Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 19:05
Vide-grenier à Villebourg
Vide-grenier à Villebourg
Vide-grenier à Villebourg
Vide-grenier à Villebourg
Vide-grenier à Villebourg

Depuis quelques années, le jour du 14 juillet, le bourg de Villebourg s'anime dès le matin avec l'arrivée des marchands venant s'installer pour le vide-grenier annuel. Une cinquantaine de marchands avaient pris possession du terrain communal et les curieux se pressaient autour des étals pour dénicher la bonne affaire. Un chaland montrait à un ami son achat en disant : "Tu te rends compte pour un euro je viens d'acquérir cet ensemble en porcelaine anglaise. Je t'assure que je l'ai pris sans marchander." C'est vrai que les prix affichés avant toute négociation semblaient très raisonnables. Et l'on pouvait constater que parmi les visiteurs plusieurs repartaient avec un achat coup de cœur.

Il y avait possibilité de se restaurer sur place et, en soirée, un repas champêtre dansant était organisé et, pour terminer la soirée, le comité des fêtes offrait aux habitants de la commune et des environs, un sympathique feu d'artifice. 

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans manifestations
commenter cet article
14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 18:57

Cette année, les festivités du 13 juillet se passaient à Saint-Paterne-Racan. En effet, depuis 2002, les municipalités de Saint-Paterne et de Saint-Christophe se sont entendues pour que cette manifestation ait lieu en alternance sur chacune des deux communes : années paires à Saint-Christophe, années impaires à Saint-Paterne. Ainsi, certains frais sont partagés au prorata du nombre d'habitants.

Festivités du 13 juillet à Saint-Paterne-Racan
Festivités du 13 juillet à Saint-Paterne-Racan

En ce lundi soir, les Christophoriens ont convergé vers le terrain de sport de la commune voisine pour participer aux animations offertes. Tout d'abord, l'ensemble musical Escotais Dême Choisille a joué quelques morceaux, les jeunes de l'expression corporelle ont déployé leur talent, les Danseux du Nais ont esquissé quelques pas sur les airs de leur répertoire en invitant les curieux à partager leurs danses et les jeunes sapeurs-pompiers ont montré les acquis au niveau des gestes qui sauvent.

Festivités du 13 juillet à Saint-Paterne-Racan

La luminosité commençant à baisser, il était temps de se mettre en route pour la retraite aux flambeaux. Les enfants tenaient leur flambeau avec fierté en faisant bien attention pour le maintenir allumé sans  enflammer le papier. 

Festivités du 13 juillet à Saint-Paterne-Racan

Le tour du village achevé le défilé revint sur le terrain alors que la nuit était déjà bien installée. Et, le moment tant attendu arriva enfin : le spectacle pyrotechnique en musique. Pendant un quart d'heure les fusées illuminèrent le ciel et à la fin, les applaudissements crépitèrent à leur tour.

 

Festivités du 13 juillet à Saint-Paterne-Racan
Festivités du 13 juillet à Saint-Paterne-Racan
Festivités du 13 juillet à Saint-Paterne-Racan
Festivités du 13 juillet à Saint-Paterne-Racan
Festivités du 13 juillet à Saint-Paterne-Racan
Festivités du 13 juillet à Saint-Paterne-Racan
Festivités du 13 juillet à Saint-Paterne-Racan
Festivités du 13 juillet à Saint-Paterne-Racan
Festivités du 13 juillet à Saint-Paterne-Racan
Festivités du 13 juillet à Saint-Paterne-Racan
Festivités du 13 juillet à Saint-Paterne-Racan

Puis, plusieurs familles prirent le chemin de leur domicile alors que les irréductibles étaient bien décidé à passer une partie de la nuit à guincher au son de l'orchestre Fath.fr, installé sur le podium dominant la piste. Une buvette et un stand de restauration, tenus par le comité des fêtes étaient prêts pour aider les fêtards à profiter le plus longtemps possible de cette belle nuit marquée par l'histoire. 

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans festivités
commenter cet article
11 juillet 2015 6 11 /07 /juillet /2015 16:43

En ce début d'été, on peut noter des changements à Saint-Christophe-sur-le-Nais. Non, non, pas au niveau de la municipalité, mais en se promenant dans le bourg.

Des nouveautés à Saint-Christophe

Si l'on s'attarde près du parking qui jouxte la boucherie, c'est une drôle de borne, bien brillante qui attire le regard. En s'approchant, un panneau un peu bizarre peut nous mettre la puce à l'oreille. 

Des nouveautés à Saint-Christophe

Eh bien oui, c'est une borne pour recharger nos voitures électriques ou hybrides. Je dis "nos" mais en fait, moi je n'en ai pas. Mais, pour les heureux propriétaires, ce sont deux années de recharge gratuite qui les attendent ! C'est au SIEIL que nous devons ce grand pas vers les véhicules propres. Ce SIEIL là, c'est le syndicat intercommunal d'électrification d'Indre-et-Loire, je pense que vous aviez compris !

Soyons sérieux

Afin de répondre à l’objectif de la loi « Grenelle 2 » qui prévoit de multiplier les points d'alimentation des véhicules électriques sur le territoire français, le SIEIL a décidé d’installer 276 bornes de recharge sur l'ensemble du département d’ici fin 2015. Les bornes sont accessibles à tous et compatibles avec tout type de véhicule électrique. L'accès au réseau s’effectue via un badge, délivré gratuitement par le SIEIL et la recharge est gratuite durant les deux premières années.

Après Louestault, Chemillé-sur-Dême et Épeigné-sur-Dême, c'est donc Saint-Christophe qui vient d'être doté de cette borne futuriste.

Poursuivons notre promenade en Vienne, près de l'entrepôt communal, pour découvrir la seconde nouveauté.

Des nouveautés à Saint-Christophe
Des nouveautés à Saint-Christophe

À côté du container à verre, un nouveau container a fait son apparition. Les habitants de Saint-Christophe peuvent désormais aller déposer leurs vêtements et chaussures dont ils souhaitent se défaire, dans la borne "Le Relais". Cette entreprise d'insertion à but socio-économique favorise ainsi des emplois durables dans le tri et aide à lutter contre l'exclusion. 

Des nouveautés à Saint-Christophe

Comme cette personne, faites le bon geste. N'hésitez pas à recycler vos textiles !

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans environnement
commenter cet article
11 juillet 2015 6 11 /07 /juillet /2015 08:07
Dans la cour d'une ancienne tannerie, Madame Chevreau et Monsieur Roche s'entretiennent sur les problèmes liés à leur activité.

Dans la cour d'une ancienne tannerie, Madame Chevreau et Monsieur Roche s'entretiennent sur les problèmes liés à leur activité.

Si vous souhaitez revivre en partie cette agréable promenade, allez sur le site :

https://youtu.be/hEMrtNkHAVY

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans histoire
commenter cet article
6 juillet 2015 1 06 /07 /juillet /2015 10:27
Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3
Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3
Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3

Pour la troisième année consécutive, l'association Histoire et Patrimoine avait convié ses fidèles adhérents et sympathisants à une petite promenade crépusculaire dans le bourg de Saint-Christophe, à la rencontre des personnages ayant participé à l'histoire très riche de cette commune.

C'est devant quelques 70 personnes que Philippe Larus, président de l'association, prit la parole pour leur souhaiter la bienvenue et présenter le déroulement de la soirée en précisant bien que le randonnée ne serait pas trop pénible malgré la chaleur encore forte, environ 3 km, avec quatre haltes lors des différentes rencontres. Les recommandations concernant la sécurité pendant les déplacements furent bien claires et les participants purent alors commencer leur pérégrination.

Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3
Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3
Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3
Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3
Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3

La première rencontre se fit au niveau de l'église où le curé, Gaspard Remuzat, n'ayant pu pénétrer dans son édifice, les attendait sur le parvis, pour leur conter les malheurs qui s'abattirent sur la commune lors de son sacerdoce au début du 18ème siècle : incendies et surtout le terrible hiver de 1709 qui marqua longtemps les esprits.

Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3
Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3
Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3
Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3
Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3
Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3

Puis, en descendant la rue des Pèlerins qu'empruntaient jadis, pour la Saint Gilles, les pèlerins qui se rendaient de l'église à la chapelle, les promeneurs gagnèrent la rue des tanneurs où les attendaient Monsieur Roche et Madame Chevreau, propriétaires de tanneries, en 1928. L'histoire et le travail liés à cette activité furent évoqués dans la cour de l'une des anciennes tanneries, activité qui cessa définitivement en 1960.

Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3

De là, en passant par la rue du Mail où se trouvent les beaux souterrains qui furent ouverts pour les journées du patrimoine 2014, Philippe Larus conduisit les visiteurs sur la place centrale, devant l'hôtel du Croissant, où stationnait au début du siècle dernier la patache qui reliait Saint-Christophe à la gare de Saint-Paterne.

Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3
Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3
Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3
Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3
Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3

D'ailleurs, la propriétaire de l'hôtel, Madame Hureau, en cette journée de 1912, était un peu "sur les nerfs" et houspillait sans cesse la Berthe, sa servante. En effet, la patache devait ramener de la gare la veuve du docteur Raymond, une Parisienne élégante et fortunée, qui venait pour régler, avec Monsieur Léon Brossard, maire de la commune, la cérémonie qui aurait lieu en l'honneur de son défunt mari. 

 

Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3

Madame Fetterly vint présenter ses nouvelles cartes postales à Madame Hureau qui fut très honorée d'en avoir la primeur.

Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3
Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3
Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3
Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3
Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3
Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3

La dernière rencontre de la soirée eut lieu dans la cour de la maison dite "des Marmoux", l'ancienne demeure d'Eugène Hilarion, le bienfaiteur de la commune. L'action se passe en 1912. Eugène Hilarion, ayant perdu sa femme et ses enfants, est  de retour dans sa commune natale. Lui, l'enfant indigent, a fait fortune à Paris, et grâce à son argent, il dota sa commune du beau campanile et de l'horloge pour l'hôtel de ville, de trottoirs.... Retiré à Saint-Christophe, il s'adonna à la peinture. C'est donc le pinceau à la main qu'il reçut tous ces curieux venus le rencontrer pendant qu'il discutait avec Monsieur Brossard, le maire, des différents tableaux qu'il comptait donner à la commune et surtout de son intention d'en faire sa légataire universelle.

Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3
Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3
Si Saint-Christophe m'était conté .... n°3

Et, la soirée s'acheva, comme à l'accoutumée par le verre de l'amitié offert par l'association, verre qui fut le bienvenu car, malgré les ombrages, la chaleur restait bien présente.

De gauche à droite : Guy Bodeven, Monique Royer, Lionel Royer, Dany Vivien, Françoise Vivien-Doyen, David Bonneau, Brigitte Bonnaud-Doyen, Claudie Mirault, Monique Mauclair

De gauche à droite : Guy Bodeven, Monique Royer, Lionel Royer, Dany Vivien, Françoise Vivien-Doyen, David Bonneau, Brigitte Bonnaud-Doyen, Claudie Mirault, Monique Mauclair

Tous les acteurs étaient membres de l'association et les différents textes, provenant des recherches historiques réalisées sur la commune, ont été écrits par les acteurs eux-mêmes.

 

 

 

Merci aux photographes : Jean de Rycke, Thierry Albert, Michel Miraul et Philippe Tondereau qui m'ont permis de réaliser ce reportage.

 

 

L'association Histoire et Patrimoine a maintenant son site que vous pouvez consulter :

http://histoire-patrimoine.jimdo.com/ 

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans histoire
commenter cet article
5 juillet 2015 7 05 /07 /juillet /2015 08:00
Voici le calendrier pour les deux mois d'été

Voici le calendrier pour les deux mois d'été

Les marches de l'été, c'est pour bientôt...
Les marches de l'été, c'est pour bientôt...
Les marches de l'été, c'est pour bientôt...

Les marches avec l'UCTSPC, c'est aussi l'occasion de partager d'agréables et inoubliables moments

L

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans sport
commenter cet article
2 juillet 2015 4 02 /07 /juillet /2015 14:57

Cette année, c'est à Saint-Paterne qu'elles vont se dérouler. Depuis 2002, l'entente entre les deux communes fait que les années paires, les festivités ont lieu à Saint-Christophe et les années impaires à Saint-Paterne.

Les festivités du 13 juillet approchent...
Repost 0
Published by ROYER Monique - dans festivités
commenter cet article
30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 13:45
Groupe de randonneurs au départ des marches en 2014

Groupe de randonneurs au départ des marches en 2014

Pour voir la programmation des marches de l'été, cliquez sur le lien ci-dessous

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans sport
commenter cet article
30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 07:59
À Vouvray, l'UCTSPC a répondu présent

Sur une initiative conjointe des comités départementaux de cyclotourisme de Loir-et-Cher et d’Indre-et-Loire avait lieu samedi dernier à Vouvray  une concentration cyclotouriste .

 Le lieu était particulièrement bien choisi et le nom évocateur de Vouvray avait stimulé nos voisins du 41 venus en grand nombre, ce qui n’était pas le cas des Tourangeaux. Dans le maigre contingent du 37 figuraient des représentants du club de Saint-Paterne/Saint-Christophe et ils n’ont pas eu à le regretter.

À Vouvray, l'UCTSPC a répondu présent

Avec une météo des plus favorables, ils sont partis de St Paterne à vélo pour rejoindre le lieu de concentration via Rouziers et Monnaie. Une fois sur place, même si l’équipe chargée de la restauration était quelque peu débordée, cela n’a altéré en rien la bonne humeur des participants qui, pour patienter, s’attardaient au vin d’honneur et faisaient un brin de causette avec des copains dont la présence était parfois inattendue. Après avoir savouré l’incontournable andouillette au vin blanc local, c’est avec l’estomac un peu lourd qu’ils ont enfourché leur bicyclette pour effectuer le parcours touristique à travers vignobles ensoleillés et vallées ombragées avant de s’en retourner au pays de Racan. 

À Vouvray, l'UCTSPC a répondu présent

Les deux féminines du groupe étaient très heureuses d’avoir, pour la première fois cette saison, passé la barre des cent kilomètres. Mais non, elles n’étaient pas plus fatiguées que cela, puisqu’elles ont été vues tard dans la soirée gesticulant au Festival des Kampagn’Art. Franchement dans ces conditions là, le cyclotourisme ça ne vous tente pas ?

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans sport
commenter cet article
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 13:45
Des Aliens avaient envahi le site de l'Image...
Des Aliens avaient envahi le site de l'Image...

Des Aliens avaient envahi le site de l'Image...

Comme aurait pu dire le proverbe : "Les années se suivent mais ne se ressemblent pas !" Cette vérité a fait le bonheur des organisateurs du festival des Kampagn'Arts et de tous les festivaliers venus en grand nombre pour cette 9ème édition. Il faut dire que, cette année encore, Bouge ton bled avait prévu une programmation d'enfer ! Que du beau monde pour tenir son public jusqu'au bout de la nuit.

Dès l'entrée sur le site, chaque participant était transporté sur une nouvelle planète. Des décors futuristes montraient une nouvelle fois que l'imagination des organisateurs est sans limite et permet, pour chaque édition, de créer une nouvelle ambiance.

Festival des Kampagn'Arts 2015
Festival des Kampagn'Arts 2015

Grâce aux deux podiums installés, les groupes se succédaient sans beaucoup de temps morts. Côté buvette et restauration, l'argent ne circulant pas sur le site, il fallait d'abord passer à la "banque" où les files d'attente étaient impressionnantes, pour recevoir la monnaie du festival, "les paterns" qui permettaient de s'offrir boissons ou casse-croûtes.

De longues files d'attente pour obtenir les paterns
De longues files d'attente pour obtenir les paterns
De longues files d'attente pour obtenir les paterns
De longues files d'attente pour obtenir les paterns

De longues files d'attente pour obtenir les paterns

Comme pour les éditions précédentes, la sécurité sur le site était à son maximum et les jeunes festivaliers pouvaient bénéficier de conseils utiles concernant leurs problèmes spécifiques.

Avec cette belle soirée estivale, 4200 festivaliers se sont donc retrouvés sur le site de l'Image. À 23 h 30, le nombre maximal de participants au niveau sécurité étant atteint, plus aucune entrée ne fut autorisée.  

Cette manifestation devenue incontournable réunit beaucoup de jeunes venus d'Indre-et-Loire, de Sarthe mais aussi de départements voisins. Elle est aussi un lien intergénérationnel car, en se déplaçant sur le site, on pouvait constater que, même si les jeunes sont majoritaires, toutes les tranches d'âge se côtoient.

Jeunes et moins jeunes se côtoient sur le site du festival
Jeunes et moins jeunes se côtoient sur le site du festival
Jeunes et moins jeunes se côtoient sur le site du festival
Jeunes et moins jeunes se côtoient sur le site du festival

Jeunes et moins jeunes se côtoient sur le site du festival

Bravo donc aux organisateurs et à tous les bénévoles qui les accompagnent et les soutiennent et œuvrent pour que perdure encore longtemps ce sympathique festival dont le but était au départ : "Faire venir la culture à la campagne !". L'objectif est atteint et le pari réussi !

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Festival
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages