Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 17:35
Catherine Lemaire et deux de ses adjoints

Catherine Lemaire et deux de ses adjoints

Pourrait-on faire un point sur les travaux réalisés dernièrement par la commune ?

« Oui, bien sûr », répondit Catherine Lemaire, «mais tout d’abord, je tiens à vous signaler que le chantier du foyer rural devrait bientôt commencer. Il a été entièrement déménagé. Le Cercle des Amis y tient sa dernière séance cet après-midi. Pour ce qui est de la mairie, comme cela a été dit au dernier conseil municipal, les travaux sont repoussés à 2017 car l’enveloppe des subventions est vide.»

Nous parlerons de ces travaux prochainement.

 

Des ralentisseurs à certaines entrées du bourg
Des ralentisseurs à certaines entrées du bourg

Des ralentisseurs à certaines entrées du bourg

Commençons par un point sur la voirie.

Les travaux de sécurisation du bourg prévus en 2015 sont achevés. Il y a eu beaucoup de retards dus au département. « Comme cela a été demandé pour la rue des Rabines, nous étudions un moyen de sécuriser cette rue et surtout les abords de l’école. Une première réunion de concertation avec les riverains est prévue cet après-midi et il y en aura une autre en septembre. »

Le renforcement des lignes électriques et leur enfouissement rue des Pêcheurs sont envisagés.

« Nous n’avons pas encore mis en place les commissions mais chaque élu est chargé de travailler sur des points précis en adéquation avec ses compétences propres. Nous envisageons de travailler en commissions mais aussi avec des comités de pilotage qui permettent d’associer des personnes extérieures aux élus.»

Réciprocateur et désherbeur thermique Ripagreen viendront à bout des mauvaises herbes
Réciprocateur et désherbeur thermique Ripagreen viendront à bout des mauvaises herbes
Réciprocateur et désherbeur thermique Ripagreen viendront à bout des mauvaises herbes

Réciprocateur et désherbeur thermique Ripagreen viendront à bout des mauvaises herbes

Puisque l’on parle de la voirie, comment comptez-vous entretenir les trottoirs et autres lieux envahis par des mauvaises herbes maintenant que les pesticides sont appelés à disparaître ?

La réduction des pesticides se fait avec un accompagnement de la CCPR qui a engagé des cabinets d’études pour résoudre ce problème. Le désherbage des trottoirs se fait manuellement avec un réciprocateur, sorte de débroussailleuse équipée de deux disques crantés disposés l’un au dessus de l’autre qui tournent en sens inverse. Ils agissent un peu comme des ciseaux. Nous avons aussi un désherbeur thermique Ripagreen. Tout ce matériel a été fourni à chaque commune par la CCPR qui en a fait l’acquisition.

 

Toute l'entrée de l'aire de loisirs sera bitumée

Toute l'entrée de l'aire de loisirs sera bitumée

À l’aire de loisirs, nous allons bitumer toute l’entrée qui est actuellement recouverte de cailloux de façon à la rendre plus accessible à tous. Nous nous interrogeons sur un local ouvert qui remplacerait le local existant. Il en est de même pour le lavoir qui est souvent saccagé.

Côté voirie, nous avons un gros entretien de curage de fossés et d’entretien de trottoirs. Ce poste représente une grosse charge pour la commune.

M. Meunier, adjoint en charge de la voirie ajoute : « La zone bleue que nous avons installée est très appréciée des commerçants car les clients peuvent se garer facilement maintenant. Le petit marché semble bien fonctionner. »

Une réflexion va se mettre en place pour sécuriser la rue des Mirligrolles.

Des travaux de nettoyage autour de la rivière sont à l’étude avec Alex Tabouriech, chargé de mission à la CCPR.

Stores neufs à la maternelle et barrières devant les écoles
Stores neufs à la maternelle et barrières devant les écoles

Stores neufs à la maternelle et barrières devant les écoles

Vous avez engagé quelques travaux au niveau de l’école pendant l’été, pouvez-vous nous en parler ?

Lors d’un exercice de PPMS (plan particulier de mise en sécurité), Mme Maéva Piermée, directrice de l’école s’est aperçue que son bureau ne possédait qu’une seule porte donnant sur l’extérieur et n’avait donc aucune communication interne avec les classes. Le but d’un PPMS est de pouvoir rester confiné à l’intérieur pendant toute la durée de l’événement déclencheur. Pour y remédier, les artisans locaux (MM. Bouchet, Bouvet, Boigard, Choisnet et Tondereau) ont donc ouvert une porte à l’arrière en créant un passage permettant un accès intérieur.

De nouveaux stores ont été posés à l’école maternelle.

Des barrières ont été fixées sur le parking pour sécuriser les déplacements piétons.

L’évacuation des toilettes dans la cour de l’école a été modifiée.

« Une réunion de préparation avec les enseignantes et les animateurs des TAP se tiendra avant la rentrée. Les animateurs travaillent en accord avec les enseignantes. Nous réunirons un comité de pilotage comprenant des parents, des élus et des animateurs pour faire le bilan de l’année scolaire 2015-2016. Pour animer les TAP nous avons 6 animateurs permanents plus des bénévoles extérieurs (sport, pêche, théâtre, calligraphie, contes et musique.) De janvier à avril, le groupe « Les feux du Brésil » interviendra et proposera des ateliers de percussion, création du bonhomme carnaval, de masques, d’instruments de récupération, et déambulation avec un final carnavalesque. Avec les travaux au foyer rural, nous allons avoir un problème de salles. C’est Madame Laëtitia Rousseau qui coordonne toutes ces activités. Sur la commune, nous avons une forte participation aux TAP. »

Abordons maintenant les « services ».

En 2015-2016, les salles ont été mises plusieurs fois à la disposition des associations. Ce que souhaite la municipalité c’est qu’elles soient remises en parfait état de propreté, que les utilisateurs aient un comportement citoyen lors de leur occupation. Cela faciliterait le travail de la responsable de l’entretien des bâtiments.

Les entretiens des espaces verts et de la voirie sont confiés à trois agents techniques :

Sébastien Poussin pour les espaces verts et le fleurissement, Joël Sionneau muni de tous les CACES pour l’entretien de la voirie et Pascal Ribouilleault, ancien couvreur, comme agent polyvalent.

La communication et les associations

C’est Madame Emmanuelle Hocdé qui est en charge de ce dossier : établir des liens avec les associations en proposant une réunion où seraient conviées toutes les associations et la population pour se présenter et faire connaître leur spécificité. C’est elle aussi, avec M. Luc Portenseigne, qui doit refondre le site de la mairie.

« La culture est dans le domaine de compétence de la CCPR », précise Catherine Lemaire, « mais je tiens à en parler quand même. Je pense qu’il serait souhaitable que les programmations des communes le soient en fonction de ce qui se fait au niveau de la CCPR. C’est pour cette raison que j’ai souhaité qu’il y ait un représentant de Saint-Christophe à la première réunion du festival de femmes en campagne. »

Beaucoup des livres déposés ne présentent pas un grand intérêt pour les lecteurs

Beaucoup des livres déposés ne présentent pas un grand intérêt pour les lecteurs

André Lascaud intervint sur les problèmes de la boîte à livres : « Il y a quelques jours, j’y ai mis un peu d’ordre. Maintenant, les gens y mettent n’importe quoi. Ce n’est pas une poubelle où l’on dépose tout ce dont on veut se débarrasser ! »

En parlant de poubelle, cela fit dire à Catherine Lemaire : « Nous avions pris une délibération par rapport aux poubelles. La majorité des habitants a bien compris qu’elles peuvent être sorties la veille au soir et rentrées dans la journée après le passage de la benne. Mais pour certaines personnes, il n’y a rien à faire. Un arrêté du maire porte désormais le montant de l’amende à 150 € pour non respect de la règlementation. »

Notre entretien s’est terminé sur cette mise en garde. Alors, contrevenants, méfiez-vous !

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale
commenter cet article
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 10:28
Ball trap à Villebourg
Repost 0
Published by ROYER Monique - dans vie associative
commenter cet article
11 août 2016 4 11 /08 /août /2016 19:44
Nouvelle nuit au musée
Repost 0
Published by ROYER Monique - dans musée
commenter cet article
9 août 2016 2 09 /08 /août /2016 09:42

Après adoption du compte-rendu de la séance précédente, les différents points à l’ordre du jour furent abordés :

Bâtiments

Foyer rural : Pour les travaux, grâce aux matériaux bio-sourcés utilisés pour l’isolation et les menuiseries, le soutien de la Région augmente de 10 points (éligibilité au 1-07-2016).

C’est M. Thierry Guérin qui continuera à suivre le chantier. Catherine Lemaire propose au conseil de voter une indemnité égale à 4% de l’indice 1015 soit un montant de 152,04 €. Pour financer cette somme, l’indemnité du maire sera baissée de 2 points (41% au lieu de 43% de l’indice 1015).

Mairie : Les travaux prévus (92 000 €) sont reportés car la subvention de l’état n’est pas accordée par manque de crédits. Le dossier de DETR sera représenté en 2017 pour mettre en conformité l’accessibilité du bâtiment.

Voirie :

Groupement de commandes : M. Meunier explique que 3 entreprises ont répondu pour les fossés et 3 également pour les autres travaux. L’entreprise Bardet est retenue pour les fossés pour un montant de 1065 € et l’entreprise TP Vernat pour le reste pour un montant total : 13 692,84 € HT : espace piétons devant l’aire de loisirs, VC12, le chemin de Hardraie, la rue St Gilles et la fourniture de goudron. La TVA sur l’entretien sera récupérée dans l’année.

Avenant TP Pigeon : marché passé en 2015 pour un montant de 20 990,40 €. Des travaux supplémentaires ont été effectués :

- Renforcement de voirie rue des Tanneurs, à la Chevallerie

- Achat de panneaux de surélévation de voirie C27 sur les RD 72 et 6

- Remplacement des coussins berlinois devant la maison de retraite suite à leur non acceptation par le département par des ralentisseurs Une délibération est prise pour acter et financer l’augmentation du coût des travaux (9053,50 €).

Réalisation d’écluses à l’entrée du bourg

Proposition d’enfouissement des lignes d’éclairage public par le SIEIL rue des Pêcheurs avec prise en charge totale mais aucune aide pour l’enfouissement du téléphone. Changement de l’éclairage public aidé à 40% (2653 €). Pas de prise de décision dans l’immédiat.

Lecture de plusieurs courriers émanant d’habitants de la commune relatifs à la voirie :

- M. Moulin pour un mur qui s’écroule dans les Ruettes. Sa lettre est envoyée à l’assurance.

- MM. De Rycke et Albert qui souhaitent buser de part et d’autre de leur entrée pour améliorer le parking en intervenant sur une de leur parcelle. Lettre transmise au département car la route de St Gilles est devenue départementale depuis le 1er janvier 2008 (RD 438).

- Les riverains de la rue des Rabines se plaignent du passage de poids lourds à trop grande vitesse et craignent pour la sécurité. Ils seront conviés à une réunion le mercredi 10 août à la mairie. Les conseillers municipaux sont invités à y assister.

Délibération modificative de crédits et admission en non valeurs

Travaux école : Suite à un exercice de PPMS, il est apparu que le bureau de la directrice n’est pas relié aux classes par l’intérieur. Pour pallier ce problème, des travaux ont été réalisés : ouverture d’une porte, cloison, carrelage, plomberie, électricité. Un dépassement de 165,64 € sur le devis initial est à financer.

Travaux de voirie sur 2015 et 2016 : 15 000 € en investissement.

Ces sommes seront prises sur le programme aménagement mairie.

Mettre en non valeurs la somme de 3964,79 € montant des loyers. Le percepteur demande une autorisation de poursuite pour cette personne.

Acquisition de matériels

Tondeuse autoportée : 3 devis sont proposés. Le conseil retient la tondeuse John Deere, payable sur 4 ans sans frais avec la 1ère mensualité au bout de 6 mois. Coût : 18 337,44 €

Friteuse : Vu le coût à l’achat et à l’entretien, l’idée d’achat est abandonné. Les associations utilisatrices loueront le matériel. Catherine Lemaire propose d’attribuer une subvention de 200 € à l’APE de Saint-Christophe. À eux de voir s’ils en achètent une ou s’ils la louent suivant leurs besoins.

Restauration scolaire

Le choix se porte sur Restoria qui utilise beaucoup de produits locaux, frais, bios et français. Prix du repas 3,04 € soit 0,46 € de plus que le prestataire précédent. Le conseil municipal décide de ne pas augmenter le prix du repas pour les familles. Il reste donc à 3,90 €.

Affaires scolaires – TAP

Le nombre d’enfants inscrits à l’école est en augmentation. 106 élèves pour la rentrée de septembre d’où une augmentation pour la fréquentation des TAP.

Création de 2 postes à 4/35e pour recruter des animateurs qui interviendront 2 h les mardis et vendredis.

Neuf animateurs interviennent sur des périodes de 7 semaines : certains sont fournis par la CCPR (dispositif jeunesse, FRMJC, école de musique) Coût des TAP : 16 920 €

Intercommunalité : Élections des délégués aux commissions de la CCPR

Enfance-jeunesse : Mme Courtois et Obligis

Accompagnement au vieillissement : Mme Lemaire et Barbé-Vacchiano

Économie : Mme Lemaire et M. Couratin

Voirie : MM. Meunier et Lascaud

Culture : M. Guitton et Mme Hocdé

Tourisme : M. Portenseigne et Mme Hocdé

Sport et vie associative : M. Couratin et Mme Pirondeau

Communication : M. Portenseigne et Mme Hocdé

Habitat et Patrimoine : M. Lascaud et Mme Barbé-Vacchiano

Aménagement de l’espace : MM. Meunier et Lascaud

Environnement – Rivières : M. Hervet-Garcia et Mme Renaud

Agenda 21 : Mme Renaud

Affaires diverses

La commune tiendra-t-elle un stand lors de la 9e journée découverte au Pays de Racan ?

L’éclairage rue des Rabines s’éteint totalement à 23 h

Vente de 2 logements de Val Touraine Habitat rue de la Croix Papillon

Festival de Femmes en Campagne : Mme Hocdé représentera la commune lors de la réunion du 10 septembre à Neuvy-le-Roi.

Rapport d’activités de la Région Centre consultable en mairie

Demande d’utilisation de la salle Beau Soulage de septembre à fin janvier par l’association Expression corporelle.

Chien errant : Une convention sera prochainement signée sachant que la capture d’un chien est facturée 150 euros

Manque de visibilité à la sortie de certaines routes à cause des hautes herbes sur les bermes.

Déchets verts : le brûlage est interdit par arrêté préfectoral toute l’année dans tout le département sous peine de forte amende

Rappel de la 9ème journée du Pays de Racan les 24 et 25 septembre

Luc Portenseigne informe qu’avec Emmanuelle Hocdé, ils travaillent sur le site communal qu’ils vont complètement remanier. Catherine Lemaire précise que Mme Hocdé est chargée d’entretenir le site sur la communication.

Les élus au cours de la séance
Les élus au cours de la séance

Les élus au cours de la séance

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale
commenter cet article
8 août 2016 1 08 /08 /août /2016 15:57
Info : Fermeture du multimédia à Saint-Paterne-Racan

L'espace multimédia sera fermé du samedi 13 août au mardi 30 août inclus.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale
commenter cet article
8 août 2016 1 08 /08 /août /2016 15:27

Dimanche, à l’initiative de Maxime Guinard, chargé du tourisme mais aussi de la communication et du développement économique à la communauté de communes Pays de Racan, et Didier Descloux, vice-président responsable de la commission culture-tourisme, se tenait la 3ème journée découverte intitulée : « Autour de Neuvy-le-Roi et Bueil-en-Touraine ».

 

Découverte du patrimoine Novicien avec Madeleine Fargues
Découverte du patrimoine Novicien avec Madeleine Fargues

Découverte du patrimoine Novicien avec Madeleine Fargues

Le matin à Neuvy-le-Roi

La journée débuta à 11 h, sur la place du Mail de Neuvy-le-Roi où, une centaine de personnes s’était rassemblée autour de Madeleine Fargues, présidente des Amis de la Chapelle Saint-André, nouveau point info tourisme de la CCPR. C’est donc à la suite de Madeleine que ces personnes purent découvrir, en empruntant des passages peu connus du public, l’histoire du village de Neuvy-le-Roi, par son bâti ancien et ses jardins : l’ancien cimetière à la place du mail, le lavoir de la petite lessive détruit dans les années 70, l’église construite au VIème siècle, modifiée au XIIème et agrandie au XVIème, les halles, sur l’actuelle place, créées par Jacques de Beaune avec une prison, une justice seigneuriale et la construction de la mairie par l’architecte Boileau constructeur du Grand Palais à Paris, fin XIXème.

Cette visite placée sous le signe du patrimoine retint l’attention des participants pendant une bonne heure puis, tous se retrouvèrent à la chapelle Saint-André, où Anne Piégu, photographe, présenta son exposition de photographies mettant en scène des personnes du territoire. On pouvait noter dans l’assistance la présence de Madame Babonnaux qui donna pour 1 € symbolique le bâtiment chargé d’histoire à la communauté de communes

Pique-nique urbain devant la chapelle

Pique-nique urbain devant la chapelle

Un apéritif suivi d’un pique-nique sur le parvis de la chapelle, offerts par la CCPR aux personnes présentes, termina cette première partie du programme.

L’après-midi démarra vers 14 h, par une randonnée pédestre de 5 km partant de l’étang des Arguillonnières, encadrée par le club rando de la Castelvalerie autour de Neuvy-Le-Roi. Vu la forte chaleur qui régnait ce jour-là, les amateurs de marche furent un peu moins nombreux que ce qui était attendu car, « on n’a pas idée de nous faire marcher avec une chaleur pareille ! »

Pique-nique champêtre à Bueil-en-Touraine
Pique-nique champêtre à Bueil-en-Touraine

Pique-nique champêtre à Bueil-en-Touraine

Poursuite de la découverte à Bueil-en-Touraine

Puis, entre 16 et 18 h, c’est sur Bueil-en-Touraine que les nombreux participants à la journée se retrouvèrent pour une déambulation dans le village sous la chaleur ou/et une visite au frais dans la collégiale, le tout organisé par l’association « Autour de la Collégiale ».

Les sacs pique-nique, prévus également pour une centaine de personnes, furent distribués dès 18 h 30, et les gens pouvaient s’installer dans le terrain situé sous le parking de la salle des fêtes soit sur des tables soit sur l’herbe pour se sustenter avec les repas préparés par La Bonne Franquette d’Épeigné-sur-Dême.

Le planétarium, grosse structure gonflable de 5 m de diamètre accueille les visiteurs du ciel
Le planétarium, grosse structure gonflable de 5 m de diamètre accueille les visiteurs du ciel
Le planétarium, grosse structure gonflable de 5 m de diamètre accueille les visiteurs du ciel

Le planétarium, grosse structure gonflable de 5 m de diamètre accueille les visiteurs du ciel

Pendant ce temps, par groupe d’une vingtaine, les personnes pouvaient entrer dans le planétarium installé à l’intérieur de la salle des fêtes, pendant une vingtaine de minutes, et pénétrer dans la voûte céleste avec le ciel du jour pour écouter Bertrand Milteau expliquer les étoiles, les constellations, les galaxies.

"Depuis la nuit des temps, les Hommes, toutes générations et origines confondues, observent le ciel, pour le plaisir et pour comprendre l’Univers, la place de la Terre et sa propre histoire. Chacun d’entre nous s’est un jour retrouvé sous un ciel étoilé, contemplatif, admiratif, intrigué. Mais la plupart d’entre nous ne connaissent pas l’astronomie, discipline à caractère scientifique difficile d’abord. Le but de mes interventions est de rendre accessible à toutes et tous, les merveilles de l’Univers, si fascinantes et passionnantes en venant à votre rencontre, où que vous vous trouviez en France. Ce soir, vous découvrirez les reliefs de la Lune, les anneaux de Saturne, les tempêtes et satellites de Jupiter ainsi que les nébuleuses, galaxies et amas d’étoiles à travers des instruments d’astronomie de grande qualité.”

Chacun a pu voir la sonde Curiosity se poser sur Mars, apprendre que sur Mars existe le volcan le plus haut qui puisse exister avec ses 14 km de hauteur, découvrir les anneaux de Saturne et leur composition faite de milliers de roches dures, apprendre à reconnaître la position de l’étoile polaire par rapport à la Grande Ourse et celle d’Arturus appelée aussi la Gardienne des ours…

Quand on lui demande : « Où se trouve l’étoile du berger ? », il répond : « C’est celle qui apparaît la première. En ce moment, c’est Mars, mais pour peu de temps. Ensuite, ce sera de nouveau Vénus. »

Au stand de la LPO de Touraine des passionnés de chauves-souris et des curieux
Au stand de la LPO de Touraine des passionnés de chauves-souris et des curieux

Au stand de la LPO de Touraine des passionnés de chauves-souris et des curieux

Puis, lorsque la nuit commença à tomber, au stand de la LPO, on pouvait assister à la projection d’un film sur les chauves-souris et partir par petits groupes à la rencontre de ces petits mammifères. Les chauves-souris ne donnent naissance qu’à un seul petit par an. Même après les naissances, avec leur petit accroché à elles, elles chassent toute la nuit pour se nourrir et peuvent parcourir jusqu’à 80 à 100 km. Sur 41 espèces présentes en Europe, on en dénombre 34 en France. Dans notre secteur, on trouve surtout des pipistrelles.

Beaucoup de patience pour admirer le magnifique spectacle offert par la voûte céleste

Beaucoup de patience pour admirer le magnifique spectacle offert par la voûte céleste

Et, installés sur la hauteur, des télescopes positionnés par Bertrand Milteau, permirent d’admirer en direct Mars, Saturne, l’étoile polaire, et quelques nébuleuses. Le ciel parfaitement étoilé permit aux nombreux aficionados de mieux connaître notre système scolaire. La voie lactée apparut clairement à tous les regards tournés vers le ciel et de nombreuses étoiles filantes firent jaillir des « Oh, en voilà une ! Une autre !... »

Et, vers 23 h 30, le vaisseau spatial international passa au-dessus des têtes à Bueil-en-Touraine : grand moment magique pour tous.

L’observation se prolongea assez tard et, c’est avec plein d’étoiles dans les yeux que les nombreux participants reprirent le chemin de leur domicile et firent sûrement de beaux rêves.

La carte du ciel pour la nuit des étoiles du 5 au 7 août 2016

La carte du ciel pour la nuit des étoiles du 5 au 7 août 2016

Tous ceux qui ont pu profiter de cette nouvelle journée de découverte du Pays de Racan, ont su apprécier ces belles initiatives qu’elles souhaitent voir se renouveler l’an prochain. Chacun s’accorde pour remercier les porteurs de ces projets et bien sûr la Communauté de communes Pays de Racan dont quelques élus étaient présents parmi la très nombreuse assistance.

Laissons Didier Descloux apporter une conclusion à cette première expérience : « Nous sommes prêts à recommencer, ça a permis aux gens du territoire de visiter des sites qu’ils ne connaissaient pas et à ceux de l’extérieur, Tours et sa couronne, de découvrir notre Pays de Racan ».

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans patrimoine
commenter cet article
6 août 2016 6 06 /08 /août /2016 12:58
Bientôt le vide-grenier de Saint-Paterne-Racan

Si vous souhaitez exposer lors du vide-grenier de Saint-Paterne-Racan, n'hésitez pas à contacter les organisateurs dès maintenant. Les emplacements sont gratuits et le cadre très agréable.

Tél : 02 47 29 30 56

Lors de l'édition 2015

Lors de l'édition 2015

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article
4 août 2016 4 04 /08 /août /2016 11:01
Le local des ados se situe au 1er étage

Le local des ados se situe au 1er étage

Situé au cœur du village, le presbytère n’était plus très utilisé et servait de lieu de dépôt pour la paroisse et accueillait occasionnellement des personnes de passage pour une nuit, notamment des pèlerins en route pour Saint- Jacques de Compostelle.

Pendant la période où eurent lieu des chantiers d’insertion pour restaurer l’abbaye de la Clarté-Dieu, des jeunes y furent également hébergés. Au cours de l’été 2014, des premiers travaux débutèrent : tout d’abord, il fallut vider les lieux. Du grenier aux différentes salles du bâtiment, ce sont des monceaux de vieilleries qu’il a fallu évacuer. Une fois les pièces vidées, fin 2015, ce fut l’arrachage des tapisseries qui recouvraient les murs.

Sur les conseils des Compagnons bâtisseurs, les jeunes commencèrent à intervenir. « Nous nous sommes alors rapprochés de la Communauté de communes du Pays de Racan, pour définir le rôle de chacun, puisque c’est elle qui a la compétence enfance-jeunesse » précise Bruno Dupont, adjoint au maire de Saint-Paterne-Racan, en charge des bâtiments et des travaux. Une convention a donc été signée entre la commune et la CCPR.

L'équipe des peintres en compagnie de Nathalie Le Tellier

L'équipe des peintres en compagnie de Nathalie Le Tellier

En juillet 2016, les travaux de réaménagement commencèrent sérieusement. Si des parties furent réservées aux adolescents, futurs utilisateurs du local, des artisans intervinrent pour l’électricité et le sol qui était recouvert d’une vieille moquette qui dissimulait un beau parquet. Ce parquet fut rénové et vitrifié et fait la fierté des élus. Les employés communaux ont aussi participé à l’amélioration du local et « à la mise en sécurité de l’extérieur en posant un garde-fou tout au long de la rivière » comme l’a fait remarquer Jean-Pierre Poupée, maire de la commune. C’est Bruno Dupont qui assura le suivi du chantier.

 

La sécurité est respectée

La sécurité est respectée

Mais alors, quel rôle ont joué les jeunes dans les travaux de leur local ?

C’est Nathalie Le Tellier, animatrice coordinatrice du dispositif jeunesse de la CCPR, qui explique leur implication. « Avec les animateurs, Quentin, Jennifer et Stéphanie, nous avons commencé avec eux par rechercher quel genre de décor leur plairait pour chacune des salles de l’étage. Vous pouvez constater que contrairement à ce que l’on aurait pu penser, les jeunes ont des goûts très classiques mais aussi très tendances actuelles : du beige, des nuances de gris, du bleu canard… Une fois ces choix établis, ils ont été mis sur facebook pour que la majorité des jeunes puisse les voir. Un vote a été organisé et c’est le choix de la majorité qui a été retenu pour chaque salle. Les différents choix ont été notés et on a formé un cahier référence. Sous notre conduite, ils ont nettoyé les murs, les ont peints. »

Un aperçu des différentes salles
Un aperçu des différentes salles
Un aperçu des différentes salles

Un aperçu des différentes salles

 À quel moment se sont réalisés les travaux ?

« Une vingtaine de jeunes s’est investie pendant les vacances ou les mercredis et samedis. »

Un superbe meuble sert de rangement aux jeux de société et attire le regard. « C’est une de nos réalisations avec des planches d’armoire et des palettes. Nous avons un autre projet, réaliser un meuble télé avec des caisses de pommes. »

 

Le meuble occupe le mur près de la porte

Le meuble occupe le mur près de la porte

Qui finance ces travaux ?

Bruno Dupont indique que « les travaux sont financés à la fois par la commune et par la CCPR » et, Nathalie Le Telleir ajoute : « Nous avons reçu une subvention de 1500 € de la CAF pour l’achat de mobilier et de fournitures. »

D’où viennent les jeunes qui fréquentent ce local ?

« Essentiellement de Saint-Christophe et de Saint-Paterne. Mais pendant les vacances, l’accueil se fait une semaine sur 2 à Neuvy-le-Roi et l’autre semaine à Saint-Paterne. En période scolaire, c’est le mercredi de 14 h à 18 h.»

Comment sont assurés les déplacements ?

« En utilisant les minibus de la CCPR. Les parents doivent inscrire leurs enfants pour que les animateurs connaissent le nombre de jeunes à transporter. Les accueils sont ouverts à tous les jeunes de la CCPR de 11 à 17 ans.»

Quelles activités proposez-vous aux adolescents ?

« Le local est avant tout un lieu d’accueil avec différents espaces mis à disposition. Les ados y trouvent des jeux de société, des jeux vidéos, un billard, des loisirs créatifs. On les invite à participer aux nombreuses animations que nous mettons en place : ateliers cuisine, jeux extérieurs, activités autour de l’image… Nous sommes là aussi pour les aider dans leurs projets personnels ou quand ils sont un peu plus âgés, sur des projets associatifs. Ce que nous souhaitons c’est de les voir investir les lieux et créer, comme nous l’avons commencé, notre mobilier. Bien sûr, nous serons obligés d’en acheter mais, quand ils le créent eux-mêmes, il se dégage une grande fierté. On doit reconnaître que l’appropriation des lieux est en train de se mettre en place. On peut déjà dire que notre pari est réussi. »

Et, avant que l’entretien ne soit clos, Nathalie ajoute en confidence : « Avec Baptiste, à la CCPR, nous avons décidé de nous pencher sur les problèmes de mobilité sur le territoire. Nous aurons donc l’occasion d’en reparler plus tard. »

Tout au long de cet échange, Ludovic Gaignard, chargé du multimédia, était présent car il est aussi très impliqué auprès des jeunes du secteur.

Espérons que ce local devienne un vrai centre de vie au cœur du village et que les familles n’hésitent pas à aller tout simplement faire un petit tour dans le parc et flâner le long de la rivière.

De gauche à droite : Nathalie Le Tellier, Bruno Dupont, Jean-Pierre Poupée et Ludovic Gaignard

De gauche à droite : Nathalie Le Tellier, Bruno Dupont, Jean-Pierre Poupée et Ludovic Gaignard

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Enfance jeunesse
commenter cet article
3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 18:53
Randonnée à Chenu

Se cultiver en marchant : un bon programme

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans sport
commenter cet article
2 août 2016 2 02 /08 /août /2016 16:56

Le conseil communautaire du Pays de Racan, réuni le 21 juillet, outre la fusion avec la communauté de communes de Gâtine-et-Choisilles, a examiné les dossiers suivants :

Vice-président et représentations au Pays Loire Nature. Suite aux élections municipales qui ont eu lieu à Saint-Christophe-sur-le-Nais, il a fallu pourvoir de nouveau le poste de vice-président de la communauté de communes du Pays de Racan (CCPR) et désigner un délégué pour représenter le territoire auprès de Pays Loire Nature. Pour la vice-présidence, deux personnes se proposent : Catherine Lemaire, candidate à sa propre succession, et Laurent Gauvrit. Catherine Lemaire est élue avec 14 voix contre 10 à Laurent Gauvrit. Pour représenter la CCPR à Pays Loire Nature, Catherine Lemaire, seule candidate, est élue avec 15 voix.

Rivières. Deux demandes de subventions sont faites pour la tranche 3 du contrat territorial pour la restauration de l'Escotais et de ses affluents : l'une auprès de l'Agence de l'eau Loire-Bretagne et l'autre auprès de la région Centre-Val de Loire.

Agenda 21. Chaque commune devra désigner un élu pour participer au comité de pilotage pour le 20 août.

Seniors. Anne Seimard, d'Agevie, présente un diagnostic qui permet de repérer les ressources et les manques du territoire pour permettre aux personnes vieillissantes d'y rester. Suite à cette intervention, deux objectifs sont fixés par le conseil communautaire : l'un sur la création d'habitats adaptés et l'autre sur la mise en place d'un dispositif de transports.

Pacte culturel. Le conseil est d'accord pour accepter la convention. Paule Haslé fait part de son inquiétude par rapport au manque de lisibilité et de transparence dans les choix qui sont faits lors des attributions des subventions. Les élus de la CCPR ne siègent pas lors des commissions qui les fixent. Elle demande à être associée à la réflexion des élus de Gâtine-et-Choisilles.

Jean-Pierre Poupée et Patrick Cintrat présentent le nouveau logo de la ZAC du Vigneau

Jean-Pierre Poupée et Patrick Cintrat présentent le nouveau logo de la ZAC du Vigneau

Commission économie. Les conseillers communautaires ont finalisé le choix d'un logo pour représenter la zone artisanale du Vigneau. Celui-ci a été créé sur commande par l'entreprise Capdecom. Le conseil communautaire décide également de reprendre à sa charge le site www.vivreencampagne.fr qui n'est plus géré actuellement par l'association qui l'avait créé.

Piscine. Le plan d'organisation de surveillance et de secours est approuvé.

Voirie. L'entreprise Vernet TP est retenue pour les travaux de renforcement des voiries pour 138 741,27 € et, Bardet TP pour ceux de curage et débernage pour 12 705 euros.

Billenbois. Le conseil communautaire fait l'acquisition de six spectacles pour 4.600 euros. Ils auront lieu respectivement à Villebourg, Épeigné-sur-Dême, Saint-Aubin-le-Dépeint, Bueil-en-Touraine et deux à Neuvy-le-Roi.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages