Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juillet 2020 3 01 /07 /juillet /2020 18:55

Sur le territoire de Racan, l’auberge de l’Escotais, à La roche Racan, était sans conteste une adresse réputée pour ses menus authentiques favorisant les produits locaux. Mais, depuis quelques temps, un bruit courait : « Jacky Orgeur va prendre sa retraite et le restaurant va fermer. » Les mois passaient et l’auberge était toujours là pour accueillir les convives. Et puis est arrivée la terrible Covid 19 et le confinement obligeant Jacky et Isabelle Orgeur à clore la porte de l’auberge le 16 mars dernier alors que les frigos avaient été remplis la veille !

Or, depuis une quinzaine de jours, on peut de nouveau pousser la porte donnant sur le bar. Mais, ceux qui pénètrent désormais dans cet espace, peuvent constater un petit changement dans les peintures et l’agencement du salon. Que s’est-il donc passé depuis le mois de mars ? Pour le savoir, le mieux était de rencontrer Jacky et Isabelle et de les interroger.

Est-il vrai que vous avez cessé l’activité de l’auberge ?

Il y a 3 ans que nous avions mis l’auberge en vente mais nous n’avons trouvé aucun acquéreur. Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, ce n’est pas le prix qui faisait reculer les acheteurs éventuels mais le travail qu’il y avait à faire pour satisfaire la clientèle. Ils pensaient qu’une affaire en campagne serait assez calme. Il fallait donc trouver une autre solution.

Jacky ayant décidé de prendre sa retraite pour profiter un peu plus des petits-enfants et Isabelle commençant à fatiguer avec les nombreuses heures passées derrière le fourneau, la décision fut prise de fermer fin mars tout en continuant à honorer les prestations enregistrées jusqu’en juin. Le confinement en a décidé autrement.

Quand vous est venue l’idée de créer des chambres d’hôtes associées à une table d’hôtes ?

Nous nous sommes alors demandé "que faire de ce bâtiment ?" Le conserver en maison d’habitation bien trop grande pour nous deux avec beaucoup de travaux à faire dont la toiture, ou, comme on en avait l’idée depuis environ un an, en faire des chambres d’hôtes associées à une table d’hôtes. Cette solution fut retenue car, l’auberge n’ayant pas été vendue,  elle permettait de continuer à faire vivre ce site.

Cette idée de chambre d’hôtes c’est bien mais y avait-il des demandes sur le territoire ?

Oui, il y avait des demandeurs d’hébergements autres que les hébergements de grand luxe proposés sur notre secteur. De plus, comme il n’y a plus de restaurant ouvert le soir dans les environs proches, le fait de proposer une table d’hôtes est apprécié. Comme cette idée trottait aussi dans la tête d’Isabelle, elle s’est vite imposée quand il a fallu faire un choix pour la reconversion de l’auberge en « Les chambres de l’Escotais ».

Pourquoi ce nom ?

Le nom de l’Escotais est associé à Saint-Paterne-Racan. Ça paraissait assez logique de remplacer l’auberge de l’Escotais par les Chambres des l’Escotais.

La chambre parentale et la salle d'eau attenante
La chambre parentale et la salle d'eau attenante

La chambre parentale et la salle d'eau attenante

Qui a pris en charge les travaux de transformations que vous avez dus réaliser ?

Pour le gros œuvre comme la toiture, on a fait travailler des artisans locaux. Mais, pour la plupart des aménagements intérieurs, cela a occupé notre confinement : pose de lambris, de parquets, de carrelages, peintures, décoration… On ne comptait pas le nombre d’heures que l’on y passait chaque jour ! Mais, nous étions contents, car, même s’il reste encore quelques travaux d’aménagements à réaliser, nos 4 chambres étaient prêtes début juin.

Nous avons une chambre PMR au rez-de-chaussée, une chambre double mansardée à l’étage et une suite familiale avec chambre pour 2 enfants et chambre des parents. Toutes les chambres possèdent leur salle d’eau, un climatiseur, une télévision et le wifi. Un petit raffinement à noter : le linge de toilette est en harmonie avec les couleurs des chambres !

Isabelle et Jacky Orgeur dérangés en plein travaux d'aménagement

Isabelle et Jacky Orgeur dérangés en plein travaux d'aménagement

Depuis votre ouverture courant juin avez-vous déjà eu quelques clients ?

Nous avons déjà réalisé 7 nuitées. Des Belges pour une étape lors de leur voyage, des ouvriers en déplacements, des routiers, un couple pour une manifestation familiale.

Nous avons en projet de proposer nos hébergements pour des petits groupes qui souhaiteraient passer quelques jours sur notre territoire pour le découvrir. Nous pourrions leur fournir un guide pour des découvertes à vélo, à pied ou à cheval, en quad et même des parcours pêche inédits.

Vous faites aussi table d’hôtes. Où se trouve l’emplacement réservés aux repas ?

Dans l’ancienne salle de restaurant. Les clients sont surpris et charmés quand ils pénètrent dans cette salle troglodytique. Pour les petits déjeuners, chaque groupe peut manger à une table indépendante. Pour le dîner, c’est au choix soit autour d’une seule table soit à des tables individuelles.

Grande tablée ou table individuelle, les clients ont le choix

Grande tablée ou table individuelle, les clients ont le choix

Je pense que côté cuisine, comme pour l’auberge, ce sont les produits locaux qui sont favorisés ?

Oui bien sûr. Ce qui est le plus difficile c’est de prévoir les quantités après avoir été habitués à cuisiner de grandes quantités. C’est beaucoup moins fatigant. Cela permet de gâter nos hôtes : jus de fruit pressé à la demande le matin, petites pâtisseries maison, fruits de saison du jardin… et toujours du local quand c’est possible !

Côté cuisine, il faut savoir que nous avons conservé notre agrément traiteur. Nous pouvons donc toujours faire des repas sur commande avec location de salle.

Comment avez-vous procédé pour vous faire connaître ?

Notre site « Les chambres de l’Escotais » est répertorié sur Cybévasion dont nous sommes adhérents, sur Booking.com, sur le site de l’OTVL (Office  de Tourisme de la Vallée du Loir). Nous sommes labellisés 2 épis par les Gîtes de France, ce qui est une référence pour les clients.

Une nouvelle vie commence pour Jacky et Isabelle Orgeur. Leur site continuera à vivre différemment. Une belle reconversion  qu’ils entament avec enthousiasme et qui leur permettra, c’est du moins leur souhait, de pouvoir partager plus de moments avec leurs petits enfants. Bon courage et bonne réussite à eux !

 

Contact : Jacky Orgeur, Les chambres de l’Escotais, tel : 02 47 29 29 00

Page facebook : les chambres de l’escotais

                                                                                                                                                                       

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages