Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 08:37

À quelques jours de l'ouverture de la chasse, les petits chasseurs d'Indre-et-Loire, se sentant laissés pour compte, expriment leur désarroi par la voix de Patrice Cartreau. "Je suis agriculteur dans le nord du département d'Indre-et-Loire depuis près de 30 ans avec des cultures céréalières et des vergers de pommiers dans un bocage très varié. J'ai commencé à chasser à l'âge de 31 ans après avoir passé mon permis. Malgré les apparences euphoriques que nous fait miroiter la fédération des chasseurs d'Indre-et-Loire à travers les médias, beaucoup de chasseurs s'inquiètent de l'avenir de cette activité dans nos campagnes."

chasseurs

Patrice Cartreau, au centre, en compagnie de Norbert Fortin et Patrice Vignas

Quelles sont donc les causes de votre mécontentement ?

"Lors de l'Assemblée Générale, des mesures sont prises par secteurs sans concertation avec les chasseurs locaux. Il est vrai que notre tort à nous, petits chasseurs, c'est de ne pas y assister et, de ce fait, nous ne pouvons pas réagir sur tel ou tel thème proposé afin de contrer nos dirigeants. C'est la raison qui me pousse à m'exprimer pour réagir vivement pour la saison 2014-2015."

Mais, pour quelle raison n'assistez-vous pas à l'Assemblée générale ?

"La date doit nous être donnée quand nous recevons nos timbres-votes, mais comme elle se tient longtemps après, en avril et que nous ne recevons pas de rappel, nous n'envoyons pas suffisamment tôt nos pouvoirs pour être représentés. Par contre, notre président de la FD37 et ses amis, bien au courant de la date, récupèrent un maximum de timbres-votes dans les grandes chasses ce qui leur donne un maximum de chance de faire passer leurs idées au détriment des petits chasseurs (1 voix pour 50 ha.) " Ce point a été confirmé par Norbert Fortin, président du GIC de Neuvy-le-Roi.

Patrice Cartreau poursuit approuvé par Patrice Vignas, petit chasseur comme lui. "Si chaque chasseur d'Indre-et-Loire se mobilise et est présent ou représenté à l'Assemblée générale en donnant ses timbres-votes, je pense que le conseil d'administration réfléchira à deux fois. Beaucoup de chasseurs autour de moi discutent et protestent sur les mesures prises par la FD37."

Quelles sont ces mesures ?

"En un an, augmentation de 80% des plans de chasse (suivant les tranches). Pour exemple : un responsable de chasse administrateur FD37 a 6000 ha, il doit payer 0,005 € de l'hectare. Mon petit groupement de chasse de 201 ha doit payer 1,19 € de l'ha. On peut en conclure que la chasse n'est pas égale pour tous et qu'elle devient une activité de riches. Avec les plans de chasse pour le faisan et le lièvre et le coût des bracelets, beaucoup de chasseurs ne vont plus pouvoir tirer ces gibiers."

Que souhaitez-vous ?

"Le tir au faisan libre de l'ouverture générale au 5 janvier sans plan de chasse

La suppression des frais de dossiers dans la demande des plans de chasse

Une seule contribution à l'hectare quelle que soit la superficie des chasses

L'arrêt du plan de chasse lièvre

La fermeture de la chasse au pigeon au 30 mars

Mettre le blaireau en nuisible toute l'année."

Patrice Cartreau, qui s'est fait le porte-parole des petits chasseurs du secteur, a pris l'initiative d'organiser une réunion à son domicile au début de l'été. Douze chasses étaient représentées soient environ 3000 ha. Lors de cette réunion, chaque personne présente a pu, en s'exprimant librement, faire connaître ses remarques et causes de mécontentement. Il a pu s'apercevoir que tous partagent les mêmes points de vue.

"C'est suite à cette réunion que nous avons souhaité faire connaître ces disfonctionnements. Pour nous, la chasse doit rester une activité conviviale. Nous sommes respectueux de la nature, des  populations animales et nous combattons tous les prédateurs. Mais, au vu de ce qui se passe, beaucoup d'entre nous se sentent découragés. Parmi ceux qui étaient présents à la réunion, cinq personnes parlent d'arrêter la chasse, 3 prévoient d'arrêter le piégeage des nuisibles (renards, fouines) et un président envisage même de ne pas prendre ses attributions. Les jeunes ne sont plus attirés par cette activité. La moyenne d'âge pour les permis de chasse est de 55 ans."

Nous ne pouvons que souhaiter que ces petits chasseurs soient entendus et qu'ils puissent continuer de pratiquer leur loisir avec plaisir en préservant l'environnement et en gérant intelligemment gibier et nuisibles sur leur territoire.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Cartreau Patrice 25/09/2013 19:17


Bonjour,


 


Merci pour l'article clair et détaillé.


 


Cordialement,


 


Patrice Cartreau

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages