Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2016 1 08 /08 /août /2016 15:27

Dimanche, à l’initiative de Maxime Guinard, chargé du tourisme mais aussi de la communication et du développement économique à la communauté de communes Pays de Racan, et Didier Descloux, vice-président responsable de la commission culture-tourisme, se tenait la 3ème journée découverte intitulée : « Autour de Neuvy-le-Roi et Bueil-en-Touraine ».

 

Découverte du patrimoine Novicien avec Madeleine Fargues
Découverte du patrimoine Novicien avec Madeleine Fargues

Découverte du patrimoine Novicien avec Madeleine Fargues

Le matin à Neuvy-le-Roi

La journée débuta à 11 h, sur la place du Mail de Neuvy-le-Roi où, une centaine de personnes s’était rassemblée autour de Madeleine Fargues, présidente des Amis de la Chapelle Saint-André, nouveau point info tourisme de la CCPR. C’est donc à la suite de Madeleine que ces personnes purent découvrir, en empruntant des passages peu connus du public, l’histoire du village de Neuvy-le-Roi, par son bâti ancien et ses jardins : l’ancien cimetière à la place du mail, le lavoir de la petite lessive détruit dans les années 70, l’église construite au VIème siècle, modifiée au XIIème et agrandie au XVIème, les halles, sur l’actuelle place, créées par Jacques de Beaune avec une prison, une justice seigneuriale et la construction de la mairie par l’architecte Boileau constructeur du Grand Palais à Paris, fin XIXème.

Cette visite placée sous le signe du patrimoine retint l’attention des participants pendant une bonne heure puis, tous se retrouvèrent à la chapelle Saint-André, où Anne Piégu, photographe, présenta son exposition de photographies mettant en scène des personnes du territoire. On pouvait noter dans l’assistance la présence de Madame Babonnaux qui donna pour 1 € symbolique le bâtiment chargé d’histoire à la communauté de communes

Pique-nique urbain devant la chapelle

Pique-nique urbain devant la chapelle

Un apéritif suivi d’un pique-nique sur le parvis de la chapelle, offerts par la CCPR aux personnes présentes, termina cette première partie du programme.

L’après-midi démarra vers 14 h, par une randonnée pédestre de 5 km partant de l’étang des Arguillonnières, encadrée par le club rando de la Castelvalerie autour de Neuvy-Le-Roi. Vu la forte chaleur qui régnait ce jour-là, les amateurs de marche furent un peu moins nombreux que ce qui était attendu car, « on n’a pas idée de nous faire marcher avec une chaleur pareille ! »

Pique-nique champêtre à Bueil-en-Touraine
Pique-nique champêtre à Bueil-en-Touraine

Pique-nique champêtre à Bueil-en-Touraine

Poursuite de la découverte à Bueil-en-Touraine

Puis, entre 16 et 18 h, c’est sur Bueil-en-Touraine que les nombreux participants à la journée se retrouvèrent pour une déambulation dans le village sous la chaleur ou/et une visite au frais dans la collégiale, le tout organisé par l’association « Autour de la Collégiale ».

Les sacs pique-nique, prévus également pour une centaine de personnes, furent distribués dès 18 h 30, et les gens pouvaient s’installer dans le terrain situé sous le parking de la salle des fêtes soit sur des tables soit sur l’herbe pour se sustenter avec les repas préparés par La Bonne Franquette d’Épeigné-sur-Dême.

Le planétarium, grosse structure gonflable de 5 m de diamètre accueille les visiteurs du ciel
Le planétarium, grosse structure gonflable de 5 m de diamètre accueille les visiteurs du ciel
Le planétarium, grosse structure gonflable de 5 m de diamètre accueille les visiteurs du ciel

Le planétarium, grosse structure gonflable de 5 m de diamètre accueille les visiteurs du ciel

Pendant ce temps, par groupe d’une vingtaine, les personnes pouvaient entrer dans le planétarium installé à l’intérieur de la salle des fêtes, pendant une vingtaine de minutes, et pénétrer dans la voûte céleste avec le ciel du jour pour écouter Bertrand Milteau expliquer les étoiles, les constellations, les galaxies.

"Depuis la nuit des temps, les Hommes, toutes générations et origines confondues, observent le ciel, pour le plaisir et pour comprendre l’Univers, la place de la Terre et sa propre histoire. Chacun d’entre nous s’est un jour retrouvé sous un ciel étoilé, contemplatif, admiratif, intrigué. Mais la plupart d’entre nous ne connaissent pas l’astronomie, discipline à caractère scientifique difficile d’abord. Le but de mes interventions est de rendre accessible à toutes et tous, les merveilles de l’Univers, si fascinantes et passionnantes en venant à votre rencontre, où que vous vous trouviez en France. Ce soir, vous découvrirez les reliefs de la Lune, les anneaux de Saturne, les tempêtes et satellites de Jupiter ainsi que les nébuleuses, galaxies et amas d’étoiles à travers des instruments d’astronomie de grande qualité.”

Chacun a pu voir la sonde Curiosity se poser sur Mars, apprendre que sur Mars existe le volcan le plus haut qui puisse exister avec ses 14 km de hauteur, découvrir les anneaux de Saturne et leur composition faite de milliers de roches dures, apprendre à reconnaître la position de l’étoile polaire par rapport à la Grande Ourse et celle d’Arturus appelée aussi la Gardienne des ours…

Quand on lui demande : « Où se trouve l’étoile du berger ? », il répond : « C’est celle qui apparaît la première. En ce moment, c’est Mars, mais pour peu de temps. Ensuite, ce sera de nouveau Vénus. »

Au stand de la LPO de Touraine des passionnés de chauves-souris et des curieux
Au stand de la LPO de Touraine des passionnés de chauves-souris et des curieux

Au stand de la LPO de Touraine des passionnés de chauves-souris et des curieux

Puis, lorsque la nuit commença à tomber, au stand de la LPO, on pouvait assister à la projection d’un film sur les chauves-souris et partir par petits groupes à la rencontre de ces petits mammifères. Les chauves-souris ne donnent naissance qu’à un seul petit par an. Même après les naissances, avec leur petit accroché à elles, elles chassent toute la nuit pour se nourrir et peuvent parcourir jusqu’à 80 à 100 km. Sur 41 espèces présentes en Europe, on en dénombre 34 en France. Dans notre secteur, on trouve surtout des pipistrelles.

Beaucoup de patience pour admirer le magnifique spectacle offert par la voûte céleste

Beaucoup de patience pour admirer le magnifique spectacle offert par la voûte céleste

Et, installés sur la hauteur, des télescopes positionnés par Bertrand Milteau, permirent d’admirer en direct Mars, Saturne, l’étoile polaire, et quelques nébuleuses. Le ciel parfaitement étoilé permit aux nombreux aficionados de mieux connaître notre système scolaire. La voie lactée apparut clairement à tous les regards tournés vers le ciel et de nombreuses étoiles filantes firent jaillir des « Oh, en voilà une ! Une autre !... »

Et, vers 23 h 30, le vaisseau spatial international passa au-dessus des têtes à Bueil-en-Touraine : grand moment magique pour tous.

L’observation se prolongea assez tard et, c’est avec plein d’étoiles dans les yeux que les nombreux participants reprirent le chemin de leur domicile et firent sûrement de beaux rêves.

La carte du ciel pour la nuit des étoiles du 5 au 7 août 2016

La carte du ciel pour la nuit des étoiles du 5 au 7 août 2016

Tous ceux qui ont pu profiter de cette nouvelle journée de découverte du Pays de Racan, ont su apprécier ces belles initiatives qu’elles souhaitent voir se renouveler l’an prochain. Chacun s’accorde pour remercier les porteurs de ces projets et bien sûr la Communauté de communes Pays de Racan dont quelques élus étaient présents parmi la très nombreuse assistance.

Laissons Didier Descloux apporter une conclusion à cette première expérience : « Nous sommes prêts à recommencer, ça a permis aux gens du territoire de visiter des sites qu’ils ne connaissaient pas et à ceux de l’extérieur, Tours et sa couronne, de découvrir notre Pays de Racan ».

Partager cet article

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans patrimoine
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages