêtes de Saint-Paterne nous ont contacté pour nous joindre à eux et continuer ce qu’ils faisaient à la Roche Racan. Et, depuis 30 ans, nous organisons cette fête le premier week-end de juin avec maintenant « les Joyeux de l’Escotais»…J’aurai une pensée toute particulière pour l’ancien propriétaire des lieux, M. Brackers de Hugo, aujourd’hui disparu, qui nous a soutenus financièrement et matériellement. Aujourd’hui, sa fille et son mari continuent de nous aider pour pérenniser cette fête, la seule à être organisée dans le département de l’Indre-et-Loire depuis 30 ans…Je ne pensais pas que cela durerait 30 ans avec les nombreux déboires liés à la réglementation : interdiction de barrer la rivière, couper les nénuphars, vente de boissons à la buvette, etc… C’est pourquoi nous sommes arrivés sur le bief sinon, il n’y aurait plus de fête de la pêche. Le bief est entièrement nettoyé et curé par la propriétaire… » Puis vinrent les remerciements à tous ceux qui ont aidé « Les Pêcheurs de l’Escotais » tant financièrement que matériellement. Ensuite, il fit allusion au parcours pêche destiné aux jeunes de moins de 15 ans sur la commune de Saint-Christophe, dans les prés de la commune. « Ce secteur leur est entièrement réservé du 1er mai à la fermeture, le 18 septembre, minis de leur carte de pêche. » Il rappela l’activité pêche dans le cadre des TAP sur Saint-Christophe qui permet à 13 enfants de bénéficier de cours avec une animatrice de la fédération de pêche 37. « Je m’adresse aux mairies de Saint-Paterne-racan et de Neuvy-le-Roi pour voir s’il serait possible de faire la même chose dans leur commune. » Et il clôtura son allocution par ces mots : « Un grand merci à tous de venir nous voir dans ce magnifique cadre, sur les bords de l’Escotais qui est en plein réaménagement. » Puis, les pêcheurs engagés purent venir chercher leur récompense. Il faut savoir que le plus jeune engagé avait 2 ans et le plus âgé, 90 ans !

Après la tombola, les convives se préparent pour le dîner
Après la tombola, les convives se préparent pour le dîner
Après la tombola, les convives se préparent pour le dîner

Après la tombola, les convives se préparent pour le dîner

La Banda Soiffée a fait bouger les convives

La Banda Soiffée a fait bouger les convives

Pendant le tirage de la tombola, les premiers convives s’installèrent sous les barnums réservés à la restauration et, tout au long de la soirée, la Banda Soiffée de Parçay-Meslay joua quelques morceaux entraînants devant les 330 personnes restées pour partager ensemble le repas champêtre prévu par les organisateurs.

Jules Pavy, 9 ans, gagnant du concours enfants, est fier de ses 6 truites.

Jules Pavy, 9 ans, gagnant du concours enfants, est fier de ses 6 truites.

Puis, vers 23 heures, alors que la nuit était tombée, tout le monde se regroupa au bord de l’étang pour assister au superbe feu d’artifice qui marquait en beauté, la fin de cette 30ème fête de la pêche.

Les résultats :

Classement enfants : Pavy Jules, 9 ans, 2,480 kg ; Nobilleau Antoine, 12 ans, 2,295 kg : Delmaire Léo, 12 ans, 1,810 kg ; Salmon Corentin, 10 ans, 1,690 kg ; Morin Cloé, 10 ans, 1,460 kg

Classement adultes femmes : Noyau Morgane, 1,618 kg ; Le Noble Mireille, 1,020 kg ; Mancop Nadia, 0,952 kg ; Arlot Françoise, 0,718 kg ; Cartier Sonia, 0,372 kg

Classement adultes hommes : Roullet Michel, 3,378 kg ; Audoin Michel, 2,990 kg ; Félicier Pierre, 2,932 kg ; Bègue Judicaël, 2,910 kg ; Gazeau Lilian, 2,240 kg

Chez les adultes , sur les 121 pêcheurs, seuls 91 ont pris des truites.

La prise la plus petite revient à Moge Michel : 196 g.

Un beau feu d'artifice clôtura cette manifestation
Un beau feu d'artifice clôtura cette manifestation
Un beau feu d'artifice clôtura cette manifestation
Un beau feu d'artifice clôtura cette manifestation
Un beau feu d'artifice clôtura cette manifestation
Un beau feu d'artifice clôtura cette manifestation
Un beau feu d'artifice clôtura cette manifestation

Un beau feu d'artifice clôtura cette manifestation

Partager cet article

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans manifestations
commenter cet article

commentaires

arlette 07/06/2016 12:50

une très belle ambiance

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages