Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 février 2018 7 25 /02 /février /2018 16:20

Créée pour 3 ans avec l’aide et sous la tutelle du Secours catholique, l’épicerie solidaire Épisode, sise à Saint-Paterne-Racan, était tenue au terme des 3 premières années, de se constituer en association pour devenir autonome et continuer à jouer son rôle social auprès de familles en difficultés passagères.

Françoise Langouet, vice-présidente de l’association confirme : « L’association Épisode est officiellement créée. Avant de redémarrer Épisode, nous nous interrogeons sur son mode de fonctionnement. Plusieurs solutions s’offrent à nous soit rejoindre la banque alimentaire et perdre ce qui faisait notre identité soit poursuivre ce que nous avons fait durant ces 3 années. »

Pouvez-vous expliquer comment vous fonctionniez ?

C’est Emmanuelle Hocdé, présidente de l’association qui apporta la réponse. « L’assistante sociale nous signalait des familles rencontrant des difficultés financières pour par exemple régler ses factures EDF ou finaliser un projet. Nous recevions ces familles individuellement et mettions en place une sorte de contrat leur permettant, sur un temps donné, de bénéficier pour des sommes modiques des produits alimentaires, d’hygiène ou autres… en vente à Épisode. Les économies réalisées sur les achats devaient obligatoirement servir à épurer les dettes passagères ou réussir à acquérir le bien convoité. Mais, nous insistons sur le fait que ces familles n’étaient pas assistées totalement. Elles devaient régler leurs achats et conservaient ainsi une certaine dignité. Ce fonctionnement est incompatible avec celui de la banque alimentaire. Ici, en plus, les familles pouvaient bénéficier de produits frais ce qu’elles appréciaient bien. C’est bien qu’il y ait plusieurs associations qui viennent en aide aux personnes qui n’ont pas les moyens de se payer de quoi manger.»

Au niveau des locaux, rencontrez-vous des problèmes ?

Ce local nous a été fourni par la mairie de Saint-Paterne à la création d’Épisode. Il est très bien adapté, situé un peu en dehors du bourg mais pas trop loin, retiré de la route et permet de recevoir les familles en toute confidentialité. M. le Maire nous a laissé entendre qu’il n’y avait aucun problème pour la poursuite de l’activité.

De gauche à droite : Emmanuelle, Maria et Françoise

Quand pensez-vous être prêtes pour redémarrer ?

Nous souhaitons pouvoir le faire début avril mais, pour cela, il faudrait que les collectivités qui ont répondu favorablement à nos demandes de subventions, le Conseil Départemental et la CCGCPR, nous versent rapidement les sommes promises pour que nous puissions faire nos premiers achats et redémarrer le fonctionnement de l’épicerie. Nous avons plusieurs familles qui attendent avec impatience. Imaginez le montant des factures de chauffage et d’électricité à la fin de l’hiver.

Que comptez-vous faire pour financer vos activités en plus des subventions ?

Nous espérons pouvoir continuer à tenir le petit coin buvette-friandises à la piscine pendant l’été, poursuivre notre partenariat avec Super U de Neuillé-Pont-Pierre en continuant nos journées de collecte. Nous allons essayer de trouver des activités lucratives pour nous faire connaître et récolter des fonds. Nous poursuivrons notre partenariat avec les usagers des Jardins partagés ce qui nous assure des fruits et des légumes frais. Nous avons entrepris une démarche pour que l’association Épisode soit reconnue d’utilité publique.

Petite question personnelle. Emmanuelle qu’est-ce qui vous a poussée à prendre la présidence de l’association ?

Ce n’est pas vraiment un souhait personnel, mais un concours de circonstances. Je souhaitais compenser un peu la frustration de n’avoir pu mener à bien mon projet de création d’un chantier d’insertion. Je suis bénévole à Épisode depuis 2 ans et j’ai toujours travaillé dans le milieu de l’insertion. Et, les 3 années avec le Secours catholique terminées, je me suis dit qu’Épisode ne pouvait pas s’arrêter. Nous avons constitué un conseil d’administration pour que cette nouvelle association démarre. D’ailleurs, nous avons une réunion d’équipe le mercredi 28 février, à 18 h, dans ces locaux, pour prendre notre décision. Toutes les personnes qui le souhaitent y sont conviées qu’elles restent bénévoles ou deviennent adhérentes.

En écoutant Emmanuelle, Françoise et Maria arrivée au cours de l’entretien, on peut supposer que leur prochain fonctionnement ne s’éloignera certainement pas de celui mis en place précédemment dans l’intérêt des familles qui, malgré leur précarité, trouvent toujours une oreille attentive, une aide personnalisée et sont considérées comme « des personnes à part entière. »

Bureau de l’association Épisode

Présidente : Emmanuelle Hocdé

Vice-Présidente : Françoise Langouet

Secrétaire : Maria Pilon Pereira

Secrétaire adjointe : Annick Cognard

Trésorière : Martine Bourtault

Trésorière adjointe : Brigitte de Roubaix

Montant de la cotisation : 10 €/an/personne

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages