Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2017 1 13 /02 /février /2017 14:48
Lesélus lors de la discussion sur les points à l'ordre du jour
Lesélus lors de la discussion sur les points à l'ordre du jour

Lesélus lors de la discussion sur les points à l'ordre du jour

Vendredi soir, le conseil municipal était réuni quasi au complet puisque les deux membres absents avaient donné un pouvoir.

Le compte-rendu du dernier conseil a été adopté à la majorité des voix (2 abstentions). Puis les différents points à l’ordre du jour se déroulèrent sans problème.

Délibération financière

Une modification à la délibération précédente a été apportée en tenant compte des encours.

Pour la régie de la garderie scolaire, une modification a été apportée par rapport aux cartes de présences. Une carte de 10 présences va s’ajouter à celle de 30 présences.

Catherine Lemaire donne lecture d’une lettre de la préfecture concernant le soutien à l’investissement public rural doté d’un montant de 1,2 milliards d’euros. Elle propose au conseil de délibérer afin de demander une subvention pour, dans le cadre de l’attractivité du bourg, l’installation du panneau numérique ou, à défaut, pour les travaux d’accessibilité de la mairie.

Ensuite, madame le Maire, invite le conseil à délibérer sur le contrat de l’agent embauché au niveau des TAP avec un CAE, sachant qu’il exécute 25,50 heures par semaine. Elle propose de modifier son contrat en CDD du 1er mars au 31 juillet 2017. Elle précise que cette personne doit passer son concours d’ATSEM. La proposition est adoptée à la majorité des voix (1 contre et 4 abstentions).

Bâtiments

  • Foyer rural

Un avenant émanant de l’entreprise Bâti Racan d’un montant de 631,08 € pour :

Percement d’une imposte au-dessus de la porte pour la ventilation (269,34 €) et fabrication du panneau pour la Région partenaire des travaux (361,74 €). Adopté

Contrôle technique

La mission était censée durer 4 mois mais l’achèvement des travaux n’étant prévu que fin mars, il est demandé à la mairie un supplément de 1520 € HT. Thierry Guérin, élu en charge du dossier, précise quil est contre cette augmentation car, pour lui, peu importe la durée de la mission dont le cabinet a la charge. Le chantier doit être suivi du début à la fin des travaux. Après discussion, Catherine Lemaire charge M. Guérin de revoir le contrat avec Qualiconsult en refusant cette augmentation et en renégociant le contrat. Adopté

Voirie

  • Accès Croix Papillon

La municipalité avait prévu de céder un espace de 6 m linéaire sur 20 m linéaire or, pour faciliter l’accès des camions, il faut que la bande soit de 8 m linéaire sur 20 m linéaire. Le coût pour La Croix Papillon sera donc de 800 €. Adopté

  • Demandes de subvention sur les amendes de police

Catherine Lemaire propose que la pose de feux alternat rue du Val Joyeux face l’objet d’une demande de subvention dans le cadre des amendes de police. Adopté (2 abstentions)

  • Demande d’installation d’un commerçant sur la place

Un marchand de crêpes ambulant « La pâte à Greg » demande l’autorisation de s’installer sur la place Jehan d’Alluye, le mercredi de 18 h à 21 h 30. Accordé aux mêmes conditions que pour les autres commerçants.

Intercommunalité : désignation des délégués aux différentes commissions

  • Commission économique

André Lascaud et Catherine Barbé-Vacchiano : élus avec 15 voix

  • Commission communication

Luc Portenseigne et Emmanuelle Hocdé : élus avec 15 voix

  • Commission voirie

Emmanuel Couratin et Jean-Jacques Meunier : élus avec 15 voix

  • Commission sports, loisirs, vie associative

Philippe Guitton (13 voix) et Emmanuel Couratin (15 voix)

  • Commission petite enfance, enfance jeunesse, personnes âgées

Anna Courtois et Adeline Obligis : élues avec 15 voix

  • Commission environnement, Agenda 21, tri des déchets, rivières

Emmanuelle Hocdé, Laëtitia Renault, Marion Pirondeau : élues avec 15 voix

  • Commission bâtiments, gens du voyage, logements

André Lascaud et Jean-Jacques Meunier : élus avec 15 voix

  • Commission culture

Thierry Hervet-Garcia (14 voix), Catherine Barbé Vacchiano (15 voix)

  • Commission tourisme, commerce

Emmanuel Couratin (15 voix), Thierry Hervet-Garcia (14 voix)

Catherine Lemaire informe son conseil municipal d’une possibilité de transférer la compétence PLUI (plan local d’urbanisme intercommunal) à la communauté de communes. Le conseil émet un avis défavorable. (1 abstention)

De même, le conseil s’oppose au transfert à la communauté de communes de la délégation de pouvoir de police du maire.

  • Projet de construction de logements adaptés

La communauté de communes souhaiterait porter ce projet. Catherine Lemaire demande au conseil municipal de continuer avec val Touraine Habitat pour 2 ou 3 logements d’environ 60 m² d’un montant se situant entre 100 et 120 000 € avec possibilité d’obtenir des subventions car ils seront construits sur des terrains communaux. Dans 30 ans, la commune en serait propriétaire alors qu’avec une prise en charge par la communauté de communes ce ne serait pas le cas. Elle propose d’abonder à 5 000 € pour être sûre que les logements reviennent bien à la commune. Adopté

  • Dossier mobilité

Le projet est repris par la communauté de communes Gâtine et Choisilles – Pays de Racan et deviendra un système de covoiturage. De ce fait, le démarrage ne se fera pas avant le second semestre.

Affaires diverses

Après avoir fait part de quelques remerciements reçus en mairie, Catherine Lemaire donna la parole aux élus.

André Lascaud : Au foyer, les artisans en sont au stade des peintures et des finitions. Catherine Lemaire indique que cette salle ne s’appellera plus « Foyer Rural » car il n’y a pas d’association qui adhère à l’association nationale des foyers ruraux. Une discussion commence à s’élever. Pour couper court, elle annonce que ce point sera repris prochainement.

Thierry Guérin : Il fait part d’un premier devis qu’il a établi concernant la pose d’un vidéoprojecteur, d’une sono, d’un nouvel écran pour la salle du foyer.

Et, c’est là que tout se gâte….

Fortement contesté par quelques élus, il s’emporte, lance son dossier sur la table et quitte la salle en lançant : « C’est la dernière fois que je mets les pieds ici ! » et en claquant la porte.

Décision prise de demander plusieurs devis.

Marion Pirondeau : À propos d’élagage par EDF. Quand EDF intervient simplement pour un élagage, c’est gratuit mais, s’il y a abattage de l’arbre, c’est payant. Il faut compter un délai de 6 mois.

Dominique Brocherieux : À quoi servent les 3 stops ? Catherine Lemaire répond qu’ils ont été installés suite à la demande d’un habitant de la rue des Rabines. Emmanuel Couratin précise qu’il y en a encore 2 à venir !

Emmanuel Couratin : Le véhicule qui est stationné depuis quelques temps a été signalé à la gendarmerie. Il sera enlevé par le garage Saint-Gilles. Il faudrait demander aux gendarmes de verbaliser les voitures stationnées sur les trottoirs.

Emmanuelle Hocdé : Je pense à la construction du conseil municipal « jeunes ». Je souhaiterais que certains s’associent au projet (Luc Portenseigne, Emmanuel Couratin). Je réfléchis aussi au forum des associations.

Les pigeons furent aussi évoqués.

Jean-Jacques Meunier : Il y a eu du vandalisme sur l’aire de loisirs (terrain de boules) et à la maternelle.

Catherine Lemaire précise que le bâtiment à usage commercial sur la place va être acheté en vue d’y installer un nouveau commerce sans plus d’informations.

Séance levée à 21 h 45.

 

À savoir : dates des prochaines réunions du conseil municipal

31 mars : vote du budget

28 avril, 19 mai, 23 juin

Partager cet article

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale
commenter cet article

commentaires

Wilfried Candat 14/02/2017 20:55

Il faut bien que les produits de l agriculture sortent de nos fermes et pour information nous faisons travailler des personnes de saint Christophe et des alentours. Et oui c'est des 40 T les transporteurs ne vont pas venir en cariole et en cheval nous avons changé de millénaire c est toute l économie locale.

Eponyme 14/02/2017 18:36

Dans la majorité des villes ont tente de supprimer les feux et à St Christophe on se casse le c..pour en installer..Il est vrai qu'à 3000 véhicules par heure ça bouchonne un peu .Par contre les 40 tonnes sur les chemins ruraux ça ne choque personne....Enfin,on a, que ce qu'on mérite....

Wilfried Candat 15/02/2017 21:23

Et les poids lourds passent par ou ? En suivant votre idée car ayant moi meme un poid lourd il y a des automobilistes qui devraient revoir leur code de la route dans ces rues là. La meilleure des solutions est de mettre un feu car poid lourd qui croise une voiture ca ne passe pas.

ROYER Monique 15/02/2017 09:08

Si nous avions eu la possibilité de faire un second mandat, les rues Chaude et du Val Joyeux auraient été refaites avec un caniveau central pavé et des trottoirs surbaissés de façon à ce qu'ils soient accessibles aux handicapés et aux poussettes ! Mais, les électeurs en avaient décidé autrement....

Philippe Gilot 14/02/2017 21:18

Bien que je sois contre les commentaires anonymes ou signés par un pseudonyme, il est vrai que paver cette rue avec un caniveau central et la mettre en sens unique serait de loin beaucoup mieux que le placement de feux ! Cela justifierait le sens unique dans l'autre sens de la rue des Pêcheurs.

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages