Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 novembre 2016 2 29 /11 /novembre /2016 18:52
Marché de Noël à Villebourg

Le Foyer Gilbert Lelord conjointement avec le Comité des Fêtes de Villebourg organise la seconde édition du Marché de Noël de Villebourg qui aura lieu le 4 Décembre 2016 à partir de 10 heures.

Seront présents des producteurs locaux (miel, vin…) ainsi que des artisans (bijoux, plantes..). Vous y trouverez tout ce qu’il faut pour vos fêtes de fin d’année.

Possibilité de déjeuner sur place. À déguster vin chaud et crêpes

Une Chorale de chants de Noël se produira vers 15 h 00.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 18:20

Samedi après-midi, au multimédia de Saint-Paterne-Racan, de nombreuses personnes étaient réunies pour assister à la présentation du film réalisé par les jeunes du dispositif jeunesse de la CCPR lors des ateliers intergénérationnels d’AGEVIE mis en place depuis 2 ans dans le cadre du projet « Histoire de savoirs » soutenu par la Région Centre Val de Loire avec ID en campagne. Les dernières prises de vue ont eu lieu lors de la fête du jeu à Chemillé-sur-Dême.

Les jeunes ont été initiés à la vidéo et, avec l’aide de Ludovic Gaignard, du multimédia, ils ont fait un tri dans leurs différents montages, choisi la musique, réalisé le prémontage et Ludovic a finalisé le projet qui a rappelé de bons souvenirs aux personnes âgées présentes dans la salle. Cette expérience a été très enrichissante pour les adolescents mais également pour leurs aînés.

Ce dispositif « Histoire de savoirs » rapprochait 3 structures du territoire : le dispositif enfance-jeunesse de la CCPR, les associations AGEVIE et Familles rurales.

Le public attentif lors des diverses interventions

Le public attentif lors des diverses interventions

Puis, vint le moment de parler des projets du secours catholique sur un territoire plus vaste avec l’épicerie solidaire, Épisode, implantée à Saint-Paterne-Racan, mais qui couvre les ex-cantons de Neuvy-le-Roi ; Neuillé-Pont-Pierre et Château-la-Vallière.

Ce projet qui est maintenant une réalité depuis deux ans a été initié en 2008 et ne s’est mis en place qu’en 2014. Un diaporama rappela les moments forts de ces deux années écoulées.

Puis, la représentante du secours catholique indiqua que le soutien apporté cessera en 2018 et qu’il faudra créer une association pour gérer seuls l’épicerie.

Cette épicerie est ouverte à toutes les personnes à faible revenu qui ont bâti un projet et qui, grâce aux économies réalisées lors des achats effectués à Épisode, pourront le concrétiser en apprenant à maîtriser leur budget. Le but recherché, c’est de rendre les familles autonomes.

La commune de Saint-Paterne-Racan fournit le local apporte des aides pour l’installation et le personnel qui vient en complément des bénévoles. Le Pays Loire Nature a également financé une partie du dispositif en mettant une animatrice à disposition.

L’épicerie solidaire joue un rôle social non négligeable avec son côté convivial. C’est un lieu de rencontre qui permet d’oublier un peu la solitude à laquelle de nombreuses personnes sont confrontées.

La première année, 22 familles ont bénéficié de ce service. Elles sont 25 à en avoir profité cette année.

Le président, Philippe Robert, se montra plutôt satisfait du fonctionnement de l’épicerie. « Nous formons une bonne équipe et nous nous entendons bien. Les jardins partagés sont très motivants pour les différentes personnes qui s’y rendent sous l’égide de Philippe Hodelin. Tout à l’heure, vous pourrez tous déguster une bonne soupe réalisée avec les légumes de ces jardins. Je profite de ce moment pour faire appel aux bonnes volontés pour nous rejoindre dans la future association.»

Les différents partenaires du projet

Les différents partenaires du projet

Ensuite, Isabelle Melo, maire de Channay-sur-Lathan, représentante du Pays Loire Nature chargée de travailler sur « ID en campagne » ayant soutenu le projet « Histoire de savoirs » prit la parole et précisa le rôle du dispositif « ID en campagne ». « C’est un outil pour faire vivre un territoire. Les dossiers ne sont pas faciles mais nous pouvons vous apporter des aides. La région est très investie dans l’animation des territoires. Elle met des fonds sur les projets de rencontres, de création de liens sociaux. »

Catherine Lemaire, vice-présidente de la CCPR en charge de l’enfance-jeunesse et de l’aide au vieillissement, intervint à son tour. « C’est une bonne réponse au contrat jeunesse de la CCPR et au lien intergénérationnel que nous avons souhaité mettre en place. Je remercie le Pays loire Nature et la région pour le soutien qui a été apporté au dispositif jeunesse de la CCPR sur le projet « Histoire de savoirs ». C’est un bon début pour le travail intergénérationnel qui vient de se mettre en place. Je compte sur la région pour poursuivre ce travail. »

Puis vint le tour de Charles Fournier, vice-président de la Région, en charge des initiatives innovantes. « Je suis le témoin du renouveau que l’on voit sur les territoires ruraux grâce aux acteurs qui s’investissent. La Région s’engage à valoriser ces initiatives. ID en campagne est un dispositif qui montre que la ruralité a besoin que la vitalité qui existe soit soutenue par le biais des initiatives et de la coopération présente entre les associations, les collectivités, les personnes. La Région soutient ces initiatives dans le fonctionnement ou/et dans l’investissement, et ce, dans des domaines très variés. Il faut savoir que ces aides, réservées autrefois aux Pays, sont étendues maintenant à tous les territoires de la Région. Elles sont passées de 40 000 € à 60 000 € sur 2 ans pour porter un projet qui dure comme ici votre épicerie solidaire. Pensez à y faire rentrer des produits locaux, à y intéresser les jeunes afin de les ramener vers leur territoire d’origine. ID en campagne est devenue À vos Idées. »

Moment des signatures
Moment des signatures
Moment des signatures

Moment des signatures

Une fois tous les discours achevés, ce fut le moment des signatures des contrats liant les différents partenaires : Région Centre Val de Loire, Pays Loire Nature, Communauté de Communes Pays de Racan, Saint-Paterne-Racan et le secours catholique.

Un vin d’honneur clôtura la réunion puis, chacun put déguster la bonne soupe fumante et à l’odeur alléchante préparée par des bénévoles bénéficiaires d’Épisode et des jardins partagés.

Repost 0
Published by ROYER Monique
commenter cet article
27 novembre 2016 7 27 /11 /novembre /2016 22:45
Le comité de pilotage des citoyens réunis à Chemillé-sur-Dême

Le comité de pilotage des citoyens réunis à Chemillé-sur-Dême

Lors de la 1ère réunion, un citoyen avait formulé la proposition de réfléchir à l’installation de structures hydrauliques sur les cours d’eau pour fournir de l’électricité. Baptiste Mennesson s’en est entretenu avec Alex Tabouriech, technicien rivières à la CCPR, et M. Guineberteau, animateur de réseau chez Énergie partagée qui lui ont expliqué que cette proposition était intéressante mais impossible à mettre en place car les trois rivières du territoire ont un débit insuffisant et qu’il faut un niveau d’eau  constant, ce qui n’est pas le cas.

Énergie partagée est une structure soutenue par la Région Centre-Val de Loire. Elle accompagne les citoyens sur le territoire régional en matière d’énergies renouvelables : panneaux photovoltaïques, éolien, méthanisation, hydroélectricité et bois-énergie. M. Guineberteau a présenté les projets de sa structure.

Ensuite, Paule Haslé a dévoilé un projet de plan pour l’Agenda 21 local. Il a été réalisé suite aux réunions de terrain de l’Agent Agenda 21 et Développement durable et aux différentes réunions des Comités de pilotage.

Trois axes stratégiques pour le Pays de Racan ont été mis en avant :

Axe 1 : Un territoire économique et durable

Axe 2 : Un territoire solidaire

Axe 3 : Des citoyens et des entreprises engagés pour un territoire exemplaire sur un plan environnemental

Pour enrichir le futur programme d’action d’Agenda 21 local, les participants se sont répartis en trois ateliers thématiques : économique, social, environnemental pour réfléchir à des propositions d’actions.

Comment entretenir le lien social sur le territoire ?

Comment cultiver l’art d’entreprendre…durable ?

Comment préserver l’environnement et la biodiversité ?

Remarques émises par des participants à la réunion

Pour le compostage : nécessité de mettre les acteurs en réseau (cantines scolaires, particuliers et site de biométhanisation de Saint-Paterne-Racan).

Associer tous les acteurs et toutes les tranches d’âges à la sensibilisation sur le tri et la valorisation des déchets. Bien expliquer les gestes du tri.

Organiser une concertation citoyenne des jeunes afin de recenser des idées d’actions pour le programme d’actions de l’Agenda 21 local.

Quelques actions de la CCPR en réponse

Participation à la semaine européenne de la réduction des déchets avec mise en place de Villages de la réparation

Participation au Défi familles à énergie positive en partenariat avec l’ALE7 et Couleurs sauvages de décembre 2016 à avril 2017

Baptiste Mennesson contacte actuellement des producteurs alimentaires du territoire afin de recenser des données pour réaliser un guide d’informations sur les produits du terroir.

Prochaine réunion du Comité de pilotage citoyen le mardi 6 décembre, à 20 h 30, salle d’accueil, rue Neuve, à Neuvy-le-Roi.

Pour en savoir plus, ouvrez le document ci-dessous

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans environnement
commenter cet article
26 novembre 2016 6 26 /11 /novembre /2016 21:45
Les artistes de 'Prends-en de la graine"

Les artistes de 'Prends-en de la graine"

La salle des fêtes accueillit de nombreux enfants accompagnés de leurs parents pour le spectacle « Prends-en de la graine » de la compagnie des Plumés dans le cadre de  la programmation Public en Herbe portée par le théâtre Billenbois de Neuvy-Le-Roi. Les très nombreux spectateurs de tous âges furent tour à tour, émerveillés, subjugués, enchantés par la qualité de ce qui leur était présenté : d’étonnants numéros de dressage de poules, des acrobaties, des clowneries dans un décor épuré où les acteurs déambulaient en tirant parti de leur matériel de fortune. Ce spectacle, aux situations cocasses, sans parole mais très évocateur, était rehaussé par des moments musicaux interprétés à l’accordéon et sur un pseudo violon ayant pour caisse une longue scie…Les éclats de rire qui emplissaient parfois la salle des fêtes en disaient long sur l’intérêt du public pour le spectacle proposé.  Dans chacun des villages où se produit Public en Herbe, les habitants du village et des environs apprécient  de pouvoir profiter de tels spectacles, gage de qualité, et qui ravissent aussi bien petits que grands.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans théâtre
commenter cet article
26 novembre 2016 6 26 /11 /novembre /2016 21:17
Les tenors de Racan chante

Les tenors de Racan chante

La chorale Racan chante avait, lors de la saison dernière, réalisé un tour de France en chansons. Elle avait eu l’occasion de se déplacer au Havre où elle avait été reçue par la chorale « Voix Si Voix Là » d’où l’idée, cette année, d’inviter les choristes havrais à venir se produire au Pays de Racan. Ce fut chose faite il y a quelques jours. Les 40 choristes furent hébergés chez leurs homologues de Racan chante qui n’ont pas manqué de leur faire découvrir le territoire en poussant même jusqu’à Tours ou Amboise. Le temps fort de la rencontre fut le concert  produit le samedi soir à la salle Moisant devant une salle comble.  Les 40 choristes de Racan chante emmenèrent le public pour un voyage dans l’espace avec un tour de France en chansons, de la Bretagne à la Corse en passant par le Pays Basque et la Provence pour terminer avec le célèbre chant des Corons. Cette belle prestation a capella aux couleurs chatoyantes enchanta les auditeurs et les fit  voyager dans le temps avec leur répertoire de chants traditionnels auréolé par le langoureux Tango Corse qui fut bien apprécié.  Après l’entracte, les choristes du Havre dirigés par Isabelle Recher,  accompagnés au piano et guitare par Vincent Lanouvel firent leur apparition en entamant le célèbre 1492 de Vangelis qui régala le public tout comme le répertoire présenté composé de chansons contemporaines issues de la variété française de style Pop Rock  s’étendant de Piaf à Queen…  interprétées avec originalité, rythme et beaucoup d’aisance. La plupart de ces choristes amateurs ne connaissent pas la musique et travaillent à l’oreille. Le public est reparti ravi : « C’était très beau, les 2 chorales étaient différentes mais on a pris plaisir à écouter ces 2 ensembles puissants, nuancés et harmonieux ». Les 2 chorales terminèrent leur week-end à la salle des fêtes de Marray en présence du maire, Patrick Boivin, havrais d’origine, à l’initiative de cette rencontre. Ce 4ème échange de Racan Chante après le Béarn, la région parisienne fut un point fort pour tous, à quand le prochain pour cette chorale qui va bientôt fêter ses 20 ans d’existence !

 

 

La chorale Voix Si Voix La

La chorale Voix Si Voix La

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans chansons
commenter cet article
26 novembre 2016 6 26 /11 /novembre /2016 16:10
Concert à Saint-Paterne-Racan
Repost 0
Published by ROYER Monique - dans musique
commenter cet article
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 14:46
Travail de nettoyage des abords et du lit de la rivière

Travail de nettoyage des abords et du lit de la rivière

Profitant de quelques beaux jours, un employé communal travaillait avec le tracteur à l’arrachage d’arbres qui envahissaient les berges de la rivière, extrayait de l’eau des arbres morts et, avec l’aide de Christian Madieu, président de la société de pêche GIH du Pays de Racan, armé d’un croissant, élaguait arbres et souches. De plus, pour faciliter la promenade au bord de la rivière, un passage d’environ 3 mètres de large avait été fauché.

Il faut savoir que beaucoup d’enfants de la commune ont, comme leurs aînés, attrapé le virus de la pêche. Certains profitent des TAP pour s’initier ou se perfectionner.

Après avoir réservé cette portion de la rivière à une pêche « No kill » il y a quelques années, la société de pêche a soumis à la municipalité le projet d’y aménager un parcours réservé aux enfants. Entretemps, la commune est devenue propriétaire du terrain et le projet est en train de prendre forme.

La pêche sur ce parcours entièrement réservé aux enfants de moins de 15 ans sera possible du 1er mai jusqu’à la fermeture. Des truites y seront mises régulièrement par la société de pêche.

Christian Madieu tient à préciser : « L’aménagement du parcours est financé par la société de pêche et la municipalité de Saint-Christophe. L’entretien sera assuré par la commune. »

 

Un parcours pêche pour les enfants
Repost 0
Published by ROYER Monique - dans environnement
commenter cet article
19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 16:38
Les adultes en pleine répétition pour la pièce "Le bal des escargots"
Les adultes en pleine répétition pour la pièce "Le bal des escargots"
Les adultes en pleine répétition pour la pièce "Le bal des escargots"
Les adultes en pleine répétition pour la pièce "Le bal des escargots"

Les adultes en pleine répétition pour la pièce "Le bal des escargots"

Comme chaque année, à l’approche du mois de décembre, les répétitions vont bon train pour la troupe des joyeux drilles de Saint-Paterne-Racan. Créée en 1961, elle connaît toujours autant de succès et a pour but de rester fidèle à sa renommée et à ne pas décevoir son public.

Les acteurs de la pièce principale en 3 actes « Le bal des escargots » de Jean-Claude Martineau ont été surpris en pleine répétition. Les textes, donnés aux acteurs avant l’été, commencent à être bien assimilés même si, de temps en temps, un petit coup de pouce est encore nécessaire.

Les répétitions commencent dès la rentrée de septembre. Pour les adultes, elles ont lieu les mardis et vendredis soirs. Quant aux plus jeunes, ils se retrouvent le samedi matin avec Annette et Florence alors que pour les adolescents, elles ont lieu le jeudi soir à 19 h, avec Cendrine et Christophe.

Michel Poupée, président de l’association depuis 32 ans, acteur lui-même à l’occasion, se tient sur le bord de la scène et, livret ouvert, suit les acteurs qui évoluent, prêt à intervenir tant sur le texte que sur leur position ou leur gestuelle. Face à lui, mais à l’autre extrémité, Nathalie joue le même rôle.  Ce sont eux avec deux autres personnes, Babette et André, qui ont les fonctions de metteurs en scène. Le vendredi, Michel et Nathalie sont présents et le mardi, ce sont Babette et André. « Nous fonctionnons en binôme. »

Comment choisissez-vous les pièces ?

« Le choix se fait avec quelques acteurs et les metteurs en scène. Elles sont choisies en fonction du nombre d’acteurs qui auront à intervenir. Dans celle de cette année, ils sont 11 à paraître sur scène. »

Combien d’acteurs compte votre troupe ?

« Ils sont une trentaine. Dans la pièce des adultes, nous avons un nouveau, Nicolas. Pour les plus jeunes, nous avons beaucoup de demandes et nous sommes obligés d’en refuser. »

C’est vrai que vous êtes reconnus comme une bonne troupe et que l’ambiance qui règne au sein de votre association ne fait aucun doute. D’ailleurs, on peut constater que vous avez un public qui vous est plutôt fidèle. Savez-vous d’où viennent toutes ces personnes ?

« Beaucoup sont du territoire mais il y en a qui viennent de la Sarthe, de Tours et même de plus loin. Il y a une dame qui m’a déjà téléphoné pour me demander si le théâtre aurait bien lieu cette année. Pour beaucoup, c’est un divertissement à ne pas manquer. »

Pouvez-vous nous dire ce que vos jeunes acteurs vont présenter lors de l’édition 2016 ?

« Les plus jeunes (8-10 ans à 12-13 ans) vont interpréter « La fugue » d’Éric Beauvillain, et les ados « Love et zizanie » du même auteur. Ce sont des pièces en un acte. Il faut compter environ 3 heures de spectacle. »

Les dates des représentations à Saint-Paterne-Racan sont fixées aux samedi 4 et dimanche 5 décembre et aux samedi 12 et dimanche 13 décembre. Les samedis, le spectacle commence à 20 h 30 et les dimanches, à 14 h 30. La soirée caritative aura lieu le samedi 14 janvier.

Contact : Michel Poupée 02 47 29 32 27

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans théâtre
commenter cet article
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 15:54
Produits frais, surgelés, conserves, entretien, hygiène sont proposés à Épisode
Produits frais, surgelés, conserves, entretien, hygiène sont proposés à Épisode
Produits frais, surgelés, conserves, entretien, hygiène sont proposés à Épisode

Produits frais, surgelés, conserves, entretien, hygiène sont proposés à Épisode

Avant de terminer l’année 2016, Philippe Robert, responsable de l’épicerie solidaire Épisode installée à Saint-Paterne-Racan dans un local mis à disposition par la commune, a tenu à présenter le bilan pour l’année 2016. Épisode couvre les 20 communes des anciens cantons de Neuvy-le-Roi et Neuillé-Pont-Pierre.

Le bilan

Durant cette année, ce sont 25 familles qui ont pu bénéficier du dispositif. Mais, comme le précise Philippe Robert : « Au vu de nos espaces de stockage, notamment au niveau du frais, nous ne pouvons avoir que 12 familles à la fois. Notre dépense annuelle pour la partie alimentaire se monte à 20 000 €. Le secours catholique participe pour les charges telles qu’internet, le logiciel, le téléphone. Sur les achats que nous effectuons au Super U de Neuillé-Pont-Pierre, Manuel Marchesseau nous rétrocède 10% tous les 3 mois. Nous avons aussi la chance de profiter des livraisons faites pour la cantine des établissements Brossard ce qui nous assure une livraison gratuite le lundi matin. »

Pour faire rentrer un peu d’argent dans la caisse, des bénévoles se sont relayés pour tenir la buvette à la piscine pendant l’été, une collecte alimentaire a été organisée au Super U, et il y a eu aussi une collecte spontanée des fidèles fréquentant la messe le dimanche à Neuillé durant la période du Carême. Chacun offrait un ou plusieurs produit(s) alimentaire(s) non périssable(s) et ce sont des voitures bien remplies qui prenaient chaque fois le chemin du local. Un début de lien se crée avec des producteurs locaux qui proposent leur surplus de récolte. Pour commencer, c’étaient des poireaux.

Épisode est à la recherche de personnes bénévoles pour la création d’une nouvelle association qui sera constituée d’un conseil d’administration et qui assurera la pérennité de l’épicerie solidaire. En effet, le parrainage du secours catholique doit prendre fin le 31 décembre 2017.  

Aménagement intérieur et "relooking" extérieur du local
Aménagement intérieur et "relooking" extérieur du local
Aménagement intérieur et "relooking" extérieur du local

Aménagement intérieur et "relooking" extérieur du local

L’aménagement du local

Grâce au soutien de la Région dans le cadre de « ID en campagne », la commune a installé un coin cuisine bien agréable pour tous les utilisateurs. Elle a aussi pu financer l’intervention d’un graffeur pour renouveler le décor extérieur du local et le rendre plus accueillant. C’est Quentin Chambinaud « Topaz » qui a donc donné un nouveau look au bâtiment. Actuellement, ce graffeur est sur un chantier en Slovénie.

Rencontre avec les bénévoles d'Épisode

Organisation d’une soirée

Une soirée co-organisée par le secours catholique et Épisode est programmée le 26 novembre.  Elle marquera la clôture des projets financés par la région centre avec Épisode et les ateliers « Histoires de savoirs ». Cette soirée intitulée « Pot-pas-Pourri » se veut un temps fort autour d'une disco soupe animée par les familles du jardin partagé, et une conteuse qui fera une "racontée" pour petits et grands. La manifestation qui se déroulera de 15 h à 19 h au multimédia est gratuite.

Programme de la manifestation

Repost 0
Published by ROYER Monique
commenter cet article
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 14:25
La nouvelle passerelle permettra de nouveau le franchissement de la rivière
La nouvelle passerelle permettra de nouveau le franchissement de la rivière

La nouvelle passerelle permettra de nouveau le franchissement de la rivière

Lors du dernier conseil municipal, Catherine Lemaire annonça qu’une passerelle avait été installée sur la rivière en remplacement du passage supprimé avec les travaux réalisés précédemment dans le cadre de l’aménagement de l’Escotais.

La curiosité aidant, j’ai souhaité en savoir un peu plus et j’ai contacté Alex Tabouriech, agent de mission en charge des rivières à la CCPR. Voici donc les explications apportées par Alex.

« Au moment des travaux, un passage pour les piétons avait en effet bien été supprimé mais rien n’était prévu pour le remplacer. Or, il était absolument nécessaire de pouvoir franchir la rivière dans ce secteur. J’ai donc demandé un devis à l’entreprise TERCA qui avait en charge les travaux sur la rivière puis j’ai monté un dossier qui a été soumis aux financeurs habituels (agence de l’eau Loire-Bretagne, Région, département). Ce dossier a été accepté et a, comme les autres travaux, été subventionné à 80%. »

Est-il indiscret de demander le prix de cette passerelle ?

Son prix s’élève à 5000 € avec la pose. Sur cette somme, seuls 20% restent à la charge de la CCPR.

Les abords ne sont pas encore bien finis. Qui va se charger de la finition ?

Ce n’est pas prévu dans le contrat. Il faudrait que les employés communaux le fassent. Vous avez pu remarquer que nous avons choisi une portion droite pour le franchissement de la rivière ce qui a facilité l’installation. La passerelle a une largeur suffisante pour qu’un fauteuil de handicapé puisse passer dessus.

D’accord, mais le terrain n’est pas accessible aux fauteuils, que comptez-vous faire ?

Il y a un projet de parcours biodiversité d’envisagé. Lors de sa réalisation, le parcours sera alors doté d’un chemin accessible à tous. Mais, c’est vrai, il faut attendre encore un peu.

Alors, patience ! Car, comme dit le proverbe : « Tout vient à point à qui sait attendre ! »

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans environnement
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages