Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 17:39

Lorsque l’on se promène à Neuvy-le-Roi, on trouve une rue Henri Mondeux. Si l’on interroge les Noviciens sur cette personne, on n’obtient peu ou pas de réponse. Ce fut le déclencheur pour Madame Clô Chauvin-Tachot qui s’est intéressée donc au personnage et vient de sortir un petit livre consacré à Henri Mondeux.

 

Faisons connaissance avec l’écrivaine.

Madame Chauvin-Tachot a toujours été en contact avec les livres : un mari libraire et elle relieuse de livres anciens. Elle est passionnée par tous les livres qui touchent l’histoire de la Touraine et plus particulièrement la petite histoire, celle qui touche les gens. Comme elle aime également écrire, pour le plaisir, elle a écrit de petites histoires pour ses enfants, puis pour ses petits enfants qui lui ont dit : « Pourquoi n’écrirais-tu un vrai livre que tu ferais éditer ? » L’idée a fait son chemin. Elle a écrit un premier roman historique « Le passage du Cœur navré, l’histoire hors du commun de Loys Secrétain » paru en 2015 par un éditeur de Loches.

Le livre sur Henri Mondeux est donc son second ouvrage.

« Pour Henri Mondeux, j’ai fait quelques recherches et voyant la personnalité de ce petit pâtre hors du commun, j’ai souhaité le sortir de l’oubli. Parfois, la biographie que j’en ai faite est un peu romancée mais, tout ce qui touche à sa vie est bien réel.»

Madame Clô Chauvin-Tachot

Madame Clô Chauvin-Tachot

Qui est donc cet Henri Mondeux ?

Il est né le 22 juin 1826, à la ferme de la Blutière, à Neuvy-le-Roi. C’est le cinquième enfant de la famille. Les deux aînés, nés d’un premier lit, ont quitté la ferme. Le père Jacques Mondeux est fagoteur et la mère, journalière. Le milieu est très fruste. À la naissance d’Henri, le père est déjà âgé et l’enfant deviendra vite un souffre-douleur. Pendant ses premières années, il frôla plusieurs fois la mort : accident en tombant dans la fosse à fumier d’où il fut extrait par sa mère, une scarlatine qui se déclara quelques jours plus tard et se transforma en tuméfaction générale….Fort heureusement, il avait une puissante constitution, ce qui le sauva.

Pas question d’aller à l’école, pour le père c’était du temps perdu. Très tôt, le petit Henri fut chargé de garder le troupeau. Pour passer le temps, il jouait avec les cailloux pendant que son chien surveillait les animaux. Son cadet, Baptiste, qui avait beaucoup d’affection pour lui, lui apprit à compter. À partir de ce moment-là, il se met à compter tout ce qu’il voit. L’enfant surprend rapidement ses voisins par sa puissante mémoire, la facilité et la rapidité avec laquelle il fait un calcul et résout un problème. Il devient une curiosité que les gens du village viennent interroger. Certains veulent le prendre en charge pour l’éduquer mais il reste rétif à toute éducation. Il ne se plaît que libre, aime chaparder ce qui lui vaut de nombreux coups de la part de son père.

Quelques années passent et il est pris en charge par Émile Jacoby, un enseignant ayant créé l’école Néopédique de Tours. Avec lui, il apprendra quelques rudiments de lecture et d’écriture mais cela ne l’intéresse pas. Il n’y a que les nombres qui présentent un intérêt pour lui. Il surprendra plusieurs savants par sa faculté de compter de tête sans erreur et très rapidement. Avec son protecteur, il va parcourir la France et même se rendre à l’étranger entre les années 1839-1844. Il sera reconnu comme un mathématicien de génie par les membres de l’Institut des Sciences. Tous ces déplacements, toutes ces rencontres ont été consignées dans un album souvenir par Jacoby. Henri Mondeux décédera lors d’un déplacement à Auch, dans la diligence qui l’y conduisait, il avait 36 ans.

 

Représentation d'Henri Mondeux

Représentation d'Henri Mondeux

Fasse qu'avec cet ouvrage, le jeune pâtre mathématicien connaisse une nouvelle notoriété dans sa commune de naissance.

Quelques lignes tracées de la main d'Henri Mondeux

Quelques lignes tracées de la main d'Henri Mondeux

Partager cet article

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans livres
commenter cet article

commentaires

Angeline 05/03/2017 15:45

très beau blog sur le lifestyle. un plaisir de me promener ici.

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages