Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2017 2 12 /12 /décembre /2017 10:42

Qu’est-ce que DUNAR ?

C’est un dispositif des usages numériques pour les associations en milieu rural.

L’association ID37, en lien avec le Pays Loire Nature et son programme Leader plus et la région Centre Val de Loire, a proposé depuis mars 2016 et ce jusqu’en mars 2018, un parcours d’activités visant à améliorer la vie associative via le développement d’usages numériques à destination des associations du Pays Loire Nature.

Quelles furent les animations proposées et les améliorations apportées ?

ID37 a animé un parcours en 5 étapes destinées à l’ensemble des associations des communautés de communes Gâtine Choisilles – Pays de Racan et Touraine Nord Ouest. En accès libre ou sur inscription, ces animations sont gratuites.

Le DUNAR vise l’amélioration de la vie associative en permettant aux associations de travailler sur 3 axes :

-                     L’organisation afin de développer le nombre d’adhérents, favoriser le renouvellement des conseils d’administration, faciliter les échanges au sein de l’association.

-                     La coopération pour mieux savoir ce que font les autres associations du territoire, organiser des actions à plusieurs, mutualiser les moyens.

-                     La communication pour développer des outils de communication performants, mieux informer son public, valoriser ses activités.

Que s’est-il passé jusqu’à ce jour ?

Les premières animations ont été réservées à une sensibilisation grâce à des événements festifs de découverte des outils et usages numériques. Puis, d’octobre à décembre 2016, ce fut le temps des bilans personnalisés avec une chargée de mission venue sur rendez-vous rencontrer les dirigeants d’association pour faire le point sur leurs besoins numériques propres. Actuellement depuis juin 2017, des ateliers collectifs se sont mis en place dans différents lieux du Pays Loire Nature ainsi que des formations.

Les ateliers collectifs

Six ont déjà eu lieu et, mardi soir, c’était le septième qui se déroulait dans l’espace multimédia de Saint-Paterne-Racan, sous la direction de Matthieu Le Dû, aidé par Romain Lalande. Pour cet atelier dont le thème retenu était : « Comment partager des documents à plusieurs », 5 personnes s’étaient inscrites. Deux d’entre elles venaient de Cérelles et les trois autres d’Amboise.

Matthieu, à gauche, et Romain, à droite, sont prêts à répondre aux demandes des bénévoles

Matthieu, à gauche, et Romain, à droite, sont prêts à répondre aux demandes des bénévoles

Matthieu, comment concevez-vous ces ateliers ?

« Pour moi, comme pour Romain, nous cherchons par tous les moyens à répondre à la demande des personnes. Nous essayons de créer des outils pour qu’elles puissent se contacter en dehors de nos ateliers et travailler ensemble. »

Les formations

Pendant ces 6 mois, elles ont été au nombre de 8. Destinées à des bénévoles et à des professionnels associatifs, elles visent l’acquisition de nouvelles pratiques numériques. Elles se sont déroulées sur inscription par session de 5 jours en favorisant les groupes thématiques ou de niveau. Les formations sont ouvertes à toutes les associations du territoire en lien avec le DLA (dispositif local d’accompagnement).

Depuis le démarrage du projet, avez-vous rencontré et aidé beaucoup de monde ?

« Tout au long du projet de nouvelles associations se sont présentées. Nous avons eu de petites associations comme des associations de structure importante. Toutes peuvent être accueillies dans le dispositif DUNAR si elles sont gérées par des bénévoles. Toutes les associations employeuses de personnel peuvent faire appel au DLA. C’est un accompagnement fondamental du dispositif. »

Ce dispositif arrive bientôt à son terme. Et vous, qu’allez-vous devenir ?

« Nous sommes assez confiants. Ce projet expérimental unique en France gravite autour du numérique. Actuellement, on mise beaucoup sur le numérique qui est source de nouveaux emplois donc nous restons optimistes. Connaissez-vous CoopAxis, le numérique au service de l’innovation sociale ? CoopAxis relie les initiatives numériques locales mettant l'humain au cœur de la société. Cette structure joue un rôle important et se définit ainsi « Ensemble, nous agitons le territoire, stimulons la culture du numérique et facilitons l'émergence des projets d'innovation sociale. » Il faut savoir que cette opération est financée par l’Union Européenne. »

En conclusion, on peut retenir le bénéfice que plusieurs associations ont tiré de ce dispositif qui, grâce aux applications numériques, leur a permis dans l’ensemble d’optimiser leur communication et leur gestion.

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2017 2 12 /12 /décembre /2017 10:01

L'épicerie solidaire, Épisode,  a été cambriolée ce week-end et la totalité de l'épicerie a été dévalisée. Il ne reste plus rien !

Les voleurs n'ont pas touché au PC, à l’imprimante et au micro-onde....Juste les premières nécessités pour les familles.
Les organisateurs, tous des bénévoles, sont outrés de voir qu’un tel acte ait pu être commis. Ces denrées sont toutes à destination des familles les plus démunies de notre secteur et voler ceux qui ont peu est vraiment inimaginable et impensable ! Notre colère est immense.

Le préjudice est estimé à 500 € par le Secours catholique.

La gendarmerie a été informée et une plainte a été déposée.
 

Les familles nécessiteuses peuvent bénéficier des produits à prix raisonnables
Les familles nécessiteuses peuvent bénéficier des produits à prix raisonnables

Les familles nécessiteuses peuvent bénéficier des produits à prix raisonnables

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2017 1 11 /12 /décembre /2017 18:33

 Le comité des fêtes de la commune avait, comme les années précédentes, organisait un très sympathique marché de Noël à l’approche des fêtes de fin d’année Sans tenir compte de la météo hivernale, les exposants avaient favorablement répondu à l’invitation. Parmi les nombreux stands, on avait le choix entre les productions locales telles que le miel, les soupes maison, les vins du terroir mais aussi les productions artisanales comprenant des compositions de feuillages, des tableaux, des bijoux, des bijoux, des créations de couture,… Au stand de l’APE, on pouvait se procurer des biscuits faits maison et rencontrer le Père Noël qui attendait les enfants pour leur offrir des chocolats. Dans la salle des fêtes un repas attendait les nombreux convives qui apprécièrent le bœuf bourguignon préparé avec soin par le boucher-charcutier-traiteur de Saint-Christophe-sur-le-Nais, Franck Villey. Murielle Martineau, présidente du comité des fêtes, confia avec une grande satisfaction : « Nous avons vendu près d’une centaine de repas et nous avons touché des exposants du secteur y compris du village ». Pour tous ceux qui se déplacèrent au marché de Noël, ce fut l’occasion de passer un agréable moment et de dénicher quelques cadeaux pour décorer la table au moment des fêtes et acquérir quelques petits cadeaux qui feront sûrement un grand plaisir à ceux qui les recevront. 

Les idées cadeaux ne manquaient pas !

Les idées cadeaux ne manquaient pas !

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2017 1 11 /12 /décembre /2017 16:05

 

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2017 7 10 /12 /décembre /2017 17:14

Vendredi 15 décembre, venez au duel en concert de la session #3 du Tremplin des Kampagn'arts.
Vous pourrez voir So Lune et Nicolas & Marjolaine au bar de Lavernat (72), le Nouzillard !
Vous pourrez voter sur
http://tremplin.kampagnarts.fr dès le début du concert et jusqu’au dimanche soir 20h00.
Le gagnant jouera en finale le samedi 07 avril 2018 à la salle Armand Moisant de Neuvy le Roi.
Réservez votre soirée dès maintenant !

So Lune

So Lune mêle les cordes du violoncelle aux battements des machines. Éclosion d'une complicité musicale entre frère et sœur, le duo s'aventure sur les frontières fusionnantes du trip hop et du hip hop.

Nicolas et Marjolaine

Les chansons de Nicolas & Marjolaine célèbrent les anti-héros, l’amour joyeux et la douceur de l’apocalypse. Leurs chroniques douces-amères racontent des histoires exaltantes ou désenchantées, avec poésie et humour. Nicolas écrit et compose. Marjolaine, c’est sa muse, sa guitare, sa mobylette.

Rappel : En 2018 le festival des Kampagn’Arts aura lieu sur 2 jours le vendredi 29 et le samedi 30 juin. Réservez votre week-end !

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2017 6 09 /12 /décembre /2017 18:37

L’association Musiques du monde et de Touraine qui a pour but de favoriser la promotion d’artistes locaux organisait un concert dimanche dernier avec la pianiste Colette Cescosse d’Arville et la contrebassiste Delphine Debeuf. Ces artistes se produisaient tantôt en duo, tantôt en solo. Ce concert débuta par une pièce baroque d’Eccles et se poursuivit par des œuvres romantiques de Bottesini, Gluck, Schubbert avec son célèbre Ave Maria, Wagner, Sati…Les deux musiciennes, aussi talentueuses l’une que l’autre, se complétaient merveilleusement, la contrebasse et le piano Pleyel offraient une harmonie qui déclencha de très chaleureux applaudissements de la part d’un public vraiment ravi. Certains n’hésitèrent pas à faire part de leur ressenti : « J’ai été impressionné, c’était émouvant, les finales étaient de toute beauté, les 2 musiciennes étaient imprégnées de leurs mélodies qu’elles ont interprétées avec brio. Les jeux de l’archer sur la contrebasse étaient surprenants et très évocateurs. J’ai beaucoup aimé la douceur apaisante de l’Ave Maria. » La pianiste remercia la municipalité pour son accueil ainsi que la conseillère départementale, Brigitte Dupuis, et Jean Judes, collectionneur qui mit à disposition un de ses superbes pianos Pleyel qu’il vient d’acquérir avec sa boiserie en citronnier de Ceylan. Il conta brièvement l’histoire assez extraordinaire de ce piano : «Ce modèle demi-queue avait été commandé en 1912 par la reine de Madagascar mais il resta en France. » La pianiste, ayant su apprécier la qualité de cet instrument, dit à son ami, propriétaire du piano : « Tu as eu tort de me faire essayer ce piano car maintenant c’est celui-là que je prendrai. » Delphine Debeuf confia qu’elle avait pris beaucoup de plaisir à répéter et à jouer avec Colette Cescosse d’Arville et mentionna : « C’est par l’intermédiaire de l’association Touraine Espoir d’Enfants que j’ai connu Colette qui a eu l’idée d’organiser ce concert.» Une très belle prestation qui en appelle d’autres pour le plus grand plaisir du public qui est reparti comblé.

Les deux musiciennes ont fait vibrer le public

Les deux musiciennes ont fait vibrer le public

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2017 6 09 /12 /décembre /2017 09:26

 

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2017 5 08 /12 /décembre /2017 09:16

Le nouveau service de transport solidaire Mobil’Ages est en service depuis le 13 novembre sur l’ensemble des communes du pays de Racan.

À l’initiative de la communauté de communes Gâtines Choisilles – Pays de Racan et pilotée par l’association Agevie, cette expérimentation propose de mettre en relation la demande de transport avec une offre bénévoles, via un animateur avec un numéro de téléphone unique.

Seul un coût du transport est demandé et calculé sur la base d’une indemnisation du coût du véhicule.

Déjà une dizaine de transports ont pu être réalisés et d’autres sont à venir.

Les premiers usagers  sont prêts à renouveler l’expérience dès qu’ils en auront besoin, ils s’estiment satisfaits du dispositif : « c’est ce à quoi je m’attendais », « j’ai apprécié la confirmation et la rapidité de réponse

Pour un usager, qui prenait le bus auparavant ou demandait à ses voisins, le dispositif répond à son attente : « Je n’ai plus besoin de chercher à droite et à gauche ou de prendre plusieurs transports en commun pour aller à un endroit, c’est un trajet direct.» Il ajoute également qu’avant il ne savait jamais s’il donnait trop ou pas assez d’argent, maintenant « il y a un prix fixe et raisonnable, parce que je me suis rendu compte que je donnais peut être un peu trop avant ».

Du côté des bénévoles, ils se disent eux aussi satisfaits. Ils ajoutent également que le temps d’attente n’est pas un problème. L’un d’eux confie : « je me suis occupé pendant le temps d’attente, j’ai fait deux ou trois courses pendant ce temps.»

Les usagers préviennent une à deux semaines à l’avance et ont des demandes variées : rendez-vous médicaux, courses… etc. Il est aussi possible de répondre à des urgences du jour pour le jour, tel qu’assister à des obsèques.

La réactivité et la disponibilité des bénévoles ont permis de satisfaire l’ensemble de ces premières demandes.

Point important : avant toute première participation au dispositif, chaque usager et bénévole doivent signer la charte d’engagement.

Si vous êtes intéressé pour solliciter ce service qui vous permettra de retrouver une capacité de déplacement, ou si vous êtes partant pour proposer vos services en tant que bénévole, n’hésitez pas à appeler Anaëlle Lesourd de l’association Agevie au 06 33 39 74 16.

Bénévole et usager satisfaits du service

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2017 2 05 /12 /décembre /2017 16:08

Ce mardi matin, les sections de l’UNC de Saint-Paterne et Saint-Christophe étaient réunis devant le monument aux morts de Saint-Paterne en hommage aux « morts pour la France » pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie.

Les participants à la cérémonie

Les participants à la cérémonie

Depuis 2003, le 5 décembre a été fixé comme Journée nationale d’hommage et, en alternance avec Saint-Christophe, les sections locales tiennent à participer à cet hommage qui s’est tenu en présence des maires-adjoints des deux communes, de quelques élus et du correspondant défense de Saint-Paterne.

Dépôt de gerbe par Jean Chevet

Dépôt de gerbe par Jean Chevet

Jean Chevet, président de la section de Saint-Paterne-Racan, déposa une gerbe au pied du monument aux morts et, en l’absence de Jean-Pierre Poupée, maire de la commune, c’est Brigitte Lamandé, 1ère adjointe, qui donna lecture du discours de Mme Geneviève Darrieusseq, secrétaire d’état auprès de la ministre des Armées.

En voici quelques lignes : « Il y a 55 ans, une guerre, commencée 8 ans plus tôt, et longtemps niée s’achevait. Son souvenir demeure vivace et encore douloureux pour beaucoup d’hommes et de femmes qui eurent à en souffrir… Aujourd’hui, la Nation toute entière se souvient des 25 000 combattants morts pour la France en Afrique du Nord. Nous honorons leur mémoire, leur courage et leur sacrifice. La France se souvient également avec émotion des victimes civiles tuées au cours de ces années, des disparus, des drames personnels et des tragédies familiales… En 2017, la mémoire individuelle, familiale et associative de ces années est encore très forte ; elle contribue à l’appropriation de cette part d’histoire de notre pays par les nouvelles générations.

Plus d’un demi-siècle après ces faits et sans oublier les souffrances d’hier, nous devons progresser ensemble vers l’apaisement des mémoires et continuer à emprunter le chemin de la réconciliation. »

Lecture du discours

Lecture du discours

Cette lecture faite, chacun observa une minute de silence qui marqua la clôture de cette cérémonie.

Fin de la cérémonie
Fin de la cérémonie

Fin de la cérémonie

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2017 1 04 /12 /décembre /2017 16:45
Élus, responsables des pompiers et les promus dont Serge Beluin avec sa médaille d'or

Élus, responsables des pompiers et les promus dont Serge Beluin avec sa médaille d'or

Samedi dernier, les pompiers étaient réunis au centre de secours pour fêter la Sainte Barbe. C’est Manon, jeune sapeur-pompier, qui, d’une voix claire et distincte, introduisit la cérémonie. Celle-ci commença dans la cour en présence du chef de centre Francis Paulé, de Brigitte Lamandé, adjointe au maire de Saint-Paterne, des maires des communes voisines, Catherine Lemaire de Saint- Christophe et Benoît Durand de Saint-Aubin, d’élus du secteur dont Brigitte Dupuis, conseillère départementale et vice-présidente du SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours), le commandant Michel Petit et l’adjudant Philippe Berthaud représentants respectivement le directeur départemental et le président de l’Union du 37 lesquels ont passé en revue les troupes et le matériel avant de se recueillir à la mémoire des pompiers morts en service. Ensuite vint la remise des médailles dont une d’or à Serge Beluin pour ses 30 ans de service et 5 promotions de grade sergent-chef et 1ère classe.

Puis, chacun retourna à l’intérieur de la caserne où, la température était un peu plus agréable pour poursuivre la cérémonie. Francis Paulé, le chef de centre, remercia toutes les personnes présentes et spécialement les 4 pompiers qui s’étaient portés volontaires pour les feux de forêt dans le sud et tous ceux qui sont restés disponibles pendant cette période ce qui a permis d’assurer tous les départs malgré le manque de pompiers. Il en profita pour lancer un appel : « Si dans votre entourage, il y a des personnes intéressées, n’hésitez pas à prendre contact avec moi ou la mairie. Lors de la foire expo du 1er mai, un stand information sera installé pour le recrutement ».

Cette année, ce sont 285 interventions à l’actif du centre de secours sur 4 communes mais aussi dans le département voisin de la Sarthe.

Les JSP de Racan voient leurs effectifs augmenter puisqu’ils passeront au 1er janvier de 25 à 31, avec une bonne proportion de filles. Sur le centre de Saint-Paterne, on compte 15 jeunes dont 7 filles. Les 4 nouvelles recrues, Mati Girbe, Pascaline Ménard, Bastien Oger et Romain Mercier, furent félicitées et récompensées ainsi que les agents qui ont suivi une formation.  N’oublions pas la jeune présentatrice de la cérémonie, Manon, qui,  avec ses collègues,  récolta 10 000 euros en travaillant 10 mois pour financer leur stage d’infirmière de 5 semaines au Sri-Lanka. Francis Paulé les remercia vivement ainsi que l’Amicale pour leur don. Puis, il adressa ses félicitations à tous les JSP et les formateurs pour leur travail, il remercia les parents de ces jeunes pour leur disponibilité au niveau des transports, les conjointes et conjoints des personnels ainsi que  les autorités présentes parmi lesquelles l’adjudant-chef Berthaud qui présenta l’association UDSP avec son conseil d administration qui sera désormais composé de présidents d’Amicales, son volet social où cette structure est intervenue pour apporter un soutien moral et une aide financière lors de l’incendie de la maison des parents d’un JSP de Racan, leurs missions avec les Amicales…

Le commandant Petit félicita les pompiers pour leur investissement et leur dynamisme ainsi que pour la bonne tenue de leur centre. « Depuis 1972, vous êtes restés fidèles et vous serez honoré par une médaille lors de notre rassemblement départemental » dit-elle en s’adressant à Francis Paulé. Puis,

Brigitte Dupuis remercia les sapeurs pompiers pour leur participation à la gestion de crise du Technival au 1er mai dernier et la municipalité pour sa présence et son efficacité. Elle rappela le plan d’actions départementales mené actuellement pour la promotion du métier de sapeur pompier avec une exposition de photos qui circulera dans les différents collèges du département. Emmanuel Poupée, président de l’Amicale, remercia tous ceux qui se sont investis lors de leur balade moto organisée au profit des orphelins des sapeurs-pompiers. Brigitte Lamandé excusa le maire, Jean-Pierre Poupée, et remercia, au nom de tous les habitants, l’équipe de sapeurs-pompiers pour leur soutien et leur assistance ainsi que les jeunes pour leurs résultats sportifs.

Les récompenses obtenues

Remise de grades à Jérôme Brunet, Christophe Bouvet, Jérémy Gillard, Mathieu Beluin et Gaël Legoff

Remise de diplômes à Frédéric Oger, Julien Brunet, Teddy Paulé, Gaël Legoff et Mathieu Beluin ainsi qu’aux 4 nouveaux JSP suivants : Mati Girbe, Romain Mercier, Bastien Oger et Pascaline Ménard

 

Les diplômés avec les jeunes au milieu

Les diplômés avec les jeunes au milieu

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages