Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 janvier 2018 2 23 /01 /janvier /2018 09:19

C’est devant un nombreux public que se déroula samedi la traditionnelle cérémonie des vœux en présence de Brigitte Dupuis, conseillère départementale et Antoine Trystram, président de la CCGCPR. Le maire, Patrick Terpreau, , souhaita la bienvenue aux nouveaux habitants d sa commune et présenta ses vœux à  l’ensemble des personnes présentes. Avant de faire le point sur les réalisations communales, le ton était plutôt à la morosité : « Les changements d’orientation de nos dirigeants nous font grincer des dents. Les communes sont particulièrement visées financièrement, serions-nous accusés de la dette du pays ? La baisse des dotations, la suppression de la taxe d’habitation nous oblige à être plus vigilants dans nos projets ».

Le maire Patrice Terpreau présente les activités de son village

Le maire Patrice Terpreau présente les activités de son village

Les réalisations de 2017

L’achat d’un petit camion pour le transport des déchets verts.

Signature d’un contrat avec RES pour assurer du ménage dans les locaux communaux.

Signature du protocole « Participation citoyenne » avec la préfecture et la gendarmerie avec 10 référents volontaires qui ont pour mission de signaler des situations qui pourraient nuire à la tranquillité des habitants.

Élection d’un nouveau bureau au comité des fêtes.

Mise en place du service Mobil’Ages par la communauté de communes afin de répondre aux besoins des gens dans l’incapacité de se déplacer.

Les dépenses de voirie constituent la part la plus importante du budget avec 37 000 euros consacrés aux routes qui représentent le réseau le plus long par tête d’habitant de la CCGCPR.

Les projets 2018

Le parvis de l’église si accord de l’architecte des bâtiments de France ainsi que l’isolation de la mairie.

Trouver une solution moins coûteuse pour l’installation de nouveaux sanitaires sur le terrain municipal.

Proposition de la communauté de communes de faire un stade multisports, « un city stade ».

Puis, ces projets exposés, le maire remercia les bénévoles dont Frank Fournier pour l’accrochage de guirlandes, Antoine Mirault pour l’entretien des bordures de routes, les membres du conseil, l’agent d’entretien Cyril, Stanislas pour son illustration sur la carte de vœux ainsi que Stéphane et Isabelle  qui ont assuré pendant 2 mois le service de la mairie. Catherine Côme fut également remerciée pour son aide dans le remplacement de la secrétaire de mairie par l’intermédiaire des services du centre de gestion.  Le maire signala le professionnalisme de la nouvelle recrue Isabelle. Il fit part de 2 rendez-vous importants de l’année : la 1ère visite de la station d’épuration par un technicien et une initiation au fonctionnement du défibrillateur par les pompiers du Val de Dême au printemps.

Patrice Terpreau et Antoine Trystram remettent trophée et diplôme à Elsa, la couturière qui vient d'être sélectionnée à l'opération Eco-Défis

Patrice Terpreau et Antoine Trystram remettent trophée et diplôme à Elsa, la couturière qui vient d'être sélectionnée à l'opération Eco-Défis

Avant de partager de délicieux amuse-gueules, Antoine  Trystram récompensa l’Atelier d’Elsa, artisan couturière, dans le cadre de l’opération Eco-Défis organisée dernièrement par la chambre des métiers et de l’artisanat ainsi que la CCGCPR.

Partager cet article

Repost0
22 janvier 2018 1 22 /01 /janvier /2018 19:56

Samedi après-midi, l’AAPPMA du GIH Pays de Racan regroupant Les pêcheurs de l’Escotais, du Long et de la Dême, tenait son assemblée générale dans la salle du multimédia, à Saint-Paterne-Racan, mise gracieusement à disposition par la commune.

Le président de l’association, Christian Madieu, ouvrit la réunion en remerciant toutes les personnes de leur présence que ce soit des élus du territoire comme Brigitte Dupuis, conseillère départementale, Catherine Lemaire et Patrick Cintrat, maires respectivement de Saint-Christophe-sur-le-Nais pour la première et maire de Neuvy-le-Roi, pour le second, ou la quarantaine de pêcheurs ayant fait le déplacement, sans oublier l’animateur rivière, Alex Tabouriech, pour le travail réalisé sur les rivières.

Il laissa la parole à Jean-Paul Fontenay, adjoint de Saint-Paterne, qui remplaçait le maire, Jean-Pierre Poupée. « Je suis content de vous accueillir pour ce moment important qu’est une assemblée générale pour une association. Je dois vous remercier pour l’article qui nous est parvenu pour notre bulletin municipal. Votre association tient une bonne place sur notre commune grâce à ses activités. »

Le bureau de l'association. de g à dte, Thomas Gisselbrecht, Christian Madieu, Patrick Layreau, Michel Georget et Bernard Blanchard

Le bureau de l'association. de g à dte, Thomas Gisselbrecht, Christian Madieu, Patrick Layreau, Michel Georget et Bernard Blanchard

Vint ensuite le bilan des activités par le secrétaire, Thomas Gisselbrecht, qui donna lecture du compte-rendu de l’AG du 21-01-2017, compte-rendu qui fut approuvé à l’unanimité.

Le trésorier, Patrick Layreau, fit le point sur les ventes de cartes en 2017. Le nombre d’adhérents est actuellement de 365  soit une baisse de 47 adhérents par rapport à l’an dernier.

Ont été vendues : 137 cartes interfédérales, 43 cartes majeurs (+ de 18 ans), 49 cartes mineurs, 61 cartes de découverte, 10 cartes femmes et 63 cartes journalières.

Il dressa ensuite le bilan de la fête de la pêche, fit un point sur les baux des propriétaires dont bénéficie l’association.

Le président remercia les collectivités pour les subventions attribuées : conseil départemental, CCGCPR, communes de Saint-Paterne et Neuvy-le-Roi et le Fédération 37 pour les alevinages.

Cette année, l’association a dû intervenir sur l’Escotais, au niveau de Luenne. 80 tonnes de pierres payées en partie par la fédération ont été disposées sur 450 m. L’association doit faire face à de nouvelles dépenses chaque année avec l’ajout des rivières, Le Long et la Dême.

Christian Madieu poursuivit en ces termes : « Un grand merci aux municipalités qui nous aident au bon fonctionnement de l’association. Je pense en particulier à Saint-Paterne qui a fait nettoyer les bords de la rivière le long de la voie ferrée ce qui permet aux pêcheurs de relier pratiquement Saint-Paterne et Saint-Christophe. Mes remerciements vont aussi aux particuliers, aux entreprises qui nous aident pour l’entretien et à la municipalité de Saint-Christophe pour la mise en place du parcours pêche pour les enfants et l’activité pêche qui a fonctionné pendant les TAP. Malheureusement beaucoup d’adultes ne respectent pas ce lieu et y pêchent alors qu’ils n’en ont pas le droit. Nous allons poursuivre notre essai encore un an en espérant que les quelques adultes indisciplinés rentreront dans les rangs ! Je n’oublie pas dans mes remerciements notre secrétaire et notre trésorier qui font un travail remarquable. »

Une partie des adhérents et quelques invités
Une partie des adhérents et quelques invités
Une partie des adhérents et quelques invités

Une partie des adhérents et quelques invités

Les projets pour 2018

Deux alevinages sont programmés : le 24 février prochain, 300 kg dans l’Escotais et 150 kg sur le Long, puis un second le 29 mars.

Cette année, deux secteurs de 400 à 500 m vont être créés comme réserve sur Saint-Paterne et à Saint-Christophe, un tronçon de 300 à 400 m au Moulin Basset. Il y sera versé de petites truites et des vairons et des pancartes seront posées pour signifier que la pêche y est interdite. Des travaux vont débuter en avril au niveau du Moulin Basset.

Le plan d’eau de Neuvy-le-Roi

Le nombre de cartes vendues est en baisse (- 17). Il faudrait trouver des animations sur le plan d’eau pour essayer d’y faire venir des pêcheurs.

Les dépositaires de cartes de pêche

Saint-Paterne-Racan : Auberge de l’Escotais, bar Le Centre et bar Le Racan

Neuillé-Pont-Pierre : Bar Le P’tit Novillacien

Neuvy-le-Roi : Le Viveco et le bar Le Bon Accueil

Les Hermites

L’entretien des rivières

Christian Madieu rappela : « Autrefois, lors de la signature des baux avec les propriétaires, il était spécifié que l’association nettoierait la rivière. Mais, la loi a évolué et de nos jours, c’est au riverain d’effectuer le nettoyage. Il faudrait donc reprendre tous les baux et ne plus parler de l’entretien. Ce serait bien que dans les bulletins municipaux de Neuvy et de Saint-Christophe il soit bien spécifié que le nettoyage est à la charge des riverains. À ce propos, vous connaissez beaucoup de présidents qui n’hésitent pas à se mouiller ? Ce matin, avec quelques membres du CA, j’ai passé 4 heures sous la pluie pour nettoyer la rivière vers la Duye. Vu le temps, il était urgent d’intervenir aussi, nous n’avons pas hésité ! »

Vint le moment des élections : deux retraits dont celui de Michel Georget, ancien président de Neuvy-le-Roi et actuellement vice-président de la nouvelle association, pour raisons de santé. Christian Madieu le remercia et reconnut : « Je suis très content de la fusion de nos deux associations. Nous avons fait du beau travail, une belle entente s’est installée. Il faudrait que l’on trouve un garde sur Neuvy-le-Roi.» Michel Georget ajouta quelques mots : « Je ne regrette pas notre fusion. Ce fut un plaisir de travailler ensemble. J’ai rarement vu une équipe comme celle-là ! »

Les deux nouveaux membres élus sont Dominique Lerat et Bernard Cahier.

Le président remit alors la médaille de la pêche au trésorier, Patrick Layreau, pour son travail au sein de l’association. : 20 ans de présence et 20 ans de trésorier !

Remise de la médaille de la pêche à Patrick Layreau par le président Christian Madieu
Remise de la médaille de la pêche à Patrick Layreau par le président Christian Madieu

Remise de la médaille de la pêche à Patrick Layreau par le président Christian Madieu

La parole fut ensuite donnée aux invités.

Catherine Lemaire : « Tout d’abord je vous présente mes vœux pour 2018. C’est un plaisir pour moi d’assister à votre assemblée générale. Revenus à la semaine de 4 jours, les TAP n’existent plus mais je pense pouvoir mettre en place quelque chose dans le cadre du dispositif jeunesse. Bravo au dynamisme de votre équipe et pour les travaux réalisés sur l’Escotais. Il faudrait intervenir pour stopper les dégâts des ragondins. La fête de la pêche est un moment festif et agréable qui fait du bien sur le territoire. »

Patrick Cintrat : « Quand on a engagé ces actions d’aménagement des rivières, il fallait agir vite. Je salue le travail qui a été fait avec l’association de la pêche du début à la réalisation des travaux très importants. Les coûts étaient aussi très importants mais nous avons eu l’opportunité de bénéficier de nombreuses subventions. Nous avons pu concilier les contraintes réglementaires et l’aménagement des rivières. Nos moulins font partie du patrimoine local et on a bien réussi le travail engagé dans leur préservation. Pour le plan d’eau de Neuvy, il faut trouver des solutions pour assouplir un peu les règles en attente (loi ou déclassement de l’étang) pour qu’il puisse être utilisé à l’année. »

À gauche, Catherine Lemaire

À gauche, Catherine Lemaire

Brigitte Dupuis : « Félicitations au président et à son équipe. Je vais voir avec le Conseil Départemental pour résoudre le problème des ragondins. Je vais m’occuper aussi de voir quelle animation on pourrait mettre en place en été au niveau du plan d’eau. Je serai toujours à vos côtés et sachez que vous pouvez compter sur le CD pour vos activités. Remplissez un dossier auprès e la CCGCPR pour les activités que vous menez auprès des enfants. »

Jean-Paul Fontenay : « La commune de Saint-Paterne reste très vigilante par rapport à l’entretien des rives de l’Escotais. Il y a eu des précédents avec les arbres. » Puis s’adressant à Patrick Cintrat : « Tu as su choisir de bons techniciens de rivière, d’abord Charlène, puis Alex qui l’a remplacée. Bravo à toi ! » Il poursuivit ainsi : « Pour la fête de la pêche, espérons que le soleil saura se montrer généreux pour que tous puissent passer une bonne journée d’abord de préparation puis de fête ! »

À droite, des membres du bureau, puis, Jean-Paul Fontenay, Brigitte Dupuis et Henri Zamarlik

À droite, des membres du bureau, puis, Jean-Paul Fontenay, Brigitte Dupuis et Henri Zamarlik

Composition du conseil d’administration

Président : Christian Madieu

Vice-présidents : Jean-François Cognard et Bernard Blanchard

Trésorier : Patrick Layreau, adjoints : Didier Bennevault et Jean-Pierre Froger

Secrétaire : Thomas Gisselbrecht, adjoints : Geoffray Goutard et Fabrice Hervé

Membres : Christian Tiburce, Serge Cochet, Christophe Cholière, Dominique Lerat et Bernard Cahier.

Partager cet article

Repost0
22 janvier 2018 1 22 /01 /janvier /2018 10:50

Vendredi soir, Les Amis de la chapelle saint André avaient donné rendez-vous à leurs adhérents, à la salle d’accueil de Neuvy-le-Roi, pour leur assemblée générale. Tout d’abord, la présidente, Madeleine Fargues, présenta le bilan moral de l’association en se montrant satisfaite de la fréquentation du public aux diverses manifestations axées sur le patrimoine et l’histoire, le but poursuivi étant d’initier des rencontres entre artistes et habitants du territoire et de promouvoir cette chapelle des X et XVème siècles afin que sa restauration se poursuive. Elle précisa que la chapelle est de plus en plus demandée par des associations ce qui obligea à rajouter un paragraphe à la convention qui est en attente d’être signée avec la nouvelle communauté de communes. Le point d’accueil touristique qui s’y tenait en juillet-août ne sera pas reconduit. Une bonne nouvelle, la commune de Neuvy a fait l’achat d’une bande de 2 m au nord, ce qui permettra de pouvoir faire le tour de l’édifice.

Les activités de 2017

Publication du livret « Si Marray m’était conté » écrit par Jean-Pierre Meyer, vice-président de l’association en vente à la mairie de Marray au prix de 5 euros. Théâtre en mai «  Le neveu de Rameau » par la compagnie Coucou la fourmi. Concert en septembre avec Hélène Maurice. Exposition de photos d’Alain Robier avec sculptures et peintures de Vincent Gérard lors des journées du patrimoine. La trésorière Bernadette Beaumont présenta ensuite le rapport financier. Les deux bilans furent adoptés à l’unanimité.

Les projets pour 2018

Première animation en mars avec le festival Femmes en Campagne qui accueillera Anne Fages présidente du secours catholique-Caritas du 37.

En juin, conférence « Mémorial d’un grognard » avec Pascal Dubrisay, historien d’art, et Patrick Binet, éditeur,  du théâtre avec 2 représentations de Feydeau organisé par l’association Touraine Espoir d’Enfants et un concert avec Carine Achard, chanteuse et pianiste qui interprétera de la variété française accompagnée d’un percussionniste.

En septembre, une résidence d’artiste avec Sarah Monjal, peintre professionnelle qui se terminera par l’exposition de ses œuvres lors des journées du patrimoine.

Ce fut ensuite le moment des élections. Les 6 membres sortants furent réélus.

 

Les  membres du bureau avec de gauche à droite, Bernadette Beaumont, Marc Houtard, la présidente Madeleine Fargues et Michèle Rolo

Les membres du bureau avec de gauche à droite, Bernadette Beaumont, Marc Houtard, la présidente Madeleine Fargues et Michèle Rolo

Conseil d’administration : Présidente Madeleine Fargues, vice-présidents Jean-Pierre Meyer et Marc Houtard, secrétaire Michèle Rollo, Trésorière Bernadette Beaumont, François Fortin, Philippe Larus, Wilna Zamarlik, Danielle Le Guillou, Agnès Prunet et Marie-Claude Doussain.

Cotisations 2018 : 12 euros personne seule, couple 18 euros et bienfaiteur 30 euros et plus.

Partager cet article

Repost0
21 janvier 2018 7 21 /01 /janvier /2018 10:55

Les Danseux du Nais étaient réunis en assemblée générale samedi 20 janvier, en début d’après-midi, dans la salle de réunion de Beau-Soulage. Madame Catherine Lemaire, premier magistrat de la commune, était présente parmi eux. Monique Mauclair, présidente de l’association ouvrit la séance en souhaitant la bienvenue à tout le monde et fit rapidement le bilan des activités de l’année écoulée. « Nous avons fait 3 sorties payantes, Chenu, Sarcé et Rouziers-de-Touraine, 2 sorties gratuites, Saint-Christophe-le-Jajolet et Saint-Paterne-Racan et nous en avons refusé 2, Chalans et Wissous. Marie-Christine va vous expliquer tout cela en détail. »

Les membres du bureau avec de droite à gauche : Monique Mauclair, Marie-Christine Huguet, Michel Mauclair et Manuel Mendès

Les membres du bureau avec de droite à gauche : Monique Mauclair, Marie-Christine Huguet, Michel Mauclair et Manuel Mendès

Sur ce, elle laissa la parole à la secrétaire, Marie-Christine Huguet, qui présenta le bilan moral de l’année écoulée. Tout d’abord, les sorties de l’association :

- 13 juillet 2017 : retraite aux flambeaux à Saint-Paterne-Racan. Trois couples de Danseux ont participé au défilé avec leur landau.

- Fin juillet, sur le week-end, sortie à Saint-Christophe-le-Jajolet. Les Danseux ont été très bien reçus et ont été hébergés au château. Ils ont participé à quelques animations le samedi soir et le lendemain, à la sortie de la messe, ils ont animé avec musique et danses, ainsi qu’avant le repas. L’après-midi, ils ont assisté à la conférence donnée par Fabrice Mauclair sur son tour de France à vélo des Saint-Christophe.

Les Danseux remercient la communauté de communes pour le prêt du minibus.

- 27 août : comice agricole de Chenu avec une forte chaleur. Défilé avec les chars et plusieurs interventions des Danseux durant le Comice.

-3 septembre : comice agricole de Sarcé. Participation au défilé avec les chars et deux fois deux interventions sur scène.

-24 septembre : foire de la saint Mathieu à Rouziers sur la journée. Défilé assez long avec des animations dans les rues à différents moments de la journée. Échange avec un groupe breton présent dans le défilé, espoir de rencontre ?

Les raisons des deux refus :

À Chalans pour la foire des 4 jeudis. Cette foire se tient sur 4 jeudis différents. En 2017, c’étaient les 20 et 27 juillet et les 10 et 17 août. Les animations se font dans les rues avec deux passages sur le podium et se terminent le soir vers 22 heures. Le problème, c’est que la musicienne, Marie-Christine, travaille et à cette période, il lui était impossible de se libérer.

À Wissous, la sortie se faisait aussi sur la journée. Les Danseux ne pouvant s’y rendre, ils ont proposé à « La Clé des chants » d’y aller. Ils ont accepté.

Comme chaque année, ils se sont retrouvés au restaurant pour un repas de Noël qui, comme le souligne la présidente, « est un peu une récompense pour les Danseux et resserre les liens entre eux. »

En conclusion de ce bilan moral, Marie-Christine fit remarquer : « Cela fait deux années de suite que nous faisons 5 sorties. C’est intéressant et enrichissant de se déplacer dans d’autres communes. »

Les Danseux avec, à gauche, Catherine Lemaire, présente à l'AG.

Les Danseux avec, à gauche, Catherine Lemaire, présente à l'AG.

Ensuite, Michel Mauclair, le trésorier, présenta le bilan financier de l’année, qui laisse apparaître un exercice positif.  En 2017, le groupe comptait 12 adhérents. Les deux bilans furent adoptés à l’unanimité.

Catherine Lemaire prit la parole quelques instants : « C’est bien de conserver un groupe folklorique sur la commune. » Monique Mauclair lui répondit : « Je souhaite que nous puissions garder longtemps ce patrimoine. »

Les projets pour 2018

Participation à la retraite aux flambeaux le 13 juillet à Saint-Christophe.

Invitation pour assister à la conférence sur  « Le tour de France des Saint-Christophe à vélo » par Fabrice Mauclair.

Pas de sorties prévues pour l’instant.

Catherine Lemaire leur proposa de participer au mois d’août à la Sainpatophe organisée par l’UCTSPC, à Saint-Christophe.

Quand le groupe se déplace, il demande un cachet et un défraiement kilométrique. Marie-Christine précisa : « Nous avons notre identité. Si une association, une organisation ou autre nous veut, il faut qu’elle nous prenne comme on est. Beaucoup de groupes sont moins chers, mais ils n’ont pas de musicien, leur musique est enregistrée. »

Élections du tiers sortant

Serge Huguet, Manuel Mendès et Marie-Christine Huguet. Ils furent tous les 3 réélus.

Vinrent ensuite quelques idées pour essayer de trouver de nouveaux danseurs et de toucher un nouveau public. Il en résulta cette proposition : « L’ouverture des séances de répétitions à toutes les personnes intéressées par les danses folkloriques, enfants et adultes. Ce peut être une occasion pour se former à ce type de danses (polka surtout) et d’y prendre goût ! Reprise des répétitions prévue le mercredi 7 mars à Beau-Soulage. »

Avant de se séparer, ils dégustèrent tous ensemble, la galette des rois.

Pour tous renseignements, contacter la présidente : Monique Mauclair, 02 47 29 25 95

Site internet : lesdanseuxdunais.fr

Partager cet article

Repost0
18 janvier 2018 4 18 /01 /janvier /2018 09:15

 

Partager cet article

Repost0
17 janvier 2018 3 17 /01 /janvier /2018 17:26

Dimanche dernier, la salle des fêtes de Villebourg accueillait les habitants des communes de Bueil et Villebourg pour la traditionnelle cérémonie des vœux. Cette  première fut marquée par le départ en retraite de la secrétaire de mairie, Claudia Lubineau, qui exerçait sur les 2 villages. Rémi Tondereau, maire de Bueil a montré sa joie de voir les habitants des 2 communes réunis. Il confia : « Depuis plus de 2 mois, mon corps m’a envoyé des signes de faiblesse et je veux remercier ici toute l’équipe municipale qui a pris les choses en main et en particulier, Christian et Didier qui connaissent la boutique depuis longtemps. »  Après avoir présenté leurs vœux et remercié les associations des 2 villages ainsi que l’ADMR qui vient de se regrouper avec Neuvy, les 2 maires présentèrent les actions réalisées en 2017 et les projets pour 2018 dans leur commune respective.

Pour Bueil-En-Touraine

En 2017 : 2 réalisations phare du mandat

-              Construction de 2 maisons destinées au logement social

-              Restauration de la maison du charron du XVIème siècle

En 2018 :

-              Travaux d’aménagement pour les personnes à mobilité réduite au niveau de la salle des fêtes et de la mairie

-              Mise hors d’eau et hors d’air de la partie chœur de la collégiale avec aides de la DRAC

-              Création d’un nouveau sentier de randonnée pédestre plus long (20 à 22km) avec renouvellement des dépliants

-              Journée citoyenne reconduite

-              Attente de la vente des terrains viabilisés

-              Le système Mobil Age est opérationnel, il met en relation, sur le secteur de Racan, des demandeurs de transport et des personnes pouvant assurer les trajets des intéressés majeurs de tous âges.

Réunion des élus et de la population des 2 communes pour les vœux.
Réunion des élus et de la population des 2 communes pour les vœux.

Réunion des élus et de la population des 2 communes pour les vœux.

Pour Villebourg

En 2017 : Les travaux de l’école ont été terminés avec une aide de la CCGCPR.

En 2018 :

-              Aménagement du centre bourg et sécurisation des entrées de village.

-              Acquisition d’une maison

-              Travaux de consolidation à la salle des fêtes

Puis vint le temps des récompenses. Les 2 maires souhaitèrent la bienvenue à Erika Rouvray qui a pris le poste de secrétaire de mairie au 1er juillet dernier en remplacement de Claudia Lubineau qui a assuré 40 ans de service dans le secteur. Elle fut chaleureusement remerciée, Laurent Gauvrit, le maire de Villebourg précisa : « Tu connaissais le moindre lopin de terre, la moindre motte, tu as été d’une grande aide pour moi quand j’ai pris la mairie. » Le maire de Bueil, Rémi Tondereau, ajouta : « Tu as été une collaboratrice appréciée de la population en particulier pour l’accueil chaleureux que tu lui as toujours réservé. J’ai apprécié ta faculté à t’adapter rapidement et en particulier à monter les nombreux dossiers compliqués. » Des compositions florales ont complété les cadeaux qu’elle reçut pour ce départ en retraite. Elle remercia les deux municipalités par ces mots : « J’ai eu la chance de travailler avec différents maires, messieurs Derré, Lequeux, Fromont et Gauvrit pour Villebourg ainsi que messieurs Duguet et Tondereau pour Bueil. Je n’oublie pas l’ensemble des conseillers, madame Fourmentin, Mona, Sylvie et Didier qui m’ont apporté leur aide précieuse au bureau. » Elle remercia également ses collègues des communes avoisinantes.

Claudia fut récompensée pour son travail de secrétaire de mairie dans les 2 communes.

Claudia fut récompensée pour son travail de secrétaire de mairie dans les 2 communes.

Après Claudia, ce fut au tour de Michel Perrotin d’être récompensé pour ses 28 années de piégeur par une médaille d’honneur de la commune de Bueil remise par son maire.

Et, Michel Perrotin a reçu une médaille pour son rôle de piégeur

Et, Michel Perrotin a reçu une médaille pour son rôle de piégeur

Partager cet article

Repost0
16 janvier 2018 2 16 /01 /janvier /2018 11:18

Jeudi dernier, au siège de la communauté de communes, Fabien Andrault, l’animateur multimédia itinérant, se trouvait face à quelques élèves plutôt satisfaits. Ils confient : « Je ne savais pas me servir de la souris. Je me suis dit que la société nous oblige donc je m’y mets d’autant plus que notre animateur est très sympa et s’adapte aux besoins de chacun d’entre nous. Je pratique aussi chez moi et je note mes questions ».

Tous ceux qui sont débutants avec l’outil informatique ou sont curieux d’en connaître davantage possède désormais un atout formidable, celui de se rendre facilement dans son village lors de la permanence de cet animateur.

Voici le calendrier des permanences :

En janvier : mardi 16 et mercredi 17 à Saint-Christophe-Sur-Le-Nais, jeudi 18 et jeudi 18 et vendredi 19 à Épeigné-sur-Dême, mardi 23 et mercredi 24 à Cérelles, jeudi 25 et vendredi 26 à Neuillé-Pont-Pierre, mardi 30 et mercredi 31 à Saint-Aubin-le-Dépeint

En Février : jeudi 1er et vendredi 2 à Beaumont-Louestault, samedi 3 atelier photo à Charentilly, mardi 6 et mercredi 7 aussi à Charentilly, jeudi 8 et vendredi 9 à Sonzay, mardi 13 et mercredi 14 à Villebourg, jeudi 15 et vendredi 16 à Chemillé-sur-Dême, mardi 20 et mercredi 21 à Rouziers, jeudi 22 et vendredi 23 à Semblançay, mardi 27 et mercredi 28 à Bueil-en-Touraine.  

Les ateliers formation ont lieu de 10 h à 12 h 30 et de 15 h à 18 h. Possibilité d’accès libre de 13 h 30 à 15 h. Les ateliers du samedi ont lieu de 10 h à 12 h. Renseignements et réservations au 06-45-23-03-09 ou « formationnumerique@gatine-racan.fr »

Fabien Andrault avec ses "élèves" au siège de la CCGCPR

Fabien Andrault avec ses "élèves" au siège de la CCGCPR

Partager cet article

Repost0
16 janvier 2018 2 16 /01 /janvier /2018 09:07

Chaque année, la troupe saint-paternoise « Les Joyeux de l’Escotais » offre la recette de sa première séance de janvier à une association œuvrant dans le domaine de la recherche médicale. Cette année, c’est pour l’association liée au syndrome Prader-Willi France (SPW) que tous les acteurs locaux ont, avec toujours autant de professionnalisme, joué devant un nombreux public puisque 260 personnes étaient présentes ce soir-là, public  venu se divertir et participer à une bonne action.

Avant que le spectacle commence, le président des « Joyeux de l’Escotais », Alexis Petithomme, invita Valéry Fonteny, le papa du petit Jules, 3 ans, à monter sur scène avec lui pour présenter au public son association « Syndrome Prader Willi France » et expliquer la caractéristique du syndrome dont est atteint son plus jeune fils.

Léo, 7 ans, et Jules, 3 ans

Tout d’abord, qu’est-ce que le SPW ?

Le nom de ce syndrome vient de deux professeurs, le professeur Prader et le professeur Willi, médecins pédiatres suisses qui avaient remarqué dans les années 1950 certains signes cliniques et symptômes caractéristiques observés rarement chez quelques enfants.

Ces signes cliniques et ces symptômes, rassemblés sous le terme de syndrome, étaient : une très grande faiblesse musculaire à la naissance, un retard des acquisitions et des apprentissages élémentaires, un certain retard mental, une morphologie particulière et surtout un trouble du comportement alimentaire qui s’installait très tôt et qui finissait par  développer une obésité infantile avec toutes les complications gravissimes que nous pouvons imaginer…. Leur espoir de vie ne dépassait guère 20 ans, dans les années 50.

Depuis les années 80, l’origine génétique est connue. Il s’agit d’un accident génétique que rien ne peut laisser prévoir … Les gênes concernés ne s’expriment plus et vont  provoquer un trouble du neuro développement dès la vie intra-utérine. Il s’agit d’une maladie rare, environ une naissance sur 15 à 20 000, c’est-à-dire environ 40 bébés par an. On estime à ce jour que 1500 personnes environ sont touchées en France.

L’association SPW a été créée en 1996 et fait partie des membres fondateurs de l’Alliance Maladies Rares.

Pour tout découvrir sur le syndrome de Prader Wili

Le cas du petit Jules

Valéry, son papa, et Katia, sa maman ont rapidement su que leur bébé avait un problème. Son manque de tonicité, le fait qu’il dorme tout le temps, qu’il ne pleure pas, avait rapidement alerté les pédiatres à la maternité. Dès la sortie de la maternité, il a passé 5 semaines à l’hôpital pour enfants, Clocheville, à Tours.

Depuis la rentrée de septembre, il est scolarisé le matin en maternelle à Beaumont-Louestault. Il s’est bien intégré mais sa maîtresse pense qu’il aura besoin assez vite d’une auxiliaire de vie scolaire. Sa maman, qui travaille désormais à la maison, trouve qu’il se fatigue vite. Les parents doivent veiller à son alimentation car, avec cette maladie, l’obésité infantile se met rapidement en place. Jules n’a pas droit aux bonbons ! Actuellement, il continue à recevoir des piqûres d’hormones de croissance.

Valéry et Katia sont, bien sûr, conscients du handicap de leur petit garçon et ils essaient de gérer ses problèmes  et de l’aider du mieux qu’ils peuvent.

Chaque année, un mouvement «  A petits pas » qui agit en parallèle de l’association SPW organise des marches au profit de l’association, des entreprises soutiennent cette recherche.

Aussi, quand les parents de Jules ont été contactés par Alexis Petithomme, président des "Joyeux de l’Escotais", pour bénéficier de la recette de leur séance caritative, ils ont adhéré sans hésiter.

Lorsque la soirée théâtrale se termina, Valéry Fonteny fut à nouveau sollicité pour monter sur scène afin de  connaître le montant du chèque qui sera remis à l’association SPW : 2300 €.

En entendant la somme annoncée, il exprima sa joie et sa reconnaissance en ces termes : « C’est par votre solidarité, comme celle de ce soir, que les projets vont pouvoir être menés à terme, les fonds publics, je le répète, étant limités. Nous vous en sommes très reconnaissants, votre soutien nous est cher, tant sur le plan matériel que sur le plan moral ! Car c’est par votre générosité que nous pouvons mener nos missions. Grâce à des moments comme celui de ce soir, nous pouvons dire que notre enfant, est porteur d’un handicap, oui, mais c’est une personne reconnue  à part entière. Merci encore ! »

Alexis avec la famille Fonteny devant les panneaux expliquant le handicap de Jules

Alexis avec la famille Fonteny devant les panneaux expliquant le handicap de Jules

Pour ceux qui n’auraient pas encore trouvé le temps d’aller applaudir « Les Joyeux de l’Escotais » dans leur programmation 2017, il reste une dernière séance, le samedi 27 janvier, à 20 h 30, salle Armand Moisant, à Neuvy-le-Roi. La séance est organisée par le Secours catholique.

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2018 1 15 /01 /janvier /2018 15:09

Comme chaque année, au cours de la cérémonie des vœux, les personnes qui se sont inscrites au concours des maisons fleuries ont reçu leurs récompenses : une jolie plante pour les dames et un panier garni pour les messieurs.

Voici le palmarès :

1er prix : M. et Mme Ténaguilo

2ème prix : Mme Ribouilleault

3ème prix ex æquo : M. et Mme Mauclair ; M. et Mme Allaire et Mme Rimbault.

 

Les lauréats 2017

Les lauréats 2017

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2018 1 15 /01 /janvier /2018 15:09

Malgré le beau temps de ce dimanche, les Christophoriennes et les Christophoriens étaient nombreux dans la salle Beau-Soulage pour assister à la traditionnelle cérémonie des vœux.

Une belle affluence oiur la cérémonie
Une belle affluence oiur la cérémonie

Une belle affluence oiur la cérémonie

Catherine Lemaire, premier magistrat de la commune, commença par saluer et souhaiter la bienvenue à toutes les personnes présentes qu’elles soient élues, gradées ou simples citoyens. Elle annonça à cette occasion que la commune compte 15 nouvelles familles et que la population communale s’élève à ce jour à 1144 habitants. « Je suis très honorée de votre présence à tous. C’est un moment privilégié de partage. Ayons une pensée particulière pour Catherine Barbé-Vacchiano, conseillère municipale, Jean Poussin, ancien maire, et Éric Papin, agent technique qui nous ont quittés cette année. Je vous demande de respecter une minute de silence. »

Elle fit ensuite allusion aux entrées de Bernard Blanchard et d’Antoine Moulin en remplacement de deux conseillers municipaux et précisa : « Chaque maire adjoint présentera les réalisations faites dans l’année dans les domaines de leurs compétences. Pour gérer une commune, il faut une équipe.»

Catherine Lemaire et Hélène Tondereau

Catherine Lemaire et Hélène Tondereau

Et, avec le support d’un diaporama, différentes personnes défilèrent pour présenter leurs activités : Hélène Tondereau, secrétaire de mairie, intervint sur les changements administratifs, Laëtitia Rousseau sur son rôle à la bibliothèque, Alexandra Hugon sur l’animation des ateliers informatiques, Maeva Piermé, directrice de l’école présenta le gros projet de l’année, l’école du cirque, Mme Hiébel, directrice de l’EHPAD, fit part des projets qu’elle espère voir aboutir prochainement tel que la télémédecine, qui pourrait bénéficier à tous.

Vint ensuite le moment des réalisations municipales au cours de l’année 2017.

Les travaux sur le foyer rural autofinancés par la commune : coût total 296 000 € HT, subventions 185 000 €, reste à charge pour la commune 111 000 €.

La réfection du campanile : 34 785 €, subventions : 24 000 €, reste à charge pour la commune 10785 €.

Dans les autres bâtiments communaux : pose de stores, VMC à Beau-Soulage, mise aux normes de l’électricité à la boucherie, réfection partielle des toilettes dans la cour de l’école élémentaire, pose d’une alarme sonore à l’école, création d’un chenil, d’un ossuaire au cimetière, réfection du parquet de l’autel à l’église et pose de grillage sous le toit.

Côté voirie : réfection des regards et bouches d’engouffrement des eaux pluviales, réfection de trottoirs rue du Moulin à Tan, rue de la Fraisotière et rue de Saint Gilles, enfouissement des réseaux électriques rue des Pêcheurs. Pour améliorer la sécurité routière : Remplacement de panneaux, pose de quilles, marquage au sol,  pose d’un miroir sortie Chemin des Haloires.

Côté communication : signature d’un contrat avec la radio Contact FM de Château-du-Loir, organisation du 1er forum des associations, activités avec les jeunes, la pose prochaine d’un panneau lumineux, la mise en place du dispositif Mobil’Ages.

Un petit rappel a été fait suite à quelques incivilités qui nuisent au bon cadre de vie des habitants, sur le balayage et désherbage des trottoirs, les déjections canines… À propos des trottoirs, Catherine Lemaire mentionna ce qui a été expliqué dans le bulletin municipal sur les trottoirs fleuris et elle invita les habitants à réfléchir à cette possibilité d’améliorer leur cadre de vie.

Vinrent ensuite les projets 2018

Enrobé sur les trottoirs – réfection des joints de bordures

Réfection des marches d’accès au Mail des Anciens Combattants et peinture des balustres

Réfections des garde-corps des ponts au Bas Sion et au Moulin Basset

Pose de barrières (rue Val Joyeux- rue des Rabines)

Projecteurs et luminaires place de l’Eglise

Bornes incendie rue de la Chapelle

Enrobé place du Te Deum

Le plan local d’urbanisme (PLU) : l’étude débute à partir de Janvier et va durer environ 2 ans ( Urbanism)

Le transfert de la bibliothèque se fera après la mise en accessibilité de la mairie

L’arrivée du gaz  au lotissement « la Croix Papillon »

Le bouclage du réseau d’eau entre St Christophe et St Paterne au niveau de St Gilles-Larré (déjà en cours)

Logements adaptés près de l’EHPAD

La numérotation des lieux dits et rues sur 3 ans pour l’arrivée de la fibre optique

Mme le Maire précisa : « Tous ces travaux  peuvent se réaliser grâce aux subventions et grâce à la vigilance des élus et du personnel pour réaliser des économies. »

 

Cérémonie des voeux à Saint-Christophe-sur-le-Nais

Vinrent ensuite les projets 2018

Enrobé sur les trottoirs – réfection des joints de bordures

Réfection des marches d’accès au Mail des Anciens Combattants et peinture des balustres

Réfections des garde-corps des ponts au Bas Sion et au Moulin Basset

Pose de barrières (rue Val Joyeux- rue des Rabines)

Projecteurs et luminaires place de l’Eglise

Bornes incendie rue de la Chapelle

Enrobé place du Te Deum

Le plan local d’urbanisme (PLU) : l’étude débute à partir de Janvier et va durer environ 2 ans ( Urbanism)

Le transfert de la bibliothèque se fera après la mise en accessibilité de la mairie

L’arrivée du gaz  au lotissement « la Croix Papillon »

Le bouclage du réseau d’eau entre St Christophe et St Paterne au niveau de St Gilles-Larré (déjà en cours)

Logements adaptés près de l’EHPAD

La numérotation des lieux dits et rues sur 3 ans pour l’arrivée de la fibre optique

Mme le Maire précisa : « Tous ces travaux  peuvent se réaliser grâce aux subventions et grâce à la vigilance des élus et du personnel pour réaliser des économies. »

Philippe Larus et Anneliese Boulesteix parlent de leur association
Philippe Larus et Anneliese Boulesteix parlent de leur association

Philippe Larus et Anneliese Boulesteix parlent de leur association

Madame le Maire donna la parole à deux présidents d’associations : Philippe Larus, pour Histoire et Patrimoine, et Anneliese Boulesteix, pour la musique municipale.

Philippe Larus présenta le projet qui a valu à l’association de recevoir le 1er prix dans la catégorie « culture » aux Trophées des Initiatives Locales du Crédit Agricole à Poitiers. Anneliese Boulesteix expliqua pourquoi la musique municipale a décidé sa dissolution au 31 décembre au vu du peu de musiciens qui la composaient. Ces 3 musiciens, Gaëtan Cochet, Lucien Ménard et Bruno Trottin, se sont vu remettre la médaille de la commune en remerciements à leurs nombreuses années de présence. Tous continueront de jouer dans l’EMEDC.

Les musiciens ont reçu la médaille de la commune

Les musiciens ont reçu la médaille de la commune

Catherine Lemaire donna la parole à Patrick Cintrat, conseiller régional, qui pense que : « La région aidera toujours les collectivités rurales dans leurs projets. » Ce fut ensuite au tour de la conseillère départementale Brigitte Dupuis qui rappela que « Le Conseil départemental vous a aidé pour réaliser les travaux » et Antoine Trystram, président de la CCGCPR qui mentionna : « Les maires de Gâtine montrent le désir de travailler ensemble. L’ensemble des communes doivent trouver ce qu’elles souhaitent faire ensemble ! Il faut vouloir pour pouvoir !» Et enfin, M. Martineau, de la Chambre de commerce et d’artisanat fit la promotion de « l’apprentissage, force vive de la nation. »

 

La cérémonie se termina en chansons avec Emmanuelle Audibert qui offrit au public un  tour du monde en musique avant que ne soient servies des parts de galette et une coupe de pétillant ou du jus de fruit.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages