Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 09:32

Connaissez-vous la mule du pape ? Elle a su garder sa rancune pendant 7 ans.
(Relire les Contes de mon Moulin d'Alphonse Daudet)

Aussi, ma pensée du jour sera :

"La vengeance est un plat qui se mange froid."

Sans autre commentaire !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Dexter 18/12/2009 18:13


J’ai trouvé le bulletin municipal de décembre 2009 dans ma boîte aux lettres, il parait qu’on nous les a porté aux risques et péril de nos braves et valeureux conseillers municipaux bravant la
neige et le verglas allant aussi à l’encontre des recommandations qui se dessinent actuellement à Copenhague en limitant bien sûr les émissions de CO².

Plusieurs réflexions me viennent à l’esprit à la lecture rapide, comme la rédaction, de ce bulletin tout en couleur.
J’ai remarqué que les maisons qui font face à la maison de retraite ont été gommées ou rasées, les aménagements de sécurité du foyer rural ont été ôtés pour la photo, les travaux de la place de la
mairie ont disparus ! Peut-être que les photos datent du siècle dernier par mélancolie du bon vieux temps sans opposition ?
Je voudrais revenir sur le mot du maire qui rappelle le montant des emprunts : il est normal de faire des emprunts pour financer des équipements et des locaux qui serviront à plusieurs générations,
chacun en paiera donc sa part par le remboursement des annuités sachant que les taux sont inférieurs à 4 % le plus souvent.

Monsieur le maire affirme aussi avoir laissé une trésorerie de 445 000 €, c’est lui qui avait lancé l’idée d’une école maternelle et c’était la chaussette qu’il avait préparée plusieurs années
durant afin de payer « cash ».

Il affirme dans sa deuxième solution pour le vote du budget, qu’il aurait laisser la tutelle de la commune au préfet : DONC la commune n’a jamais été sous tutelle de l’Etat, c’est donc un mensonge
bien arrangé pour faire croire à chacun que la commune était ruinée.

Autre paragraphe : il est annoncé qu’ »un dépôt de painS est installé » comme s’il n’y en avait pas UN avant !!!! En effet, l’épicerie tient un dépôt de pain chaque jour et pas que le matin (ça me
rappelle un sketches de Fernand Raynaud, pas vous ?)

Le maire cite la NR du 21 octobre et il est écrit « qu’il avait été rappelé pour sauver la commune de la faillite ». Non c’était juste un baroude d’honneur à deux voix près.

Pour ce qui est de la communauté de communes, je suis sur qu’en 2000 il ne pensait pas déjà à la taxe que cela rapporterait à la commune et d’ailleurs cette taxe va disparaître.

Enfin le maire convie tous les habitants aux vœux : je vous signale que si vous êtes opposant, on vous néglige, on ne vous salue même pas que ce soit le maire ou ses conseillers municipaux qui sont
de son bord.
Alors pourquoi allez écouter un discours de glorification personnelle et se faire snober par les conseillers ? Pourtant nous sommes tous habitants de la même bourgade !


Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages