Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2020 3 11 /03 /mars /2020 19:50

Précautions particulières pour les prochaines élections municipales dans nos communes avec une seule ou deux listes :

La préfecture recommande de venir avec le bulletin de vote qui était inséré dans l'enveloppe reçue à votre domicile.

Apportez votre propre stylo pour signer les listes d'émargement.

Présentez votre pièce d'identité mais ne la donnez pas aux membres du bureau de vote.

Les isoloirs seront ouverts côté mur pour  respecter le secret du vote.

N'hésitez pas à venir voter dimanche15 mars, entre 8 h et 18 h, pour éviter un second tour de scrutin la semaine prochaine.

 

 

Partager cet article
Repost0
25 décembre 2019 3 25 /12 /décembre /2019 01:00

 

 

Joyeux Noël à tous !

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2019 7 08 /12 /décembre /2019 10:42

Après sa participation au Téléthon en 2018, la municipalité de Saint-Christophe a souhaité reconduire son implication dans la lutte contre les maladies rares en invitant ses administrés à se lancer des défis samedi matin, entre 10 h et 11 h 30, au cœur du village, sur la place Jehan d’Alluye.

L’animation avait été proposée à Emmanuelle Hocdé le jour du forum des associations, le 7 septembre, par Yves Rémy, président du CIC 37 : « Si vous souhaitez participer au prochain Téléthon, je peux vous amener deux rameurs et vous pourrez ainsi animer votre village. » L’idée était bonne et l’affaire fut conclue aussitôt.

Le barnum installé pour abriter matériel et participants

Le barnum installé pour abriter matériel et participants

Associée aux différentes animations organisées sur le territoire de la CCGC-PR, Saint-Christophe, tout comme l’an dernier, se trouvait sur le passage des coureurs qui, partis de Saint-Aubin dès 6 h du matin, faisaient un premier passage sur la place à 6 h 30, en direction de Bueil-en-Touraine et d’autres villages du Pays de Racan avant de revenir sur la commune aux environs de 11 h 15 pour un premier groupe et 11 h 30 pour un autre. Sur le parcours, les coureurs étaient suivis par des véhicules (dont un du vélo club de Neuillé-Pont-Pierre) arborant des banderoles du Téléthon.

Un groupe de coureurs arrivant dans la rue Chaude

Un groupe de coureurs arrivant dans la rue Chaude

Des coureurs posant devant le véhicule du club cycliste de Neuillé-Pont-Pierre

Des coureurs posant devant le véhicule du club cycliste de Neuillé-Pont-Pierre

Pendant que les coureurs traversaient plusieurs villages, les volontaires se relayaient sous le barnum abritant les rameurs. Des habitants ont bien joué le jeu et plusieurs élus ont aussi ramé consciencieusement pour abonder la cagnotte qui allait être remise aux coureurs lors de leur second passage. En additionnant les différents exploits, on arrive à un total de 10 km parcourus par l’ensemble des participants. Ils étaient assez fiers de leur exploit !

À l’arrivée,après avoir parcouru pour certains une cinquantaine de kilomètres et pour les autres un marathon par relais de 3, les coureurs pouvaient se restaurer et s’abreuver, des petits remontants étaient à leur disposition sous le barnum. On peut signaler que le conseil municipal était bien représenté.

Pas question de tricher ! Le réglage doit être parfait !

Pas question de tricher ! Le réglage doit être parfait !

Les rameurs en plein effort
Les rameurs en plein effort
Les rameurs en plein effort
Les rameurs en plein effort

Les rameurs en plein effort

Une fois le flambeau allumé et remis à Catherine Lemaire, premier magistrat de la commune, le moment était venu de remplir le chèque qui rejoindra la cagnotte avec un montant de 97,20 €, participation en hausse par rapport à 2018. Puis,  les coureurs repartirent en direction de Saint-Paterne avant de regagner Neuillé-Pont-Pierre dont le Comité des Fêtes était le centralisateur de cette animation et les communes participantes des antennes. Arrivés au terme de leur course, ils purent ajouter ce chèque à la cagnotte principale.

Passage du relais, Catherine Lemaire est en possession du flambeau.

Passage du relais, Catherine Lemaire est en possession du flambeau.

Bravo à tous les participants qui, dans la mesure de leurs moyens, ont soutenu cette grande institution qu’est devenu le Téléthon et à toutes les communes du territoire qui ont accueilli les coureurs !

 

Participants et organisateurs réunis pour soutenir le Téléthon

Participants et organisateurs réunis pour soutenir le Téléthon

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2019 1 11 /11 /novembre /2019 14:09

Dès 9 h 15, malgré la pluie, de nombreux Christophoriens étaient réunis devant la mairie pour former le défilé qui allait les conduire jusqu’au monument aux morts. En tête, on trouvait les sapeurs-pompiers et quelques jeunes recrues des JSP du Racan, les anciens combattants, les enfants de l’école accompagnés par une enseignante, des parents et autres personnes respectueuses de cette date importante. Car, comme l’a signalé Madame le Maire, ce 11 novembre 2019 marque le centenaire de la première commémoration de l’armistice signé le 11 novembre 1918.

Dépôt de gerbes
Dépôt de gerbes

Dépôt de gerbes

Après le dépôt des gerbes par des élus, les enfants sont venus placer une bougie sur le socle du monument pour entretenir la flamme du souvenir.

La flamme du souvenir
La flamme du souvenir
La flamme du souvenir

La flamme du souvenir

Madame le Maire donna lecture du discours préparé par la secrétaire d’état auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq. Puis, précisant que cette date rendait hommage à tous les soldats français tombés au cours d’un combat, elle énuméra tous les morts tombés récemment dans des conflits où l’armée française est engagée.

Lecture du discours

Lecture du discours

Après ce discours, à défaut de la présence de la musique intercommunale, c’est grâce à quelques enregistrements qu’elle permit que la Marseillaise et la sonnerie aux morts puissent accompagner cette cérémonie commémorative.

Ensuite, après la lecture des noms des soldats de la commune morts aux combats et la minute de silence en respect à ces héros, chaque participant prit le chemin de la salle socioculturelle où un vin d’honneur et une température agréable les attendaient. Les pompiers, quant à eux, se dirigèrent vers la commune voisine de Saint-Paterne-Racan où une cérémonie identique les attendait.

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2019 5 01 /11 /novembre /2019 10:26

Comme cela avait déjà été annoncé, la bibliothèque de Saint-Christophe et sa dynamique équipe, n’hésitent pas à s’investir pour proposer des animations gratuites en direction de ses adhérents adultes ou enfants.

En cette soirée du  jeudi 31 octobre, l’animation était dirigée vers un public d’enfants entre 9 et 12 ans, sur le thème d’Halloween. Un gros travail de préparation avait été réalisé en amont par Laëtitia, responsable de la bibliothèque, et les bénévoles, Nathalie, Virginie, Lore, aidées par le jeune Gatien.

Les portes d'entrée annoncent le thème de la soirée

Les portes d'entrée annoncent le thème de la soirée

Dès l’arrivée sur les lieux, l’ambiance est créée. La porte d’entrée de la bibliothèque affiche le thème de la soirée. Et, une fois cette porte poussée, le décor est magique : on pénètre dans l’antre des vampires, sorcières, fantômes peuplé d’animaux sensés apeurer les enfants bien déguisés et maquillés, affreux à souhait.

Une vue de l'intérieur de la bibliothèque

Une vue de l'intérieur de la bibliothèque

Pour meubler cette soirée débutée à 19 h, les organisateurs avaient prévu différentes occupations. Les 16 enfants présents étaient répartis en 4 équipes mixtes, avec chaque fois 2 filles et 2 garçons, aux noms évocateurs : les loups garous, les chauves-souris, les vampires et les sorciers-sorcières.

Un quiz sur l’histoire d’Halloween leur a d’abord était proposé puis, ce fut une course au trésor à l’intérieur de la salle. Il fallait trouver et résoudre 6 énigmes pour trouver le trésor de la sorcière Galovinala. Ce trésor avait été confié aux bibliothécaires mais, la veille d’Halloween,  une grande panique s’empara d’elles, le trésor avait disparu. Heureusement, les petits enquêteurs de l’équipe loups garous, en fins détectives, purent le retrouver ce qui soulagea les bibliothécaires ! Mais que contenait donc de si précieux ce coffret ? L’équipe gagnante eut le privilège de l’ouvrir : il était plein de bonbons de toutes sortes ! Laëtitia précisa que ce trésor serait réparti équitablement entre tous les participants ce qui fit naître un sourire gourmand sur toutes les petites bouches.

Qui va s'approprier le trésor ?

Qui va s'approprier le trésor ?

Puis, pour poursuivre la soirée, une chasse aux fantômes dans l’obscurité attendait les enfants avant un repas ensorcelé concocté par les organisatrices. Une fois bien restaurés, la soirée se poursuivit par la lecture d’une histoire remaniée et personnalisée par les adultes avant que sonnent non pas les 12 coups de minuit mais les 10 coups annonçant 22 heures, heure fatidique où tous les maléfices s’estompent avec l’arrivée des parents venus récupérés leurs petits monstres !

 

Des participants heureux de cette belle soirée !

Des participants heureux de cette belle soirée !

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2019 7 08 /09 /septembre /2019 08:06

 

Partager cet article
Repost0
9 août 2019 5 09 /08 /août /2019 14:08

Le 16 avril dernier, une convention de partenariat a été signée entre l’artothèque de Tours et la Communauté de communes Gâtine-Choisilles – Pays de Racan. Le but de cette convention était d’amener l’Art à la campagne.

Qui en a eu l’idée ?

Cette idée émane du Président de la Communauté de Communes, Antoine Trystram. Cette convention de partenariat est signée pour un an entre l’artothèque de Touraine et la communauté de Communes afin, en amenant l’art en milieu rural, de sensibiliser un large public à l’Art contemporain sous toutes ses formes.

Que trouve-t-on dans ce premier partenariat ?

Au total, ce sont 22 œuvres qui ont été empruntées afin d’être exposées dans les mairies des 19 communes et au siège de la CCGC-PR. Ces œuvres devront être accrochées dans les lieux d’accueil des mairies pour que les citoyens puissent les admirer. C’est en présence de Madame VAUTHIER-RIVIÉRE, présidente de l’artothèque de Tours et de certains artistes que les élus ont pu choisir les œuvres qu’ils souhaitaient exposer.

Le jour de l'inauguration (photo CCGC-PR)

Le jour de l'inauguration (photo CCGC-PR)

De retour de l’inauguration, Mme Catherine Lemaire, premier magistrat de la commune de Saint-Christophe-sur-le-Nais, a su profiter de cette occasion. La mairie venant d’être tout juste rénovée et tous les tableaux qui ornaient ses murs enlevés, elle a donc présenté dans la nouvelle salle du conseil et des mariages,  deux petits tableaux complémentaires représentant des labyrinthes.

Oeuvres de Claire Dumaille et Pierre Fuentes prêtées par l'artohèque (photos CCGC-PR)
Oeuvres de Claire Dumaille et Pierre Fuentes prêtées par l'artohèque (photos CCGC-PR)

Oeuvres de Claire Dumaille et Pierre Fuentes prêtées par l'artohèque (photos CCGC-PR)

Les trois mois écoulés, c’est une nouvelle œuvre en plus grand format, qui est maintenant accrochée dans le secrétariat de la mairie. M. André Lascaud, premier adjoint, précisa : « Ce sont les employés municipaux qui sont allés la chercher. Elle est arrivée roulée  sur les barres qui tiennent ses extrémités. » Et, en regardant le tableau il dit en souriant : « Ce serait amusant d’essayer de compter tous les yeux visibles sur cette toile ! »

Le tableau visible pendant 3 mois dans le secrétariat de la mairie. À droite, André Lascaud

Le tableau visible pendant 3 mois dans le secrétariat de la mairie. À droite, André Lascaud

Le musée de Saint-Christophe

Mais, que sont devenues les différentes œuvres qui couvraient les murs avant la rénovation ?

L’ancienne salle du conseil, située au premier étage, ainsi que la petite salle voisine et le palier, sont désormais les dépositaires de la collection de tableaux que renferme la mairie. La plupart de ces œuvres ont été réalisées par le bienfaiteur de la commune, Eugène Hilarion. Celui-ci, en plus de ses propres réalisations a fait don à la commune d’autres tableaux qui se trouvent tous à l’étage dans la partie qui devient désormais le musée de la commune.

"La paye des moissonneurs " de Léon Lhermitte, copie réalisée par Eugène Hilarion

"La paye des moissonneurs " de Léon Lhermitte, copie réalisée par Eugène Hilarion

Pour le très grand tableau, « La paye des moissonneurs » de Léon Lhermitte, copie réalisée par Eugène Hilarion, André Lascaud explique : « Pour pouvoir le monter, nous l’avons sorti de son cadre. L’ensemble était très lourd et, vu sa grande taille, avec les employés communaux, nous avons eu beaucoup de mal car nous n’avions guère plus de 5 cm de battement pour le monter dans l’escalier et le faire entrer dans la pièce. Maintenant qu’il est là, il n’en ressortira pas ! »

Tableaux dans l'ancienne salle du conseil
Tableaux dans l'ancienne salle du conseil

Tableaux dans l'ancienne salle du conseil

Tableau peint par Hilarion, "Saint-Christophe vu des Justices"

Tableau peint par Hilarion, "Saint-Christophe vu des Justices"

Quelques réaménagements ont été faits pour disposer au mieux les différentes œuvres. Il y en a encore deux ou trois en attente d’être posées, l’endroit adéquat n’ayant pas encore été trouvé.

Quelques petits travaux de réfection sont envisagés pour le mobilier de cette grande pièce mais le plus gros de l’aménagement est terminé.

Rénovation de la mairie de Saint-Christophe et convention de partenariat avec l’artothèque de Touraine, deux réalisations qui présentent une parfaite affinité. Quoi de mieux qu’un beau cadre pour mettre une œuvre en valeur !

 

Merci à la CCGC-PR pour les photos et les quelques renseignements fournis servant de base à cet article.

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2019 6 13 /07 /juillet /2019 13:55

Après La Nouvelle République, l’épicerie christophorienne propose également depuis quelques semaines « Le Petit Courrier du Val de Loir ». Arnaud et Sandrine ont remarqué que cette semaine, une page entière était consacrée aux deux villages si proches que sont Saint-Christophe et Saint-Paterne. Il y a bien longtemps qu’un tel article de fond n’avait pas été publié ! Merci à Olivier Jaunay, le journaliste, pour son travail.

Cette petite boutique recèle quantités de trésors insoupçonnés, mieux que la caverne d’Ali Baba, on peut y dénicher des produits dignes d’une épicerie fine.

Du dépannage, avec le pain et la presse, au service plus complet, on n’a que l’embarras du choix : des produits de qualité à un prix raisonné jusqu’au cadeau fait maison, on y trouve quasiment de tout !

Notre épicerie va bientôt souffler sa première bougie. J’en profiterai pour vous présenter tous les changements intervenus au cours de cette année et vous verrez, ils sont nombreux.

N’hésitez pas à pousser la porte, souvent ouverte d’ailleurs en cette saison, pour que ce petit commerce de proximité continue sur sa lancée.

J’en profite aussi, en revenant au « Petit Courrier » pour rappeler que j’ai cessé d’en être la correspondante à la fin 2018. Il n’y a personne pour me remplacer. Aussi, si vous êtes intéressé (e) par ce petit job, contactez le journal. Vous y serez bien accueilli (e).

Arnaud a mis en évidence la page du "Pays de Racan" qui parle des 2 communes

Arnaud a mis en évidence la page du "Pays de Racan" qui parle des 2 communes

Partager cet article
Repost0
8 mai 2019 3 08 /05 /mai /2019 16:51
L'hommage à Élisabeth Le Port

L'hommage à Élisabeth Le Port

Comme chaque année, la municipalité invite la population et les enfants de l’école pour commémorer l’armistice du 8 mai 1945.

C’est, tout d’abord dans la nouvelle salle du conseil que chacun des participants s’est retrouvé pour honorer la mémoire de la jeune institutrice, Élisabeth Le Port, arrêtée par la gestapo puis déportée pour fait de résistance à Auschwitz où elle décédera à l’âge de 24 ans.

Les enfants lors de la lecture de textes écrits pendant la guerre de 39-45

Les enfants lors de la lecture de textes écrits pendant la guerre de 39-45

Après un défilé à travers le village jusqu’au monument aux morts où furent déposées les gerbes de la mairie et des Anciens Combattants et les bougies par les enfants de l’école, Mme le Maire donna lecture du discours fourni par la secrétaire d’état auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq. Puis, 3 fillettes lurent des extraits de textes en lien avec la seconde guerre mondiale avant que chaque participant respecte une minute de silence. Puis, la musique joua la sonnerie aux morts avant d’enchaîner avec une Marseillaise triomphale.

Le panneau commémoratif

Le panneau commémoratif

Ce fut ensuite le retour devant la mairie pour inaugurer un panneau récapitulatif des 45 poilus de Saint-Christophe, morts pour la France, au cours de la Grande Guerre.

L’historique de ce panneau

Certains membres du Conseil d’administration de l’association « Histoire et Patrimoine », Brigitte et David Bonnaud-Doyen et Claudie et Michel Mirault, ont fait un gros travail de recherche pour commémorer le centenaire de 1914-1918. Suite à ce travail, 18 noms de soldats de Saint-Christophe, morts pour la France, ont été rajoutés sur le monument aux morts de la commune et honorés ainsi lors de la commémoration du 11 novembre dernier.

Il faut savoir que, dans la commune, il existait 3 supports où l’on trouvait, avec des différences, les noms de soldats morts au cours de la guerre de 14-18 : le monument aux morts, une plaque dans la mairie et une dans l’église.

Lors d’un voyage en Bretagne, Lionel et Monique Royer avaient remarqué, dans un village, une plaque regroupant les noms des Poilus, accompagnés de quelques mots et de photos. Cela leur avait donné l’idée d’imaginer une semblable réalisation pour regrouper sur un même support, tous les soldats de Saint-Christophe, morts au cours de la Grande Guerre. Ce projet, validé par l’ensemble des membres du CA, fut présenté à la municipalité et à l’association des Anciens Combattants. Il fut approuvé et l’association se mit au travail pour sa réalisation et la recherche d’une entreprise pour la finalisation du projet.

Regroupement devant la mairie et discours du président, Philippe Larus
Regroupement devant la mairie et discours du président, Philippe Larus
Regroupement devant la mairie et discours du président, Philippe Larus

Regroupement devant la mairie et discours du président, Philippe Larus

Après le discours du président de l’association, le trésorier, David Bonnaud-Doyen, remit à Madame le Maire, à la directrice de l’école, aux Anciens Combattants et à la bibliothèque, une plaquette contenant les fiches détaillées des 45 soldats de la commune ayant perdu la vie suite aux combats lors de ce terrible conflit.

David tient les plaquettes qu'il remet ensuite à différentes personnes
David tient les plaquettes qu'il remet ensuite à différentes personnes

David tient les plaquettes qu'il remet ensuite à différentes personnes

L’originalité de ce panneau commémoratif, c’est qu’il est évolutif. En effet, comme le souligne Philippe Larus : « On peut, sur le site de l'association, actualiser la notice du soldat si une nouveauté se fait jour. Depuis le 11 novembre, où nous déclarions ne pas avoir trouvé en France de monument portant le nom de Raoul Grandenschwiller, nous avons par exemple appris que son nom figure sur le Monument aux Morts de la ville de Paris, apposé sur le mur d'enceinte du cimetière du Père Lachaise. »

Et, le président, après avoir remercié les membres du CA pour le travail accompli par chacun, conclut son discours en ces termes : « Je remercie chaleureusement Madame le Maire et son conseil de nous avoir proposé une place privilégiée pour l'implantation de ce panneau. À proximité immédiate de la mairie, de la bibliothèque et de l'école, il est vraiment au cœur du village…L'inauguration de ce panneau, entièrement financé par l’association (2016 €), la diffusion de notre ouvrage marquent cependant le terme des commémorations de la Première Guerre mondiale. Notre association pense que le parcours patrimonial mis en place en 2004 a grand besoin d’une remise à neuf ce qui pourrait être l’occasion d’y intégrer ce panneau, afin que ces soldats ne tombent pas dans l’oubli. »

Petit regroupement devant le panneau commémoratif

Petit regroupement devant le panneau commémoratif

Après quelques applaudissements, tous les participants se retrouvèrent dans la salle du foyer, pour écouter quelques morceaux de musique proposés par l’EMEDC, et partager le vin d’honneur agrémenté de quelques petits fours.

Partager cet article
Repost0
7 mai 2019 2 07 /05 /mai /2019 19:01

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages