Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 11:00

Voici pour information le compte-rendu du conseil municipal qui s'est tenu le mardi 23 octobre dernier.

 

Ce compte-rendu a été adopté par 11 voix, 2 conseillers se sont abstenus (MM. Larus et Raguideau) et  2 conseillers ont voté contre (M. Tondereau et Mme Royer).

 

Quelle en est la raison ?

Lors de cette séance, je m'étais élevée contre le fait que les érables allaient être arrachés, soutenue par M. Tondereau, en précisant comme cela est retranscrit "que c'est gaspiller l'argent public." Mais j'avais aussi mentionné que le conseil général   était au courant de nos projets d'aménagement de la RD 72 (avenue Hilarion) et que nous avions même obtenu des subventions pour ces travaux. M. le Maire a soutenu que je n'en avais pas parlé et a donc refusé de modifier le compte-rendu. Je ne pouvais donc accepter le compte-rendu en l'état !

  érables-1

Voici la délibération votée le 5 juillet 2006 qui fait état de cette subvention :

ATTRIBUTION DE SUBVENTIONS

            Dans le cadre des subventions accordées au titre des amendes de police, Madame le maire invite le Conseil Municipal à se prononcer sur l’acceptation des subventions exceptionnelles qui ont été attribuées à la commune et sur la réalisation des travaux qui y sont liés.

            Après en avoir délibéré, à l’unanimité, le Conseil Municipal accepte :

-          la subvention exceptionnelle d’un montant de 105 070,47 € pour l’aménagement de l’entrée de bourg (RD 6 et RD 72) et celle de 4 000 € pour l’aménagement du chemin piétonnier des Caves Blanches,

-          s’est engagée à réaliser les travaux sur l’année 2006 (RD 72 et une partie de la RD 6) et, sur le reste de la RD 6, les travaux sont prévus sur les années 2007 et 2008 dans le cadre de l’aménagement de la traversée sécurisée du bourg,

-          s’engage à réaliser l’aménagement du chemin piétonnier au cours de l’année 2006-2007.

Partager cet article
Repost0

commentaires

un parent surpris 27/11/2012 09:56

Je suis étonné de voir que l'on rajoute des colis de noel pour des personnes résidant à la maison de retraite occasionnellement mais que la municipalité refuse d'offrir des jouets aux enfants
scolarisés à l'école de la commune sous prétexte qu'ils n'y habitent pas. Ici, il y a vraiment deux poids et deux mesures. La discrimination n'est pas très loin !

ral bol 22/11/2012 21:32

C'est excellent les contre rendu du conseil municipal
J ACQUES A DIT A DIT
c 'est comme ça
LA LA LA LA
point!!!

JPP37 22/11/2012 17:16

Le brave vieillard, maire de St Christophe, ne semble pas avoir digéré son éviction de 2001 à 2008, qui plus est par une femme se réclamant du PS. Depuis son retour à la tête de la commune, il
semble avoir pour credo : "De l'ère Royer faisons table rase".
Cette histoire d'érables ne tient pas la route, de tels arbres se taillent très bien, il n'y a qu'à regarder à Dissay. Ce Monsieur devrait se rappeler qu'il y a une trentaine d'années, il a fait
planter des tilleuls devant l'église et que ces arbres peuvent, eux aussi, atteindre une hauteur respectable, mais là il les fait tailler chaque année et le tour est joué.
Dans un an et demi, il faudra réagir et j'espère que les Christophoriens le feront pour débarrasser la commune de ceux qui la mènent à sa perte.

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages