Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2018 5 02 /11 /novembre /2018 17:17

À l’occasion du centenaire de celle qu’on appelle « la Grande Guerre », beaucoup de communes ont commencé les commémorations de ce centenaire dès 2014. À Saint-Paterne-Racan, toutes les manifestations se dérouleront au cours de ce mois de novembre 2018. C’est Jean-Paul Fontenay, adjoint ayant travaillé sur ce sujet,  qui nous en donne la raison : « Au niveau de la municipalité, nous avons souhaité nous concentrer sur la fin de ce terrible conflit et la paix qui en a découlé, plutôt que sur la guerre. »

Jean-Paul devant l'exposition prêtée par le Conseil Départemental

Jean-Paul devant l'exposition prêtée par le Conseil Départemental

Pouvez-vous nous dire quand a débuté votre travail ?

Dès qu’il a été question de parler des commémorations de 14-18, c’est-à-dire vers 2012, la municipalité a tout de suite pris position pour organiser quelque chose. Un groupe de travail dont j’ai pris la tête a été formé et a tout de suite pris contact avec Jean Chevet, président de l’association des Anciens Combattants. Nous avons eu l’opportunité de pouvoir obtenir l’exposition itinérante du Conseil Départemental  « La première guerre mondiale en Touraine » et nous l’avons donc réservée très tôt. Sachant que plusieurs communes allaient faire quelque chose pour commémorer ce centenaire, Saint-Paterne se devait aussi d’y participer. Très rapidement, dans notre lettre municipale, nous avons lancé un appel auprès des habitants pour les inviter à s’associer au projet et les retours ont été rapides et nombreux. Dans la commune voisine de Saint-Christophe, l’association Histoire et Patrimoine ayant fait un gros travail de recherche, de contacts auprès de la population et de présentation de ses travaux, nous avons rencontré quelques-uns de ses membres, non pas pour reproduire ce qu’ils avaient fait mais pour écouter les conseils qu’ils pouvaient nous donner suite à leur expérience, notamment lors de la rencontre avec les familles, sur ce qui était bien et ce qu’il fallait mieux éviter.

L'exposition "La première guerre mondiale en Touraine" visible durant tout le mois de novembre au multimédia

L'exposition "La première guerre mondiale en Touraine" visible durant tout le mois de novembre au multimédia

Pour bien concrétiser et donner vie à vos idées, qu’elles ont été vos démarches ?

Tout d’abord, sûrs d’avoir l’exposition dont je vous ai parlé, nous nous sommes dit qu’il fallait aller plus loin. Pour cela, nous avons donc souhaité associer outre les Anciens Combattants et la population, les enseignantes et les élèves de l’école Pierre Robert, la bibliothèque et les employés communaux. Nous nous sommes rapidement réparti les tâches et avons laissé le soin de rencontrer les familles désireuses de prêter des objets ou documents relatifs à la Grande Guerre à Jean Chevet et Robert Guay. Ces rencontres étaient empreintes de beaucoup d’émotions. Ce furent de grands moments d’échanges avec les familles. À l’école, les enfants ont réalisé des dessins sur le thème de la paix et ils ont travaillé sur des chants notamment « La Marseillaise » qu’ils interpréteront le 11 novembre au monument aux morts. La bibliothécaire, Nicole Milon, a regroupé tous les ouvrages disponibles sur le sujet et a même augmenté le fonds avec des emprunts à la bibliothèque départementale.

Quelques dessins d'enfants exposés à la bibliothèque
Quelques dessins d'enfants exposés à la bibliothèque
Quelques dessins d'enfants exposés à la bibliothèque

Quelques dessins d'enfants exposés à la bibliothèque

Un grand choix d'ouvrages disponibles à la bibliothèque
Un grand choix d'ouvrages disponibles à la bibliothèque
Un grand choix d'ouvrages disponibles à la bibliothèque
Un grand choix d'ouvrages disponibles à la bibliothèque
Un grand choix d'ouvrages disponibles à la bibliothèque

Un grand choix d'ouvrages disponibles à la bibliothèque

Concrètement, que proposez-vous pour ce centenaire ?

L’exposition du Conseil Départemental est déjà visible dans le multimédia et sera présente jusqu’à la fin du mois. Une conférence, « L’année 1918 », par Éric Labayle, ouvrira la série des animations, le 3 novembre. Puis, une séance de cinéma « Le cheval de guerre » sera offerte à la population et, le jour du 11 novembre, l’exposition réalisée grâce aux différents prêts des habitants de la commune mais aussi d’autres villages de Touraine sera inaugurée et restera visible jusqu’au 17 novembre inclus. De plus, dans la salle d’exposition, un panneau retracera l’historique du monument aux morts grâce aux délibérations municipales de l’époque. Les grandes dates de la guerre seront également retracées et sur une carte de France, l’histoire des Poilus Saint-Paternois, morts au combat, apparaîtra avec leur âge et le lieu où ils sont tombés de même pour ceux qui sont morts après la fin de la guerre. Je peux vous citer une petite anecdote. Un de nos soldats fut fait prisonnier par les Turcs et retenu en Turquie. Il ne fut libéré que 8 ans après la fin de la guerre et ignorait que la guerre était terminée. Il rentra chez lui et eut la chance de vivre suffisamment longtemps pour apprécier sa libération car il décéda à plus de 90 ans !

Notre travail effectué sur la recherche des soldats de Saint-Paterne morts pour la France nous a permis d’en recenser 6 ne figurant pas sur les différents supports de la commune : monument aux morts, plaque dans la mairie ou dans l’église. Nous avons donc réalisé une nouvelle plaque où figure le nom de ces soldats. Posée sur le monument aux morts, elle sera inaugurée le jour du 11 novembre prochain.

Le MAM comporte désormais 6 noms supplémentaires
Le MAM comporte désormais 6 noms supplémentaires

Le MAM comporte désormais 6 noms supplémentaires

Pour en arriver là, il nous a fallu construire toutes les infrastructures., penser à la mise en place d’une communication efficace. Nous espérons que, par le fruit de nos recherches et les diverses manifestations que nous organisons pour commémorer ce centenaire que nous voulons marquer d’un sentiment très fort, un beau travail de mémoire se mettra en place et que les jeunes générations comprendront les souffrances vécues par ces hommes et les dégâts provoqués par les guerres. La municipalité a souhaité que toutes les manifestations soient gratuites pour qu’un grand nombre de personnes puisse en profiter.

Déroulement de la cérémonie du 11 novembre

10 h 15 : rassemblement au Monument aux Morts et inauguration d’une plaque

Marseillaise par les enfants des écoles. – Harmonie municipale

Présence des Anciens Combattants, de pompiers et de militaires

Inauguration de l’exposition à l’espace multimédia d’objets et de documents prêtés par les habitants (visible jusqu’au 17 novembre)

Discours

Verre de l’amitié

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages