Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 avril 2018 1 09 /04 /avril /2018 07:45

Ça y est, la date de la réouverture est fixée : ce sera le mercredi 18 avril ! Aussi, il faut penser à regarnir les étagères de l’épicerie solidaire. Sur proposition de Manuel Marchesseau, gérant du magasin Super U de Neuillé-Pont-Pierre, et soutien inconditionnel de l’épicerie Épisode, les bénévoles se sont relayées samedi et dimanche matin pour collecter des produits alimentaires et d’hygiène auprès des habitants du secteur.

En début d’après-midi, samedi, Annick, une des bénévoles confiait : « Nous en sommes à 3 chariots bien remplis depuis ce matin. » Les chalands venant faire leurs courses s’arrêtaient bien volontiers pour écouter le petit discours concernant l’épicerie solidaire et acceptaient le flyer résumant l’essentiel et répertoriant le genre de produits attendus pour augmenter la collecte. Et, lorsqu’ils ressortaient du magasin, leurs courses terminées, la plupart s’arrêtait pour déposer du lait, des pâtes, de l’huile,… ou autre produit qui garnira les rayons de la boutique solidaire.

Depuis quelque temps, des contacts ont été renoués avec les familles bénéficiaires et, il faut dire que les assistantes sociales n’arrêtent pas de solliciter Épisode pour venir en aide aux plus démunies très rapidement.

Sur l’ensemble du week-end, les bénévoles ont récupéré le contenu de 5 gros chariots. Voyant la réussite de l’opération, Emmanuelle Hocdé, la présidente, s’exclama : « Nous sommes vraiment heureuses. L’ouverture de l’épicerie pourra se faire dans d’excellentes conditions».

Elles remercient tous les généreux donateurs et bien sûr, Manuel Marchesseau qui a apporté son soutien à cette collecte. Elles sont fières du travail accompli et prêtes pour qu’Épisode remplisse de nouveau son rôle. Si des personnes souhaitent rejoindre l’association pour étoffer l’équipe du bureau, 100% féminine à ce jour, elles seront les bienvenues.

Emmanuelle et Annick récoltent les dons pour Épisode

Emmanuelle et Annick récoltent les dons pour Épisode

Partager cet article
Repost0
8 avril 2018 7 08 /04 /avril /2018 19:09

Samedi soir, la salle Gabriel accueillait près d’une centaine de personnes venues écouter tout d’abord l’ensemble musical Escotais, Dême, Choisille (EMEDC) puis le groupe musical de la Brenne.

Christophe Morin, président de la musique municipale de Saint-Paterne-Racan dont les musiciens ont intégré l’EMEDC, ouvrit la soirée en souhaitant la bienvenue au nombreux public présent dans la salle, et il annonça : « Comme pour les communes de Chemillé-sur-Dême et Saint-Christophe-sur-le-Nais, l’année 2018 verra la dissolution de notre musique municipale. Bonne soirée à vous tous. » Il passa la parole à Jean-Pierre Poupée, maire de la commune, qui prononça ces quelques mots : « Bienvenue à Saint-Paterne-Racan pour cette belle soirée qui s’annonce et bon concert. »

Une salle quasiment comble pour ce concert
Une salle quasiment comble pour ce concert

Une salle quasiment comble pour ce concert

La première partie put alors commencer avec l’EMEDC et son chef d’orchestre, Corinne Galtaud, qui, en plus de diriger ses musiciens, avait la charge de présenter chacun des morceaux interprétés au cours de cette première partie avec souvent quelques anecdotes. Ainsi, le public apprit que « Highland Cathedral » fut créé pour fêter les Highlands games, jeux écossais où les participants doivent faire preuve d’une grande force physique. Certains morceaux aux airs connus étaient accompagnés par le public, notamment pour le célèbre « Les lacs du Connemara ». Au programme de l’EMEDC, des musiques de films, de séries télévisées et, un morceau de Jules Égal, le compositeur, instituteur, secrétaire de mairie et éditeur de cartes postales qui vécut à Saint-Christophe à la fin du XIXe siècle et au tout début du XXe. Les musiciens avaient beaucoup travaillé sur quelques-unes de ses œuvres pour le concert du 11 novembre dernier, concert qui faisait suite à une conférence donnée la veille par l’association Histoire et Patrimoine pour mieux faire connaître ce personnage aux multiples facettes. En présentant ce morceau, Corinne Galtaud précisa : « Nous avons dû travailler dur pour adapter les partitions  qui sont essentiellement des musiques de fanfares. Le morceau que nous allons interpréter « Fashionable » a été écrit en 1906 et comprend plusieurs petites pièces. Vu le travail que nous avons eu en amont, nous avons décidé de mettre toujours un des morceaux de Jules Égal dans nos concerts. »

L'EMEDC a assuré la 1ère partie du concert
L'EMEDC a assuré la 1ère partie du concert
L'EMEDC a assuré la 1ère partie du concert
L'EMEDC a assuré la 1ère partie du concert
L'EMEDC a assuré la 1ère partie du concert

L'EMEDC a assuré la 1ère partie du concert

La fin de cette première partie fut saluée par une véritable ovation de la part du public.

Les applaudissements récompensent les musiciens
Les applaudissements récompensent les musiciens

Les applaudissements récompensent les musiciens

Un petit entracte permit au groupe musical de la Brenne de s’installer. Ce groupe a été créé il y a presque 40 ans, en octobre 1978. Sa présidente, Mme Odette Forgard confia : « Notre problème, c’est de faire venir des jeunes. Il y a une bonne ambiance dans le groupe. Nous nous déplaçons quelquefois mais toujours dans la région. Les musiciens se retrouvent tous les lundis soirs pour répéter. Leur répertoire est surtout composé de musiques de jazz », ce que confirma Christophe Morin en présentant le groupe et le thème de la seconde partie du concert et en faisant remarquer que certains musiciens de l’EMEDC jouent également dans le groupe musical de la Brenne. Ce groupe, dirigé par Michel Cocard, entraîna le public tout au long de cette seconde partie dans les années d’après guerre, grande période du jazz américain. Le dernier morceau « Tequila » connut un tel succès que les musiciens le jouèrent une seconde fois pour le plus grand plaisir du public.

Le groupe musical de la Brenne
Le groupe musical de la Brenne
Le groupe musical de la Brenne

Le groupe musical de la Brenne

Et, pour terminer ce concert, les deux musiques se réunirent pour un dernier morceau en commun, « I will follow him » tout d’abord sous la direction de Corinne Galtaud, puis, le public en redemandant, de Michel Cocard. Ce morceau très connu, chœur des nonnes à la fin du film « Sister act », fut très apprécié et c’est avec un public debout et sous un tonnerre d’applaudissements que se termina cette soirée musicale.

Les deux musiques ont ravi le public
Les deux musiques ont ravi le public
Les deux musiques ont ravi le public
Les deux musiques ont ravi le public
Les deux musiques ont ravi le public
Les deux musiques ont ravi le public

Les deux musiques ont ravi le public

Un tonnerre d'applaudissements retentit à la fin du concert.
Un tonnerre d'applaudissements retentit à la fin du concert.

Un tonnerre d'applaudissements retentit à la fin du concert.

Partager cet article
Repost0
8 avril 2018 7 08 /04 /avril /2018 10:16

Une météo plutôt maussade ayant été annoncée, les responsables de l’APE de Saint-Paterne, avec l’aval de la municipalité, avaient choisi d’organiser les activités prévues samedi après-midi, à savoir la chasse aux œufs et la kermesse, bien à l’abri dans le gymnase.

Cette organisation un peu chamboulée, il a fallu aux organisateurs faire preuve d’imagination pour cacher les œufs. « Nous avons utilisé comme cachettes les éléments qui composaient les stands de la kermesse, nous avons emprunté quelques accessoires servant au sport et ainsi, nous avons réussi à dissimuler l’ensemble de nos œufs. Comme vous pouvez le voir, ils ont tous été trouvés. »

En effet, avec les 65 chercheurs présents, la chasse aux œufs a été vite terminée. Chacun a eu sa récompense et la kermesse a commencé. Plusieurs stands étaient proposés aux enfants, dont beaucoup faisant appel à leur adresse : chamboule-tout, quilles, nez du clown…Une course en sac était également au programme et, ce qui attirait cette jeune foule, c’était la barbe à papa d’un beau rose dont certains se délectaient !

Cet après-midi festif avait comme toujours pour but d’alimenter la caisse de l’association de parents d’élèves, caisse qui permet d’aider les enseignants à financer leurs projets. L’action précédente, la collecte de papiers et de cartons, a été une réussite et l’APE envisage de renouveler l’opération l’an prochain.

Un aperçu de la kermesse
Un aperçu de la kermesse
Un aperçu de la kermesse
Un aperçu de la kermesse

Un aperçu de la kermesse

Partager cet article
Repost0
6 avril 2018 5 06 /04 /avril /2018 14:50

Jeudi, en fin d’après-midi, la municipalité avait invité la population christophorienne à une réunion publique au foyer rural. Une trentaine de personnes était présente pour écouter le lieutenant de gendarmerie, Stéphane Trentin, commandant la brigade de La Membrolle, venu présenter le projet de la « participation citoyenne ».

Habitants et élus attentifs aux propos du lieutenant Trentin
Habitants et élus attentifs aux propos du lieutenant Trentin

Habitants et élus attentifs aux propos du lieutenant Trentin

Pour ouvrir la réunion, Catherine Lemaire, maire de la commune prononça quelques mots de bienvenue  et précisa : « Le lieutenant Trentin m’avait proposé d’intervenir sur la commune pour présenter ce projet. Il lui semblait intéressant que la commune s’engage dans ce dispositif. »

Le lieutenant Trentin ajouta : « Notre première intervention sur ce sujet remonte à l’automne 2015 sur votre commune. Attention, ne pas confondre l’opération « voisin vigilant » qui est quelque chose de privé et payant et notre action « la participation citoyenne » qui est totalement gratuite. Mon propos va se dérouler en deux parties et va durer environ une heure et demie. Tout d’abord je vais vous rappeler les différents conseils à suivre pour vous prémunir des cambriolages et en seconde partie, nous aborderons en quoi consiste la participation citoyenne. »

Dans la première partie, après avoir rappelé ce qu’est un cambriolage et indiqué qu’en France il s’en produit un toutes les 1 mn 30, il dressa le bilan de 2017 pour la commune de Saint-Christophe-sur-le-Nais avec une comparaison par rapport à l’année précédente.

Il y a eu :

10 atteintes aux biens soit 10 de moins qu’en 2016 ; 3 cambriolages (- 10) dont 1 en résidence principale mais aucun en résidence secondaire et 2 dans des locaux associatifs ou professionnels ; 1 vol simple et 3  dégradations sur la voie publique.

Pour le lieutenant Trentin, « Saint-Christophe fait figure de bon élève sur la communauté de communes car certaines communes ont vu, au contraire, leur nombre de cambriolages augmenter. »

Quelques-uns des conseils à respecter quand on s’absente :

Prévenir la brigade de Neuillé-Pont-Pierre, la mairie de son domicile et remplir le document « Opération tranquillité » disponible en mairie, à la gendarmerie ou sur le site du ministère de l’Intérieur à retourner à la mairie qui transmettra.

En cas d’absence prolongée, faire suivre son courrier ou demander à quelqu’un de relever le courrier.

Transférer sa ligne fixe sur son mobile.

Rester prudent vis-à-vis de démarcheurs

Leur demander leur carte professionnelle, ne pas hésiter à téléphoner à leur entreprise et en cas de doute, faire le 17 (notamment pour de « supposés faux gendarmes »).

Toujours conserver ses factures, les numéros de séries, photographier ses objets de valeur et tout mettre sur disque dur ou clé USB bien utiles en cas de vol.

Pour être prévenus de ce qui se passe sur le secteur, télécharger l’application pour mobile « Stop cambriolage ».

Comment définir la « participation citoyenne »

Le lieutenant Trentin la définit ainsi : « C’est associer les habitants à la protection de leur environnement», puis enchaîna : « La commune de Saint-Christophe se situe aux portes de la Sarthe et à une sortie d’autoroute. Cette situation géographique induit une population itinérante et de migrants. C’est un bon vecteur pour cibler les atteintes à la population. Le rôle des référents est de fournir des renseignements sur des faits ponctuels. C’est une démarche concertée partenariale à même de renforcer la sécurité. Il ne s’agit nullement de délation. »

Le lieutenant Trentin et Catherine Lemaire

Le lieutenant Trentin et Catherine Lemaire

Cette réunion, très intéressante pour les participants, s’achevant, Catherine Lemaire reprit la parole pour demander si, parmi l’assistance, certains souhaiteraient devenir des référents. Plusieurs personnes se proposèrent et furent donc invitées à passer à la mairie pour y donner leurs coordonnées.

Le lieutenant Trentin, plutôt satisfait de l’adhésion de la population au projet, ajouta : « La position de Saint-Christophe doit faire réfléchir au bien-fondé de l’adhésion à « la participation citoyenne ». Les années antérieures ont vu de nombreux méfaits dans le secteur, notamment des cambriolages, dus aux gens de l’Est, qui profitent des sorties d’autoroute. Les référents sont régulièrement informés par la gendarmerie de même que les mairies adhérentes au projet. La documentation est adressée par mail. Pour les futurs référents, les inscriptions sont donc ouvertes à la mairie » puis, s’adressant à Madame le Maire, il poursuivit : « Il faudrait que vous mettiez rapidement ce point à l’ordre du jour de votre conseil municipal afin que nous fassions le point dans un mois. »

À l’issue de cette réunion, on peut penser que Saint-Christophe-sur-le-Nais rejoindra prochainement les 50 communes d’Indre-et-Loire ayant déjà adhéré au projet. Pour 2018, il reste une candidate, Semblançay. Une réunion publique pour présenter le projet aux habitants est prévue le 27 avril.

 

 

Partager cet article
Repost0
6 avril 2018 5 06 /04 /avril /2018 08:07

Sur les communes de Bueil-en-Touraine et Villebourg, un collectif de citoyens s’est réuni en association soutenue par les maires des deux villages, dans le but de créer une épicerie coopérative.

Pour en savoir un peu plus, des articles sont parus dans la presse :

Petit Courrier du 30-03-2018

Nouvelle république du 6-04-2018

Contact : vivemonepicerie@gmail.com

Bulletin d'adhésion à télécharger

Partager cet article
Repost0
2 avril 2018 1 02 /04 /avril /2018 09:06

La bibliothèque municipale associée de Neuvy-le-Roi avait ouvert ses portes en ce dimanche de Pâques pour permettre à ses lecteurs, petits et grands, de se lancer dans une chasse aux œufs. Cacher des œufs dans une bibliothèque, quelle drôle d’idée ! Marie-Aline Godot, la responsable de la bibliothèque nous rassure : « N’ayez crainte, le chocolat et les livres, à l’intérieur de la bibliothèque, ne font pas bon ménage. Je vous explique le principe de notre chasse aux œufs. Il est basé sur le classement des livres dans la bibliothèque. Par exemple, regardez cet indice. Vous y voyez « BD DEN z ». Vous devrez chercher dans les BD pour adultes, une BD dont le nom de l’auteur commence par DEN et le titre de la BD par z. Ensuite, à l’intérieur du livre, vous trouverez un pictogramme représentant un œuf. C’est cet œuf qui vous permettra d’accéder aux chocolats. »

 

Deux chercheurs en pleine action
Deux chercheurs en pleine action

Deux chercheurs en pleine action

De nombreux emballages multicolores renfermant les précieux trophées étaient installés sur le bureau sous la surveillance des bibliothécaires en faction pour l’après-midi. Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, ce ne sont pas les jeunes lecteurs qui avaient, lors d’un atelier bricolage, réaliser ces petits coffrets mais les bibliothécaires elles-mêmes pour que les enfants en aient la surprise.

Cette chasse aux œufs originale a connu un vrai succès puisqu’au cours de l’après-midi, ce ne sont pas moins de 70 chercheurs qui sont venus profiter de ce moment à la fois ludique et pédagogique et, certains ont même décidé de s’installer quelques instants pour bouquiner dans le calme de cet espace accueillant. Très belle initiative !

Contre un œuf pictogramme, un petit coffret avec des friandises

Contre un œuf pictogramme, un petit coffret avec des friandises

Partager cet article
Repost0
1 avril 2018 7 01 /04 /avril /2018 01:10

Le foyer rural étant maintenant ouvert après les nombreux travaux de restauration et de sécurisation réalisés, le conseil municipal, lors de sa dernière séance, a décidé de donner un nom à cet ensemble qui retrouve sa destination première, être un espace culturel, ouvert aux animations communales.

L'impact laissé sur la commune par l'écrivaine britannique aux attaches christophoriennes, Daphné du Maurier, a orienté sans aucun doute le choix des élus puisque, depuis quelques heures, c'est son nom qui s'affiche désormais sur la façade du foyer rural.

Un grand bravo à l'entreprise qui a très rapidement exécuté le travail qui lui a été confié.   

 

Partager cet article
Repost0
31 mars 2018 6 31 /03 /mars /2018 07:28

 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2018 5 30 /03 /mars /2018 15:48

Ce printemps 2018 marque les dix ans d’organisation de treks pour adultes de l’association GRBueil. Le Maroc, destination sillonnée à maintes reprises, a été associé, cette année, à une toute nouvelle randonnée vers les Cinque Terre en Italie.

Pour répondre à la demande croissante de candidats au départ, l’association s’est vue proposer trois itinéraires. Ainsi dans quelques semaines, deux groupes s’envoleront pour l’Atlas, l’un vers la Vallée des Roses qui porte si justement son nom, le second vers le Djebel Saghro dans un décor qui n’a rien à envier à celui des plus grands westerns. Puis début mai, viendra le tour du dernier groupe qui rejoindra l’Italie entre Cinque Terre et péninsule de Portofino.

C’est ainsi plus d’une trentaine d’adultes qui inaugurera cette dixième saison de treks mais les bénévoles des GRBueil ont déjà le regard tourné vers l’été.

Quatre séjours seront proposés cette fois aux jeunes adeptes de la randonnée et des activités de pleine nature. La Planèze, entre Saint-Flour et les Monts du Cantal, plateau perché à 1000 m, accueillera les petits tourangeaux qui planteront leurs toiles de tente pour les trois dernières semaines de juillet. Trois des quatre séjours s’y dérouleront en grande partie en y associant pour tous la découverte du char à voile, une activité peu banale et insolite sur ce territoire de moyenne montagne. L’initiative du séjour « découverte » d’une semaine y sera reconduite. 

Les plus âgés, quant à eux, affronteront une nouvelle fois les reliefs de la Corse, destination qui recueille toujours un vif succès malgré la difficulté. Les adolescents se plaisent aussi à éprouver leur endurance et ne ménagent pas leurs efforts pour savourer la splendeur des paysages.           

La programmation estivale pour les enfants et les adolescents se décline donc par :

            - un séjour 8/12 ans à Coltines du 9 au 22 juillet (400 €)

            - un séjour semi-itinérant 12/15 ans du 9 au 22 juillet autour des Monts du Cantal (480 €)

            - un séjour « découverte » 6/11 ans à Coltines du 24 au 31 juillet (250 €)

- un séjour itinérant 15/18 ans 23 juillet au 5 août en Corse (600 €) 

Les effectifs raisonnables de chaque séjour encadrés par des équipes aussi responsables que motivées favorisent une dynamique familiale et l’expression de chacun.

Une équipe dynamique et responsable

Une équipe dynamique et responsable

Tous les séjours agréés par les services de la Jeunesse et des Sports, la CAF et la MSA permettent de faire valoir les bons de vacances le cas échéant.

Chèques-vacances et aides des comités d’entreprise sont également acceptés.

 

Renseignements et inscriptions au 02-47-24-49-60 ou 07-67-90-01-31

grbueil@laposte.net ou  GR Bueil « La Haie » 37370 Bueil en Touraine

grbueil.e-monsite.com

 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2018 5 30 /03 /mars /2018 08:16

 

 

 

Aurélie Valognes, née en 1983, est une auteure française de littérature contemporaine, figure de proue du "feel-good" français, consacrée "papesse de la littérature populaire" par Livres Hebdo en 2017.

« Feel good » = livres drôles, amusants, attachants

 

 

 

Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre certains diraient : seul, aigri, méchant, s'ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d'escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie ... jusqu'au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 92 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.
Un livre drôle et rafraîchissant, bon pour le moral, et une véritable cure de bonne humeur !

 

Renseignements pris sur Internet

Cette animation aura lieu le vendredi 13 avril, à 14 h, à la bibliothèque. le texte sera lu par un habitant de Saint-Christophe, M. Louis Couturier, qui a déjà prêté sa voix pour enregistrer des livres audio. La lecture durera entre 45 mn et une heure et sera suivie d'une petite collation.

Animation réservée plutôt aux adultes et adolescents.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages