Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2014 7 21 /12 /décembre /2014 16:23

Samedi après-midi, la section de la Libre Pensée de Château-du-Loir avait organisé une conférence-débat intitulée : "Peut-on disposer de son corps en fin de vie ?", sujet qui se trouve être d'actualité en ce moment avec la remise du rapport Leonetti-Claeys.

conferenciers.JPG

C'est devant une vingtaine de personnes réunies au centre Chevalier, que Jacques Langevin, président de la section de Château-du-Loir, a ouvert la séance en rappelant brièvement les bases de la Libre Pensée avant de céder la parole à Hansi Brémond, président départemental de la Libre Pensée, qui se félicite de voir progresser le nombre d'adhérents sur le département.

Ce fut ensuite au tour de David Gozlan, secrétaire national de la Libre Pensée et conférencier pour la soirée, de s'exprimer : "Je me suis un peu penché sur l'histoire de la Sarthe et j'ai constaté que ce département a vécu une grande histoire avec la Libre Pensée."

salle-D.JPG

Avant de traiter le thème de la conférence, il a abordé quelques sujets d'actualités dont le problème des crèches dans les lieux publics et rappelé la position de la Libre Pensée sur ce sujet, position qui s'appuie sur la constitution de 1958 et la loi de 1905.

Ce point d'actualité a été l'objet d'un débat sur la laïcité avec une personne qui ne déviait pas de la voie qu'elle s'était fixée et il a fallu que le président, Jacques Langevin, intervienne : "Je pense que ce point qui n'est pas à l'ordre du jour a été suffisamment débattu et qu'il est temps que nous abordions le sujet de notre conférence."

salle-G.JPG

Pour en arriver à la question du droit à mourir dans la dignité, David Gozlan expliqua que la Libre Pensée s'est constitué autour des banquets, des dogmes et pour que les enterrements puissent justement être indépendants de tout dogme et donc civils. La loi de 1905 a développé la liberté de conscience. Cette assurance est devenue un enjeu de société.

La Libre Pensée travaille avec les crématistes et l'ADMD (association pour le droit à mourir dans la dignité). La question qui se pose est : "Chacun est-il libre ou pas de choisir sa fin de vie ? De nos jours, les générations vivent de plus en plus longtemps ce qui, en cas de maladies peut entraîner plus de souffrances et des hospitalisations plus longues."

David Gozlan rappela les propos de Pie XII en 1952 : "L'homme n'est pas maître de son corps. Il en est l'usufruitier tant qu'il est sur terre." Ce qui précise bien la position de l'église.

Ne pas accéder à la volonté de certains qui souhaiteraient pouvoir achever leur vie dignement et non être maintenus dans un état végétatif va à l'encontre de la dignité des mourants. Le rapport Leonetti-Claeys est insuffisant car il ne prend pas en compte la dégradation du malade.

Épicure, déjà en son temps, disait : "Nous n'avons pas peur de la mort."  Pourquoi ? mais parce qu'il n'y a pas de réincarnation possible, donc pas de Dieu et pas de rédemption. Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas d'espoir. Il y aura toujours un lendemain que l'on espère meilleur.

Vouloir mourir dans la dignité c'est avoir droit à la maîtrise de sa mort. "Connaître sa mort, c'est connaître sa liberté" a dit Sénèque.

Henri Caillavet, parlementaire libre penseur, instigateur de l'ADMD, disait : "Mourir dans la dignité est un droit."

Tout au long de la discussion, l'accent a été mis sur le fait que tous les actes de mort doivent être encadrés par une loi qui respecte les volontés du mourant. Le mourant ne doit surtout pas être un enjeu économique.

La Belgique a été donnée en exemple car la loi belge encadre parfaitement la fin de vie dans la dignité.

La Libre Pensée s'est alliée à d'autres associations pour gagner ce combat. Il est nécessaire de se rapprocher du corps médical car sans l'accord des médecins, il sera difficile d'avancer.

conferenciers-salle.JPG

Un débat très ouvert a suivi la conférence et a montré que ce sujet intéresse les gens. Tout le monde est bien conscient que pour l'instant le rapport Sicard est insuffisant car il ne répond pas aux critères évoqués. Le rapport Leonetti-Claeys va être débattu prochainement. Des libres penseurs doivent former des délégations pour rencontrer les députés et les sensibiliser à cette problématique de fin de vie dans la dignité. Ils espèrent que ce vrai sujet de société trouvera enfin une solution satisfaisante.

Suite à cette conférence très intéressante et documentée, trois personnes ont souhaité adhérer à la Libre Pensée pour le plus grand plaisir des organisateurs.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans conférence-débat
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages