Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2018 1 22 /01 /janvier /2018 19:56

Samedi après-midi, l’AAPPMA du GIH Pays de Racan regroupant Les pêcheurs de l’Escotais, du Long et de la Dême, tenait son assemblée générale dans la salle du multimédia, à Saint-Paterne-Racan, mise gracieusement à disposition par la commune.

Le président de l’association, Christian Madieu, ouvrit la réunion en remerciant toutes les personnes de leur présence que ce soit des élus du territoire comme Brigitte Dupuis, conseillère départementale, Catherine Lemaire et Patrick Cintrat, maires respectivement de Saint-Christophe-sur-le-Nais pour la première et maire de Neuvy-le-Roi, pour le second, ou la quarantaine de pêcheurs ayant fait le déplacement, sans oublier l’animateur rivière, Alex Tabouriech, pour le travail réalisé sur les rivières.

Il laissa la parole à Jean-Paul Fontenay, adjoint de Saint-Paterne, qui remplaçait le maire, Jean-Pierre Poupée. « Je suis content de vous accueillir pour ce moment important qu’est une assemblée générale pour une association. Je dois vous remercier pour l’article qui nous est parvenu pour notre bulletin municipal. Votre association tient une bonne place sur notre commune grâce à ses activités. »

Le bureau de l'association. de g à dte, Thomas Gisselbrecht, Christian Madieu, Patrick Layreau, Michel Georget et Bernard Blanchard

Le bureau de l'association. de g à dte, Thomas Gisselbrecht, Christian Madieu, Patrick Layreau, Michel Georget et Bernard Blanchard

Vint ensuite le bilan des activités par le secrétaire, Thomas Gisselbrecht, qui donna lecture du compte-rendu de l’AG du 21-01-2017, compte-rendu qui fut approuvé à l’unanimité.

Le trésorier, Patrick Layreau, fit le point sur les ventes de cartes en 2017. Le nombre d’adhérents est actuellement de 365  soit une baisse de 47 adhérents par rapport à l’an dernier.

Ont été vendues : 137 cartes interfédérales, 43 cartes majeurs (+ de 18 ans), 49 cartes mineurs, 61 cartes de découverte, 10 cartes femmes et 63 cartes journalières.

Il dressa ensuite le bilan de la fête de la pêche, fit un point sur les baux des propriétaires dont bénéficie l’association.

Le président remercia les collectivités pour les subventions attribuées : conseil départemental, CCGCPR, communes de Saint-Paterne et Neuvy-le-Roi et le Fédération 37 pour les alevinages.

Cette année, l’association a dû intervenir sur l’Escotais, au niveau de Luenne. 80 tonnes de pierres payées en partie par la fédération ont été disposées sur 450 m. L’association doit faire face à de nouvelles dépenses chaque année avec l’ajout des rivières, Le Long et la Dême.

Christian Madieu poursuivit en ces termes : « Un grand merci aux municipalités qui nous aident au bon fonctionnement de l’association. Je pense en particulier à Saint-Paterne qui a fait nettoyer les bords de la rivière le long de la voie ferrée ce qui permet aux pêcheurs de relier pratiquement Saint-Paterne et Saint-Christophe. Mes remerciements vont aussi aux particuliers, aux entreprises qui nous aident pour l’entretien et à la municipalité de Saint-Christophe pour la mise en place du parcours pêche pour les enfants et l’activité pêche qui a fonctionné pendant les TAP. Malheureusement beaucoup d’adultes ne respectent pas ce lieu et y pêchent alors qu’ils n’en ont pas le droit. Nous allons poursuivre notre essai encore un an en espérant que les quelques adultes indisciplinés rentreront dans les rangs ! Je n’oublie pas dans mes remerciements notre secrétaire et notre trésorier qui font un travail remarquable. »

Une partie des adhérents et quelques invités
Une partie des adhérents et quelques invités
Une partie des adhérents et quelques invités

Une partie des adhérents et quelques invités

Les projets pour 2018

Deux alevinages sont programmés : le 24 février prochain, 300 kg dans l’Escotais et 150 kg sur le Long, puis un second le 29 mars.

Cette année, deux secteurs de 400 à 500 m vont être créés comme réserve sur Saint-Paterne et à Saint-Christophe, un tronçon de 300 à 400 m au Moulin Basset. Il y sera versé de petites truites et des vairons et des pancartes seront posées pour signifier que la pêche y est interdite. Des travaux vont débuter en avril au niveau du Moulin Basset.

Le plan d’eau de Neuvy-le-Roi

Le nombre de cartes vendues est en baisse (- 17). Il faudrait trouver des animations sur le plan d’eau pour essayer d’y faire venir des pêcheurs.

Les dépositaires de cartes de pêche

Saint-Paterne-Racan : Auberge de l’Escotais, bar Le Centre et bar Le Racan

Neuillé-Pont-Pierre : Bar Le P’tit Novillacien

Neuvy-le-Roi : Le Viveco et le bar Le Bon Accueil

Les Hermites

L’entretien des rivières

Christian Madieu rappela : « Autrefois, lors de la signature des baux avec les propriétaires, il était spécifié que l’association nettoierait la rivière. Mais, la loi a évolué et de nos jours, c’est au riverain d’effectuer le nettoyage. Il faudrait donc reprendre tous les baux et ne plus parler de l’entretien. Ce serait bien que dans les bulletins municipaux de Neuvy et de Saint-Christophe il soit bien spécifié que le nettoyage est à la charge des riverains. À ce propos, vous connaissez beaucoup de présidents qui n’hésitent pas à se mouiller ? Ce matin, avec quelques membres du CA, j’ai passé 4 heures sous la pluie pour nettoyer la rivière vers la Duye. Vu le temps, il était urgent d’intervenir aussi, nous n’avons pas hésité ! »

Vint le moment des élections : deux retraits dont celui de Michel Georget, ancien président de Neuvy-le-Roi et actuellement vice-président de la nouvelle association, pour raisons de santé. Christian Madieu le remercia et reconnut : « Je suis très content de la fusion de nos deux associations. Nous avons fait du beau travail, une belle entente s’est installée. Il faudrait que l’on trouve un garde sur Neuvy-le-Roi.» Michel Georget ajouta quelques mots : « Je ne regrette pas notre fusion. Ce fut un plaisir de travailler ensemble. J’ai rarement vu une équipe comme celle-là ! »

Les deux nouveaux membres élus sont Dominique Lerat et Bernard Cahier.

Le président remit alors la médaille de la pêche au trésorier, Patrick Layreau, pour son travail au sein de l’association. : 20 ans de présence et 20 ans de trésorier !

Remise de la médaille de la pêche à Patrick Layreau par le président Christian Madieu
Remise de la médaille de la pêche à Patrick Layreau par le président Christian Madieu

Remise de la médaille de la pêche à Patrick Layreau par le président Christian Madieu

La parole fut ensuite donnée aux invités.

Catherine Lemaire : « Tout d’abord je vous présente mes vœux pour 2018. C’est un plaisir pour moi d’assister à votre assemblée générale. Revenus à la semaine de 4 jours, les TAP n’existent plus mais je pense pouvoir mettre en place quelque chose dans le cadre du dispositif jeunesse. Bravo au dynamisme de votre équipe et pour les travaux réalisés sur l’Escotais. Il faudrait intervenir pour stopper les dégâts des ragondins. La fête de la pêche est un moment festif et agréable qui fait du bien sur le territoire. »

Patrick Cintrat : « Quand on a engagé ces actions d’aménagement des rivières, il fallait agir vite. Je salue le travail qui a été fait avec l’association de la pêche du début à la réalisation des travaux très importants. Les coûts étaient aussi très importants mais nous avons eu l’opportunité de bénéficier de nombreuses subventions. Nous avons pu concilier les contraintes réglementaires et l’aménagement des rivières. Nos moulins font partie du patrimoine local et on a bien réussi le travail engagé dans leur préservation. Pour le plan d’eau de Neuvy, il faut trouver des solutions pour assouplir un peu les règles en attente (loi ou déclassement de l’étang) pour qu’il puisse être utilisé à l’année. »

À gauche, Catherine Lemaire

À gauche, Catherine Lemaire

Brigitte Dupuis : « Félicitations au président et à son équipe. Je vais voir avec le Conseil Départemental pour résoudre le problème des ragondins. Je vais m’occuper aussi de voir quelle animation on pourrait mettre en place en été au niveau du plan d’eau. Je serai toujours à vos côtés et sachez que vous pouvez compter sur le CD pour vos activités. Remplissez un dossier auprès e la CCGCPR pour les activités que vous menez auprès des enfants. »

Jean-Paul Fontenay : « La commune de Saint-Paterne reste très vigilante par rapport à l’entretien des rives de l’Escotais. Il y a eu des précédents avec les arbres. » Puis s’adressant à Patrick Cintrat : « Tu as su choisir de bons techniciens de rivière, d’abord Charlène, puis Alex qui l’a remplacée. Bravo à toi ! » Il poursuivit ainsi : « Pour la fête de la pêche, espérons que le soleil saura se montrer généreux pour que tous puissent passer une bonne journée d’abord de préparation puis de fête ! »

À droite, des membres du bureau, puis, Jean-Paul Fontenay, Brigitte Dupuis et Henri Zamarlik

À droite, des membres du bureau, puis, Jean-Paul Fontenay, Brigitte Dupuis et Henri Zamarlik

Composition du conseil d’administration

Président : Christian Madieu

Vice-présidents : Jean-François Cognard et Bernard Blanchard

Trésorier : Patrick Layreau, adjoints : Didier Bennevault et Jean-Pierre Froger

Secrétaire : Thomas Gisselbrecht, adjoints : Geoffray Goutard et Fabrice Hervé

Membres : Christian Tiburce, Serge Cochet, Christophe Cholière, Dominique Lerat et Bernard Cahier.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages