Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2016 2 09 /08 /août /2016 09:42

Après adoption du compte-rendu de la séance précédente, les différents points à l’ordre du jour furent abordés :

Bâtiments

Foyer rural : Pour les travaux, grâce aux matériaux bio-sourcés utilisés pour l’isolation et les menuiseries, le soutien de la Région augmente de 10 points (éligibilité au 1-07-2016).

C’est M. Thierry Guérin qui continuera à suivre le chantier. Catherine Lemaire propose au conseil de voter une indemnité égale à 4% de l’indice 1015 soit un montant de 152,04 €. Pour financer cette somme, l’indemnité du maire sera baissée de 2 points (41% au lieu de 43% de l’indice 1015).

Mairie : Les travaux prévus (92 000 €) sont reportés car la subvention de l’état n’est pas accordée par manque de crédits. Le dossier de DETR sera représenté en 2017 pour mettre en conformité l’accessibilité du bâtiment.

Voirie :

Groupement de commandes : M. Meunier explique que 3 entreprises ont répondu pour les fossés et 3 également pour les autres travaux. L’entreprise Bardet est retenue pour les fossés pour un montant de 1065 € et l’entreprise TP Vernat pour le reste pour un montant total : 13 692,84 € HT : espace piétons devant l’aire de loisirs, VC12, le chemin de Hardraie, la rue St Gilles et la fourniture de goudron. La TVA sur l’entretien sera récupérée dans l’année.

Avenant TP Pigeon : marché passé en 2015 pour un montant de 20 990,40 €. Des travaux supplémentaires ont été effectués :

- Renforcement de voirie rue des Tanneurs, à la Chevallerie

- Achat de panneaux de surélévation de voirie C27 sur les RD 72 et 6

- Remplacement des coussins berlinois devant la maison de retraite suite à leur non acceptation par le département par des ralentisseurs Une délibération est prise pour acter et financer l’augmentation du coût des travaux (9053,50 €).

Réalisation d’écluses à l’entrée du bourg

Proposition d’enfouissement des lignes d’éclairage public par le SIEIL rue des Pêcheurs avec prise en charge totale mais aucune aide pour l’enfouissement du téléphone. Changement de l’éclairage public aidé à 40% (2653 €). Pas de prise de décision dans l’immédiat.

Lecture de plusieurs courriers émanant d’habitants de la commune relatifs à la voirie :

- M. Moulin pour un mur qui s’écroule dans les Ruettes. Sa lettre est envoyée à l’assurance.

- MM. De Rycke et Albert qui souhaitent buser de part et d’autre de leur entrée pour améliorer le parking en intervenant sur une de leur parcelle. Lettre transmise au département car la route de St Gilles est devenue départementale depuis le 1er janvier 2008 (RD 438).

- Les riverains de la rue des Rabines se plaignent du passage de poids lourds à trop grande vitesse et craignent pour la sécurité. Ils seront conviés à une réunion le mercredi 10 août à la mairie. Les conseillers municipaux sont invités à y assister.

Délibération modificative de crédits et admission en non valeurs

Travaux école : Suite à un exercice de PPMS, il est apparu que le bureau de la directrice n’est pas relié aux classes par l’intérieur. Pour pallier ce problème, des travaux ont été réalisés : ouverture d’une porte, cloison, carrelage, plomberie, électricité. Un dépassement de 165,64 € sur le devis initial est à financer.

Travaux de voirie sur 2015 et 2016 : 15 000 € en investissement.

Ces sommes seront prises sur le programme aménagement mairie.

Mettre en non valeurs la somme de 3964,79 € montant des loyers. Le percepteur demande une autorisation de poursuite pour cette personne.

Acquisition de matériels

Tondeuse autoportée : 3 devis sont proposés. Le conseil retient la tondeuse John Deere, payable sur 4 ans sans frais avec la 1ère mensualité au bout de 6 mois. Coût : 18 337,44 €

Friteuse : Vu le coût à l’achat et à l’entretien, l’idée d’achat est abandonné. Les associations utilisatrices loueront le matériel. Catherine Lemaire propose d’attribuer une subvention de 200 € à l’APE de Saint-Christophe. À eux de voir s’ils en achètent une ou s’ils la louent suivant leurs besoins.

Restauration scolaire

Le choix se porte sur Restoria qui utilise beaucoup de produits locaux, frais, bios et français. Prix du repas 3,04 € soit 0,46 € de plus que le prestataire précédent. Le conseil municipal décide de ne pas augmenter le prix du repas pour les familles. Il reste donc à 3,90 €.

Affaires scolaires – TAP

Le nombre d’enfants inscrits à l’école est en augmentation. 106 élèves pour la rentrée de septembre d’où une augmentation pour la fréquentation des TAP.

Création de 2 postes à 4/35e pour recruter des animateurs qui interviendront 2 h les mardis et vendredis.

Neuf animateurs interviennent sur des périodes de 7 semaines : certains sont fournis par la CCPR (dispositif jeunesse, FRMJC, école de musique) Coût des TAP : 16 920 €

Intercommunalité : Élections des délégués aux commissions de la CCPR

Enfance-jeunesse : Mme Courtois et Obligis

Accompagnement au vieillissement : Mme Lemaire et Barbé-Vacchiano

Économie : Mme Lemaire et M. Couratin

Voirie : MM. Meunier et Lascaud

Culture : M. Guitton et Mme Hocdé

Tourisme : M. Portenseigne et Mme Hocdé

Sport et vie associative : M. Couratin et Mme Pirondeau

Communication : M. Portenseigne et Mme Hocdé

Habitat et Patrimoine : M. Lascaud et Mme Barbé-Vacchiano

Aménagement de l’espace : MM. Meunier et Lascaud

Environnement – Rivières : M. Hervet-Garcia et Mme Renaud

Agenda 21 : Mme Renaud

Affaires diverses

La commune tiendra-t-elle un stand lors de la 9e journée découverte au Pays de Racan ?

L’éclairage rue des Rabines s’éteint totalement à 23 h

Vente de 2 logements de Val Touraine Habitat rue de la Croix Papillon

Festival de Femmes en Campagne : Mme Hocdé représentera la commune lors de la réunion du 10 septembre à Neuvy-le-Roi.

Rapport d’activités de la Région Centre consultable en mairie

Demande d’utilisation de la salle Beau Soulage de septembre à fin janvier par l’association Expression corporelle.

Chien errant : Une convention sera prochainement signée sachant que la capture d’un chien est facturée 150 euros

Manque de visibilité à la sortie de certaines routes à cause des hautes herbes sur les bermes.

Déchets verts : le brûlage est interdit par arrêté préfectoral toute l’année dans tout le département sous peine de forte amende

Rappel de la 9ème journée du Pays de Racan les 24 et 25 septembre

Luc Portenseigne informe qu’avec Emmanuelle Hocdé, ils travaillent sur le site communal qu’ils vont complètement remanier. Catherine Lemaire précise que Mme Hocdé est chargée d’entretenir le site sur la communication.

Les élus au cours de la séance
Les élus au cours de la séance

Les élus au cours de la séance

Partager cet article

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale
commenter cet article

commentaires

VIVIEN 30/08/2016 13:48

Concernant le remplacement des coussins berlinois devant la maison de retraite suite à leur non acceptation par le département par des ralentisseurs Une délibération est prise pour acter et financer l’augmentation du coût des travaux (9053,50 €).
Lors de la réunion politique avec votre liste, vous avez affirmé qu’il était aux normes. Je vous ai soutenu le contraire, appelant ce dos d’âne « le mur de Berlin ». En effet, je vous ai expliqué qu’à 30 à l’heure, il était impossible de le franchir sans que la voiture cahote dans tous les sens. De même vu sa hauteur, les voitures ayant un bas de caisse ne pouvaient plus passer.
L’entreprise qui a installé cette barricade doit en connaitre les normes et je suggère qu’elle mette cet ouvrage aux normes à ses frais. Ça fait cher le monticule de goudron !

Thierry Albert 09/08/2016 19:21

Je peux apporter des précisions sur la réponse apportée à notre demande de busage sur notre parcelle à côté de la chapelle Saint-Gilles en bordure de la RD438 (haut de la rue Saint-Gilles). Notre lettre a été transmise par la Mairie à la Direction des Routes et des Transports du Département d'Indre-et-Loire puisque cette voie a été déclassée en route départementale. La réponse de cette Direction peut intéresser d'autres riverains de cette départementale, donc de la rue Saint-Gilles, comme de toutes les autres voies déclassées ou susceptibles de l'être dans un proche avenir (comme il semble que ce soit prévu). En premier lieu, chaque riverain encourt un risque d'alignement autoritaire empiétant sur sa propriété. Dans le cas de la RD438, l'alignement pourrait passer à 4,40 m du bord de la chaussée, ce qui élargirait très notablement le bas-côté et empiètrait sur la propriété. Par ailleurs, il faut savoir que l'entrée de la propriété sur la voie départementale est soumise systématiquement à une "permission de voirie" qui est "nominative, non cessible et révocable de fait" (sic). Elle doit être renouvelée à chaque changement de propriétaire, sous risque de perte du droit d'accès.Tout propriétaire doit donc en faire la demande. Il est possible que les riverains de la rue Saint-Gilles et des autres voies communales déclassées en RD, ne soient pas au courant. Une information complète de la mairie vis à vis des riverains serait pertinente en amont de toute décision car le déclassement des voies communales n'est pas sans conséquence pour eux.

Gilot Philippe 09/08/2016 14:14

Merci pour ces comptes-rendus. Au moins on est au courant des activités du conseil communal. Le dernier compte rendu du conseil sur le site officiel de St-Christophe date de février.

Philippe Gilot

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages