Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 avril 2019 7 07 /04 /avril /2019 08:51

Profitant de ces journées, nous avons décidé, samedi après-midi, d’aller voir l’atelier de Ianek Kocher, sculpteur sur pierre, à Chemillé-sur-Dême, atelier ouvert exceptionnellement dans le cadre des Journées européennes des métiers d’art. Le thème retenu cette année est « Signatures de territoires». Il faut reconnaître que côté patrimoine, notre région est bien pourvue. Aussi, notre sculpteur local, reconnu comme véritable artiste au vu de ses nombreuses récompenses, ne manque pas de travail.

Il est installé sur le territoire du Pays de Racan depuis 2011, date à laquelle il a repris l’atelier de Gabriel Réau, à Biéné, sur la zone du Vigneau. Dans la continuité de son prédécesseur, il est animé de la même volonté, celle de « produire un travail de qualité dans le respect du style et des aspirations des commanditaires » comme il le dit lui-même.

La maquette et le 3ème fronton du château de Rigny-Ussé
La maquette et le 3ème fronton du château de Rigny-Ussé
La maquette et le 3ème fronton du château de Rigny-Ussé

La maquette et le 3ème fronton du château de Rigny-Ussé

En ce moment, il est en train de réaliser après les deux premiers, le 3ème fronton des lucarnes du château de Rigny-Ussé. Cet ensemble monumental, en pierre calcaire semi-dure venant de Charente, pèse environ 3 tonnes.  Avant de se lancer dans la construction, il réalise toujours une maquette en plâtre qu’il présente à ses commanditaires et aux architectes. Et, l’avantage, nous dit-il, « c’est que lorsque nous travaillons à plusieurs sur le chantier, cela permet à chacun de bien appréhender l’ensemble de l’œuvre. »

Comme on peut le constater en comparant la maquette et le fronton monté contre un des murs de l’atelier, il reste encore quelques sculptures à faire. Cela fait déjà 3 mois que le travail est commencé. Il est prévu que ce fronton soit installé à sa place définitive sur le château de Rigny-Ussé fin mai.

Le buste de Léonard de Vinci en plâtre avec le copieur et le buste en marbre qui prend forme
Le buste de Léonard de Vinci en plâtre avec le copieur et le buste en marbre qui prend forme
Le buste de Léonard de Vinci en plâtre avec le copieur et le buste en marbre qui prend forme
Le buste de Léonard de Vinci en plâtre avec le copieur et le buste en marbre qui prend forme
Le buste de Léonard de Vinci en plâtre avec le copieur et le buste en marbre qui prend forme

Le buste de Léonard de Vinci en plâtre avec le copieur et le buste en marbre qui prend forme

En parallèle, une autre œuvre est en cours de création : une statue de Léonard de Vinci, en marbre de Carrare, marbre qu’il est allé chercher lui-même en Italie. Pour cette statue, il a d’abord fait une ébauche dans un bloc de marbre et, avec un copieur à 3 points, il reporte point par point, le modèle en plâtre qui lui a été fourni.

Ianek Kocher explique l'utilisation et le rôle des différents outils qu'il utilise
Ianek Kocher explique l'utilisation et le rôle des différents outils qu'il utilise

Ianek Kocher explique l'utilisation et le rôle des différents outils qu'il utilise

Cette visite a été très intéressante grâce aux explications et commentaires fournis par le sculpteur qui prenait le temps de répondre aux questions de ses nombreux visiteurs.

À l’extérieur, on a pu remarquer quelques commandes en attente : des chimères à reproduire, un petit fronton à restaurer ou à refaire,…

Des travaux en attente...
Des travaux en attente...

Des travaux en attente...

Il aime bien travailler la pierre de tuffeau qui est assez facile à sculpter. Il a déjà de très nombreuses œuvres à son actif et le livre photo de ses réalisations, livre que nous avons pu feuilleter librement, laisse voir l’immense talent de ce jeune sculpteur qui est très apprécié et demandé.

N’oublions pas que c’est lui qui a réparé le fusil et le doigt de notre soldat sur le monument aux morts de Saint-Christophe-sur-le-Nais.

Un extrait du blog de Ianek Kocher

Fort de son expérience sur des monuments prestigieux, l'atelier est reconnu pour ses travaux auprès des architectes et des professionnels avec qui il collabore tant au niveau de la qualité des ouvrages exécutés que pour le respect des délais imposés.

Par ailleurs, il propose pour les particuliers des prestations en décoration d’intérieur et d’extérieur : cheminées de style, fontaines, statues, tables ouvragées, ornementations, gravures.

La maquette qui lui a permis d'obtenir le trophée de Saint-Malo

La maquette qui lui a permis d'obtenir le trophée de Saint-Malo

L'atelier a obtenu en février 2018, le prix départemental et régional des métiers d'art 2017 pour la réalisation du trophée du fort de la Conchée en baie de Saint-Malo.

Il s'agit d'un fort construit par Vauban au large de Saint-Malo pour défendre la cité des Anglais ou des Hollandais. Il a été ravagé par les intempéries et les bombardements de la 2nde guerre mondiale. Une association s'est créée pour le reconstruire.

Les récompenses obtenues par Ianek Kocher

Prix Touraine Métiers d’art 2013, 2017

Prix régional des Métiers d’art 2013, 2017

 

Pour contacter l’atelier

Tél : 06 24 21 86 90 ; mail : ianek_kocher@yahoo.fr

Les horaires d'atelier :

7h30 à 17h00 du lundi au jeudi

7h30 à 16h00 le vendredi

Il est préférable de prendre rendez-vous.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages