Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 16:05

L'âme chinoise est profondément attachée au silence -repos. C'est une âme aussi calme que "l'eau d'un puits ancien". C'est un symbole très imagé du silence-repos intérieur. Quand on parvient à un état d'esprit aussi calme que l'eau du puits ancien, on peut voir avec une perspicacité suprême toute la vérité du monde extérieur. (Zhuanzi)


Création à partir d'expressions contenant le mot : "puits"




Tout d'abord, qu'est-ce qu'un Puits ?

C'est un trou creusé dans le sol pour extraire de l'eau ou des minerais.
Ce peut être aussi une excavation naturelle dans le sol (gouffre, aven, igue)









Assise sur la margelle du puits
Dégustant des puits d'amour
Sachant que la vérité est au fond du puits
Je l'attends, abritée sous
ce puits de jour.








                                                                                                                                                                    Puits de Sérignac (46)

                                                                                   Puits de Sanary-sur-Mer (83)

Pourra-t-elle jaillir du puits
Alors que discutant avec
un puits de sciences
J'espère que la lumière sortira de ce puits
Et éclairera ainsi ma conscience.

 













Autrefois tu allais tirer de l'eau au puits

Puits qui, hélas, est désormais tari

Malgré les piécettes jetées au fond du puits

Jamais aucun miracle de ce lieu n'a surgi !











Puits sur l'Ile d'Oléron (17)





Et c'est, l'âme emplie de tristesse
Devant tant de richesses
À ce jour anéanties
Que, pour la planète en danger
Je crie du fond du coeur : " Ça suffit, arrêtez !
Puisez mais épargnez cette eau source de vie !"

Monique Royer

                                                                        Puits ancien dans un décor de nos jours !
Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Réflexion personnelle
commenter cet article
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 17:14

Dans la nuit du 9 au 10 février ainsi que durant la journée de mardi, un vent violent souffla sur la commune et laissa des traces de son passage.








Le poteau électrique alimentant la maison voisine et les câbles coupés et dangereux, soigneusement rangés contre le mur.



















                                                                 Des précautions à prendre.

















Mistral n'a plus de toit pour s'abriter.





















Au départ du parcours historique, le panneau a également subi les dommages de la tempête.













Mais heureusement....

La tempête s'éloigne et les vents sont calmés.
La forêt, qui frémit, pleure sur la bruyère;
Le phalène doré, dans sa course légère,
Traverse les prés embaumés.

Alfred de Musset

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans actualités
commenter cet article
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 17:40

 À Cuzals, dans le Lot, existe un musée de plein air qui fait revivre les traditions ancestrales. De nombreux types de puits sont reconstitués.


















Puits à balancier































                       


                                    Puits traditionnel















                                                                                      Le puits à manège

Autres lieux, autres puits :

                                                                              À Pérouges, dans l'Ain
                                        Puits en granit, à Pont Aven (29)
                                                     Sur l'ÎLe d'Houat (56)

                                                 Puits fleuri en Bretagne






















Puits accolé à un coteau à Troo (41)




























                  Le puits qui parle à Troo (41)

















De nos jours, le puits est devenu espace ornemental plus qu'utilitaire.


















                            Puits à St Malo (35)

































Puits-fontaine à Anduze (30)












N'oublions jamais que sans eau, aucune vie n'est possible. ne la gaspillons pas !

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans documents
commenter cet article
8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 19:10

En se promenant dans les rues, les quartiers, les hameaux, notre regard est attiré par les puits, vestiges des temps où l'eau était précieuse tant pour les hommes que pour les animaux.
Eau, source de vie.

Les campagnes, les villages et les villes de Touraine comme partout, se sont bâtis là où il y a des cours d’eau ou des sources.
Les puits qui marquent les paysages trahissent la présence de ces dernières. Leurs formes singulières, leurs maçonneries, leurs ferronneries sont autant de repères où s’exprime, en fin de compte, l’ingéniosité des hommes.









 Puits au lieu-dit "Les Granges"



Bien avant le maçon, deux autres magiciens de l’eau interviennent : le sourcier et le puisatier. Héritiers d’un savoir qui se transmet de génération en génération, ils ont la haute main sur cette ressource vitale qu’est l’eau. Ils en connaissent les arcanes et les caprices, les caches, mais aussi, comment l’attraper.











Puits au lieu-dit "Les Caves Blanches"









Les puits construits à proximité de la maison ne se multiplièrent que dans le courant du XIXe siècle.


 

 Sur la pierre de voûte, on peut lire la date "1887". Puits des Caves Blanches.

Dans notre secteur, la plupart des puits sont en pierres de tuffeau et forment une voûte.
















Puits au Te Teum

















 






Le puits de l'Auberdière, maçonné et collé au coteau.

Mais on trouve aussi d'autres types de puits.

Au square en Vienne, le puits du passage à niveau.

Pour descendre dans le puits, des aménagements existaient comme dans celui-ci :












        Remarquez les trous dans la paroi.





















Ci-dessous deux puits photographiés hors de Saint-Christophe, mais en Touraine :



















 Un puits à Semblançay






















                                 Puits à Luynes










Le nom de sourcier, est-ce un hasard, ressemble fort à celui du sorcier… Le sourcier est un être à part : il a un don qu’il ne sait expliquer. Le puisatier est le savant dépositaire d’une longue tradition, d’une accumulation de connaissances transmises,  le plus souvent, oralement. (Andrée Audoux : Sources et Puits en Touraine)

Dans un autre article, nous découvrirons d'autres types de puits.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale
commenter cet article
6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 18:45

Troisième et dernier épisode

 

 

13 décembre 1995 : Le CM décide de faire abattre, par les agents communaux, les cloisons des anciennes douches, au Foyer Rural. (Cela n'a pas été réalisé)

 

 

Représentation théâtrale au Foyer Rural en février 1996 (photo D. Bonnaud)

16 janvier 1997
:
Le CM accepte le devis de M Delareux, électricien, pour la remise aux normes de l’éclairage du Foyer Rural (9 762 F).
Cela avait-il été réalisé car, 6 ans plus tard, l'installation n'était toujours pas aux normes ?

12 novembre 1997 : Le CM décide de faire changer le chauffe-eau du Foyer Rural par M. Nicolas Boigard.

6 avril 1998 : Le CM accepte de faire réparer le brûleur du Foyer Rural (11 851 F).

21 juin 1999 : Le CM décide la construction d’une ou deux classes maternelles dans le terrain contigu au Foyer Rural.

Depuis plusieurs années, la salle sert essentiellement aux représentations théâtrales données par la troupe locale,ainsi qu'à une conférence annuelle sous l'égide de l'association "Histoire et Patrimoine" créée en 2000.

La salle du Foyer Rural lors d'une conférence organisée par "Histoire et Patrimoine" (2008)

23 mars 2001, Monique ROYER remplace M. Jean POUSSIN en tant que maire.

1er mai 2001, les membres de la Société du Foyer Rural déménagent sonorisation, tables, vaisselle, ... du foyer.

24 janvier 2002 :
  Achat de 10 tables  pour le Foyer Rural (861,34 € HT)

23 mai 2002 : Suite aux problèmes de locaux pour accueillir les rationnaires, le CM envisage de faire réaliser une étude soit pour un réaménagement de la petite salle du foyer rural soit pour une éventuelle construction.

Plan d'aménagement de l'espace.
Façade de la cantine donnant sur la cour avant travaux (changement des portes)


20 juin 2002 : Lecture d'une lettre émanant du président du Foyer Rural, M. Poussin, hostile au projet d'installation de la cantine dans la salle de réunion du Foyer Rural. Après accord de la Direction des services Vétérinaires, le CM décide de faire réaliser des travaux dans la cuisine pour accueillir les rationnaires en septembre au Foyer, (coût mobilier : 985,50 € T.T.C. et équipement électroménager 5 316,22 € T.T.C.) et de déposer une demande auprès du Conseil Général pour obtenir une subvention pour les travaux à réaliser ( montant : 20 808,84 € TTC ; subvention 5 770 €) 
 

 Vue de la cuisine après aménagement et travaux de mise aux normes.

24 octobre 2002 : Le CM accepte le devis de l'entreprise EURO-PLAFOND pour une fourniture de plaques pour le plafond en épaisseur 40 mm pour 732,38 € TTC afin d'améliorer la sonorisation dans la salle de restauration.

5 mars 2003 : Suite aux remarques formulées par la commission bâtiments, le CM décide de faire chiffrer ces différents travaux ou acquisitions :
    Bar : Installation de placards ; Achat d’un réfrigérateur avec bloc congélateur ; Achat d’un réchaud avec deux plaques électriques.

  Grande salle :  Changement des portes de sécurité (devis demandé à la Sté Laforest)
  Douches : faire abattre les cloisons par les agents techniques pour avoir ensuite la possibilité d’ouvrir une porte sur la salle de restauration et avoir un local de rangement.
  
Achat de petites poubelles sur roulettes.
 Plan incliné : demander des devis pour l’installation des barrières de sécurité.

En fond, pour l'entrée de l'école, le plan incliné et la rampe de protection.

4 juin 2003 : Le CM retient le devis de la société Laforest pour changer les portes du Foyer pour un montant de 4 136, 27 € TTC avec une moins value de 51 € TTC pour portes vitrées.

 
Porte donnant sur le parking et munie de barres anti-panique.

Suite au passage de la commission de sécurité, le Conseil Municipal décide de tenir un registre de sécurité à jour (il n'y en avait pas) et d’informer, du compte-rendu de la Commission de sécurité, le Président de l’association du Foyer Rural concernant l’ignifugation des matériaux de scène.

 3 septembre 2003 : Après le passage de la société Centre Ouest Incendie, le CM décide de définir les besoins en extincteurs et panneaux de signalisation dans les bâtiments contrôlés par la société Centre Ouest Incendie (à savoir : 18 panneaux « extincteurs » pour 147,68 € TTC, une consigne sécurité pour 20 € TTC, un plan d’évacuation, 2 extincteurs CO² pour le local à poubelles du Foyer et le tableau électrique de la Mairie pour 242,50 € TTC = 410,18 € TTC).
5 novembre 2003 : Le CM décide de faire poser des stores sur les portes nouvellement installées pour un montant de 751,52 € TTC.


Pose des stores sur les nouvelles portes équipées de barres anti-panique.

7 janvier 2004 : Le CM, sur proposition de la commission bâtiments, décide de peindre le plafond du porche ; renforcer la porte des anciennes douches et faire chiffrer les travaux qui permettraient de pouvoir utiliser ce volume ; peindre la cuisine-bar ; repeindre la cantine (coût estimé pour l'ensemble : 8 983,56 € ; subvention obtenue : 2 695 €)
 
La salle de restauration après travaux. Elle est utilisée par le Cercle des Amis chaque semaine. Les portes donnant sur la cour sont munies de barres anti-panique.

De la salle de restauration, vue sur l'espace rangement aménagé dans les anciennes douches.

La salle de rangement qui sert à la garderie et au Cercle des Amis.

4 janvier 2006 : Monsieur Larus présente le travail de la commission chargée de la rénovation du Foyer Rural. Comme préconisé par la région dans le cadre du contrat de Pays, une large part a été réservée au bois. Pour que le dossier à déposer au Pays soit complet, il manque un chiffrage par rapport aux différents postes de travaux envisagés.
Estimation environ 150 000 €. Projet ne pouvant finalement être retenu par manque de moyens financiers au niveau du Pays.

2 mai 2007 : Le CM décide de faire inscrire la rénovation du Foyer Rural dans le plan de programmation pluriannuelle du Conseil Général (2008-2010).

Vue sur la façade après aménagement du parking.

Aménagement sécuritaire réalisé pour l'entrée et la sortie de l'école au niveau du porche du Foyer.

Vue sur le Foyer et le Parking prise du chemin piétonnier.
De gros efforts ont été faits pour améliorer la sécurité aux abords de l'école et favoriser les déplacements des piétons.

Il restait encore beaucoup à faire mais .....

21 mars 2008, Jean POUSSIN redevient maire de la commune.


18 octobre 2008 : Le CM décide de changer les rideaux de la scène (3 184,80 € TTC), de faire établir un diagnostic par la société APAVE pour l'installation électrique (677,40 € TTC) et de consulter des électriciens.

La salle du Foyer actuelle.

Décembre 2008, fermeture provisoire du Foyer pour travaux sur l'installation électrique datant de ....

Fin du dernier épisode

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale
commenter cet article
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 19:50

 

 

Voici la suite du 1er épisode. Neuf années ont passé sans qu'il soit question du Foyer Rural.

2 février 1965 : Décision est prise pour un agrandissement du Foyer Rural pour avoir plus de place pour les cours post-scolaires.

19 mars 1965, M. BOULESTEIX Gaston remplace M. GIRARD.


20 décembre 1965 : Le CM accepte les devis relatifs à l'agrandissement du Foyer Rural s'élevant à 54960,70 F et décide de contracter un emprunt de 55 000 F.

 

9 septembre 1966 : Le CM accepte les devis présentés pour l'extension du Foyer Rural.

L'adjudication des travaux aura lieu le 15 octobre.

8 février 1967 : Passage de marchés de gré à gré pour certains lots de travaux concernant l'extension du Foyer Rural.
 

29 janvier 1970 : Le CM donne un avis favorable à l'échange de terrains pour aménager un parking près du Foyer Rural.

 
Suite au décès de M. BOULESTEIX, M. POUSSIN Jean devient maire le 27 novembre 1970.
 

21 avril 1971 : Le CM décide l'expropriation du terrain appartenant à M. Morand Georges, bordant le Foyer Rural, pour le transformer en parking.


Sur cette photo, on peut voir les jardins qui appartenaient à M. Morand

16 novembre 1972 :
Le bail signé entre la commune et la Société Foyer Rural arrivant à expiration le 31 décembre, le CM charge M. le Maire d'entrer en contact avec le CA de cette Société pour lui présenter un nouveau projet de bail.

12 décembre 1972 : Le CM décide de dégager la Société du Foyer Rural de l'engagement pris en 1964 de verser annuellement 200 000 anciens francs à la commune pour l'agrandissement du Foyer Rural.

Le CM décide de ne pas prêter la salle de la mairie ni celle du Foyer Rural (contraire aux statuts) pour des réunions politiques.


Désormais, depuis avril 1976, la commune verse une subvention à la Société du Foyer Rural pour organiser le repas des Anciens au printemps, les jeux du 14 juillet et l'achat des jouets de Noël en fonction des dépenses engagées.

5 octobre 1976 :
Le CM décide de repeindre la salle du Foyer Rural (30% de cette dépense sera prise en charge par la Société du Foyer Rural suivant le bail).

10 décembre 1976 : Le CM fixe au dimanche 19 décembre la fête de l'arbre de Noël, décide d'offrir une boisson chaude et des friandises à tous les enfants de la commune et de participer pour une valeur de 200 F à l'achat des jouets offerts par la Société du Foyer rural.

Le CM décide de faire repeindre, en même temps que la grande salle, la salle de réunion du Foyer rural, aux mêmes conditions.                                                 




Foire exposition fruitière se tenant au foyer rural
(année 1977, collection M. Potier)


25 mars 1980 :
Le CM décide de refaire le chauffage du Foyer Rural.

16 octobre 1980 : Le CM retient les entrepreneurs pour les travaux d'installation du chauffage central au Foyer rural dont le coût s'élèvera à 163 771 F.

25 octobre 1982 : Le CM décide de renouveler le bail du Foyer rural, à compter du 1er janvier 1982.

28 mars 1983 : Le CM décide de refaire les peintures des WC du foyer rural.

2 octobre 1984 : Le CM est informé que la Société du Foyer rural organisera un apéritif dansant le 20 octobre, à partir de 18 h 30, pour célébrer le 30e anniversaire de la construction du bâtiment.

26 mars 1985 : M le maire informe le CM qu'il serait souhaitable d'agrandir le Foyer rural afin qu'une salle soit disponible pour les associations.

La Société du Foyer rural ayant acheté une nouvelle cuisinière, le CM accepte de payer son raccordement à l'électricité et au gaz.

12 décembre 1985 : Suite à une demande de Mme Trinquart, représentante de la coopérative scolaire de St Paterne, concernant le prêt du Foyer Rural pour l'activité cinématographique qui a lieu à St Paterne, le CM, considérant que jusqu'alors toutes les demandes extra-communales ont été refusées, qu'il n'y a pas de soirée disponible dans le planning du Foyer, et compte tenu des frais occasionnés et des engagements à prendre, décide de ne pas prêter la salle du Foyer.

17 mai 1989 : Le CM accepte les devis de M Tondereau, plâtrier, (12 187 F) et de M Delareux, électricien à Villebourg,             (10 005 F) pour la réfection du plafond et remise aux normes électriques de la petite salle du Foyer.

Les jardins sont devenus un parking.

20 mars 1990 :
Le CM, après accord de la Société du Foyer Rural, accepte que le Foyer soit prêté gratuitement pour les vins d’honneur de mariage, aux habitants de la commune.

Le Maire informe le CM que l’acquisition de Beau Soulage s’élève à 481 603,23 F.
27 septembre 1990 :
Le CM accepte le devis de M. Christian Madieu (17418,82 F) pour la peinture et la pose d’un revêtement mural dans la petite salle du Foyer.
30 octobre 1990 : Le CM accepte l'installation du téléphone au Foyer Rural ; le récepteur sera placé dans une armoire fermée à clé, la clé sera confiée à un responsable lors des manifestations.
2 mai 1991 : L'agrandissement du Foyer se révèle difficile à réaliser et coûteux. Le projet est abandonné.



Lors d'une représentation théâtrale en février 1993
(photo D. Bonnaud)


18 février 1993 : Le CM autorise temporairement, pendant la non disponibilité de la salle de St Paterne, l’utilisation de la salle du Foyer Rural pour la projection d’un film tous les 15 jours.

Fin du 2ème épisode.
A suivre...

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale
commenter cet article
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 09:00
Il y a déjà quelque temps, une devinette était posée sur le site de la commune. Ayant la solution, je la soumets à votre perspicacité car on pourrait faire le jeu des différences.
Les photos ci-dessous concernent le même chemin.            
 






L'entrée du chemin prise de la route.


























                                                  Photo prise à l'entrée du chemin



















Nous voici maintenant dans le chemin, un beau chemin creux très agréable pour les promeneurs.

















     

        Le chemin continue jusqu'à la route départementale 938(ex RN 138) et semble emprunté par des tracteurs.




















  De retour de la promenade, vue sur l'accès au chemin



















Il est vrai qu'à l'entrée du chemin, nous trouvons désormais un poste d'observation pour les chasseurs.













J'adresse à l'exploitant agricole qui a son champ au-dessus du chemin et/ou aux chasseurs qui ont nettoyé l'entrée et une grande partie de ce chemin, des remerciements au nom de tous les randonneurs.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale
commenter cet article
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 17:22
Vendredi soir, la salle Gabriel de St Paterne-Racan accueillait une soixantaine de personnes pour la conférence organisée par l'association Kaléidoscope sur le thème de la parentalité.
Cette rencontre était animée par le docteur Sophie Benkemoun.
La conférencière face à ...
un public très intéressé par le sujet.
Repost 0
Published by ROYER Monique - dans manifestations
commenter cet article
31 janvier 2009 6 31 /01 /janvier /2009 22:10

Cette année, RES (Réseau Emploi Solidarité), sis à St Paterne-Racan a décidé d'organiser un apéritif suivi d'un buffet pour que les différents acteurs (salariés de RES, membres du Conseil d'Administration, demandeurs d'emploi inscrits à RES) puissent se rencontrer, discuter, s'exprimer dans une ambiance conviviale.
Aujourd'hui, samedi 31 janvier, était le jour choisi pour cette manifestation. Une soixantaine de personnes a répondu à l'invitation et s'est donc retrouvée salle Gabriel, à St Paterne.

Au moment de l'apéritif.
Le président de RES, Michel Couderc qui présente les résultats de l'année 2008. A ses côtés, Henri Zamarlik, maire de St Paterne-Racan.
Le public très attentif aux propos du Président.

 

 

 

 RES a proposé des formations AFPS à 10 personnes de l'association en 2008.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



















Remise des diplômes à l'issue du repas.








Au cours de l'année 2008, 33 000 heures de travail ont été fournies.  9 personnes ont obtenu un CDI, 25 un CDD, 3 un CAE. Il y a eu 3 formations qualifiantes.
Un résultat encourageant pour l'association qui oeuvre sur les territoires de Neuvy-le-Roi et de Neuillé-Pont-Pierre depuis 1994.
Si vous êtes demandeur d'emploi ou si vous cherchez un(e) employé(e), adressez-vous à RES, 1 bis rue de la Besnardière à St Paterne-Racan.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans manifestations
commenter cet article
31 janvier 2009 6 31 /01 /janvier /2009 19:15

Après les enfants et leurs parents ainsi que les enseignantes, quelques personnes reconnaissantes du travail effectué par Thibault en 6 ans et demi pour la mairie, les activités périscolaires et la tenue de l'agence postale communale avaient tenu à lui témoigner leurs regrets de le voir quitter sa fonction. Voici en images le récit de cette petite réunion amicale.

Une partie des présents.
Thibault lit la carte adressée par ceux qui ne pouvaient assister à la manifestation.
Remise des cadeaux.















Et une plante pour Delphine.


















Cette soirée se déroula dans une excellente et amicale ambiance.  
Merci Thibault et bonne chance pour ton avenir !    
          
Repost 0
Published by ROYER Monique - dans manifestations
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages