Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juin 2015 4 11 /06 /juin /2015 15:14

Mercredi 17 juin de 14h30 à 16h30

 

                Atelier des p'tites mains

 

      à la Bibliothèque de Neuvy-le-Roi

 

 

   Création d'une fresque aux couleurs d'Haïti... 

Dernier atelier des P'tites mains à Neuvy-le-Roi

                      ...et des traditionnels taps-taps  !

 

Atelier pour enfants de 4 à 10 ans

gratuit sur inscription : 02 47 24 89 95

 

Repost 0
Published by ROYER Monique
commenter cet article
11 juin 2015 4 11 /06 /juin /2015 14:53
Tous les acteurs sont réunis

Tous les acteurs sont réunis

Suite au récent aménagement du point info Tourisme, Jacky ORGEUR, président de l’AVE, avait tenu à remercier les bénévoles qui avaient travaillé sur le site.

Les drapeaux ont été financés par la communauté de communes, les tables extérieures, porte-vélos et banque touristique par l’AVE et le menuisier Sébastien Bouchet de St Paterne Racan. Les aménagements ont tous été réalisés par les bénévoles de l’AVE.

Depuis le début de l’année 2015, Jacky estime qu'environ 1500 visiteurs sont passés par le point info, parmi lesquels : un rallye voitures et motos anciennes, le lycée agricole de Fondettes, les Chasseresses du Val de Loire, des clubs de vélos, des randonneurs, l’association Histoire et Patrimoine de Touraine et bien d’autres...

19 groupes ont visité notre beau pays, dégusté des produits locaux, roulé à vélo sur nos routes, randonné sur nos chemins du pays de Racan.

Globalement la saison touristique est bien lancée, il ne reste plus qu’à motiver nos élus avec l’embauche d’un agent de développement touristique prévue cette année. Affaire à suivre……

Vue d'ensemble du site

Vue d'ensemble du site

Repost 0
Published by ROYER Monique
commenter cet article
10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 15:55
Il faisait frisquet au petit matin
Il faisait frisquet au petit matin

Il faisait frisquet au petit matin

Comme chaque année, le premier dimanche de juin est synonyme de grande animation dans les prés du château de la Roche Racan mis à disposition de l'association "Les pêcheurs de l'Escotais" présidée par Christian Madieu, dans le cadre de la fête nationale de la pêche.

En ce jour de fête, la 29ème de l'association, le soleil s'était invité pour la journée et les pêcheurs se sont retrouvés nombreux pour participer au concours le long du bief de l'Escotais où 200 kg de truites avaient été déversés la veille.

Les organisateurs ont enregistré 175 participants au concours (118 adultes et 57 enfants) venus des départements d'Indre-et-Loire, Sarthe et Loir-et-Cher. 

Tout le monde s'active dès le matin
Tout le monde s'active dès le matin
Tout le monde s'active dès le matin

Tout le monde s'active dès le matin

Dès le matin, Les Joyeux de l'Escotais, coorganisateurs s'affairaient pour préparer la restauration : frites, chipos, merguez étaient déjà en cuisson et les tables recevaient des nappes blanches pour l'occasion.

Le ravitaillement au plus près des pêcheurs
Le ravitaillement au plus près des pêcheurs

Le ravitaillement au plus près des pêcheurs

Pensant aux pêcheurs qui au petit matin souffraient un peu de la fraîcheur, des serveurs ambulants passaient pour leur proposer du ravitaillement.

Un cadre idyllique pour petits et grands

Un cadre idyllique pour petits et grands

Durant l'après-midi, les pêcheurs  pouvaient encore s'adonner à leur passion mais hors concours. Il restait encore 60 kg de truites à leur disposition. De nombreux promeneurs se sont joints à eux et les organisateurs ont estimé avoir eu environ 500 personnes sur le site.

Lauréats et élus à la remise des prix

Lauréats et élus à la remise des prix

Le vainqueur pris sur le vif
Le vainqueur pris sur le vif

Le vainqueur pris sur le vif

Vers 16 h 30, ce fut le moment tant attendu des concurrents, la remise des prix dont voici le palmarès :

Adultes hommes : Roullet Michel de Montrichard et Morin Ludovic de Château-Renault

Adultes femmes : Poupée Marie-Chantal de Saint-Christophe

Enfants : Bourgault Pauline de Saint-Christophe et Salmon Evan de Saint-Paterne.

Reconversion en vue car la pêche aux voix n'est plus d'actualité !

Reconversion en vue car la pêche aux voix n'est plus d'actualité !

Présent sur l'estrade avec les élus, Henri Zamarlik, conseiller général honoraire du canton de Neuvy-le-Roi, eut droit lui aussi à un petit cadeau de la société de pêche. Devinez quoi ? Bien sûr, un équipement complet de pêcheur (canne à pêche et matériel) sans oublier sa carte de pêche. De quoi occuper sainement sa retraite d'élu au bord de l'Escotais dont il est riverain en allant taquiner les truites.

Alban et Bastien (4 ans 1/2), la pêche, une passion familiale vous dira le grand-père
Alban et Bastien (4 ans 1/2), la pêche, une passion familiale vous dira le grand-père

Alban et Bastien (4 ans 1/2), la pêche, une passion familiale vous dira le grand-père

Christian Madieu, heureux de la réussite de cette très belle journée n'a pas manqué de "remercier Geneviève Lapeyre, propriétaire du château, de nous accueillir une fois de plus sur ce site.
Cet événement lié à la Fête nationale de la pêche, permet à des personnes qui n'ont pas le permis de pouvoir pêcher moyennant une participation pour le concours."

Repost 0
Published by ROYER Monique
commenter cet article
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 10:22
Vide-grenier à Bueil-en-Touraine
Vide-grenier à Bueil-en-Touraine
Vide-grenier à Bueil-en-Touraine
Vide-grenier à Bueil-en-Touraine

Dimanche matin, malgré la fraîcheur ambiante, le bourg de Bueil-en-Touraine était le théâtre d'une animation inhabituelle. Une cinquantaine d'exposants avait envahi les rues et la place du village maintenant bien agencées et végétalisées, pour la brocante annuelle. À proximité du commerce local, un château gonflable faisait dès le matin la joie des enfants. Pour la restauration, tables, bancs, barbecues, buvette, tout était en place pour faire de cette manifestation une agréable journée de détente avec un généreux soleil qui fit oublier l'air frisquet du début de journée.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 10:03

Après la prestation des trois Christophoriennes, Tiphaine, Sylvie et Monique, en mars où furent évoquées l'histoire et l'action d'Élisabeth Le Port, dans le cadre du festival de Femmes en campagne, des contacts avaient été tissés avec Madame Baron qui fut institutrice à Saint-Christophe de 1937 à 1949 et qui avait bien connu sa jeune collègue, arrêtée par la Gestapo et déportée à Auswitch où elle décéda.

D'autre part, depuis plusieurs années, Michel Le Port, neveu d'Élisabeth, et son épouse, avaient entrepris de recueillir le maximum de documents la concernant dans le but de réaliser un livre sur cette tante militante, disparue trop tôt. Philippe Larus, président de l'association "Histoire et Patrimoine", en relation avec Michel Le Port, fut prévenu que le livre tant attendu était prêt. Ce fut l'occasion rêvée pour réunir les deux familles : Mme Baron accompagnée de sa fille et de son gendre, et M. et Mme Le Port.

Le rendez-vous fut pris pour les accueillir à Saint-Christophe en ce début juin. Tous furent reçus tout d'abord chez Sylvie où Madame Baron, 99 ans, égrena ses souvenirs agrémentés de quelques anecdotes. "J'ai connu Élisabeth à l'école normale de Tours... Nous nous sommes retrouvées un jour dans un magasin de chaussures. Elle m'a demandé où j'enseignais. Je lui ai dit : "Dans un joli village au nord du département, Saint-Christophe-sur-le-Nais." Alors, elle a postulé pour ce village et nous sommes devenues collègues. Je l'ai bien sûr aidée dans ses actions. Je cachais les documents dans le four de ma cuisinière...." Pendant une heure, souvenirs après souvenirs, elle fit revivre ses années de guerre passées à Saint-Christophe. M. Le Port retrouvait dans son livre les pages qui relataient les évènements racontés par Madame Baron, les lettres envoyées à Élisabeth par ses collègues de l'école...

Les pages de couverture
Les pages de couverture

Les pages de couverture

À la fin de l'entretien, au nom d'Histoire et Patrimoine, le livre sur Élisabeth Le Port, fut offert à madame Baron qui le reçut avec beaucoup d'émotion.

Mme Baron dans son ancienne classe

Mme Baron dans son ancienne classe

Ensuite, tout le monde se dirigea vers la mairie où madame Baron retrouva avec plaisir la cour de l'école où quelques enfants de la garderie étaient en train de jouer. Puis, elle entra dans son ancienne classe : "Il y a un beau carrelage." En voyant quelques affichages sur les murs, elle s'exclama : "Tiens, on apprend encore les compléments circonstanciels !". Elle passa ensuite dans la classe voisine où enseignait Élisabeth Le Port et quelques petites larmes perlèrent au bord de ses yeux lorsqu'elle murmura : "Pauvre Élisabeth !" en voyant la plaque commémorative.

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Séquence souvenirs....

Pour achever la visite, elle fut invitée à entrer dans son ancien logement où elle fut encore frappée par le carrelage de la cuisine qui était autrefois partagée en deux et utilisée par les deux locataires de ce logement : la famille Baron et Élisabeth Le Port.

Mme Baron et sa fille, au centre et M. et Mme Le Port devant l'ancienne classe de Mme Baron

Mme Baron et sa fille, au centre et M. et Mme Le Port devant l'ancienne classe de Mme Baron

Très heureuse de cette visite dans l'école et le village de ses débuts d'institutrice et elle fut aussi enchantée de revoir M. et Mme Le Port qu'elle avait eu l'occasion de rencontrer lors d'une première visite à Saint-Christophe, au début des années 2000, lors d'une collecte de documents et de renseignements par des gens de Saint-Pierre-des-Corps qui souhaitaient réaliser un film sur la résistance en Indre-et-Loire et ceux qui avaient participé à la rédaction et à la diffusion du journal La Lanterne.

Si des personnes sont intéressées par le livre édité par Michel Le Port sur Élisabeth Le Port, il en a quelques exemplaires à vendre. Ce livre, en couleur, contient de très nombreux documents et le DVD réalisé sur La lanterne. Il est en vente au prix de 11 € plus frais de port.

S'adresser à Michel Le Port en le contactant au 06 51 91 86 67 ou par mail : mike37@free.fr           

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale
commenter cet article
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 18:02

La prochaine réunion du conseil municipal aura lieu le vendredi 13 juin, à 19 h 30, à la mairie.

 

 

ORDRE DU JOUR

 

1. Approbation du compte-rendu

2. Commissions 

-Dissolution des anciennes commissions

-Constitution de nouvelles commissions

-Lettre préfecture

3. Voirie

-Devis cimetière

4.Matériels - Véhicules

-Devis

5. Bâtiments

-Mission Ad'ap - ERP

6. Intercommunalité

-Pays Loire Nature

7. Affaires scolaires - TAP

-PEDT

-Horaires de garderie - TAP

-Proposition école de musique - TAP

-recrutement d'un agent - TAP

8. Demandes de logements

9. Affaires diverses

 

Le café de la Barrière en Vienne

Le café de la Barrière en Vienne

Un peu de lecture ci-dessous

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans Vie locale
commenter cet article
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 09:02

Samedi 6 juin Jacky ORGEUR, président du club U.C.T.S.P.C, a réalisé son vœu : participer à la classique cyclotouriste "Versailles à Chambord",  215 km dans la journée.
La randonnée s’est très bien passée sous un beau soleil. On notait la présence de 1950 participants, 5 nationalités différentes.  Jacky, notre Saint-Paternois, a réalisé un temps de 8h22 soit 25,10 km/heure de moyenne. 

Un Saint-Paternois dans la course cyclotouriste Versailles- Chambord

Satisfait de sa course, Jacky s'est écrié en arrivant : "Vive le vélo !" avant de poser devant le château de Chambord pour une belle photo souvenir.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans sport
commenter cet article
7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 09:43
En attendant le départ
En attendant le départ
En attendant le départ

En attendant le départ

Cette année, GRBueil avait choisi de faire marcher les randonneurs sur les chemins d'Épeigné-sur-Dême dans le cadre de la traditionnelle "rando pour Malaury". 

GRBueil randonne pour Malaury

Une petite participation est demandée à chaque marcheur et, comme l'a expliqué Lydie Descloux, secrétaire de l'association GRBueil, "la somme recueillie est reversée à l'association Malaury qui œuvre pour la recherche médicale." Elle en a profité  pour indiquer qu'il reste quelques places pour les séjours d'été.

GRBueil randonne pour Malaury

Puis, Odile Gourdon, la maman de Malaury, a fait un point sur les différentes actions de son association et a donné quelques nouvelles de Malaury qui n'a pu se joindre au groupe car il vient de sortir de l'hôpital mais, a-t-elle précisé : "Il donne le bonjour à tout le monde."

C'est parti pour environ 10 km
C'est parti pour environ 10 km

C'est parti pour environ 10 km

Ensuite, la centaine de randonneurs a pris le départ vers 19 h 45, sous la conduite de Jean-Paul, un marcheur chevronné. Le rythme assez rapide au départ a creusé quelques écarts assez importants au long du trajet et la première pause a été la bienvenue pour se désaltérer et reformer le groupe.

Une pause très appréciée
Une pause très appréciée

Une pause très appréciée

Cette randonnée de près de 10 km s'est achevée vers 21 h 45. Pendant que certains installaient les tables pour le pique-nique, d'autres s'affairaient pour préparer l'apéro offert par les GRBueil. Sans se faire prier, l'ensemble des participants vint partager le verre de l'amitié en dégustant de délicieux cakes faits maison. 

 

Il y en a qui préparent et d'autres qui attendent !
Il y en a qui préparent et d'autres qui attendent !
Il y en a qui préparent et d'autres qui attendent !

Il y en a qui préparent et d'autres qui attendent !

Sans se faire prier, l'ensemble des participants vint partager le verre de l'amitié en dégustant de délicieux cakes faits maison. 

GRBueil randonne pour Malaury
GRBueil randonne pour Malaury

La nuit commençait à tomber lorsque la plupart des marcheurs sortirent leurs paniers et leurs glacières et s'installèrent pour se restaurer en faisant bénéficier ses voisins de ses spécialités culinaires, le partage étant de mise lors de ces très sympathiques manifestations. 

Presqu'un dîner aux chandelles !
Presqu'un dîner aux chandelles !
Presqu'un dîner aux chandelles !

Presqu'un dîner aux chandelles !

Une très agréable soirée quasi estivale que la météo, malgré quelques gouttes au départ, n'a pas gâchée.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans sport
commenter cet article
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 16:37

Saint-Christophe-sur-le-Nais a été mis à l'honneur fin mai, lors de la remise des prix des meilleurs apprentis de France. En effet, deux de ses enfants ont reçu des récompenses en reconnaissance du travail réalisé. Fabien Choisnet s'est vu remettre une médaille d'argent départementale pour son chef d'œuvre en maçonnerie et Camille Couratin, une médaille d'or départementale et une médaille d'argent régionale pour son chef d'œuvre en peintre applicateur de revêtement.

Voyons le parcours de ces deux jeunes médaillés :

Fabien Choisnet et son patron
Fabien Choisnet et son patron

Fabien Choisnet et son patron

Fabien Choisnet, est entré en apprentissage à 15 ans 1/2, à la sortie d'une 3ème SEGPA. Son père, Bruno Choisnet, maçon tailleur de pierres, l'a pris avec lui car nous dit Fabien : "Depuis tout petit j'ai envie de faire ce métier." C'est vrai qu'il a souvent eu l'occasion de bricoler avec papa. Depuis son entrée en tant qu'apprenti, les deux reconnaissent que tout se passe très bien.

Fabien suit des cours en alternance au CFA BTP de Saint-Pierre des-Corps à raison de deux semaines chez le patron et une semaine en classe. Il peut y avoir quelques variances au moment des vacances scolaires.

Son chef-d'oeuvre
Son chef-d'oeuvre
Son chef-d'oeuvre

Son chef-d'oeuvre

Son chef d'œuvre dont le sujet imposé était "Réaliser un sujet cubique avec 4 matériaux différents (béton, briques, pierre, parpaings) et un enduit traditionnel que vous préparerez vous-même", Fabien nous explique : "J'ai mis environ 120 heures en comptant l'épure et la réalisation de la pièce qui pèse environ une tonne. Quelques intempéries ont entraîné des interruptions dans le travail qui a tout de même était fini dans les temps. J'ai choisi la pierre de tuffeau, pierre vraiment locale pour le calepinage. La notation s'est faite sur le sujet donné puis sur l'œuvre réalisée. J'ai été le seul reçu en maçonnerie sur le département. Il n'y a pas eu de médaille d'or." Son objectif actuel est d'avoir son CAP dont il est en train de passer les épreuves. Peut-être après un break d'une année "Pas plus" lui dit son père, Fabien se lancera dans un BEP. 

Camille et son chef d'oeuvre

Camille et son chef d'oeuvre

Camille Couratin, élève en 1ère au lycée Arsonval de Joué-les-Tours, est entrée là à l'issue de la 3ème avec une idée bien précise, se former dans la peinture et elle a déjà une vision plus lointaine. Ce choix d'orientation lui est venu lors de son stage découverte effectué en 3ème. " Je n'avais pas envie de faire des études longues alors, un bac pro en 3 ans m'a semblé une bonne solution. Cette année je vais passer mon BEP et le bac pro en 2016." Le Lycée Arsonval qui est le lycée  des métiers d'Art et de l'aménagement de l'espace convenait parfaitement à la voie qu'elle avait choisie.  Son emploi du temps est différent de celui d'un apprenti. Ses stages en entreprises durent de 3 à 5 semaines avec des patrons différents et ne se limitent pas à la peinture. Elle touche aussi à l'aménagement, la décoration, le carrelage, le placoplâtre, la finition. Au lycée, avec l'enseignement général, elle a 16 h d'enseignement professionnel (les ateliers), 4 h de technologie sur le bâtiment et les plans en architecture.

Accent mis sur les détails
Accent mis sur les détails

Accent mis sur les détails

"Pour moi, cette filière présente beaucoup de débouchés. Après mon bac pro, l'an prochain, je compte préparer un BTS et un brevet de maîtrise en graphisme, lettres d'art, trompe-l'œil,... L'année dernière, en seconde, ma prof m'avait parlé du concours des MAF. Cette année, avec eux autres élèves, elle nous a poussées à y participer. J'avais à réaliser un travail sur deux portes. Sur une je devais d'abord  faire un lissage parfait puis réaliser un décor avec du stuc, et en haut avec du papier de décoration. La seconde porte devait être peinte avec des formes géométriques. Au centre il devait y avoir 3 ronds réalisés à main levée avec un dégradé de couleurs. Nous avions le choix des couleurs. Ce qui avait été imposé c'était le stuc, la couleur du papier peint. Il fallait que l'on calcule bien ce qu'il nous fallait en papier car les stocks étaient limités. C'était un travail très technique. J'ai mis environ 50 h sur le dossier mais beaucoup plus en réalité car dès que j'avais un moment libre, j'allais travailler dessus. Dès qu'on a eu le sujet et la date de remise de notre travail, c'était à nous de nous débrouiller. Nous étions quand même bien suivies par notre professeur. Toutes les portes qui ont été réalisées par les différents candidats sont maintenant installées dans notre lycée. Nous n'avons pas nos chef-d'œuvre."

Camille pense, poussée par son professeur, tenter une médaille en national l'an prochain. On ne peut que l'y encourager.

Travail technique de précision
Travail technique de précision

Travail technique de précision

Fabien et Camille, deux parcours différents, mais qui montrent que les métiers manuels peuvent procurer beaucoup de plaisir et valoriser ceux qui les pratiquent et se montrent ambitieux pour leur avenir. Souhaitons bonne chance à ces deux adolescents plein d'avenir et qui ont de l'or (ou de l'argent) dans les mains.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans récompenses
commenter cet article
5 juin 2015 5 05 /06 /juin /2015 15:50

Vendredi soir avait lieu à l'espace multimédia de Saint-Paterne-Racan le vernissage de l'exposition photos proposée par Éric Robert. Cette exposition, intitulée "Venise : Regards et Faux semblants", est composée de superbes clichés pris sur le vif et qui ornaient les murs du couloir.

Son créateur définit ainsi son exposition : " En s'exhibant dans toute la ville, dans toutes les rues, dans les gondoles, place Saint Marc, au bord de la lagune, tous se cachent au Carnaval de Venise.
Costumée, masquée, voilée, maquillée, couverte d'une cape, d'une perruque, d'un chapeau, derrière un loup en dentelle ou un masque traditionnel en papier mâché, l'expression est figée.
Seuls encore visibles, les yeux trahissent le regard."

Éric Robert auteur de cette belle exposition

Éric Robert auteur de cette belle exposition

Rencontre entre le photographe et le maire de la commune

Rencontre entre le photographe et le maire de la commune

"Toutes les photos exposées n'ont subi aucune retouche. Les personnes vêtues de leurs magnifiques costumes et le visage dissimulé derrière un authentique masque en papier mâché, posent sans aucun problème pour que l'on puisse les photographier." Il faut préciser qu'Éric Robert, qui en avait envie depuis très longtemps, a réalisé son rêve en février dernier : assister et participer au carnaval de Venise. Il avait lui aussi tenu à avoir un masque traditionnel (qu'il n'avait malheureusement pas amené à Saint-Paterne). "Dans les rues de Venise, c'est une débauche de couleurs, de vêtements somptueux et surtout de joie de vivre."

Les couleurs se remarquent sur les photos exposées mais certains clichés, très beaux, sont en noir et blanc. "C'est une volonté de ma part. Si vous observez bien ces photos, vous y découvrirez quelques petites touches de rouge qui mettent en valeur certains éléments. Avez-vous remarqué la disposition voulue des photos ? Regardez bien les regards des personnages. Ils vous guident dans la déambulation. La dernière photo vous invite à revenir sur vos pas pour regarder de l'autre côté."

Avec le photographe (amateur ?) rien n'a été laissé au hasard. La cinquantaine de personnes venues assister à ce vernissage était unanime sur la qualité de l'exposition.

Les visiteurs s'attardent devant les photos
Les visiteurs s'attardent devant les photos

Les visiteurs s'attardent devant les photos

Le verre de l'amitié où rien ne manquait était offert par Éric Robert et a permis aux nombreux visiteurs d'échanger sur ce qu'ils venaient d'admirer mais aussi sur différents sujets plus ou moins en lien avec l'exposition.

Un grand moment de convivialité autour du verre de l'amitié
Un grand moment de convivialité autour du verre de l'amitié
Un grand moment de convivialité autour du verre de l'amitié
Un grand moment de convivialité autour du verre de l'amitié
Un grand moment de convivialité autour du verre de l'amitié

Un grand moment de convivialité autour du verre de l'amitié

Ces photos seront visibles jusqu'au 4 juillet. Venez nombreux, vous ne le regretterez pas et vous profiterez, le temps de la visite, d'un agréable moment qui vous transportera dans la Venise du Carnaval. Bravo à l'artiste !

N'oubliez pas de signer le livre d'or lors de votre passage.

N'oubliez pas de signer le livre d'or lors de votre passage.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans exposition
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages