Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mai 2016 6 28 /05 /mai /2016 09:05
Le sourire de Malaury

Le sourire de Malaury

Malaury est parti pour le grand voyage mais les GRBueil ont décidé de continuer à randonner pour lui aux côtés de ses parents, de ses sœurs, de sa famille pour témoigner leur solidarité et nourrir une très longue amitié. Tous ses amis, toutes les personnes qui se sentent concernés par la maladie qui souhaitent contribuer à leur façon à soutenir la recherche médicale sont invités à venir marcher vendredi 3 juin pour une balade en soirée sur les terres du pays de Racan. Après Louestault, Chemillé sur Dême puis Epeigné, ce sera au tour de Saint Christophe sur le Nais d’accueillir ce rendez-vous annuel à la découverte des sentiers du nord tourangeau. Comme à l’habitude, un dîner tiré du sac sera partagé sous les lumières de l’espace Beau Soulage après l’apéritif offert par l’association.

Randonnée semi nocturne à Saint Christophe sur le Nais: participation de 3 € par personne.

Contact GRBueil « grbeuil@laposte.net » ou http://grbueil.e-monsite.com

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans solidarité
commenter cet article
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 08:26
Des élus devant la Maison du Charron

Des élus devant la Maison du Charron

Samedi, en fin de matinée, la municipalité avait convié la population à se joindre à elle pour assister à un acte important quant à la sauvegarde du patrimoine communal, la restauration de la Maison du Charron, acquise par la commune en 2013.

Afin de récolter des fonds, une souscription avec le représentant du secteur de la fondation du Patrimoine, Jacques Guionnet, fut lancée à cette occasion en présence du cabinet d’architecte Pereira. Assisté des membres du conseil municipal, Rémi Tondereau, maire de la commune, signa la convention proposée par Jacques Guionnet. Grâce à cette convention, avec les dons des particuliers et des entreprises, une subvention de 10 fois le montant des fonds recueillis, pourra être versée à la commune.

Les donateurs, quant à eux, auront la satisfaction de sauver une bâtisse du XVIème siècle, contemporaine du clocher, tout en bénéficiant d’une économie d’impôt au titre de l’impôt sur le revenu, de l’impôt sur la fortune ou de l’impôt sur les sociétés.

Il faut savoir que le don donne droit à une réduction de 66%, ce qui, pour un don de 100 €, ne représente en fait, qu’une participation de 34 €. Pour ceux qui sont redevables de l’ISF, la réduction d’impôt est de 70% du montant du don et pour les entreprises, de 60%.

La commune ayant déjà fait appel à la Fondation du Patrimoine pour la restauration de quelques éléments de la collégiale, c’est tout naturellement qu’elle a pensé faire de même pour restaurer la Maison du Charron. Un appel d’offres a été lancé avec l’ouverture des plis pour les travaux. Le coût est estimé à environ 250 000 euros.

Le maire au centre signe la convention en présence de l'architecte à gauche et du représentant de la fondation du patrimoine à droite

Le maire au centre signe la convention en présence de l'architecte à gauche et du représentant de la fondation du patrimoine à droite

Le projet de restauration

Actuellement, le bâtiment est assez dégradé et présente des problèmes de stabilité de clos et de couvert. Le partenariat engagé avec la Fondation du Patrimoine pour sa restauration a pour but de redonner vie à ce logis en valorisant sa présence dans le cœur du bourg récemment réaménagé et ce, par une rénovation soignée.

Rémi Tondereau expliqua le choix de la commune en ces termes : « Il y a 50 ans, monsieur Alleaume y était charron, il fabriquait des charrettes, des cercueils, des brouettes, des tombereaux. Notre idée, c’est de garder cet espace dans le style atelier au rez-de-chaussée avec un logement dans la partie supérieure. La commune a fait appel à un architecte spécialisé dans les monuments historiques qui propose les travaux suivants : reprise de la charpente, de la couverture, réfection des enduits, des ouvrages en pierre de taille, sculptures, menuiseries et aménagement intérieur. Le bâtiment est soumis au plan d’isolation de la région avec contraintes de chaux, chanvre pour les enduits intérieurs et laine de bois pour l’isolation des combles. »

Gageons que dans quelques temps, ce logis aura fière allure dans ce petit bourg au riche patrimoine grâce à des élus qui n’hésitent pas à investir pour conserver ses trésors.

L'architecte explique les plans d'aménagement de la bâtisse

L'architecte explique les plans d'aménagement de la bâtisse

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans patrimoine
commenter cet article
23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 16:06
Les Danseux du Nais en déplacement

Les Danseux du Nais en déplacement

Suite à l'invitation du groupe, le Préveil, de St Christophe-du-Ligneron en Vendée, le dimanche 15 mai, les Danseux du Nais ont participé à leur premier festival folklorique en 32 années d'existence.

À leur retour, Monique Mauclair, présidente de l’association, annonçait fièrement : « Nous avons été fort appréciés et très applaudis lors de notre prestation, représentants de notre belle région Tourangelle parmi sept groupes venus de différentes régions françaises. »

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Festival
commenter cet article
23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 15:21
Les convives au cours du banquet
Les convives au cours du banquet
Les convives au cours du banquet
Les convives au cours du banquet
Les convives au cours du banquet
Les convives au cours du banquet
Les convives au cours du banquet
Les convives au cours du banquet
Les convives au cours du banquet

Les convives au cours du banquet

Dimanche midi, 65 Christophoriennes et Christophoriens étaient réunis à l’espace Beau-Soulage, pour participer au banquet annuel offert par la municipalité à chaque habitant de la commune âgé de 70 ans et plus ainsi qu’à leur conjoint.

Le repas, préparé par M. et Mme Gilot de Saint-Paterne-Racan, était, aux dires des convives « de très bonne qualité…délicieux…on aura du mal à tout manger… » donc, que des appréciations plutôt flatteuses pour le traiteur.

Servis à table par du personnel prenant grand soin de satisfaire les aînés de la commune, c’est, accompagné par quelques airs de musique ou des chansons interprétés par le groupe « Les Nostalgiques » que chacun put apprécier ce moment de convivialité qui, pour certains, rompt pendant quelques heures la solitude et la longueur des journées.

Une fois le déjeuner terminé, la piste de danse put accueillir quelques danseurs décidés à se dégourdir les jambes et à brûler quelques calories. Madame Lemaire, première magistrate de la commune, interrogée sur l’organisation de cette journée précisa : « C’est Anna Courtois, adjointe, qui a tout organisé. Nous avons sur la commune 150 personnes qui pouvaient prétendre à ce banquet mais, il y en a qui sont hospitalisées, d’autres qui avaient des empêchements ou différents motifs personnels les privant de cette manifestation. »

Menu proposé :

Apéritif et ses amuse-gueule

Opéra de saumon fumé

Jambon sauce madère et sa garniture estivale

Fromage sur lit de verdure

Dame blanche

Café et digestif

La chanteuse du groupe "Les Nostalgiques"

La chanteuse du groupe "Les Nostalgiques"

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale
commenter cet article
23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 15:15
Quelques groupes de JSP
Quelques groupes de JSP
Quelques groupes de JSP
Quelques groupes de JSP
Quelques groupes de JSP
Quelques groupes de JSP
Quelques groupes de JSP

Quelques groupes de JSP

Dimanche, une grande animation régnait sur l’aire de l’Image et les terrains de sport de Saint-Paterne-Racan où 650 jeunes sapeurs pompiers d’Indre-et-Loire étaient regroupés pour participer à différentes activités. Malgré une météo plutôt défavorable, les 60 équipes de JSP venues de tout le département devaient passer dans les différents ateliers présidés par des jurys.

À chaque atelier, les équipes étaient notées et pouvaient recevoir en fonction de leur résultat, des points de bonification.

Les ateliers proposés :

- Des jeux ludiques en piscine

- Des manœuvres de lutte contre l’incendie

- Des manœuvres de secouristes

Les jeunes, très motivés, et déjà bien formés à la rigueur, prenaient leur rôle très au sérieux désireux de finir parmi les meilleurs. En effet, en fin d’après-midi, devait avoir lieu une remise des prix.

Les deux équipes arrivées en tête seront sélectionnées pour participer au rassemblement technique national à Verdun, les 1er, 2 et 3 juillet 2016. Ce sera pour ces jeunes sapeurs pompiers l’occasion de se confronter aux meilleures équipes de chaque département français.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans rassemblement
commenter cet article
23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 14:19

 

 

 

Présentation de la liste "Avec nous, autrement"

 

 

 

Philippe Guitton, 50 ans, technicien
Philippe Guitton, 50 ans, technicien

« Cette liste est dynamique, force de propositions, motivée, constructive ! Cette liste avec votre soutien deviendra une équipe qui agira pour notre commune ! Cette liste, cette équipe j'y crois ! »

Marion Pirondeau, 36 ans, jardinière paysagiste
Marion Pirondeau, 36 ans, jardinière paysagiste

« Investie dans la vie associative depuis un certain temps, j'ai vu la force d'une équipe permettre l'aboutissement de très beaux projets. C'est cette force, cette ouverture, cette implication pour le bien commun, et cet esprit d'équipe que je retrouve dans la liste "Avec nous, autrement", qui m'amène aujourd'hui à me réinvestir, avec une attention toute particulière pour le cadre de vie et l'environnement. »

Antoine Moulin, 38 ans, musicien-enseignant
Antoine Moulin, 38 ans, musicien-enseignant

"J'ai plaisir à retrouver dans cette nouvelle équipe la confiance et la motivation qui m'ont poussé à m'investir déjà en 2014. Le travail engagé dans le domaine culturel, dont une petite partie subsiste (pique-nique musical), doit retrouver son élan et offrir à tous l'occasion de partager des instants de convivialité et de joie. Je mettrai à nouveau ma connaissance des réseaux amateurs et professionnels au service de la commune."

Élodie Cormier, 30 ans, enseignante
Élodie Cormier, 30 ans, enseignante

"Arrivée à Saint Christophe en 2012, mère de deux jeunes enfants, je souhaite m'investir dans la vie de la commune, dans cette équipe qui s'attachera à valoriser et développer le cadre de vie de nos enfants et adolescents. »

Jean de Rycke, 65 ans, docteur-vétérinaire, ex-directeur de recherches à l'INRA
Jean de Rycke, 65 ans, docteur-vétérinaire, ex-directeur de recherches à l'INRA

« Je partage avec mes co-listiers le souci de faire de Saint-Christophe un village accueillant, ouvert sur l'extérieur et tourné vers l'avenir. Comme eux, je fais une priorité de la qualité du contact entre l'équipe municipale et les administrés. »

Isabelle Élizabeth, 44 ans, professeur des écoles
Isabelle Élizabeth, 44 ans, professeur des écoles

« Enseignante depuis 21 ans, directrice d’école pendant 6 ans, je souhaite développer dans la commune les actions sociales et culturelles et soutenir les projets éducatifs. Je suis heureuse de partager avec l’équipe qui compose la liste “Avec nous, autrement” des valeurs humanistes qui positionnent tous les habitants au cœur de son projet. »

Stéphane Avenet, 40 ans, paysagiste
Stéphane Avenet, 40 ans, paysagiste

« Dirigeant de mon entreprise de paysage depuis douze ans et passionné par la Nature, je suis très heureux de mon choix de vivre en milieu rural. C'est pourquoi j'ai rejoint cette liste qui a pour objectif de revivifier la commune de St Christophe sur le Nais sans la dénaturer, dans le respect de l'Humain et de la Nature. »

Tatiana Lemercier, 39 ans, maman
Tatiana Lemercier, 39 ans, maman

"Conseillère en assurances en congé parental pour m’occuper de mes 5 enfants, c’est avec un grand plaisir que toute la famille s’est installée à Saint Christophe en 2014. C’est le village de mon enfance, celui de mes ancêtres, et c’est tout naturellement que j’ai envie de m’investir pour lui redonner vie. Les valeurs véhiculées par cette nouvelle liste sont fondamentales quand on aspire à une vie paisible, riche en rencontres et en découvertes culturelles ou humaines. C’est ce qui me motive à y contribuer."

Davis Pesnel, 32 ans.Électricien en bâtiment
Davis Pesnel, 32 ans.Électricien en bâtiment

"Habitant à Saint-Christophe depuis 2011, je vais m'investir dans le bon fonctionnement de ce village qui ne demande qu'à se développer. »

Béatrice Dumus, 48 ans. Responsable pédagogique
Béatrice Dumus, 48 ans. Responsable pédagogique

"L’enfance, la jeunesse, l’intergénérationnel, la culture, le vivre ensemble ..... Heureuse de pouvoir de nouveau m’investir au côté de cette nouvelle liste."

Philippe Gilot, 55 ans. Chercheur en biologie moléculaire
Philippe Gilot, 55 ans. Chercheur en biologie moléculaire

« Les valeurs humanistes défendues par la liste 'Avec nous, autrement' conduite par Philippe Guitton m'ont convaincu à m'impliquer dans la conduite de l'action communale. J'y serai attentif à préserver notre cadre rural tout en améliorant le bien être de chacun. Je m'investirai particulièrement dans la préservation de notre environnement et dans la sauvegarde de notre patrimoine historique. »

Hélène Ripoche, 37 ans. Professeur de collège.
Hélène Ripoche, 37 ans. Professeur de collège.

« La générosité, l’humanisme mais aussi le pragmatisme qui animent l’équipe « Avec nous, autrement » m’ont décidé à renouveler mon engagement pour la commune de Saint-Christophe. Je souhaite apporter mon soutien aux divers projets, dans un véritable esprit de concertation et en dehors de tout faux-semblant. »

David Bonnaud, 43 ans, imprimeur
David Bonnaud, 43 ans, imprimeur

« Ravi d'avoir rejoint une équipe jeune et dynamique. Natif de Saint-Christophe-sur-le-Nais et investi depuis toujours dans le milieu associatif, je compte mettre mes compétences au service de tous. »

Monique Royer, 72 ans, retraitée de l'Éducation nationale
Monique Royer, 72 ans, retraitée de l'Éducation nationale

« Maire de 2001 à 2008 puis conseillère municipale de 2008 à 2014, j’ai décidé de m’investir de nouveau aux côtés de l’équipe ‘Avec nous, autrement’, car la dynamique apportée par ses membres rejoint les valeurs qui ont toujours été les miennes et ce, dans l’intérêt de la commune. »

Philippe Larus, 55 ans. Professeur des écoles
Philippe Larus, 55 ans. Professeur des écoles

« Je retrouve dans la liste conduite par Philippe Guitton l’élan et les aspirations qui m’ont conduit à deux reprises à m’investir dans la gestion de la vie communale. Faire de notre bourg un lieu convivial et attractif, c’est possible ! Les projets déjà réalisés (animations sur la place, marché du vendredi, cinéma au Foyer Rural…) doivent être poursuivis et amplifiés. »

La liste "Avec nous, autrement" vous invite à sa réunion publique,

 

le vendredi 27 mai, à 20 h 30, au foyer rural

 

pour vous présenter son programme.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans élections
commenter cet article
22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 14:07
La généalogie expliquée à tous
La généalogie expliquée à tous
La généalogie expliquée à tous

Vendredi soir, la salle Armand Moisant accueillait une cinquantaine de personnes venue écouter M. Patrick Binet de Chambourg-sur-Indre, invité par l’association « Les Amis de la chapelle Saint-André ». Madeleine Fargues, présidente de l’association présenta son invité. Il y a quelque temps, à la tête d’une société informatique et de nos jours d’une maison d’édition, Patrick Binet est un passionné de généalogie et c’est justement de ce sujet qu’il entretint ses auditeurs pendant une heure trente environ en évoquant différents pays.

« En Belgique et au Québec, la généalogie est un sport national. En Italie, c’est très compliqué. L’état civil n’existe que depuis le début du 20ème siècle et il n’y a pas d’archives. En Allemagne, les recherches généalogiques ont un relent nazi, époque où il fallait justifier quatre générations sans juif dans la famille. Aux USA, la généalogie présente un intérêt pour connaître ses racines. L’état civil est récent. Il faut faire des recherches à l’étranger pour connaître ses ancêtres.»

Il y a deux types de généalogie : la généalogie descendante et la généalogie ascendante. Elles permettent de retrouver nos racines. « Si l’on remonte aux origines, époque de Charlemagne, nous devrions avoir 1100 milliards d’ancêtres à la 41ème génération. » De quoi faire rêver les chercheurs !

Cette conférence qui a passionné l’auditoire s’est terminée par le verre de l’amitié.

Le conférencier, Patrick Binet

Le conférencier, Patrick Binet

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans conférence
commenter cet article
21 mai 2016 6 21 /05 /mai /2016 21:22
Des oeuvres éphémères ornaient la cour de l'école
Des oeuvres éphémères ornaient la cour de l'école
Des oeuvres éphémères ornaient la cour de l'école
Des oeuvres éphémères ornaient la cour de l'école

Des oeuvres éphémères ornaient la cour de l'école

Depuis quelques années, vers la fin du mois de mai, les enseignantes de l’école maternelle organisent une porte ouverte pour montrer le travail réalisé dans les 3 classes de l’école. Cette année c’est « EXP’OSONS LA NATURE » qui était proposé au nombreux public composé de parents, enfants et amis de l’école, parmi lesquels des élus communaux dont Jean-Pierre Poupée, maire, venus admirer les réalisations. Ce travail a, pour chaque classe, commencé à l’automne et s’est poursuivi au printemps, par des sorties dont le but était d’apprendre à observer la nature mais aussi à glaner toutes sortes d’objets bâtons, feuilles, graines, plantes, cailloux, coquilles et coquillages…) qui pourraient être exploités en classe.

Classe de grande section
Classe de grande section
Classe de grande section
Classe de grande section

Classe de grande section

Ce fut le départ d’une grande histoire liée à l’art par le biais des land’Art ou Sand’Art, compositions artistiques éphémères immortalisées dans la classe de grande section d’Annette Tharaud-Fontenay, par des photos. Ce fut pour les grands l’occasion d’étudier quelques œuvres d’artistes qui avaient eu les mêmes idées qu’eux sur la façon d’utiliser leurs trésors, de les ranger, de les aligner… « Quand un enfant pense que sa création est intéressante, il demande qu’elle soit prise en photo puis, il la démolit » précisa la maîtresse. Mais, dans la classe, d’autres affichages attirèrent l’attention des parents surpris par l’étendue du travail réalisé par leurs enfants.

Classe de moyenne section
Classe de moyenne section
Classe de moyenne section

Classe de moyenne section

Un petit tour en moyenne section et nous nous trouvons dans une classe où les activités tournent en grande partie autour des escargots : escargots en vivarium mais qui n’ont au grand regret de l’institutrice, Mme Guison, pas pondu, escargots dessinés, reproduits, beau travail sur les spirales et, dans un coin de la classe, un parcours pour une course d’escargots.

Activités en petite section
Activités en petite section
Activités en petite section
Activités en petite section
Activités en petite section

Activités en petite section

Dans la classe de petite section, avec Sylvie Thémines, il y a eu aussi des sorties sur le terrain pour amasser de nombreux trésors qui ont servi pour le langage mais aussi pour réaliser toutes sortes d’empreintes dans l’argile, pour trier, comparer, créer. De beaux dessins réalisés à la peinture avec en guise de pinceaux des légumes, sont du plus bel effet.

Course d'escargots, travail de spirales, peinture avec des légumes
Course d'escargots, travail de spirales, peinture avec des légumes
Course d'escargots, travail de spirales, peinture avec des légumes

Course d'escargots, travail de spirales, peinture avec des légumes

Partout des ateliers attendaient les enfants venus des autres classes ou même, ceux qui ayant quitté depuis plusieurs années l'école maternelle prennent toujours plaisir à y revenir.

Pour permettre des moments de détente, la salle de motricité était accessible à tous avec des parcours et du matériel qui attirèrent de nombreux adeptes.

Un lieu très apprécié
Un lieu très apprécié

Un lieu très apprécié

Dans chaque classe, les enfants étaient fiers et heureux de montrer à leurs parents toutes ces créations nées de leur imagination et du temps de préparation difficile à évaluer qu’il aura fallu aux enseignantes dans la découverte de tout ce qui a été fait, en cette matinée de « Portes ouvertes », pour prouver s’il en était besoin, le rôle essentiel joué par les écoles maternelles dans le développement des jeunes enfants et ce, dans de multiples domaines.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans vie scolaire
commenter cet article
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 15:59
Ils étaient neuf élus autour de la table pour ce dernier conseil

Ils étaient neuf élus autour de la table pour ce dernier conseil

Mardi 17 mai, à 20 h 30, le conseil municipal se réunissait pour la dernière fois avant la tenue des nouvelles élections fixées par arrêté préfectoral aux 5 et 12 juin prochains. Après la désignation d’Ana Courtois comme secrétaire de séance et l’annonce du pouvoir d’Anneliese Boulesteix à M. Poussin, le compte-rendu de la séance précédente fut adopté.

Madame Lemaire tint à revenir sur les remarques formulées en avril par M. Poussin concernant l’illégalité de la tenue du conseil municipal, en donnant lecture d’une lettre de la préfecture rédigée en ces termes : « Votre conseil municipal quoiqu’incomplet peut être convoqué au mois de mai.... Dans le cas de réélection complète, le conseil municipal peut continuer à siéger. » M. Poussin : « Mais il ne peut pas engager de nouvelles dépenses. »

Mme Lemaire : « Ce n’est pas vrai. J’ai posé la question à la préfecture. »

Ces échanges achevés, les points à l’ordre du jour furent enfin abordés devant six auditeurs présents ce soir-là.

Foyer rural : attribution des marchés

Thierry Guérin, adjoint, précisa que l’ensemble des offres avaient été analysées par M. Gaudin du PACT d’Indre-et-Loire et il nomma les différentes entreprises retenues pour un montant HT de 203 256 €.

Le lot couverture n’ayant pas encore été ouvert, le montant n’est pas connu.

Foyer rural : notification de subventions

L’ensemble des subventions obtenues s’élève à 170 000 €.

Autres bâtiments

Le dossier d’aménagement de la mairie a été déposé. Demande de subvention de 30% du montant.

Le dossier de restauration du campanile a été déclaré complet. La mairie est en attente de réponse.

Vente d’un logement de Val Touraine Habitat au 8 rue Saint-Gilles pour 81 000 €.

Attribution de subventions municipales

À savoir, pas de subventions pour les associations en recevant de la CCPR ; le prêt de salles est considéré comme une subvention.

Bibliothèque : Convention signée avec la mairie pour une mise en réseau avec les bibliothèques du secteur. Subvention : 2160 €

Musique municipale : 750 €

Prévention routière : 20 €

Syndicat paragrêle : 250 €

ASPR pour mise à disposition d’un animateur sportif pour les TAP : 1000 €

Pour chaque enfant de la commune scolarisé dans une MFR ou à la chambre des métiers, un versement de 30 € a été décidé

Jeunes sapeurs pompiers : 200 €

Les Amis de la Vallée de l’Escotais : 300 €

Les pêcheurs de l’Escotais, la Dême et le Long pour la fête de la pêche : 150 €

Total des subventions 5340 € sur les 8000 € prévus au budget.

Voirie

M. Meunier indique que le chemin de la Chevallerie est terminé et que les entrées de bourg sont bien avancées.

La compétence voirie va être prise par la CCPR avant la fin de l’année. De ce fait, Catherine Lemaire propose de déclasser les chemins ruraux goudronnés et de les passer en voies communales ce qui représente 28 km de VC en plus. Sont concernés essentiellement les CR goudronnés qui se trouvent dans l’agglomération. Une étude est déjà lancée au niveau de la CCPR pour cette compétence nouvelle.

Affaires scolaires

Lecture d’une lettre de la CAF favorable à une scolarisation des enfants de 2 ans et d’une lettre de l’Inspectrice de l’Éducation nationale défavorable à ce projet ( effectifs des classes à cours doubles trop élevés pour accueillir des tout-petits).

Personnel

Médecine préventive : Catherine Lemaire propose d’adhérer au centre de médecine préventive émanant du conseil départemental ce qui baisserait le coût de moitié.

Proposition validée de stagiariser deux employées communales.

Prêt de salles pour les élections

Lecture de deux lettres émanant de 2 représentants de listes pour la tenue d'une réunion publique. Après débat, la salle du foyer rural sera mise à disposition gratuitement.

Les permanences électorales ont été mises en place, diverses manifestations ont été annoncées et des demandes de logements ont été traitées.

Avant de lever la séance, Catherine Lemaire remercia Jean Poussin et Anneliese Boulesteix pour leur participation au conseil municipal.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale
commenter cet article
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 07:47
N'oubliez pas d'inscrire cette date sur vos agendas                 !

N'oubliez pas d'inscrire cette date sur vos agendas !

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans sport
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages