Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 décembre 2019 1 09 /12 /décembre /2019 15:06

Commencées le week-end précédent, les quatre premières séances de la tournée 2019 de la troupe « Les Joyeux de l’Escotais » s’achevaient ce dimanche après-midi. Sur l’ensemble des quatre représentations, les organisateurs ont enregistré 750 spectateurs venus des communes environnantes mais aussi d’un peu plus loin.  C’est un public fidèle qui sait que venir assister au théâtre à Saint-Paterne c’est s’assurer de passer un bon moment de détente et de franc plaisir.

Un public fidèle et conquis d'avance
Un public fidèle et conquis d'avance
Un public fidèle et conquis d'avance

Un public fidèle et conquis d'avance

Avant le début de chaque séance, Cendrine Boigard, la présidente de l’association, actrice elle aussi (mais pas cette année), souhaita la bienvenue au public qui, à chaque séance, emplissait la salle Gabriel, et présenta les différents acteurs qui allaient occuper la scène au cours de la soirée.

 

Cendrine, la présidente, présente le programme de la séance

Tout d’abord, ce furent les quatre plus jeunes, Léo, Nathaël, Méline et Clémence, tous nouveaux cette année, qui interprétèrent une pièce de Johann Corbard, « Expressions libres », mise en scène par des acteurs un peu plus chevronnés, Séverine, Françoise, Virginie, Brigitte et Annette. En essayant d’imiter le parler des adultes avec des expressions toute faites, ils montrèrent qu’en fait, cela ne débouche sur rien de bien concret. Mais, quand ils commencèrent à s’exprimer dans leur langage, ce fut au tour des adultes d’être laissés sur la touche.

Un début prometteur pour ces jeunes pousses.

Les plus jeunes dans "Expressions libres"
Les plus jeunes dans "Expressions libres"
Les plus jeunes dans "Expressions libres"
Les plus jeunes dans "Expressions libres"
Les plus jeunes dans "Expressions libres"
Les plus jeunes dans "Expressions libres"

Les plus jeunes dans "Expressions libres"

En second lieu, ce furent 3 jeunes adultes, déjà bien habituées aux planches, Mati, Margot et Juliette, qui, en toute autonomie, ont monté le sketch d’Anny Lescalier, « Ah les hommes ». Des échanges entre trois jeunes femmes, installées à la terrasse d’un café, l’une mariée, les deux autres en recherche d’une belle histoire, qui philosophent sur les hommes et échangent leur point de vue.

"Ah les hommes", sketch présenté par les jeunes adultes
"Ah les hommes", sketch présenté par les jeunes adultes
"Ah les hommes", sketch présenté par les jeunes adultes
"Ah les hommes", sketch présenté par les jeunes adultes
"Ah les hommes", sketch présenté par les jeunes adultes

"Ah les hommes", sketch présenté par les jeunes adultes

Puis ce fut la dernière pièce avant l’entracte, celle des adolescents, Paul-Louis, Tom, Erwan et Jules, intitulée « Al Capone » et écrite par Corinne Reclus-Gresse. C’est sous la conduite de Nicolas, Cendrine, Marion et Christophe, qu’ils ont appris le dur métier de « braqueur de banque ». En fait, ils ne sont pas encore vraiment prêts pour devenir des pros. La banque locale n’a pas trop de soucis à se faire. D’ailleurs, Michel, en gendarme tout à fait authentique, les a reconduits illico en prison !

"Al Capone" avec les Ados, pas facile de braquer une banque !
"Al Capone" avec les Ados, pas facile de braquer une banque !
"Al Capone" avec les Ados, pas facile de braquer une banque !
"Al Capone" avec les Ados, pas facile de braquer une banque !
"Al Capone" avec les Ados, pas facile de braquer une banque !

"Al Capone" avec les Ados, pas facile de braquer une banque !

Après un quart d’heure d’entracte, pendant lequel les bénévoles s’activaient soit sur scène pour la mise en place du décor pour « Dépêche-toi Bibiche, on va rater l’avion » de Jérôme Dubois, soit dans la salle pour entre autre, la vente de crêpes et à la buvette pour rafraîchir les spectateurs, chacun reprit sa place pour le moment phare de la soirée, la pièce des adultes. Les acteurs confirmés, Nicolas, Marion, Didier, Annette, Florence, Jacky et Nathalie accueillaient parmi eux, Arnaud, un nouvel acteur qui a tout de suite trouvé sa place et s’est intégré à la bande de joyeux lurons sans fausse note. De quiproquos en quiproquos, les 3 actes étaient salués dans la public par de formidables éclats de rires, les situations invraisemblables s’enchaînant sans temps mort !

Un petit aperçu des adultes dans "Dépêche-toi Bibiche, on va rater l'avion"
Un petit aperçu des adultes dans "Dépêche-toi Bibiche, on va rater l'avion"
Un petit aperçu des adultes dans "Dépêche-toi Bibiche, on va rater l'avion"
Un petit aperçu des adultes dans "Dépêche-toi Bibiche, on va rater l'avion"
Un petit aperçu des adultes dans "Dépêche-toi Bibiche, on va rater l'avion"
Un petit aperçu des adultes dans "Dépêche-toi Bibiche, on va rater l'avion"
Un petit aperçu des adultes dans "Dépêche-toi Bibiche, on va rater l'avion"
Un petit aperçu des adultes dans "Dépêche-toi Bibiche, on va rater l'avion"
Un petit aperçu des adultes dans "Dépêche-toi Bibiche, on va rater l'avion"
Un petit aperçu des adultes dans "Dépêche-toi Bibiche, on va rater l'avion"
Un petit aperçu des adultes dans "Dépêche-toi Bibiche, on va rater l'avion"

Un petit aperçu des adultes dans "Dépêche-toi Bibiche, on va rater l'avion"

Chacune des quatre séances s’acheva donc sous des tonnerres d’applaudissements amplement mérités.

Pour ceux et celles qui n’auraient pas eu la chance de bénéficier de cette merveilleuse thérapie qu’est le rire, deux autres séances sont encore au programme de la saison :

Le 11 janvier 2020, à Saint-Paterne-Racan, salle Gabriel, à 20 h 30, séance caritative au profit de l’association « La petite locomotive » de Luceau (72).

Le 25 janvier 2020, à Neuvy-le-Roi, salle Armand Moisant, à 20 h 30.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages