Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 09:45

Le drapeau européen est composé d’un cercle de douze étoiles d’or sur fond bleu. D’abord drapeau du conseil de l’Europe, il deviendra par la suite le drapeau de toutes les institutions européennes et enfin celui de la communauté européenne.

Ses origines

Sa création remonte à l'année 1950. Le Conseil de l'Europe cherchait alors un emblème pour le représenter. Paul M.G. Lévy, premier directeur au Service de presse du Conseil de l’Europe, fut chargé de faire aboutir le projet de drapeau. Il connaissait Arsène Heitz, qui travaillait au service du courrier du Conseil de l'Europe et qui, à lui seul, a conçu une vingtaine de projets sur les 101 présentés entre 1950 et 1955 !
La mission dudit drapeau était de représenter le patrimoine commun des pays du Conseil de l'Europe.
Bichet proposa un fond bleu avec un cercle de 15 étoiles pour les 15 états membres. Le chiffre 15 n'ayant finalement pas été retenu, en 1955, le même drapeau contenant seulement 12 étoiles fut alors proposé par Arsène Heitz et retenu.


L'emblème du Parlement Européen

C'est en 1983, que le Parlement Européen opta pour que le drapeau européen devienne  son emblème. Il proposa de l'élargir à toute la Communauté européenne et c'est en 1986, qu'il entra en vigueur en tant que drapeau officiel, avec l'entrée de l'Espagne et du Portugal au sein de la Communauté européenne. Le nombre d'états était alors de 12.

La symbolique du drapeau


Le drapeau européen comporte plusieurs éléments qui ne sont pas le fait du hasard :

  • Le bleu, couleur de fond du drapeau symboliserait le ciel
  • Le cercle formé par les étoiles représenterait l’unité et le cercle n’étant pas fermé pourrait représenter l’ouverture de l’Europe
  • Les étoiles sont le symbole des peuples européens
  • Le nombre douze, chargé de symbolisme, signifierait dans le cas du drapeau européen l'image d'une communauté évolutive

C'est un drapeau riche du symbolisme des pays et des peuples qui composent l'Europe.

Mais, pourquoi toujours 12 étoiles, alors qu'il y a actuellement 27 états membres ?
Une autre explication est donnée par La Libre Pensée.
Si vous êtes curieux, je vous invite à la découvrir sur le site suivant :
http://www.atheisme.org/drapeau.html

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans politique
commenter cet article
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 13:11

Dans une semaine chaque Français majeur, inscrit sur les listes électorales, pourra choisir les députés qui, au sein de l'Europe, feront entendre leur voix.
Les premières élections européennes datent de 1979, 30 ans déjà !

Elections

Avant d'être élus directement, les membres du Parlement européen étaient désignés par chaque parlement national. Ils avaient, de ce fait, un double mandat. La Conférence au Sommet de Paris des 9 et 10 décembre 1974 souligna que des élections directes "devraient intervenir à partir de 1978" et invita le Parlement Européen à présenter de nouvelles propositions, le projet de convention adopté par celui-ci n'étant plus d’actualité. Dès janvier 1975, le Parlement Européen adopta un nouveau projet. Sur la base de ce dernier, les chefs d'Etat ou de gouvernement arrivèrent à un accord lors de leur réunion des 12 et 13 juillet 1976.

La décision et l'Acte sur les élections européennes au suffrage universel direct furent signés à Bruxelles le 20 septembre 1976. Après ratification par tous les Etats membres, le texte entra en vigueur le 1er janvier 1978. Les premières élections eurent lieu les 7 et 10 juin 1979.

Les dernières élections européennes ont eu lieu entre les 10 et 13 juin 2004, dans les 25 Etats membres de l'UE. Les prochaines se tiendront du 4 au 7 juin 2009.

Élections 1979 en France

 

 

% des inscrits

% des votants

Inscrits

35 180 531

 

 

Abstentions

13 823 571

39,29

 

Votants

21 356 960

60,71

 

Nuls

1 114 613

 

05,22

Suffrages exprimés

20 242 347

 

94,78

 Élections 1999

 

 

% des inscrits

% des votants

Inscrits

40 129 780

 

 

Abstentions

21 364 521

53,24

 

Votants

18 765 259

46,76

 

Nuls

1 112 575

 

05,93

Suffrages exprimés

17 652 684

 

94,07

 Élections 2004

 

 

% des inscrits

% des votants

Inscrits

41 518 595

 

 

Abstentions

23 765 992

57,24

 

Votants

17 752 603

42,76

 

Nuls

585 245

 

03,30

Suffrages exprimés

17 167 358

 

96,70

On peut remarquer l'augmentation croissante du nombre des abstentions.
Sur la région Grand Centre qui nous concerne cette année, 20 listes sont en présence. Seulement 10 se sont affichées sur les panneaux électoraux communaux.



Composition du Parlement européen
Le traité de Nice prévoit qu'à partir de la législature 2009-2014, le nombre de députés attribué pour chaque Etat membre sera modifié (par exemple la France en comptera 72). Par ailleurs, le nombre maximal sera revu à la baisse, passant à 736. Ces règles sont contenues dans le traité d’adhésion à l’Union européenne de la Bulgarie et de la Roumanie (17 sièges étant attribués à la Bulgarie et 33 à la Roumanie).

Quant au traité de Lisbonne, il apporte de nouvelles modifications dans la composition du Parlement européen et dans la méthode d'attribution des sièges.
Les députés européens sont élus pour 5 ans.
Renseignements : www.touteleurope.fr/fr/organisation/institutions/parlement-europeen-et-deputes/

Prochainement, un petit historique sur le drapeau européen.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans politique
commenter cet article
31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 08:23
L'association Bouge ton bled organise le samedi 27 juin la troisième édition du Festival des Kampagn'arts, à Saint Paterne Racan (Indre-et-Loire).
Au programme : samba avec Saravah, contes percutés avec La Java des Orteils, exposition, graff avec La Cambrousse et d'autres animations. Concerts avec Esperone, Kerly Coca, Wig a Wag, Broussaï, Che Sudaka, Biga* Ranx et Joseph Cotton.
Repost 0
Published by ROYER Monique - dans manifestations
commenter cet article
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 12:50

 

OUVERTURE Jour J



Ce matin, sous un magnifique ciel bleu, MM. Cintrat, Président de la CCR, Zamarlik, Maire de Saint Paterne et Conseiller Général, Poupée, 1er adjoint, entourés du personnal communal ayant oeuvré pour et autour de la piscine, s'étaient donné rendez-vous à 11 heures, pour l'ouverture tant attendue de la piscine, première réalisation concrète de la communauté de communes de Racan.

Les élus et le personnel encadrés par les deux maîtres-nageurs.

Moment solennel ! Le ruban va être coupé symboliquement par les enfants !

C'est la distribution des petits morceaux de ruban.
Ils pourront dire plus tard :"J'y étais !"



Une vingtaine de personnes ont ainsi pu inaugurer les deux bassins mis gracieusement à disposition. L'eau dont la température atteignait 27 à 28° était des plus agréables.
Le jaccuzzy ? un vrai régal.

N'hésitez pas, le week end s'annonce ensoleillé.
La piscine vous attend. Vous ne le regretterez pas.
Munissez-vous d'une pièce de 1 € pour le casier.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans actualités
commenter cet article
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 11:50

 

OUVERTURE J-1



Pour vous familiariser avec ce nouvel espace, je vous propose une visite guidée de l'intérieur.
Entrée des visiteurs.












      Derniers fignolages !




















Entrée du hall d'accueil.

Prenez vos tickets !





















                 Entrée des vestiaires




























Vestiaires individuels

























Vestiaire collectif

































Ouverture des vestiaires
vers les casiers et les bassins.














Tout est prêt pour vous accueillir dès demain et pour tout le week end !




Repost 0
Published by ROYER Monique - dans informations
commenter cet article
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 18:40

OUVERTURE J-2

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans informations
commenter cet article
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 18:34
Repost 0
Published by ROYER Monique - dans manifestations
commenter cet article
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 18:56
Vers 18 h 45, et durant à peine cinq minutes, des grêlons, d'une grosseur peu habituelle, se sont abattus sur la commune de Saint-Christophe. Jugez-en par vous même !
 J'espère qu'il n'y aura pas eu trop de dégâts !
Repost 0
Published by ROYER Monique - dans actualités
commenter cet article
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 14:59

Un an après le début des travaux, la piscine intercommunale est prête à accueillir le public.

Les vestiaires sont installés.

Les jets d'eau fonctionnent. Juste une petite pression pour la démonstration !
Le bassin ludique avec une eau à 27°.

Le bassin de natation avec une eau à 29° actuellement.

À partir du samedi 30 mai, à 11 heures, tous en maillot pour inaugurer la nouvelle piscine sise à Saint-Paterne-Racan. Ce projet a été mené à son terme grâce à la volonté des élus qui, dès 2005, ont décidé qu'une telle réalisation était d'intérêt communautaire.
Son financement a été assuré par des subventions de l'état, de la région et du conseil général. Le reste est financé par la communauté de communes avec un emprunt.

Seule piscine du nord ouest du département, elle devrait recevoir un accueil des plus chaleureux (en espérant que le temps lui soit favorable) de la part des habitants du territoire et au-delà.

Retenez bien la date, à moins d'un empêchement de dernière minute,

Ouverture de la piscine au public, samedi 30 mai, à 11 heures.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans informations
commenter cet article
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 15:30

Jeudi, jour de l'Ascension, Histoire et Patrimoine organisait sa 3ème sortie culturelle. C'est la région de Loches qui avait été choisie. Vu le temps, le programme de la journée a dû être modifié. Des trombes d'eau, des coups de tonnerre, des éclairs nous accueillirent. Au lieu de la balade en forêt prévue pour la matinée, ce fut vers Beaulieu-les-Loches que nous allâmes en premier.
L'abbaye qui aurait pu nous abriter étant fermée, nous profitâmes du toit offert par le kiosque situé à proximité.

Courageux mais pas téméraires !

Une petite accalmie se manifestant, nous décidâmes de faire une promenade autour de l'abbaye pour découvrir les belles habitations de cette petite ville.
L'abbaye de Beaulieu-les-Loches.
















Vieilles maisons.

Une nouvelle averse nous fit accélérer le pas et c'est en voiture que nous gagnâmes la ville voisine de Loches. Et là, nous fûmes victimes des attaques célestes : big ! bang ! ça nous venait de partout.
Des grêlons d'un centimètre de diamètre s'abattirent sur les véhicules. Impossible de sortir.

Quand, enfin, cette averse cessa, nous pûmes quitter nos abris pour pénétrer dans la cité royale.
Notre première visite fut pour le donjon. Le choix de Loches, pour cette journée, est dû au fait que, comme à St Christophe, le nom de Foulques Nera est lié à la forteresse.













Le donjon.
Sa construction, attribuée à Foulques Nerra, remonte au début du XIème siècle. Élevé sur un plan quadrangulaire, haut de 36 mètres, il est considéré comme l'un des plus imposants donjons de l'époque romane.












Bien que les différents planchers aient disparu, nous pouvons accéder tout en haut de la forteresse.












Vue de l'intérieur du donjon d'où nous pouvons facilement repérer les différents étages.




















Salle des graffiti : la crucifixion














Reconstitution d'une des cages qui servit à emprisonner le cardinal Balue. Contrairement à la légende, les prisonniers pouvaient se tenir debout.




Cette première visite achevée, il était temps de penser à se restaurer. Le parc situé en contrebas de la cité royale étant pourvu d'un kiosque, nous nous y installâmes pour un pique-nique abrité et bien mérité
Nos estomacs affamés auraient pu proposer un concert aux rares promeneurs.

Bien restaurés, la pluie ayant définitivement cessé, c'est à pied que nous retournâmes dans la cité où nous avions rendez-vous avec la Dame de Beauté, en la collégiale Saint Ours.
Le tombeau d'Agnès Sorel, favorite de Charles VII, morte empoisonnée, à 25 ans.













La collégiale Saint Ours.

































Détails de chapiteaux

De la collégiale, nous nous rendîmes au logis royal.

 










Le logis royal
La première partie fut construite au XIVème siècle.
C'est dans ce logis que Jeanne d'Arc rencontra Charles VII, en 1429, pour la seconde fois. Elle le convainquit de se rendre à Reims pour y être sacré roi de France.










De la terrasse surplombant la vallée, nous avons une belle vue sur Loches et la tour St Antoine.



























Vues sur la ville.


Avant de nous séparer, nous fîmes un détour par la chapelle du Liget (en restauration) où notre randonnée du matin aurait dû nous conduire.

 






 La chapelle du Liget.
















                                              Détails des motifs.



Une sortie très agréable malgré le temps. Notre département possèdant de nombreuses richesses patrimoniales, c'est toujours un plaisir de les découvrir ou redécouvrir avec un expert à nos côtés. Merci à Fabrice.














Repost 0
Published by ROYER Monique - dans histoire
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages