Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 janvier 2020 2 21 /01 /janvier /2020 12:14

Arrivés à Vlorë la veille, en fin d'après-midi, c'est avant notre départ pour l'étape suivante que nous faisons un petit tour de ville.

Vlorë est l'une des villes les plus anciennes de l'Albanie. Elle a été fondée au VIe siècle en tant que colonie grecque appelée Aulon. C'était un port important de l'Empire romain. 

En 1851, la ville fut gravement endommagée par un violent séisme. C'est ici qu'Ismaïl Quemali proclama l'indépendance de l'Albanie le 28 novembre 1912, pendant la première guerre balkanique.

Le front de mer vu depuis la fenêtre de notre chambre
Le front de mer vu depuis la fenêtre de notre chambre
Le front de mer vu depuis la fenêtre de notre chambre

Le front de mer vu depuis la fenêtre de notre chambre

Nous quittons l'hôtel à 9 h, après avoir fait connaissance de Dritan, notre nouveau guide. Dans le centre ville règne une animation assez intense. Le chauffeur nous emmène sur une colline qui domine la ville et nous permet d’en avoir de belles vues.

Un aperçu de la ville de Vlorë

Un aperçu de la ville de Vlorë

Quelques kilomètres après Vlorë, le guide nous signale que la mer Adriatique cède la place à la mer Ionienne et la côte sableuse est remplacée par une côte rocheuse. Puis, la route s’éloigne du bord de mer et entame la montée d’un col qui culmine à 1050 m.

Après Vlorë, la route serpente dans la montagne jusqu'au col
Après Vlorë, la route serpente dans la montagne jusqu'au col
Après Vlorë, la route serpente dans la montagne jusqu'au col

Après Vlorë, la route serpente dans la montagne jusqu'au col

Au sommet du col, le chauffeur nous propose une marche de 20 mn pour aller admirer un beau panorama. Au terme de cette petite rando rendue parfois glissante à cause des aiguilles de pin sur les pierres, nous avons effectivement une belle vue. Le guide nous explique que c’est dans cette crique  que Jules César a combattu et vaincu l’armée de Pompée de retour de Dyrrhachium, l’actuelle Durrès. Le col est d’ailleurs appelé col « Jules César » en souvenir.

Le panorama que l'on découvre au terme de la petite marche.
Le panorama que l'on découvre au terme de la petite marche.

Le panorama que l'on découvre au terme de la petite marche.

Après le déjeuner pris en bord de mer, nous allons à Dhërmi, village à flanc de colline, avec une vieille église perchée, but de notre promenade. Le chauffeur nous dépose au bas du village et, c’est à pied, à travers des rues et ruelles en travaux, que nous accédons à la vieille église orthodoxe perchée qui date du XIVe siècle et qui renferme de nombreuses fresques. Le but de notre visite est atteint !

 

Un joli village perché en pleine restauration
Un joli village perché en pleine restauration
Un joli village perché en pleine restauration
Un joli village perché en pleine restauration

Un joli village perché en pleine restauration

Du haut du village, nous avons une belle vue sur la côte.

Vue sur la ville basse

Vue sur la ville basse

Notre route se poursuit jusqu'à Himarë, petite station balnéaire, où nous devons passer la nuit. Une fois les bagages déposés dans la chambre d'hôtes, nous allons découvrir un autre village perché, Pilur.

Pilur, un village perdu dans la montagne mais dont les maisons commencent à se restaurer
Pilur, un village perdu dans la montagne mais dont les maisons commencent à se restaurer
Pilur, un village perdu dans la montagne mais dont les maisons commencent à se restaurer
Pilur, un village perdu dans la montagne mais dont les maisons commencent à se restaurer

Pilur, un village perdu dans la montagne mais dont les maisons commencent à se restaurer

Quand nous revenons à Himarë, petite ville située face à Corfou, le soleil commence à décliner...

Un bel éclairage pour le front de mer.

Un bel éclairage pour le front de mer.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages