Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2018 6 01 /12 /décembre /2018 16:05

En 2008, grâce à Internet, deux collectionneurs de compas, collection peu courante, René Verstraete, un Angevin, et Lionel Royer, Tourangeau de Saint-Christophe-sur-le-Nais, se sont contactés et, des liens d’amitiés se sont noués. L’idée de réaliser un livre sur les compas a fait son chemin et, à la fin de 2009, un magnifique livre de 400 pages voyait le jour. Épuisé à ce jour, on ne le trouve plus sur le marché, mais des demandes émanent encore de diverses personnes intéressées par cet ouvrage unique. L’éditeur ayant fait faillite, les auteurs ne pouvaient donc s’adresser à lui pour une réédition.

Le premier ouvrage traitant des compas, épuisé aujourd'hui.

Le cheminement mené par René Verstraete

René, en possession de la maquette du premier ouvrage, était persuadé qu’il devait y avoir un éditeur qui serait intéressé par la réédition de cet ouvrage. Après de multiples contacts, sa ténacité fut enfin récompensée et l’éditeur trouvé.

Les éditions Douin, spécialisées dans  "la réédition d’ouvrages anciens, curieux et rares”, ont accepté de lancer une souscription présentant l’ouvrage tel qu’il était à l’origine enrichi toutefois d’une centaine de compas supplémentaires (soit plus de 1000 au total).

Quel travail fut demandé aux deux auteurs par l’éditeur, Frédéric Douin ? 

Chacun, de son côté, a répertorié les achats et trouvailles intéressants effectués depuis la sortie du premier livre. Lionel Royer, pour sa part, en a retenu une cinquantaine et une dizaine de boîtes. Pour chaque pièce, quelques lignes de descriptif et une photo avec les dimensions de l’objet ainsi que son utilisation ont été fournies à l’éditeur. De son côté, René Verstraete a utilisé la même démarche. Pour finaliser ce travail, rendez-vous fut pris avec l’éditeur, et, le 16 novembre dernier, les deux collectionneurs et l’éditeur se sont retrouvés à Angers. Frédéric Douin, équipé d’une chambre noire portative, a réalisé les clichés des compas et boîtes retenus pour illustrer les 36 pages complémentaires du livre.

Lionel et René avec le photographe
Lionel et René avec le photographe
Lionel et René avec le photographe
Lionel et René avec le photographe
Lionel et René avec le photographe
Lionel et René avec le photographe

Lionel et René avec le photographe

Quelles sont concrètement, les différences entre l’ouvrage initial et celui-ci, à part le nombre de pages ?

Lionel Royer nous précise : « Cet ouvrage de 436 pages, au format 210 x 224 mm, sera imprimé sur du papier couché mat 115 g, aura une reliure composée de cahiers cousus, de couvertures rigides et d’un dos carré.  Le tirage initial a été fixé à 100 exemplaires numérotés et signés par les auteurs. Mais, vu le succès rencontré dès le lancement de la souscription, le nombre de 150 voire plus a été évoqué lors de notre rencontre récente avec l’éditeur. Le précédent avait une couverture souple et un dos collé. De plus, ce nouveau livre ne sera en vente à l’issue de la souscription, que sur Internet. »

Le flyer présentant la seconde édition du livre
Le flyer présentant la seconde édition du livre

Le flyer présentant la seconde édition du livre

Vous dites que cette réédition était demandée. Pouvez-vous préciser quelles catégories de personnes ou de professionnels peuvent être intéressées par un tel ouvrage ?

Tout d’abord, il faut savoir que toute une symbolique tourne autour du compas et ce, depuis des siècles. Pour nous occidentaux, le compas représente l'emblème des sciences exactes mais aussi de la rigueur mathématique.

Dans l’ésotérisme et dans la Chine antique, le compas, la plupart du temps associé à l'équerre, est un important symbole cosmologique servant à tracer le cercle tandis que l'équerre sert à tracer le carré. Chez nous, comme en Chine, le compas et l'équerre évoquent respectivement le Ciel et la Terre.

Sachant cela, on va trouver des personnes intéressées chez les compagnons, dans la Franc-maçonnerie, et dans de nombreux groupes humains tels que La Libre Pensée. Pour exemple, je peux vous citer la société de Libre Pensée du Mans qui, au début du XXe siècle, utilisait le compas, symbole de l’esprit créateur d’une nouvelle société, associé au pic, outil de démolition, symbolisant l’idée de mettre à bas la société obscurantiste et cléricale de l’époque.

On retrouve aussi le compas sur la médaille décernée aux Meilleurs Ouvriers de France.

Voyez comme le nombre de personnes liées à ce symbole est vaste. Cela donne donc un potentiel important de lecteurs dont la curiosité, encore aujourd’hui, peut les inciter à découvrir ce livre. Avec ce second ouvrage traitant des compas, nous restons les seuls auteurs à avoir travaillé sur cette thématique.

Les deux comparses préparent leurs compas
Les deux comparses préparent leurs compas
Les deux comparses préparent leurs compas
Les deux comparses préparent leurs compas
Les deux comparses préparent leurs compas

Les deux comparses préparent leurs compas

Connaissez-vous d’autres collectionneurs ?

Lors de la sortie de notre premier livre, j’ai créé un site « Compas passion ». Suite à cette création, j’ai été contacté par plusieurs personnes qui ont des collections plus ou moins riches tant en France qu’à l’étranger. Avec mon ami René, nous avons eu l’occasion de rencontrer un Belge, Patrick, et un Hollandais, John. Nous sommes toujours en relation avec eux. Sur notre territoire, nous avons pu recenser une vingtaine de collectionneurs qui viennent vers nous pour des renseignements ou nous montrer ce qu’ils ont en leur possession. Pour ce genre d’échanges, il faut reconnaître qu’Internet est un outil formidable.

Par curiosité, votre collection compte combien de pièces ?

En comptant également les compas contenus dans les boîtes, je vous répondrais 1500 !

Si vous le permettez, à mon tour de vous poser une question. Savez-vous comment s’appelle un collectionneur de compas ? Un circinusophile (de circinus : compas en latin et phile : du grec qui est amateur de).

Lionel Royer est un vrai passionné. Sur ses compas, il est intarissable. Les nombreuses anecdotes liées à quelques-uns de ses objets sont toujours intéressantes et les innombrables connaissances qu’il a acquises sur ces outils symboles en font un érudit en la matière. On peut être assuré, avec cette nouvelle édition de leur livre, de posséder un ouvrage très complet et très documenté sur ces outils beaucoup plus variés que le simple profane ne l’imagine.

Un tout petit aperçu de la multitude de variétés de compas

Un tout petit aperçu de la multitude de variétés de compas

Pratique

Pour se procurer ce nouveau livre : allez sur le site :

https://fdouin-editions.com/acatalog/Souscription-lesprit-du-compas-Outil-et-symbole-editions-douin.html#SID=54

Fin de la souscription : 31 décembre 2018

 Site : https://compas-passion.jimdo.com/

Contact : lionel.royer@wanadoo.fr

 

Les mystères de la chambre noire....
Les mystères de la chambre noire....
Les mystères de la chambre noire....

Les mystères de la chambre noire....

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages