Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 14:19

On ne peut parler de Buenos Aires sans évoquer le tango. Le tango trouve ses origines dans les bistrots mal famés des bords du Rio de la Plata où se réunissait la communauté noire qui se trouvait isolée et oubliée au sein d'une cité qui ne rêvait que d'Europe et de modernité.
Leur musique joyeuse et tonitruante allait en peu de temps gagner toute la population immigrée qui se retrouvait elle aussi en proie à la solitude et à la mélancolie. Peu à peu, elle devint triste et nostalgique comme ces gens livrés à eux-mêmes. Elle envahit les cabarets et les maisons closes de Buenos Aires où les gens issus de l'immigration venaient chercher l'oubli en se réfugiant dans la chaleur émanant de l'alcool et des femmes. Le tango prit vraiment forme dans ces lieux entre 1860 et 1880.

B-A-repas-tango-orchestre.jpg

Au début, il s'agissait seulement d'un genre instrumental. L'orchestre, composé de musiciens amateurs, comprenait un trio avec flûte, violon et guitare. Puis, le piano a remplacé la flûte et la musique prit un caractère plus plaintif et sentimental. Un célèbre interprète, Carlos Gardel, rendit  fameuses les paroles dissimulées autrefois par la musique.
Ensuite, à la musique, succéda la danse. Au début, elle fut entreprise sur les trottoirs par des couples d'hommes. Un arrêté, en 1916, y mit rapidement fin pour entrave à la circulation.
Au début du XXe siècle, le tango fit son apparition à Paris. Malgré une condamnation en 1914 par le Vatican, il fit fureur durant la Belle Époque et acquit ses lettres de noblesse dans les salons parisiens. Cela lui permit de faire son entrée dans la bonne société de Buenos Aires.
B A Repas tango danse2B A Repas tango danse3
































B A Repas tango danse4

B A Repas tango danse6B A Repas tango danse13
































B A Repas tango danse8












Le spectacle auquel nous avons assisté nous a fait revivre toute l'histoire du tango avec l'arrivée des immigrants et nous a montré comment, peu à peu, avec cette musique et cette danse, ils se sont intégrés, d'abord dans le milieu un peu louche des bas quartiers, puis en se faisant une place dans la bonne société.














De nos jours, on continue de danser le tango dans les rues pour inviter les touristes à assister aux spectacles proposés. De nombreuses écoles de tango existent et il y a tout un cérémonial lié à cette danse.

"Si nous voulons synthétiser le sentiment et l'âme de Buenos Aires, il est possible de le faire avec un seul mot : TANGO." Carlos Alfonso

Nous allons maintenant quitter Buenos Aires et ses environs pour la région des glaciers.

À suivre....

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages