Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 17:35
Catherine Lemaire et deux de ses adjoints

Catherine Lemaire et deux de ses adjoints

Pourrait-on faire un point sur les travaux réalisés dernièrement par la commune ?

« Oui, bien sûr », répondit Catherine Lemaire, «mais tout d’abord, je tiens à vous signaler que le chantier du foyer rural devrait bientôt commencer. Il a été entièrement déménagé. Le Cercle des Amis y tient sa dernière séance cet après-midi. Pour ce qui est de la mairie, comme cela a été dit au dernier conseil municipal, les travaux sont repoussés à 2017 car l’enveloppe des subventions est vide.»

Nous parlerons de ces travaux prochainement.

 

Des ralentisseurs à certaines entrées du bourg
Des ralentisseurs à certaines entrées du bourg

Des ralentisseurs à certaines entrées du bourg

Commençons par un point sur la voirie.

Les travaux de sécurisation du bourg prévus en 2015 sont achevés. Il y a eu beaucoup de retards dus au département. « Comme cela a été demandé pour la rue des Rabines, nous étudions un moyen de sécuriser cette rue et surtout les abords de l’école. Une première réunion de concertation avec les riverains est prévue cet après-midi et il y en aura une autre en septembre. »

Le renforcement des lignes électriques et leur enfouissement rue des Pêcheurs sont envisagés.

« Nous n’avons pas encore mis en place les commissions mais chaque élu est chargé de travailler sur des points précis en adéquation avec ses compétences propres. Nous envisageons de travailler en commissions mais aussi avec des comités de pilotage qui permettent d’associer des personnes extérieures aux élus.»

Réciprocateur et désherbeur thermique Ripagreen viendront à bout des mauvaises herbes
Réciprocateur et désherbeur thermique Ripagreen viendront à bout des mauvaises herbes
Réciprocateur et désherbeur thermique Ripagreen viendront à bout des mauvaises herbes

Réciprocateur et désherbeur thermique Ripagreen viendront à bout des mauvaises herbes

Puisque l’on parle de la voirie, comment comptez-vous entretenir les trottoirs et autres lieux envahis par des mauvaises herbes maintenant que les pesticides sont appelés à disparaître ?

La réduction des pesticides se fait avec un accompagnement de la CCPR qui a engagé des cabinets d’études pour résoudre ce problème. Le désherbage des trottoirs se fait manuellement avec un réciprocateur, sorte de débroussailleuse équipée de deux disques crantés disposés l’un au dessus de l’autre qui tournent en sens inverse. Ils agissent un peu comme des ciseaux. Nous avons aussi un désherbeur thermique Ripagreen. Tout ce matériel a été fourni à chaque commune par la CCPR qui en a fait l’acquisition.

 

Toute l'entrée de l'aire de loisirs sera bitumée

Toute l'entrée de l'aire de loisirs sera bitumée

À l’aire de loisirs, nous allons bitumer toute l’entrée qui est actuellement recouverte de cailloux de façon à la rendre plus accessible à tous. Nous nous interrogeons sur un local ouvert qui remplacerait le local existant. Il en est de même pour le lavoir qui est souvent saccagé.

Côté voirie, nous avons un gros entretien de curage de fossés et d’entretien de trottoirs. Ce poste représente une grosse charge pour la commune.

M. Meunier, adjoint en charge de la voirie ajoute : « La zone bleue que nous avons installée est très appréciée des commerçants car les clients peuvent se garer facilement maintenant. Le petit marché semble bien fonctionner. »

Une réflexion va se mettre en place pour sécuriser la rue des Mirligrolles.

Des travaux de nettoyage autour de la rivière sont à l’étude avec Alex Tabouriech, chargé de mission à la CCPR.

Stores neufs à la maternelle et barrières devant les écoles
Stores neufs à la maternelle et barrières devant les écoles

Stores neufs à la maternelle et barrières devant les écoles

Vous avez engagé quelques travaux au niveau de l’école pendant l’été, pouvez-vous nous en parler ?

Lors d’un exercice de PPMS (plan particulier de mise en sécurité), Mme Maéva Piermée, directrice de l’école s’est aperçue que son bureau ne possédait qu’une seule porte donnant sur l’extérieur et n’avait donc aucune communication interne avec les classes. Le but d’un PPMS est de pouvoir rester confiné à l’intérieur pendant toute la durée de l’événement déclencheur. Pour y remédier, les artisans locaux (MM. Bouchet, Bouvet, Boigard, Choisnet et Tondereau) ont donc ouvert une porte à l’arrière en créant un passage permettant un accès intérieur.

De nouveaux stores ont été posés à l’école maternelle.

Des barrières ont été fixées sur le parking pour sécuriser les déplacements piétons.

L’évacuation des toilettes dans la cour de l’école a été modifiée.

« Une réunion de préparation avec les enseignantes et les animateurs des TAP se tiendra avant la rentrée. Les animateurs travaillent en accord avec les enseignantes. Nous réunirons un comité de pilotage comprenant des parents, des élus et des animateurs pour faire le bilan de l’année scolaire 2015-2016. Pour animer les TAP nous avons 6 animateurs permanents plus des bénévoles extérieurs (sport, pêche, théâtre, calligraphie, contes et musique.) De janvier à avril, le groupe « Les feux du Brésil » interviendra et proposera des ateliers de percussion, création du bonhomme carnaval, de masques, d’instruments de récupération, et déambulation avec un final carnavalesque. Avec les travaux au foyer rural, nous allons avoir un problème de salles. C’est Madame Laëtitia Rousseau qui coordonne toutes ces activités. Sur la commune, nous avons une forte participation aux TAP. »

Abordons maintenant les « services ».

En 2015-2016, les salles ont été mises plusieurs fois à la disposition des associations. Ce que souhaite la municipalité c’est qu’elles soient remises en parfait état de propreté, que les utilisateurs aient un comportement citoyen lors de leur occupation. Cela faciliterait le travail de la responsable de l’entretien des bâtiments.

Les entretiens des espaces verts et de la voirie sont confiés à trois agents techniques :

Sébastien Poussin pour les espaces verts et le fleurissement, Joël Sionneau muni de tous les CACES pour l’entretien de la voirie et Pascal Ribouilleault, ancien couvreur, comme agent polyvalent.

La communication et les associations

C’est Madame Emmanuelle Hocdé qui est en charge de ce dossier : établir des liens avec les associations en proposant une réunion où seraient conviées toutes les associations et la population pour se présenter et faire connaître leur spécificité. C’est elle aussi, avec M. Luc Portenseigne, qui doit refondre le site de la mairie.

« La culture est dans le domaine de compétence de la CCPR », précise Catherine Lemaire, « mais je tiens à en parler quand même. Je pense qu’il serait souhaitable que les programmations des communes le soient en fonction de ce qui se fait au niveau de la CCPR. C’est pour cette raison que j’ai souhaité qu’il y ait un représentant de Saint-Christophe à la première réunion du festival de femmes en campagne. »

Beaucoup des livres déposés ne présentent pas un grand intérêt pour les lecteurs

Beaucoup des livres déposés ne présentent pas un grand intérêt pour les lecteurs

André Lascaud intervint sur les problèmes de la boîte à livres : « Il y a quelques jours, j’y ai mis un peu d’ordre. Maintenant, les gens y mettent n’importe quoi. Ce n’est pas une poubelle où l’on dépose tout ce dont on veut se débarrasser ! »

En parlant de poubelle, cela fit dire à Catherine Lemaire : « Nous avions pris une délibération par rapport aux poubelles. La majorité des habitants a bien compris qu’elles peuvent être sorties la veille au soir et rentrées dans la journée après le passage de la benne. Mais pour certaines personnes, il n’y a rien à faire. Un arrêté du maire porte désormais le montant de l’amende à 150 € pour non respect de la règlementation. »

Notre entretien s’est terminé sur cette mise en garde. Alors, contrevenants, méfiez-vous !

Partager cet article

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale
commenter cet article

commentaires

l enmerdeur de St Christophe 17/08/2016 13:26

quels beaux appareils écologiques pour entretenir le cimetière avec tout cela il ne devrait plus y avoir d épines, ronces orties qui nous attaquent en passant sur les tombes de nos defunts signé l ENMERDEUR UN ADJOINT ME RECONNAITRA

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages