Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2018 4 25 /01 /janvier /2018 16:03

Mardi soir, la salle des fêtes de Neuillé-Pont-Pierre accueillait une centaine de citoyens intéressés par la réunion initiée par la gendarmerie, réunion dont le but était d’informer la population sur le dispositif de participation citoyenne.

Pour cela, aux côtés de Michel Jolivet, maire de la commune, et du policier municipal, les trois intervenants étaient : le capitaine Pélardy, de la compagnie de Tours, le lieutenant Trentin, commandant du groupement de brigades de La Membrolle et l’adjudant-chef Larrieu, commandant de la brigade de Neuillé-Pont-Pierre.

Ce dispositif de participation citoyenne a été créé en France en 2006. Il est gratuit pour les habitants et étendu à tout le territoire.  En Indre-et-Loire, 50 communes ont adhéré au dispositif. Il ne faut pas le confondre avec « Voisins vigilants » qui est mis en place par une société privée et qui est payant !

Michel Jolivet ouvrit la séance en se disant : « satisfait de voir que vous avez répondu très nombreux à l’invitation. Sur Neuillé-Pont-Pierre, depuis quelque temps, il y a eu beaucoup d’actes d’incivilités. Certaines affaires ont été résolues, mais pas toutes. Nous sommes ici pour faire un point et trouver des solutions. »

Le capitaine Pélardy prit ensuite la parole : « Suite à plusieurs cambriolages qui ont eu lieu sur votre commune, nous avons proposé ce dispositif à M. le Maire afin d’impliquer les citoyens que vous êtes dans vos quartiers et vous amener ainsi à signaler tout ce qui peut vous sembler anormal. C’est un dispositif qui permet de recréer du lien entre les habitants et de sensibiliser à la prévention. Il ne faut pas hésiter à composer le 17 quand on a un doute sur un comportement ou un fait inhabituel. En ce moment nous voyons émerger une société de vigilance en impliquant la population dans la sécurité.»

Ce fut ensuite au tour du lieutenant Trentin de prendre le micro et de conduire la réunion avec l’appui d’un diaporama que déroula l’adjudant-chef Larrieu.

La communauté de brigades de la Membrolle compte 32 000 habitants et couvre 21 communes. Ses gendarmes portent leur attention sur les atteintes aux biens, les incivilités, les voies de faits et les cambriolages. Ils n’hésitent pas à prodiguer des conseils pour une meilleure protection des citoyens.

Parlons cambriolage : Il y en a un toutes les 30 mn en France soit environ 985 par jour. Sur Neuillé-Pont-Pierre une augmentation  de la délinquance a été enregistrée en 2017 dans l’ensemble des domaines cités ci-dessus.

Les principaux modes d’action des cambrioleurs : le repérage, le démarchage à domicile…

« J’insiste bien sur le but de la réunion de ce soir sur la participation citoyenne qui est d’associer les habitants à la protection de leur environnement de manière à augmenter le sentiment de sécurité et raccourcir les délais d’intervention contre la délinquance. Et accroître ainsi l’efficacité de la prévention de proximité avec les patrouilles. »

De g à dte : le policier municipal, le capitaine Pélardy, Michel Jolivet, le lieutenant Trentin et l'adjudant-chef Larrieu

De g à dte : le policier municipal, le capitaine Pélardy, Michel Jolivet, le lieutenant Trentin et l'adjudant-chef Larrieu

La communauté de brigades de la Membrolle compte 32 000 habitants et couvre 21 communes. Ses gendarmes portent leur attention sur les atteintes aux biens, les incivilités, les voies de faits et les cambriolages. Ils n’hésitent pas à prodiguer des conseils pour une meilleure protection des citoyens.

Parlons cambriolage : Il y en a un toutes les 30 mn en France soit environ 985 par jour. Sur Neuillé-Pont-Pierre une augmentation  de la délinquance a été enregistrée en 2017 dans l’ensemble des domaines cités ci-dessus.

Les principaux modes d’action des cambrioleurs : le repérage, le démarchage à domicile…

« J’insiste bien sur le but de la réunion de ce soir sur la participation citoyenne qui est d’associer les habitants à la protection de leur environnement de manière à augmenter le sentiment de sécurité et raccourcir les délais d’intervention contre la délinquance. Et accroître ainsi l’efficacité de la prévention de proximité avec les patrouilles. »

Pour que ce dispositif puisse se mettre en place, il faut obligatoirement : l’adhésion des élus, l’engagement de la population, la signature d’un protocole entre le préfet, le maire et le commandant du groupement de  brigades de gendarmerie.

Les personnes intéressées pour devenir « référent » doivent se faire connaître en mairie. Leur liste est fournie à la gendarmerie qui décidera du choix des personnes. Pour Neuillé-Pont-Pierre, il en faudrait au moins une quinzaine.

Quel sera leur rôle ? Informer la gendarmerie de ce qui leur semble anormal et relayer auprès de la population l’action de la gendarmerie et les conseils préventifs. Leur action est limitée à leur zone d’habitation mais peu parfois être étendue. Le nombre d’habitants et/ou le nombre d’habitations sur le secteur influent sur le nombre de référents d’un secteur.

Quand on quitte son domicile pour peu de jours ou pour plus longtemps, il faut penser à l’Opération tranquillité vacances en signalant son absence à la gendarmerie. C’est une opération ancienne qui a commencé fin des années 1970.

Thème de la réunion

Thème de la réunion

À l’issue de la présentation, la parole fut donnée au public pour un échange qui permit d’affiner certains points. L’adjudant-chef Larrieu, connaissant bien son territoire,  intervint sur les sujets portant sur Neuillé-Pont-Pierre.

Concernant l’efficacité du dispositif, le lieutenant Trentin affirma que les résultats sont probants dans les communes adhérentes du dispositif. Un affichage bien visible de la voie publique est installé dans ces communes.

En 2017, sur le secteur, ont adhéré les communes de Chanceaux-sur-Choisille, Saint-Antoine-du-Rocher, Épeigné-sur-Dême et Sonzay.

Beaumont-Louestault est en cours d’élargissement et pour 2018, sont donc à l’étude Neuillé-Pont-Pierre, Saint-Christophe-sur-le-Nais et Semblançay.

Une fois les questions épuisées, Michel Jolivet invita tous les participants à partager un verre de l’amitié « sans alcool » précisa-t-il en regardant les gendarmes !

Un public intéressé venu nombreux

Un public intéressé venu nombreux

Quelques chiffres sur la délinquance concernant Neuillé-Pont-Pierre pour 2017

41 atteintes aux biens (+ 14)

17 cambriolages (+9)

12 vols liés à l'automobile 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages