Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 novembre 2018 3 21 /11 /novembre /2018 18:37

Mardi après-midi, un grand calme régnait dans l’espace multimédia. Dans son bureau, à l’entrée, Maria travaillait. Jennifer était occupée dans le Point Information Jeunesse et Ludovic se trouvait dans la salle informatique où une personne tentait d’apprivoiser une tablette récemment reçue en cadeau.

Mais, en approchant de la petite salle de réunion, quelques mots franchissaient la porte. Une dizaine de personnes, quasiment toutes retraitées, était installée autour des tables face à un « paperboard » où l’on remarquait quelques inscriptions en langue anglaise.

La professeure bénévole, Françoise Brossard, s’était portée volontaire pour initier à l’anglais des personnes demandeuses de recevoir quelques rudiments de cette langue qui s’immisce régulièrement dans notre bon vieux français. Durant la période où l’association de jumelage Racan Pocklington était très active, Françoise Brossard y jouait un rôle important du fait de sa pratique de l’anglais.

Elle confie : « Travailler avec ce groupe est agréable car il est très homogène. Tous les participants sont de grands débutants. Mais, ils sont volontaires et assidus. Nous en sommes à notre troisième leçon

Une partie des "élèves" fixant le tableau avec à gauche, Françoise Brossard.

Une partie des "élèves" fixant le tableau avec à gauche, Françoise Brossard.

Qu’est-ce qui a donc poussé ces personnes à se lancer dans l’apprentissage d’une langue étrangère ? Écoutons leurs réponses.

Que ce soit pour Sylvie, Françoise, Annick ou les autres, le but recherché est de pouvoir communiquer en dehors du territoire. Pour la plus jeune, c’est de pouvoir aider sa fille qui vient d’entrer au collège.

« Je n’ai jamais fait d’anglais mais je me rends compte que c’est utile quand on voyage. » « Moi, je travaille en alternance dans un centre équestre fréquenté par des étrangers, j’aimerais pouvoir communiquer avec eux. » « Il m’arrive de recevoir des Anglais dans mon gîte mais je ne peux pas leur parler. » « Pour moi, je voyage beaucoup et sans parler de langue étrangère, j’ai toujours réussi à me faire comprendre avec l’aide de gestes. Ce que je souhaite, c’est de pouvoir lire l’anglais et comprendre ce que je lis. » « Je souhaite posséder quelques rudiments d’anglais pour me débrouiller lors de mes voyages. »

On sentait une vraie motivation même si, pour certains, la prononciation n’est pas innée ! Il leur reste encore 4 séances pour améliorer leur bagage.

Ces « élèves » demandeurs ont déjà acquis un petit vocabulaire et des notions de conjugaison et de grammaire. Les cours se passent dans la bonne humeur et, comme l’a susurré Maria : « Parfois, on les entend même rire en anglais ! ».

La commune de Saint-Paterne a longtemps cherché quelqu’un pour assurer des cours d’anglais à des débutants car il y avait une demande assez importante sur le secteur. M. le Maire remercie chaleureusement Françoise Brossard de s’être proposée et d’assumer bénévolement cette fonction.

À savoir

S’il y a des personnes intéressées par des cours pour débutants, une nouvelle séquence pourrait être mise en place. Il s’agit de 7 séances de 1 h 30 (14 h 30- 16 h) pour un coût de   10 €, montant de l’adhésion au multimédia. Se faire connaître rapidement en appelant le : 02 47 29 22 04 / 06 29 67 01 60

Françoise intervient auprès des participants à ses cours pour vérifier leurs écrits et les aider

Françoise intervient auprès des participants à ses cours pour vérifier leurs écrits et les aider

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages