Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2018 7 08 /04 /avril /2018 19:09

Samedi soir, la salle Gabriel accueillait près d’une centaine de personnes venues écouter tout d’abord l’ensemble musical Escotais, Dême, Choisille (EMEDC) puis le groupe musical de la Brenne.

Christophe Morin, président de la musique municipale de Saint-Paterne-Racan dont les musiciens ont intégré l’EMEDC, ouvrit la soirée en souhaitant la bienvenue au nombreux public présent dans la salle, et il annonça : « Comme pour les communes de Chemillé-sur-Dême et Saint-Christophe-sur-le-Nais, l’année 2018 verra la dissolution de notre musique municipale. Bonne soirée à vous tous. » Il passa la parole à Jean-Pierre Poupée, maire de la commune, qui prononça ces quelques mots : « Bienvenue à Saint-Paterne-Racan pour cette belle soirée qui s’annonce et bon concert. »

Une salle quasiment comble pour ce concert
Une salle quasiment comble pour ce concert

Une salle quasiment comble pour ce concert

La première partie put alors commencer avec l’EMEDC et son chef d’orchestre, Corinne Galtaud, qui, en plus de diriger ses musiciens, avait la charge de présenter chacun des morceaux interprétés au cours de cette première partie avec souvent quelques anecdotes. Ainsi, le public apprit que « Highland Cathedral » fut créé pour fêter les Highlands games, jeux écossais où les participants doivent faire preuve d’une grande force physique. Certains morceaux aux airs connus étaient accompagnés par le public, notamment pour le célèbre « Les lacs du Connemara ». Au programme de l’EMEDC, des musiques de films, de séries télévisées et, un morceau de Jules Égal, le compositeur, instituteur, secrétaire de mairie et éditeur de cartes postales qui vécut à Saint-Christophe à la fin du XIXe siècle et au tout début du XXe. Les musiciens avaient beaucoup travaillé sur quelques-unes de ses œuvres pour le concert du 11 novembre dernier, concert qui faisait suite à une conférence donnée la veille par l’association Histoire et Patrimoine pour mieux faire connaître ce personnage aux multiples facettes. En présentant ce morceau, Corinne Galtaud précisa : « Nous avons dû travailler dur pour adapter les partitions  qui sont essentiellement des musiques de fanfares. Le morceau que nous allons interpréter « Fashionable » a été écrit en 1906 et comprend plusieurs petites pièces. Vu le travail que nous avons eu en amont, nous avons décidé de mettre toujours un des morceaux de Jules Égal dans nos concerts. »

L'EMEDC a assuré la 1ère partie du concert
L'EMEDC a assuré la 1ère partie du concert
L'EMEDC a assuré la 1ère partie du concert
L'EMEDC a assuré la 1ère partie du concert
L'EMEDC a assuré la 1ère partie du concert

L'EMEDC a assuré la 1ère partie du concert

La fin de cette première partie fut saluée par une véritable ovation de la part du public.

Les applaudissements récompensent les musiciens
Les applaudissements récompensent les musiciens

Les applaudissements récompensent les musiciens

Un petit entracte permit au groupe musical de la Brenne de s’installer. Ce groupe a été créé il y a presque 40 ans, en octobre 1978. Sa présidente, Mme Odette Forgard confia : « Notre problème, c’est de faire venir des jeunes. Il y a une bonne ambiance dans le groupe. Nous nous déplaçons quelquefois mais toujours dans la région. Les musiciens se retrouvent tous les lundis soirs pour répéter. Leur répertoire est surtout composé de musiques de jazz », ce que confirma Christophe Morin en présentant le groupe et le thème de la seconde partie du concert et en faisant remarquer que certains musiciens de l’EMEDC jouent également dans le groupe musical de la Brenne. Ce groupe, dirigé par Michel Cocard, entraîna le public tout au long de cette seconde partie dans les années d’après guerre, grande période du jazz américain. Le dernier morceau « Tequila » connut un tel succès que les musiciens le jouèrent une seconde fois pour le plus grand plaisir du public.

Le groupe musical de la Brenne
Le groupe musical de la Brenne
Le groupe musical de la Brenne

Le groupe musical de la Brenne

Et, pour terminer ce concert, les deux musiques se réunirent pour un dernier morceau en commun, « I will follow him » tout d’abord sous la direction de Corinne Galtaud, puis, le public en redemandant, de Michel Cocard. Ce morceau très connu, chœur des nonnes à la fin du film « Sister act », fut très apprécié et c’est avec un public debout et sous un tonnerre d’applaudissements que se termina cette soirée musicale.

Les deux musiques ont ravi le public
Les deux musiques ont ravi le public
Les deux musiques ont ravi le public
Les deux musiques ont ravi le public
Les deux musiques ont ravi le public
Les deux musiques ont ravi le public

Les deux musiques ont ravi le public

Un tonnerre d'applaudissements retentit à la fin du concert.
Un tonnerre d'applaudissements retentit à la fin du concert.

Un tonnerre d'applaudissements retentit à la fin du concert.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Yves de Saint Jean 15/04/2018 22:45

belles pages d'histoires locales. pour d'autres histoire de notre terroir Yves de Saint Jean vous donne rendez-vous sur son blog
http://yvesdesaintjean.over-blog.com
A bientôt
Yves de Saint Jean

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages