Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2017 7 23 /07 /juillet /2017 10:05

Pour cette deuxième édition 2017, c’est Villebourg qui accueillit de nombreux visiteurs. Il faut dire que le programme concocté par Maxime Guinard, chargé de la communication et du tourisme à la CCGCPR, était très alléchant.

Tout d’abord, une découverte du village et de ses alentours avec une petite randonnée de 6,5 km qui a fait passer les marcheurs dans « une petite ruelle que je ne connaissais même pas » aux dires d’un randonneur, et parmi les champs où les tournesols arboraient fièrement leurs belles têtes jaunes et ceux où la moisson venait de s’achever.

Les randonneurs se regroupent avant de se mettre en route.
Les randonneurs se regroupent avant de se mettre en route.
Les randonneurs se regroupent avant de se mettre en route.
Les randonneurs se regroupent avant de se mettre en route.
Les randonneurs se regroupent avant de se mettre en route.
Les randonneurs se regroupent avant de se mettre en route.
Les randonneurs se regroupent avant de se mettre en route.

Les randonneurs se regroupent avant de se mettre en route.

Quelques arrêts bien calculés permirent aux marcheurs de s’abreuver et d’écouter quelques explications données par les gens du cru. Cette randonnée préparée par Philippe Petithomme, de l’UCTSPC, était de l’avis unanime des 52 participants « vraiment très agréable avec de belles vues tout au long du parcours ».

Quelques arrêts ponctuent le trajet pour se désaltérer.
Quelques arrêts ponctuent le trajet pour se désaltérer.
Quelques arrêts ponctuent le trajet pour se désaltérer.
Quelques arrêts ponctuent le trajet pour se désaltérer.
Quelques arrêts ponctuent le trajet pour se désaltérer.

Quelques arrêts ponctuent le trajet pour se désaltérer.

Le parcours de la randonnée
Le parcours de la randonnée

Le parcours de la randonnée

Vers 19 h, pour le pique-nique, de nombreuses personnes se joignirent aux 85 qui avaient réservé un panier repas fourni, pour la modique somme de 7 €, par le bar-restaurant d’Épeigné-sur-Dême, « La bonne franquette ». Parmi les nombreux pique-niqueurs, on notait la présence des maires de Villebourg, Laurent Gauvrit, d’Épeigné-sur-Dême, Patrice Terpreau, et du village voisin de Bueil-en-Touraine, Rémi Tondereau.

Le comité des fêtes de Villebourg tenait la buvette et proposait aux consommateurs des boissons fraîches, toujours bienvenues en période estivale.

Adeptes du pique-nique avec ou sans confort, ils étaient nombreux à profiter de la soirée.
Adeptes du pique-nique avec ou sans confort, ils étaient nombreux à profiter de la soirée.
Adeptes du pique-nique avec ou sans confort, ils étaient nombreux à profiter de la soirée.
Adeptes du pique-nique avec ou sans confort, ils étaient nombreux à profiter de la soirée.
Adeptes du pique-nique avec ou sans confort, ils étaient nombreux à profiter de la soirée.
Adeptes du pique-nique avec ou sans confort, ils étaient nombreux à profiter de la soirée.
Adeptes du pique-nique avec ou sans confort, ils étaient nombreux à profiter de la soirée.

Adeptes du pique-nique avec ou sans confort, ils étaient nombreux à profiter de la soirée.

Une belle équipe de l'UCTSPC.
Une belle équipe de l'UCTSPC.

Une belle équipe de l'UCTSPC.

Et, pour terminer la soirée, à partir de 21 h 30, dans un théâtre de verdure installé pour la circonstance, le théâtre de l’Ante, joua devant 150 personnes, la pièce préparée dans le cadre d’un missionnement du Conseil Départemental pour sa tournée estivale 2017 : Fracasse, d’après l’œuvre de Théophile Gautier avec une adaptation de Gilbert Gilet.

La pièce faisait partager au public la vie d’une troupe de comédiens, autour de laquelle tournaient quelques nobles et spadassins. À cette époque, les comédiens – surtout les comédiennes ! – étaient très courus par une noblesse qui cherchait avant tout à améliorer l’ordinaire conjugal.

Un très nombreux public pour assister à la représentation de Fracasse !
Un très nombreux public pour assister à la représentation de Fracasse !

Un très nombreux public pour assister à la représentation de Fracasse !

Grâce à des décors judicieusement pensés et préparés, le public passera des scènes de vie de la troupe des comédiens ambulants par un froid glacial, à une scène de théâtre, l’intérieur d’une chambre, une scène de rue avec des combats d’épée, ainsi qu’à une carriole bringuebalante sur des chemins peu sûrs.

Quelques scènes de la vie des comédiens ambulants.
Quelques scènes de la vie des comédiens ambulants.
Quelques scènes de la vie des comédiens ambulants.
Quelques scènes de la vie des comédiens ambulants.
Quelques scènes de la vie des comédiens ambulants.
Quelques scènes de la vie des comédiens ambulants.
Quelques scènes de la vie des comédiens ambulants.
Quelques scènes de la vie des comédiens ambulants.

Quelques scènes de la vie des comédiens ambulants.

Ces comédiens, qui venaient de perdre l’un des leurs, Matamore, firent connaissance lors d’un arrêt, du baron de Sigognac, jeune noble gascon désargenté, qui acceptera de partager sa misère avec eux et se proposera pour remplacer Matamore. Il jouera le rôle du capitaine Fracasse. Rapidement, Isabelle, la jeune ingénue, s’éprendra du baron et son amour sera partagé.

Sigognac remplacera Matamore.
Sigognac remplacera Matamore.
Sigognac remplacera Matamore.
Sigognac remplacera Matamore.

Sigognac remplacera Matamore.

Mais, un autre noble, le duc de Vallombreuse, habitué à ce qu’aucune femme ne lui résiste, tentera de faire assassiner Sigognac et fera enlever Isabelle. Cela vaut quelques belles scènes entre bretteurs.

Et, grâce au coup de théâtre final, tout s’arrangera ! Le père de Vallombreuse retrouve en Isabelle, la fille qu’il avait eue avec une comédienne, Cornélia. Il la dote d’un titre de noblesse et de quelques terres et donne un avis favorable à son mariage avec Sigognac. Le duc de Vallombreuse, passé du rôle d’amoureux éconduit à celui de frère, approuve aussi cette alliance et « tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes » !

Cette pièce rondement menée par des acteurs heureux de se produire ainsi, sans fioritures, devant toute sorte de public et en tous lieux, fut très chaleureusement applaudie malgré, comme le souligna l’un des acteurs : « La fraîcheur due à la proximité de la rivière. »

Arlequin vient mettre un peu de piment lors des représentations de la troupe à Paris.
Arlequin vient mettre un peu de piment lors des représentations de la troupe à Paris.

Arlequin vient mettre un peu de piment lors des représentations de la troupe à Paris.

Le théâtre de l’Ante doit encore se produire dans de nombreux villages et villes du département jusqu’au 19 août. Le calendrier des représentations est visible sur le site : www.theatredelante.fr

 La troisième et dernière journée découverte aura lieu à Saint-Aubin-le-Dépeint, le dimanche 6 août, à partir de 17 h avec randonnée, pique-nique ( à réserver), et nuit des étoiles, animée par l’association Terre du ciel.

Contact : 02 47 24 84 24 ou 07 84 42 03 63 ou mguinard.ccracan@orange.fr

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages