Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 10:12

 

Le dimanche 10 septembre, une randonnée caritative est organisée à Beaumont-Louestault au bénéfice de la recherche médicale sur le syndrome de Prader-Willi, maladie rare souvent oubliée de cette recherche.

Qu’est-ce que le syndrome de Prader-Willi ?

 Le syndrome de Prader-Willi est une maladie rare due à une anomalie génétique sur la région du chromosome 15 appelée "15q11-q13". Malgré cette origine génétique, la maladie n'est que rarement transmise de façon héréditaire. Dans 98% des cas il s'agirait en fait d'un "accident génétique" imprévisible. La maladie est généralement diagnostiquée très tôt (dès la naissance) avec une fiabilité de 100%. Le nouveau-né présente en effet rapidement des signes évocateurs de la maladie comme un faible tonus (hypotonie) musculaire, ou un défaut du réflexe de succion. Le diagnostic peut être validé par simple analyse sanguine.

La maladie entraîne tout au long de la vie une perturbation de la régulation des différentes fonctions vitales : métabolisme, croissance, développement sexuel, respiration et sommeil, sensibilité à la douleur, contrôle des émotions et résistance au stress... Une dépense de calories diminuée et une prise excessive d’aliments (hyperphagie), en l’absence de contrôle, entraîne une obésité grave. Des difficultés d’apprentissage et des troubles du comportement peuvent être également présents. Mais la sévérité des manifestations varie beaucoup d’un enfant à l’autre. Ce qui ne fait que compliquer la recherche de traitement.

Pourquoi cette marche à Beaumont-Louestault ?

Écoutons Katia et Valéry Fonteny, les parents du petit Jules :

« Notre petit Jules, atteint de ce syndrome, va rentrer à l'école en septembre prochain. Nous souhaitons sensibiliser les personnes à cette maladie en les invitant à se mobiliser pour apporter avec nous un soutien à la recherche !

4 circuits vous seront proposés : 1,3 km / 4 km / 7 km / 15km avec un montant d’inscription libre et déductible des impôts puisqu’il s’agit d’un don pour une action caritative. Un reçu fiscal vous sera envoyé par l’association Prader-Willi France après la marche.

Pour cela, invitez vos familles, vos voisins, vos amis et connaissances, les professionnels…les petits, les moyens les grands, les  jeunes et les moins jeunes…pour faire connaître cette maladie et aider la recherche.

Après la marche, vous pourrez rester déjeuner avec nous, alors Apportez votre pique-nique !

Une tombola est également proposée avec de nombreux lots dont 1 vol en hélicoptère, des entrées pour le château d’Amboise, pour Center Parcs, pour les zoos de La Flèche et Beauval et bien d’autres lots. Les tickets de tombola sont en vente dès maintenant à 2€ le ticket ou 15€ les 10 tickets.

Nous comptons sur votre aide. N’attendez pas pour en parler autour de vous ! Merci d’avance pour votre générosité.»

Pour en savoir plus sur cette maladie :

http://www.prader-willi.fr/

http://www.chu-toulouse.fr/-centre-de-reference-du-syndrome-de-prader-willi-

https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_de_Prader-Willi

 

Pratique

Renseignements et pré-inscriptions : 06 71 63 19 45 ou à l’adresse pwblr@free.fr 

Inscriptions le 10 septembre dès 8h30

Départ : à partir de 9h pour le circuit de 15km  /  à partir de 10h pour les autres circuits.

Lieu : stade de Beaumont la Ronce – 37360 BEAUMONT-LOUESTAULT : lien Google Map

Partager cet article

Repost0
27 août 2017 7 27 /08 /août /2017 11:04

Le clos Saint-Gilles, sis à Saint-Christophe-sur-le-Nais, avait ouvert l’an dernier les portes de son superbe jardin aux visiteurs lors des journées du Patrimoine. Cette année, ses habitants souhaitent renouveler cette ouverture des portes, mais aussi faire profiter les visiteurs de quelques-uns des trésors qu’ils ont amassés au fil des ans et qui constituent la plus importante partie de leurs collections.

En entrant dans la salle à manger, ce sont de multiples lettres émanant de personnes célèbres, auteurs littéraires notamment, mais aussi acteurs et artistes. Plusieurs de ces missives portent la signature de quelques écrivains régionaux tels que Courteline, George Sand, Jouhandeau,...et Daphné du Maurier qui avait tissé des liens avec Saint-Christophe-sur-le-Nais, berceau d’une de ses aïeules.

Cette superbe collection, amassée par Thierry, compte une soixantaine de lettres, documents et envois (livres, autographes, dédicaces, éditions originales numérotées).

Thierry présente une partie de sa collection avec une mise en scène dans la perspective de sa future exposition.

Thierry présente une partie de sa collection avec une mise en scène dans la perspective de sa future exposition.

Comment vous est venue l’idée de vous lancer dans une telle collection ?

Je dois avouer que ce fut vraiment l’effet du hasard. En 1996, nous nous trouvions à Toulouse, et j’ai assisté à une vente aux enchères à l’hôtel Dieu. Une lettre autographe de George Sand et une de Théophile Gautier, nos auteurs préférés, étaient proposées à la vente. Je me suis laissé tenter et j’ai remporté l’enchère. La possession de ces deux lettres me donnait l’impression d’avoir ramené un talisman à la maison. Du coup, l’idée de continuer à chercher a pris corps et, jusqu’en 2008, au moment de la crise financière, j’ai pu acquérir, de façon assez régulière, la plupart des documents que vous voyez pour un prix assez raisonnable. Mais, depuis cette date, les prix ont augmenté.

Où trouvez-vous ces documents ?

Je consacre environ 2 heures par jour à mes recherches sur Internet et auprès d’un expert de chez Drouot. Récemment, sur un vide-grenier, j’ai trouvé un acte très ancien. Il m’arrive aussi de trouver quelques beaux livres anciens avec parfois quelques surprises à l’intérieur.

Avez-vous quelques anecdotes relatives à votre collection ?

Oui, bien sûr. Pour vous donner un exemple : il y a eu un différend entre Jouhandeau et Montherlant. Il se trouve que nous avons un billet contenant la conclusion de ce différend avec un brouillon signé de Jouhandeau et la lettre de Montherlant !

De même, pour Sarah Bernhardt. Nous avons la lettre qu’elle a envoyée à Monsieur Isola, l’acheteur, lors de la vente de son théâtre.

Thierry présente un dessin original de Jean Cocteau.
Thierry présente un dessin original de Jean Cocteau.

Thierry présente un dessin original de Jean Cocteau.

Comment être sûr que ces documents sont bien des originaux ?

La plupart des lettres de ces auteurs sont éditées et répertoriées dans des ouvrages qui reproduisent l’intégralité de leur correspondance. Ces lettres présentent beaucoup d’intérêt. Certaines, bien que connues, sont parfois perdues de vue. Aussi, quand le hasard fait que l’on en retrouve une, imaginez l’immense joie que l’on ressent !

Vous avez d’autres collections je crois ?

C’est exact. Je recherche des livres anciens, de vieux menus et tout ce qui a un rapport avec l’art religieux. C’est essentiellement dans les vide-greniers que je chine ces objets.

Exposez-vous parfois vos collections ?

L’an dernier, pour les journées du Patrimoine, j’avais placé plusieurs objets en lien avec l’art religieux pour orner la jolie chapelle Saint-Gilles. Cette année, ce sont mes lettres et autographes qui seront exposés dans la chapelle car, le thème retenu pour les journées du patrimoine 2017, c’est « Autour du livre ».

Une partie de la collection sur l'art religieux
Une partie de la collection sur l'art religieux
Une partie de la collection sur l'art religieux

Une partie de la collection sur l'art religieux

Parmi toutes les dédicaces, en avez-vous qui vous sont spécialement dédiées ?

Oui, une de Bernard Pivot. En 1992, nous habitions alors à Rome et nous l’avions rencontré et ce fut ma première dédicace ainsi rédigée : «à Thierry, Français exilé avec bonheur à Rome. (Et si les meilleurs nous quittent, qu’allons-nous devenir ? Cordialement. » Récemment, au mois d’avril dernier, il est venu à Château-du-Loir, je suis allé le voir et il m’a dédicacé son nouveau livre en ces termes : « à Thierry. Ma mémoire n’en fait qu’à sa tête et grâce à vous se rappelle quelques jolis moments passés à Rome, à la villa Médicis. Bien sympathiquement.»

Dédicaces de Bernard Pivot

Dédicaces de Bernard Pivot

Notre rencontre se termina par cette phrase qui résume bien le ressenti que l’on a pu avoir au cours de nos échanges : « Vous savez, pour moi, cette collection, c’est ma passion. J’y passe beaucoup de temps mais c’est toujours avec énormément de plaisir ! »

Voici un aperçu des auteurs, en plus de ceux déjà cités, dont Thierry possède au moins un document orné de la signature de l’auteur : Lamartine, Loti, Gide, Giono, Sainte-Beuve, Cocteau, Jean Marais, Maupassant, Rodin, Aragon, Elsa Triolet, Simone de Beauvoir, Françoise Sagan, Jean d’Ormesson et de nombreux autres…

 

Exposition visible les 16 et 17 septembre, à la chapelle Saint-Gilles, à Saint-Christophe-sur-le-Nais.

 

La chapelle Saint Gilles

Partager cet article

Repost0
25 août 2017 5 25 /08 /août /2017 09:14

En ce milieu de semaine, la météo aidant, la piscine communautaire de la CCGC-PR accueillit de nombreux adeptes de tous âges. Tous les bassins étaient bien occupés : pataugeoire avec ses quelques jeux à disposition, petit bassin avec sa balnéothérapie où parents et grands-parents accompagnaient leur progéniture sous l’œil de la surveillante de baignade et le grand bassin où dans un couloir réservé, les nageurs pouvaient faire quelques longueurs pendant que de très nombreux ados prenaient possession de la pieuvre géante qui occupait une moitié du bassin sous la surveillance de Frédéric, le maître-nageur.

Et, tout autour, dans la partie herbeuse, de nombreuses personnes se reposaient avant de retourner dans l’eau.

Une attraction pour les jeunes
Une attraction pour les jeunes
Une attraction pour les jeunes

Une attraction pour les jeunes

Cette animation conjuguée à une météo clémente et au passage de la navette d’été qui dessert gratuitement toutes les communes du territoire de Racan a permis cette bonne fréquentation ce qui n’est malheureusement pas le cas tous les jours. La jeune fille responsable des entrées évaluait à «peut-être 200 entrées aujourd’hui» et en face, Jacques et Philippe, les bénévoles de l’épicerie solidaire, Épisode, qui assuraient la buvette, précisèrent : « Aujourd’hui, c’est un bon jour. Le commerce marche bien ! »

Espérons que cette fin de vacances connaisse encore de beaux jours pour que tous puissent profiter de cette belle installation qu’est la piscine communautaire sise à Saint-Paterne-Racan.

Partager cet article

Repost0
24 août 2017 4 24 /08 /août /2017 13:55

Ce soir, dernière opportunité de visiter la ville de La Flèche à la lueur des lampions. Rendez-vous devant le camping à 20h45. 3 euros et gratuit pour les moins de 15 ans.

Demain soir vendredi 25 août à 21h30, projection du film « Meurtre dans un jardin anglais » de Peter Greenaway, dans les jardins du château du Lude, dans un cadre enchanteur. En VO sous-titrée. 5 euros projection seule. 10 euros avec la visite du château et des jardins.

Ce week-end, à La Flèche, dernières visites du Théâtre de la Halle-au-Blé à 10 heures et 11 heures. Visites du Moulin de la Bruère, vendredi, samedi et dimanche, à 15 heures, 16 heures et 17 heures.

Partager cet article

Repost0
24 août 2017 4 24 /08 /août /2017 13:49

Le 30 août c'est la rentrée de la bibliothèque, et nous avons de nombreuses choses à vous annoncer pour la fin 2017. Cela commencera par :

- Les nouveaux horaires d'ouverture : mercredi : 10h30-12h30/14h-18h ; vendredi : 10h30-12h30/17h-19h ; samedi : 10h30-12h30/14h-16h ;

- Le vernissage de l'exposition de Denis Drouault "Image de Touraine", le samedi 9 septembre à 17h à la bibliothèque ;

- Le premier dimanche "Et si l'on jouait" où la bibliothèque sera ouverte de 14h à 18h, le dimanche 10 septembre donc ;

- et la reprise des Ateliers des petites mains, le mercredi 13 septembre de 14h30 à 16h30.

Partager cet article

Repost0
21 août 2017 1 21 /08 /août /2017 09:56

Cela fait un peu plus d’un an que l’idée d’organiser une telle fête avait germé dans la tête d’un membre actif de l’UCTSPC (union cyclotouriste Saint-Paterne-Saint-Christophe), grand amateur de vélos de toutes sortes, Didier Orgeur. Ce dernier nous confie : « J’ai assisté à un rassemblement de vélos « vintage » à Saumur et j’ai été conquis. Cela fait plusieurs années que cette manifestation existe et elle draine plusieurs milliers de personnes. Comme il n’y avait rien de comparable dans notre territoire, je me suis dit qu’il fallait essayer. J’ai exposé mon idée au président de l’association, Jacky Orgeur, et aux membres de l’UCTSPC, qui tous ont adhéré au projet. Pour donner un nom à cette nouvelle manifestation, la contraction de Saint-Paterne et Saint-Christophe m’a paru évidente et voilà comment est née la Sainpatophe ! »

Il faut dire que pour que cette première Sainpatophe soit réussie, tout le monde y a mis du sien. En premier lieu, la météo qui faisait grise mine depuis plusieurs jours, et qui a choisi d’offrir un beau ciel bleu pour ce dimanche festif, une centaine de personnes costumées avec leurs vélos vintage qu’ils soient de ville, de sport ou tandems pour effectuer au choix, l’un des trois circuits proposés de 25, 37 ou 65 km, avec ravitaillement en cours de route. Le départ leur fut donné à 9 h, par Jean-Pierre Poupée, maire de la commune, André Lascaud, 1er adjoint de Saint-Christophe, venu à solex pour l’occasion, et Brigitte Dupuis, conseillère départementale. Ces engagés dont le plus jeune avait 13 ans et la plus âgée, 84 ans, étaient pour certains originaires du secteur mais beaucoup n’avaient pas hésité à se déplacer depuis Saumur, Angers, Poitiers, Châteaudun et plus près d’ici, Château-du-Loir, pour participer à cette première édition. Parmi ces participants, il fallait noter la présence d’un ancien champion de Bretagne et du monde, Jacques Botherel.

La Sainpatophe, une manifestation bien sympa...tique !
La Sainpatophe, une manifestation bien sympa...tique !
La Sainpatophe, une manifestation bien sympa...tique !
La Sainpatophe, une manifestation bien sympa...tique !
La Sainpatophe, une manifestation bien sympa...tique !
La Sainpatophe, une manifestation bien sympa...tique !
La Sainpatophe, une manifestation bien sympa...tique !

Pour occuper les visiteurs sur le site, quelques animations étaient prévues : stands de vente d’objets ayant rapport avec le vélo, exposition de cycles exceptionnels à l’intérieur du gymnase, démonstration de déplacement avec un vélo bi-place côte-à-côte où l’un dirige le cycle et l’autre passe les vitesses…et même quelques producteurs locaux de pommes, jus de pommes et miel.

Exposition dans le gymnase
Exposition dans le gymnase
Exposition dans le gymnase
Exposition dans le gymnase
Exposition dans le gymnase
Exposition dans le gymnase

Exposition dans le gymnase

Pour le midi, la restauration était assurée par, d’une part, le comité des fêtes de Saint-Christophe et d’autre part, l’APE de Saint-Paterne. L’UCTSPC, quant à elle, avait en charge la buvette.

Restauration et associations chargées du ravitaillement
Restauration et associations chargées du ravitaillement
Restauration et associations chargées du ravitaillement
Restauration et associations chargées du ravitaillement
Restauration et associations chargées du ravitaillement
Restauration et associations chargées du ravitaillement
Restauration et associations chargées du ravitaillement
Restauration et associations chargées du ravitaillement

Restauration et associations chargées du ravitaillement

Dès 14 h 30, tout le monde se prépara pour un petit défilé d’environ 5 km aller-retour jusqu’à Saint-Christophe-sur-le-Nais.

Prêts pour le défilé
Prêts pour le défilé
Prêts pour le défilé
Prêts pour le défilé
Prêts pour le défilé
Prêts pour le défilé
Prêts pour le défilé
Prêts pour le défilé
Prêts pour le défilé
Prêts pour le défilé
Prêts pour le défilé
Prêts pour le défilé
Prêts pour le défilé
Prêts pour le défilé
Prêts pour le défilé

Prêts pour le défilé

À 15 h, les engagés du matin auxquels s’étaient joints de nouveaux participants et quatre voitures anciennes, défilèrent jusqu’au cœur du village voisin, la place Jehan d’Alluye, où les attendait Lionel Royer qui, au nom de l’association Histoire et Patrimoine, leur fit un rapide exposé sur l’histoire de cette commune en insistant sur quelques anecdotes comme par exemple « Si vous regardez une carte, vous ne trouverez pas Le Nais mais l’Escotais alors pourquoi ? Saint-Christophe s’est appelé sur-le-Nais au XIXe siècle. La rivière qui passe au pied du château de Racan, acheté par la famille des Escotais, devint rapidement dans la bouche des gens la rivière des Escotais et c’est ce nom qui lui est resté. Mais, malgré les remarques de la préfecture, en 1937, la commune devint officiellement Saint-Christophe-sur-le-Nais. » Cette petite histoire fut l’occasion d’évoquer, à l’heure où le rapprochement de communes est dans l’air du temps, un rapprochement entre Saint-Christophe et Saint-Paterne. Cette idée déclencha quelques applaudissements parmi les personnes présentes. Pour l’appellation de la commune nouvelle Sainpatophe ne semble pas faire l’unanimité. Mais, quelqu’un lança : « Pourquoi pas Racan-sur-le-Nais ? » Effectivement, l’idée n’est pas si mauvaise.

Défilé et arrêt place Jehan d'Alluye
Défilé et arrêt place Jehan d'Alluye
Défilé et arrêt place Jehan d'Alluye
Défilé et arrêt place Jehan d'Alluye
Défilé et arrêt place Jehan d'Alluye
Défilé et arrêt place Jehan d'Alluye
Défilé et arrêt place Jehan d'Alluye
Défilé et arrêt place Jehan d'Alluye
Défilé et arrêt place Jehan d'Alluye
Défilé et arrêt place Jehan d'Alluye
Défilé et arrêt place Jehan d'Alluye
Défilé et arrêt place Jehan d'Alluye
Défilé et arrêt place Jehan d'Alluye
Défilé et arrêt place Jehan d'Alluye
Défilé et arrêt place Jehan d'Alluye
Défilé et arrêt place Jehan d'Alluye
Défilé et arrêt place Jehan d'Alluye

Défilé et arrêt place Jehan d'Alluye

De retour à Saint-Paterne, les trois membres du jury, Jean-Pierre Poupée, André Lascaud et Jean-Paul Fontenay, virent défiler devant eux les différents équipages pour déterminer les plus beaux dans chaque catégorie : ville homme ou femme, sport, tandem et enfants.

Le jury évalue les équipages.
Le jury évalue les équipages.
Le jury évalue les équipages.
Le jury évalue les équipages.
Le jury évalue les équipages.
Le jury évalue les équipages.
Le jury évalue les équipages.
Le jury évalue les équipages.
Le jury évalue les équipages.
Le jury évalue les équipages.
Le jury évalue les équipages.

Le jury évalue les équipages.

Le choix ne fut pas facile car tous avaient fait de gros efforts dans la décoration de leur cycle et dans leur tenue. Mais, au bout d’une petite demi-heure de délibération, le verdict est tombé et les lauréats reçurent leurs récompenses.

Remises des prix aux différents équipages par catégories
Remises des prix aux différents équipages par catégories
Remises des prix aux différents équipages par catégories
Remises des prix aux différents équipages par catégories
Remises des prix aux différents équipages par catégories
Remises des prix aux différents équipages par catégories

Remises des prix aux différents équipages par catégories

Ensuite ce fut le tour du résultat de la tombola. Il fallait deviner le poids du vélo offert par Élisabeth Naverre. Le pesage indiqua : 8,820 kg. Le gagnant, un jeune garçon qui avait joué avec son grand-père, avait indiqué 8,800 kg. Un autre joueur qui était à 30 g, avec 8, 850 Kg, fut également récompensé.

Les gagnants de la tombola
Les gagnants de la tombola

Les gagnants de la tombola

Jacky Orgeur passa le micro à Didier Orgeur, l’organisateur de la journée : « Je tiens à remercier les deux municipalités de Saint-Paterne et Saint-Christophe, les associations locales : le comité des fêtes de Saint-Christophe, l’APE de Saint-Paterne, les Bénévoles, les pompiers pour leur soutien logistique et les Joyeux de l’Escotais pour leur participation bien costumés. Je remercie aussi tous les membres de l’UCTSPC qui ont soutenu mon projet et m’ont aidé à le mener à bien. »

Jacky Orgeur passa ensuite la parole à Maxime Guinard, chargé du tourisme et de la communication au sein de la CCGC-PR. « Je remercie l’UCTSPC d’avoir associé la communauté de communes à cette belle manifestation. Ces rassemblements permettent de faire connaître les actions entreprises sur le territoire au niveau des diverses manifestations, du tourisme, de tout ce qui peut attirer des personnes sur notre secteur.»

Et, pour terminer, le président prononça quelques mots : « J’espère que vous avez tous passé un bon moment avec nous. Je vous donne rendez-vous l’année prochaine pour la seconde édition. La date n’est pas encore fixée mais nous vous tiendrons au courant. Le lieu sera soit ici soit à Saint-Christophe. Ce qui est sûr, c’est que nous recommencerons. »

Participants, organisateurs, élus, visiteurs, tous heureux de la réussite de la sainpatophe !

Participants, organisateurs, élus, visiteurs, tous heureux de la réussite de la sainpatophe !

De nombreux applaudissements accompagnèrent ces dernières paroles. Quelques bribes de phrases entendues dans l’assistance témoignent de la satisfaction des participants et des visiteurs : « C’était vraiment très bien ! Une belle manifestation ! C’était une fête originale ! Pour une première, on doit dire que c’est réussi ! Il faudrait un peu plus de voitures anciennes ! Avec tous ces vélos et les gens costumés, c’était un beau défilé !... »

Alors, rendez-vous l’année prochaine avec encore plus de participants et de visiteurs. Parlez-en à vos amis et pensez-y dès maintenant !

 

Pour revivre une partie de la manifestation sur Saint-Christophe :

https://youtu.be/Y0aY_BlMxks

Partager cet article

Repost0
18 août 2017 5 18 /08 /août /2017 17:45
Voici le programme complet de la Semaine du Patrimoine organisée par l'association "Autour de la Collégiale de Bueil".
Si vous souhaitez de plus amples renseignements à propos des concerts, n'hésitez pas à vous rendre sur les sites suivants:
- https://www.sonsdumonde.fr pour l'ensemble Sarocchi,
- www.caravanproductions.net/yan pour l'ensemble Yan Trio.
Réservations: 02 47 24 49 60,    06 73 07 99 98,    02 47 24 45 38,    02 36 43 63 43    ou    bueil.collegiale@laposte.net

Partager cet article

Repost0
18 août 2017 5 18 /08 /août /2017 09:15

 

       

Après la découverte printanière des sentiers égéens par les adultes, l’équipe des GRBueil avait programmé quatre séjours d’été pour les enfants et les adolescents.

Tous ces projets ont abouti avec des effectifs stables mais aussi grâce au séjour « découverte » de 8 jours reconduit cette nouvelle saison qui a recueilli un vif succès en dépassant l’effectif escompté.

Ce sont donc près de soixante-dix jeunes de 7 à 17 ans, pour la plupart domiciliés sur le territoire  de Racan mais de plus en plus sur celui de Gâtine-Choisilles qui ont découvert les joies de la randonnée et autres activités de pleine nature tantôt au pied des Monts du Cantal, tantôt au cœur des Pyrénées sur les sentiers du Cirque de Gavarnie. Nul ne doute que le dépaysement était au rendez-vous.

Cette année au programme également char à voile pour les uns et via ferrata pour les autres, de quoi laisser quelques frissons en souvenirs.

La seule ombre au tableau, le retour mouvementé des Pyrénées des adolescents qui ont subi de plein fouet les dysfonctionnements de la SNCF le dernier week-end de juillet. Il aura fallu aux parents attendre un jour supplémentaire pour retrouver leur progéniture hébergée momentanément dans un hôtel parisien, étape insolite pour un camp itinérant mais tous les jeunes en sont rentrés ravis.

Chaque année de nouveaux animateurs, parmi les anciens colons, viennent étoffer les rangs de l’encadrement. C’est dire qu’il n’est pas facile de lâcher les GRB quand on y a goûté.

Une initiation qui s’ouvre donc fréquemment vers les voies de l’animation pour ces jeunes qui veulent, à leur tour, faire découvrir amusements et rigolades des colonies de vacances version toile de tente.

      

 

Char à voile sur l’aérodrome de Saint Flour

Char à voile sur l’aérodrome de Saint Flour

De bons souvenirs pour chacun et des retours encourageants pour tous les bénévoles qui s’activent à longueur d’année pour faire passer des vacances autrement.

 

Renseignements au 02-47-24-49-60

grbueil@laposte.net ou  GR Bueil « La Haie » 37370 Bueil en Touraine

grbueil.e-monsite.com

Partager cet article

Repost0
18 août 2017 5 18 /08 /août /2017 07:50
 
 

Projection du film « Meurtre dans un jardin anglais » dans les jardins du château. Réalisé en 1982 par Peter Greenaway. En Angleterre au XVIIe siècle, un paysagiste est engagé par une aristocrate pour réaliser 12 dessins de son domaine. Mais quel but poursuit-elle réellement ?

Vendredi 25 août, 21h30, Jardins du château, Le Lude.

Tarif 5€, autre : entrée château + projection 10 €.

Contact et réservation : 02 43 38 16 83, 02 43 38 16 60, info@vallee-du-loir.com, www.pays-valleeduloir.fr

Partager cet article

Repost0
17 août 2017 4 17 /08 /août /2017 13:43

Le comité des fêtes de Saint-Paterne-Racan organise trois manifestations importantes chaque année : le 13 juillet en alternance avec Saint-Christophe-sur-le-Nais, le vide-grenier et le marché de Noël.

À quelques jours du 25ème vide-grenier, nous sommes allés à la rencontre de Jean-Michel Malherbe, président de cette association.

Depuis quand êtes-vous président du comité des fêtes ?

« L’ancien président, Philippe de la Bouillerie, a démissionné de ce poste en 1990. Comme il y avait un peu d’argent dans la caisse, avec 7 ou 8 autres personnes, nous avons décidé de reprendre cette association et c’est donc cette année-là, que j’ai été élu président. À cette époque, la principale manifestation était l’organisation de la fête du 13 et 14 juillet où chaque commune préparait ses animations. Le 13 juillet, c’était le feu d’artifice et le bal et le 14 juillet, il y avait des jeux pour les enfants et les adultes. Les jeux se déroulaient dans différents endroits, partout où il y avait un café. Il faut dire qu’autrefois, il y avait beaucoup plus de cafés qu’aujourd’hui ! Pendant quelques années, nous avons aussi participé au concours de pêche organisé par Christian Madieu.»

Comment vous est venue l’idée de lancer un vide-grenier ?

« Je dois reconnaître que le premier à avoir eu cette idée était Adrien Sireysol. Adrien connaissait tout le monde et il a demandé à André Morin, responsable du syndicat d’élevage et de la foire, s’il ne serait pas possible d’avoir un petit espace pour un « croc-broc ». Et c’est comme ça que nous avons commencé, sur le terrain de foot avec une cinquantaine d’exposants, en 1992. Deux ou trois ans plus tard, André Morin nous a dit : « Maintenant, vous êtes lancés. Vous pouvez vous débrouiller tout seul. » Et puis, le nombre d’exposants a encore augmenté et, avec l’accord de la municipalité, nous avons pu utiliser l’aire de loisirs de l’Image et fixer notre manifestation au premier dimanche de septembre. L’an dernier, nous avions 150 exposants et pour cette année, nous pourrons en accueillir un peu plus car la mairie nous a autorisés à nous étendre vers les jeux de boules. Cette année, nous aurons en plus une animation pour les enfants. À la fête de Saint-Laurent de Lin, j’ai rencontré une personne de Brèches qui proposait des promenades à dos de poney et qui a souhaité venir à notre vide-grenier. Nous nous sommes revus sur le site et les poneys seront présents le 2 septembre à Saint-Paterne.»

Ici, les emplacements sont gratuits. Comment arrivez-vous à récolter un peu de fonds pour votre association ?

« Nous tenons une buvette, assurons une restauration sur place et vendons des billets de tombola. Mais, je ressens parfois un peu d’amertume quand je vois que certains exposants ne consomment rien sur place et refusent même d’acheter un billet de tombola. Pour la réussite de notre manifestation et le bien-être de tous, nous faisons le maximum pour que les consignes de sécurité soient bien respectées. Le cadre est agréable, bien ombragé et, cette année, les visiteurs pourront utiliser le grand parking de la piscine et du terrain de sport. »

Parlons maintenant un peu de votre dernière manifestation de l’année, le marché de Noël. Ce sera la 23ème édition.

« Effectivement, le 17 décembre se tiendra notre 23ème marché de Noël dans le gymnase, à l’espace Gabriel. Nous pouvons accueillir 30 exposants. Au début, nous étions les seuls dans le secteur mais maintenant, il y en a de plus en plus aussi, les exposants sont très sollicités. Nous avons bien sûr toujours nos producteurs locaux de pommes, jus de pomme, volaille, charcuterie, vins de la Loire et des fidèles qui reviennent chaque année. Pour remplacer notre marchand de fleurs, la famille Idoux qui vient de prendre sa retraite, j’ai trouvé une nouvelle personne. Nous gardons toujours une place pour les écoles de la commune qui exposent les réalisations des enfants. Les personnes intéressées pour exposer peuvent d’ores et déjà me contacter. »

 

 

Pour mener à bien ces trois manifestations, pouvez-vous compter sur des bénévoles ?

« Oui, bien sûr. Je peux compter sur une vingtaine de bénévoles pour assurer le travail. En plus des 6 membres du bureau, nous avons 10 membres actifs. C’est grâce à eux tous que ces manifestations peuvent perdurer et je les en remercie. Sans eux, un président ne peut pas faire grand-chose. Et en plus, je dois reconnaître que la mairie nous aide bien. »

En conclusion, on peut dire que Jean-Michel Malherbe est un président heureux et qu’il a bien conscience de l’importance du rôle tenu par chacun des bénévoles qui l’épaulent dans toutes ses manifestations.

Composition du bureau

Président : Jean-Michel Malherbe

Vice-président : Jacky Hatton

Secrétaire : Brigitte Guillon

Secrétaire adjointe : Marie-Claude Nay

Trésorier : Michel Guillou

Trésorière adjointe : Myriam Cauden

Contact : 02 47 29 27 83

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages