Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 octobre 2017 4 05 /10 /octobre /2017 16:29

Le retour de la semaine scolaire à 4 jours a vu la mise en place de nouvelles activités sur la commune. Pour compenser la perte d’heures de travail de certains personnels communaux agissant précédemment sur le Temps d’activités périscolaires (TAP), la municipalité a proposé à madame Alexandra Hugon, qui intervenait en informatique auprès des enfants, d’animer des ateliers informatiques pour enfants et adultes de la commune qui se montreraient intéressés par cette activité.

Alexandra Hugon a travaillé à l’imprimerie Lesage Richardeau de Saint-Paterne-Racan. Après une formation d’infographiste, elle a essayé de créer sa propre entreprise mais la réussite n’étant pas au rendez-vous, elle a dû se reconvertir. Employée par la commune pour tenir l’agence postale communale, petit à petit, ses heures ont augmenté avec la cantine et les TAP. Sa connaissance de l’outil informatique lui avait donc permis d’initier les enfants à l’informatique sur le temps des TAP. C’est donc grâce à cette connaissance que, depuis le début septembre, les mercredis après-midis et les vendredis soirs, elle reçoit enfants et adultes dans la salle informatique de l’école. Très à l’écoute des enfants, elle les guide dans leur apprentissage.

La participation est gratuite mais chaque participant doit être inscrit.

Le travail se fait avec des logiciels libres. Les enfants étaient en train de créer une carte postale avec comme démarche :

-          Choisir une photo sur Internet, l’enregistrer et savoir la récupérer pour la mettre sur le document qui servira de carte.

-          Écrire une légende sur la carte.

-          Décorer le tour de la carte.

-          Enregistrer le résultat sur l’ordinateur mais aussi sur une clé qui sera amenée à la maison pour montrer le résultat aux parents.

Alexandra, debout derrière les enfants, est très attentive à leurs demandes.

Alexandra, debout derrière les enfants, est très attentive à leurs demandes.

Les 5 enfants présents, une fille et 4 garçons, âgés de 5 à 11 ans, en étaient à leur quatrième séance pour les plus assidus. La séance se déroulait dans le calme. Les enfants ont tous affirmé : « On aime bien venir là. Ça nous plaît bien ! »

Les ateliers fonctionnent les mercredis de 14 h à 16 h pour les enfants et de 16 h 30 à 18 h 30 pour les adultes et les vendredis de 18 h 30 à 20 h pour les adultes. Vu le peu de fréquentation le vendredi, un autre soir pourrait être proposé à l’avenir.

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2017 5 29 /09 /septembre /2017 08:11

Battage à Chemillé-sur-Dême vers 1976. - (Photo Ciclic, Jean Saussereau)

Ciclic et le Conseil départemental d’Indre-et-Loire, en collaboration avec la commune de Neuvy-le-Roi, organisent deux projections exceptionnelles de films amateurs tournés depuis les années 1940.

Au programme : une kermesse au profit des prisonniers de guerre en 1942 et le passage de résistants aux Hermites en 1944, le pèlerinage de Saint-Christophe-sur-le-Nais en 1945, le carnaval à Cérelles en 1954, la bénédiction de la Croix de Marray en 1954, une course hippique à Neuillé-Pont-Pierre en 1955, la moisson 1957 à Saint-Laurent-en-Gâtines, une fête cantonale de la jeunesse à Monnaie en 1972, une spectacle de cascades automobiles à Neuvy-le-Roi en 1981 et la production de fromage de chèvre à Charentilly en 1990.
Ce n’est qu’un aperçu du programme de projection d’autres films attendent les spectateurs !

Entrée gratuite.
Informations au 06 30 42 72 07

 

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2017 2 26 /09 /septembre /2017 10:37

En ce premier week-end d’automne, particulièrement ensoleillé, et malgré les nombreuses animations du secteur, les 10èmes journées en Pays de Racan, ont attiré 3 000 visiteurs qui ont pu découvrir le parc et le château de Fontenailles à Louestault.

Les festivités ont débuté le samedi soir avec 750 personnes qui ont assisté à un repas champêtre, des animations médiévales avec Barba Jovis, suivies par un magnifique spectacle, « Si Fontenailles m’était conté… » digne d’un son et lumière, proposé par la MFR et l’ARPS (association pour la rééducation professionnelle et sociale), propriétaire du château. Cette association fêtait à cette occasion ses 70 ans d’actions pour l’insertion des personnes en situation de handicap.

Le dimanche, dès 8 h, l’association UCTSP, était prête pour prendre les inscriptions des participants aux randonnées pédestres préparées par Philippe Petithomme. 80 marcheurs se sont répartis sur les deux circuits proposés, l’un de 10 km et l’autre de 15 km sur la commune de Louestault.

À 9 h, le marché des producteurs locaux et les différentes expositions s’ouvraient aux visiteurs. Les nombreux stands, disséminés par petits groupes dans le vaste parc, autour du château, invitaient les personnes à une promenade agréable entre ombrages et soleil.

Quelques-uns des stands présents sur le site.
Quelques-uns des stands présents sur le site.
Quelques-uns des stands présents sur le site.
Quelques-uns des stands présents sur le site.
Quelques-uns des stands présents sur le site.

Quelques-uns des stands présents sur le site.

Vers 11 h 30, un grand défilé composé de personnages revêtus de costumes allant du Moyen Âge à la Renaissance, parmi lesquels, bien sûr, Jacky Orgeur, président de l’AVE,(association des Amis de la Vallée de l’Escotais), qu’ils soient organisateurs, visiteurs ou artistes, et des élus, firent le tour des différents stands avant de prononcer quelques mots.

« L’idée de mettre en valeur notre patrimoine et surtout de l’animer a fait notre succès. Cette année, c’est le château de Fontenailles à Louestault qui nous accueille pour écrire une nouvelle page d’histoire » dit Jacky Orgeur.

Catherine Côme, maire de Beaumont-Louestault, dressa un petit historique du château en mettant en avant « le côté social qui, depuis de très nombreuses années, anime ce lieu. »

Jean-Pierre Gaschet, conseiller départemental, mit l’accent sur ce qui lui semblait être le maître mot de l’AVE « fédérer des amis autour d’un projet d’animation local rappelant les temps moyenâgeux.»

« Ces 10èmes journées en Pays de Racan viennent illustrer et confirmer le dynamisme de notre territoire et la volonté de l’AVE d‘être un partenaire actif du développement et du rayonnement de la Communauté de Communes Gâtine-Choisilles-Pays de Racan », souligna Antoine Trystram, président de la CCGCPR, suivi par Paule Haslé, vice-présidente en charge du tourisme et du commerce qui rappela tout ce qui est à l’actif de sa commission (agenda touristique, 2 points info tourisme, journées de découvertes touristiques pendant l’été, les boucles à vélo,…).

Moment de restauration !
Moment de restauration !
Moment de restauration !

Moment de restauration !

Pour la restauration du midi, plusieurs solutions s’offraient aux estomacs vides : des tartines avec le comité des fêtes de Saint-Christophe, des crêpes et galettes avec l’APE de Saint-Paterne, des plateaux repas…

L'embuscade par Barba Jovis
L'embuscade par Barba Jovis
L'embuscade par Barba Jovis
L'embuscade par Barba Jovis
L'embuscade par Barba Jovis
L'embuscade par Barba Jovis

L'embuscade par Barba Jovis

L'adoubement des jeunes chevaliers.
L'adoubement des jeunes chevaliers.
L'adoubement des jeunes chevaliers.
L'adoubement des jeunes chevaliers.
L'adoubement des jeunes chevaliers.

L'adoubement des jeunes chevaliers.

Tout au long de la journée, les animations s’enchaînèrent devant un public toujours aussi enthousiaste.

Avec Barba Jovis, ce furent l’embuscade, le jugement au pilori, l’adoubement des jeunes chevaliers…

Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...
Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...
Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...
Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...
Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...
Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...
Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...
Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...

Avec les écuyers de l'histoire combats en armure avec le marteau...

Avec les Écuyers de l’histoire, des jeux de guerre, des épreuves de combat en armure…reçurent les acclamations des spectateurs.

et avec l'épée
et avec l'épée
et avec l'épée
et avec l'épée

et avec l'épée

Et, selon les stands, des jeux de plateaux médiévaux avec Aisling 1198, du tir à l’arc, du maquillage pour les enfants occupèrent petits et grands.

Jeux médiévaux et tir à l'arc
Jeux médiévaux et tir à l'arc
Jeux médiévaux et tir à l'arc

Jeux médiévaux et tir à l'arc

Les promenades à dos de poney avec Les Crins de la Martinière rencontrèrent un vif succès et les promenades en calèche dans le parc firent quelques heureux.

Promenades à dos de poney ou en calèche pour découvrir le site
Promenades à dos de poney ou en calèche pour découvrir le site
Promenades à dos de poney ou en calèche pour découvrir le site

Promenades à dos de poney ou en calèche pour découvrir le site

Dans la chapelle du château, la Mesnie de la Licorne exposait quelques beaux ouvrages calligraphiés et expliquait les techniques utilisées.

Atelier de calligraphie avec la Mesnie de la Licorne

Atelier de calligraphie avec la Mesnie de la Licorne

Les écrivains locaux, Dominique Panvert et Fabrice Mauclair, proposaient leurs ouvrages et, à leur côté, l’association « Histoire et Patrimoine » mettait en avant son dernier né, sorti il y a tout juste une semaine, « Si Saint-Christophe m’était conté… »

Histore et Patrimoine présente son nouveau livre "Si Saint-Christophe m'était conté..."

Histore et Patrimoine présente son nouveau livre "Si Saint-Christophe m'était conté..."

Cette 10ème édition marque la fin de son déroulement en Pays de Racan. La communauté de communes s’étendant désormais au-delà des limites du Pays de Racan, les journées continueront sur Gâtine-Choisilles et deviendront « Les Journées d’automne ». « L’an prochain, c’est à Beaumont-Louestault qu’elles se dérouleront, sur l’esplanade du château de Beaumont et dans les rues du village où nous vous attendons encore plus nombreux» conclut Jacky Orgeur avant que chaque participant ne regagne son domicile, satisfait de la réussite de cette manifestation qu'il organise sans compter son temps et son énergie..

Des visiteurs intéressés par les diverses animations.
Des visiteurs intéressés par les diverses animations.
Des visiteurs intéressés par les diverses animations.
Des visiteurs intéressés par les diverses animations.

Des visiteurs intéressés par les diverses animations.

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2017 2 26 /09 /septembre /2017 07:59

 

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 11:58

Pensez à réserver votre soirée !

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2017 7 10 /09 /septembre /2017 14:02

Pays Vallée du Loir annonce

 

Comment réaliser des peintures à base de chaux pour entretenir une maison ? L’atelier est encadré le matin par un artisan spécialisé dans la restauration du patrimoine. Prévoir une tenue de travail ainsi qu’un pique-nique. Théorie le matin et mise en pratique l’après-midi. Samedi 16 septembre, 9h à 17h, Église Saint-Pierre, Flée. Gratuit. Contact et réservation : 02 43 38 16 62, 06 79 40 90 05, pays.art.histoire@pays-valleeduloir.fr, www.pays-valleeduloir.fr

Partager cet article
Repost0
24 août 2017 4 24 /08 /août /2017 13:55

Ce soir, dernière opportunité de visiter la ville de La Flèche à la lueur des lampions. Rendez-vous devant le camping à 20h45. 3 euros et gratuit pour les moins de 15 ans.

Demain soir vendredi 25 août à 21h30, projection du film « Meurtre dans un jardin anglais » de Peter Greenaway, dans les jardins du château du Lude, dans un cadre enchanteur. En VO sous-titrée. 5 euros projection seule. 10 euros avec la visite du château et des jardins.

Ce week-end, à La Flèche, dernières visites du Théâtre de la Halle-au-Blé à 10 heures et 11 heures. Visites du Moulin de la Bruère, vendredi, samedi et dimanche, à 15 heures, 16 heures et 17 heures.

Partager cet article
Repost0
7 août 2017 1 07 /08 /août /2017 16:23

Pour mettre un trait final à leur tour de France des Saint-Christophe, Fabrice Mauclair et ses compagnons de route, Nicole Lecomte et Éric Dechêne se sont retrouvés pour un dernier périple de 165 km pour, en partant de Saint-Christophe-sur-le-Nais, rallier Saint-Christophe-le-Jajolet où se tient encore un grand pèlerinage en l’honneur de Saint Christophe, le patron des voyageurs.

Laissons Fabrice nous conter cette dernière épopée.

« Nous sommes partis le samedi 29 juillet, vers 7h du matin, au 12 rue de la Croix Papillon, devant chez mes parents. Étaient présents à mes côtés Jacky Orgeur et Jean-Yves Moisy, du club cyclotouriste Saint-Paterne Saint-Christophe, mes deux fidèles compagnons de route, Nicole Lecomte et Eric Dechêne, un voisin et ami, Patrick Girard qui avait fait les Saint-Christophe avec nous dans les Alpes. Au programme, 165 km, environ 8 heures de selle, pour rallier dans la journée Saint-Christophe-le-Jajolet dans l'Orne.

Départ de Saint-Christophe-sur-le-Nais

Départ de Saint-Christophe-sur-le-Nais

Le midi, après 100 km, avec nos "suiveurs", Monique et Michel Mauclair, Sandrine et Nolan Girard, Bernadette Saussereau, nous avons pique-niqué et fait une bonne pause à Saint-Christophe-du-Jambet (Sarthe) ; en milieu de matinée, un septième cycliste nous avait rejoint, Joël Saussereau, l'époux d'une cousine qui avait fait les Saint-Christophe avec nous l'année dernière.

Au cours du voyage, le groupe s'étoffe

Au cours du voyage, le groupe s'étoffe

L'après-midi, les choses sérieuses ont commencé avec la traversée des Alpes mancelles, passage à Saint-Léonard-des-Bois et Saint-Cénéri-le-Gerei, et de la forêt d'Écouves. Dans les deux cas, nous avons dû gravir de "belles bosses", bien pentues, dont certaines dépassaient allègrement les 10 %. Nous sommes donc arrivés, bien éreintés, à Saint-Christophe-le-Jajolet vers 18h30. Entre-temps, dans l'après-midi, nous avions été rejoints par un huitième cycliste, mon neveu, Léo Bouttier, qui lui aussi avait déjà participé à notre périple les années passées.

Ils sont maintenant 8 à pédaler avant que les deux cyclistes de l'UCTSPC ne les abandonnent

Ils sont maintenant 8 à pédaler avant que les deux cyclistes de l'UCTSPC ne les abandonnent

Sur place, nous avons retrouvé les Danseux du Nais. Tous ensemble, moins Jacky Orgeur et Jean-Yves Moisy, qui étaient partis rejoindre, en voiture, la Semaine fédérale organisée à Nogent-le-Rotrou, nous avons été hébergés dans le château de Sassy, à Saint-Christophe-le-Jajolet, propriété de la duchesse douairière d'Audifray-Pasquier, âgée de 94 ans, qui nous a reçus avec gentillesse et simplicité. Le soir, un repas très convivial nous a été offert par la municipalité au cours duquel quelques musiques et danses ont été improvisées par les Danseux du Nais. Le maire, son épouse, un conseiller... se sont prêtés au jeu et ont notamment dansé le célèbre "tape-cul".

Le lendemain dimanche, nous avons participé au 103e pélerinage d'été de Saint-Christophe-le-Jajolet. Au programme, défilé et exposition de voitures anciennes, messe le matin dans l'église, repas champêtre le midi, messe en plein air et bénédiction des véhicules et des voyageurs l'après-midi. Ainsi, nous avons profité de l'occasion pour faire bénir nos vélos par l'évêque de Sées qui officiait pour l'occasion.

Bénédiction des véhicules

Bénédiction des véhicules

À noter également, qu'en début d'après-midi, j'ai donné une petite conférence, dans l'église, sur notre périple cycliste désormais achevé des huit dernières années : 40 Saint-Christophe visités, 40 départements empruntés, 4000 km parcourus en 40 jours de vélo. Au cours de la journée, les Danseux du Nais ont également animé la fête.

 

Fabrice, lors de la conférence dans l'église.
Fabrice, lors de la conférence dans l'église.

Fabrice, lors de la conférence dans l'église.

Au final, deux belles journées, qui ont rapproché un peu plus Saint-Christophe-sur-le-Nais et Saint-Christophe-le-Jajolet et mis un terme à notre découverte des Saint-Christophe de France à vélo. »

Les Danseux du Nais ont animé les festivités

Les Danseux du Nais ont animé les festivités

Au président d’Histoire et Patrimoine, Philippe Larus, qui avait fait le déplacement à Saint-Christophe-le-Jajolet, Fabrice Mauclair a promis : « Je pense que je pourrai refaire cette conférence à Saint-Christophe-sur-le-Nais. » En attendant, au mois de novembre, Fabrice présentera, lors d’une conférence, la vie et l’œuvre de Jules Égal, personnage aux talents multiples.  

 

Merci aux photographes qui permettent ainsi d'illustrer cet événement.

Partager cet article
Repost0
6 août 2017 7 06 /08 /août /2017 15:19

Si vous souhaitez vendre pensez à vous inscrire avant le 20 août.

Au cours de cette journée, les Crins de la Martinière proposeront des tours de poney (3 €) aux enfants.

Informations :vide-greniers à Saint-Paterne-Racan
Informations :vide-greniers à Saint-Paterne-Racan
Partager cet article
Repost0
3 août 2017 4 03 /08 /août /2017 17:13
Frédéric et Sarah veillent à la sécurité des baigneurs.

Frédéric et Sarah veillent à la sécurité des baigneurs.

Pour le mois d’août, c’est Frédéric, maître-nageur de Aqua Live Saving, assisté de Sarah, qui assure la surveillance des bassins. Habitué du lieu, il est présent depuis 8 ans pour encadrer les séances de natation scolaire et avoir l’œil sur les baigneurs durant la période estivale.

Après l’ouverture lors des week-ends en juin avec une bonne fréquentation, la piscine communautaire de la CCGC-PR (Gâtine Choisilles Pays de Racan) située à Saint-Paterne-Racan, est désormais ouverte au public tous les jours depuis le 8 juillet. Sur ces 3 semaines, Frédéric, interrogé sur la fréquentation, donne une réponse un peu mitigée. « Sincèrement, le mois de juin a été meilleur que juillet. Pour les 3 semaines, on a enregistré seulement 2100 entrées. Pour la première semaine d’ouverture, nous étions à 780 au 15 juillet. »

Avec la circulation de la navette mise en place par la communauté de communes, remarquez-vous une plus grosse affluence les jours où elle circule, c’est-à-dire les mardis, jeudis et vendredis ?

« En principe, oui. Ce sont surtout des enfants et des jeunes qui viennent. On voit aussi les centres aérés ces jours-là. Pour vous donner un exemple, le mardi 18 juillet, 270 personnes sont venues à la piscine. »

Lorsque vous prévoyez des animations exceptionnelles, cela draine-t-il plus de monde ?

« Normalement, oui. Les jeunes sont vraiment « fan » de la pieuvre géante ! D’ailleurs, je pense la réserver à nouveau pour ce mois-ci. »

À part les jeunes, quel est le public qui fréquente régulièrement la piscine ?

« En semaine, on voit souvent des grands-parents qui amènent leurs petits enfants. Au week-end, ce sont beaucoup de familles entières. Comme il y a un bel espace vert bien ombragé avec des tables, certains viennent avec leur pique-nique vers midi et restent pour la journée. On voit aussi des habitués qui arrivent à l’ouverture, à 11 h, pour nager. Ils font quelques longueurs pendant une à deux heures puis ils repartent. D’autres, c’est plutôt vers 17 h, après leur journée de travail. Il faut toutefois reconnaître que la fréquentation est liée à la météo.  Un ciel nuageux, une journée venteuse, ne sont pas propices à la baignade même si l’eau des bassins est à une température très agréable. »

En dehors des heures d’ouverture au public, Frédéric est sollicité pour donner des cours particuliers de natation et, deux soirs par semaine, les lundis et vendredis, il anime des séances d’aquagym.

Les bénévoles d'Épisode, Annick et Jacques, en compagnie de la jeune hôtesse d'accueil de la piscine.

Les bénévoles d'Épisode, Annick et Jacques, en compagnie de la jeune hôtesse d'accueil de la piscine.

Pour satisfaire les petits creux de tout ce petit monde qui se dépense dans une eau entre 26° et 29° selon les bassins, une buvette est prévue. Elle est confiée à l’épicerie solidaire, Épisode, ce qui lui permet d’augmenter un peu ses ressources grâce à la vente de boissons, bonbons et gâteaux.

Et pour, comme le dit l’expression « ne pas bronzer idiot », la bibliothèque municipale met à disposition des baigneurs de nombreuses revues et quelques livres qui peuvent être consultés et même emportés.

Même si la piscine est surtout fréquentée par un public local, il y a des habitués qui viennent de la Sarthe voisine, attirés par le côté balnéothérapie et jacuzzi offert par l’un des bassins, la température de l’eau, le cadre verdoyant qui l’entoure et n’oublions pas son prix attractif, inchangé depuis son ouverture en 2009, 3 € pour un adulte, moins de 18 ans 2 €, gratuit pour les moins de 3 ans.

Pratique

Ouverture tous les jours de 11 h à 19 h.

Téléphone : 02 47 49 73 60

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages