Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2020 1 30 /11 /novembre /2020 15:00

« Vaisseau de haut bord » (dixit Châteaubriand), "échoué entre étangs, salines, marais et canaux, Aigues-Mortes apparaît comme un mirage dressant ses longues murailles."

C’est en petit train que nous avons pris notre premier contact avec la ville. Nous avons longé les remparts par l’extérieur avant de pénétrer à l’intérieur de la ville.

Carnet de voyages : La côte languedocienne, Aigues-Mortes (1)
Carnet de voyages : La côte languedocienne, Aigues-Mortes (1)

Les fortifications furent édifiées à partir de 1270, en pierre de Beaucaire, et sont un bel exemple de l’architecture médiévale du XIIIe siècle. Elles dessinent un grand quadrilatère dont les murs, surmontés d’un chemin de ronde, sont flanqués de tours. Les plus fortes, placées aux angles et aux portes principales, sont couvertes de terrasses comprenant deux salles voûtées.

Carnet de voyages : La côte languedocienne, Aigues-Mortes (1)
Carnet de voyages : La côte languedocienne, Aigues-Mortes (1)
Carnet de voyages : La côte languedocienne, Aigues-Mortes (1)
Carnet de voyages : La côte languedocienne, Aigues-Mortes (1)

La porte de la Reine, appelée ainsi depuis l’entrée d’Anne d’Autriche accompagnant Louis XIII en 1622, se trouve sur le front Est des remparts.

Porte de la Reine

Porte de la Reine

La tour de Constance fut érigée en 1242 par Saint Louis pour abriter la garnison du Roi. Son diamètre est de 22 m, sa hauteur au sommet de la lanterne 33 m et l’épaisseur des murs à la base 6 m.

Au rez-de-chaussée, on trouve la salle des gardes. Au 1er étage, on accède à la sale des chevaliers dans laquelle, au XVIIIe siècle, on emprisonna les protestantes. Puis, au-dessus, se trouve la terrasse qui offre une belle vue sur les alentours et permettait donc de repérer les éventuels assaillants

La tour de Constance
La tour de Constance
La tour de Constance
La tour de Constance

La tour de Constance

C’est à pied que nous avons fait le tour des remparts, sur le chemin de ronde (1,600 km). À intervalles réguliers, des latrines étaient à la disposition des soldats. De là-haut, de belles vues s’offraient à nous sur les environs mais aussi sur l’homogénéité des toits de la ville. Nous avons pu pénétrer dans des  tours où quelques animations étaient proposées aux visiteurs.

Le tour des remparts sur le chemin de ronde
Le tour des remparts sur le chemin de ronde
Le tour des remparts sur le chemin de ronde
Le tour des remparts sur le chemin de ronde

Le tour des remparts sur le chemin de ronde

Les rues de la ville close sont bordées de boutiques de souvenirs. La chapelle des Pénitents Gris est  l’une des plus anciennes chapelles de Camargue et du département du Gard (XIVe siècle). Elle fut reconstruite après les guerres de religion, sur le même emplacement que le premier édifice, et elle fut consacrée le 6 mars 1611.

La chapelle des Pénitents Gris et deux des rues de la ville.
La chapelle des Pénitents Gris et deux des rues de la ville.
La chapelle des Pénitents Gris et deux des rues de la ville.

La chapelle des Pénitents Gris et deux des rues de la ville.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages