Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 14:40

Heurtoir

s. m. Hurtoir. Marteau pour frapper aux portes. Les premiers heurtoirs paraissent avoir été de petits maillets suspendus extérieurement aux huis des portes.

«Bien sembloit l'hermitage de vieil antiquité. Cele part est alée s'a à l'uisset hurté. D'un maillet qui là pent a sus l'uis assené.»

Les anneaux de fer attachés à des têtes de bronze en dehors des portes, dès une époque très-ancienne, servaient également de heurtoirs, car ils sont souvent munis d'une boule ou partie renflée qui frappait sur une grosse tête de clou. Ces anneaux facilitaient le tirage des vantaux lorsqu'on voulait les fermer; de plus ils étaient, à la porte de certaines églises, un signe d'asile. Pour requérir l'asile, il suffisait de saisir l'anneau. À ce sujet, Lebeuf dit avoir eu connaissance de cet ancien usage (mentionné d'ailleurs par Grégoire de Tours) dans l'histoire des miracles de saint Germain, recueillis par le moine Hérie d'Auxerre, sous Charles le Chauve. Au XVIe siècle, pour indiquer l'action de se servir du heurtoir, on disait tabuter à la porte. (Dictionnaire raisonné, Architecture française, XIe - XVIe siècles) 

poignée lourde sur décor1

Impressionnée par la multitude de heurtoirs fixés aux huis des maisons caussenardes et me rappelant ceux utilisés à Bordeaux pour signaler notre présence à la personne que l'on venait visiter, je n'ai pu m'empêcher d'en faire moultes photographies. Vous verrez, ils sont tous différents et du plus simple au plus travaillé vraiment magnifiques.

 

heurtoir Rodez4

poignée 7

clé décorée

Si vous êtes intéressé par ces heurtoirs, je vous invite à aller sur le site suivant où vous pourrez découvrir les différentes photos prises lors de mon séjour au pays caussenard.

http://www.flickr.com/photos/monique230/

Partager cet article
Repost0
7 août 2010 6 07 /08 /août /2010 08:58

Balades dans le Rouergue

 

Découvertes de villages perchés

De paysages contrastés

Entre plateaux et vallées

Sauvages ou cultivés.

Tous les villages visités

Ont des municipalités à féliciter

Pour les efforts réalisés

À l'embellissement de leur cité.

         Rivière rue 1

                Une rue de Rivière-sur-Tarn, un peu dans l'esprit du projet que nous avions pour les rues de St Christophe.

Compeyre-employe-communal-1.jpg

                                                                          Compeyre, village médiéval, (510 habitants)

L'employé communal est en train de réhabiliter une calade (voie pavée de galets par où l'on accédait autrefois au village en venant de la plaine).

Je vous ferai part de mes découvertes avec quelques thèmes précis.

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 10:40

Profitant du week-end, nous sommes allés à la découverte ou redécouverte d'Angles-sur-l'Anglin, un des plus beaux villages de France situé aux confins du Berry, du Poitou et de la Touraine.

Découvrons ensemble ce village médiéval dominé par son impressionnante forteresse.

vue sous pont 1

moulin

vue village

maison fleurie

 Cane-sur-Anglin-1.jpg

Maman cane promène ses petits sur l'Anglin

Angles-sur-l'Anglin, un très beau village, qui propose de multiples animations durant l'été.

Petite promenade au Blanc, où le viaduc a été transformé en voie verte pour le bonheur des randonneurs à pied ou à vélo. La ville haute est, elle aussi, pleine de charme.

Le Blanc viaduc

La ville basse et le viaduc vus de l'esplanade de l'église St Cyran.

Le Blanc St Cyran

                                                                               L'église fortifiée St Cyran

Et, pour finir, faisons un petit tour dans la Brenne et ses 2000 étangs.

Brenne héron blanc 1

Un héron blanc

Brenne cistules 2

Deux cistudes au bord de la roselière

La maison du parc, installée depuis 20 ans tout près du château du Bouchet, présente une exposition photographique sur cette réserve naturelle.

Et sur le retour, pourquoi ne pas s'arrêter à l'abbaye de Fontgombault encore occupée par des moines bénédictins ?

Fongombaud porche église

                                                 Le porche de l'église

 

Partager cet article
Repost0
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 14:19

Poursuivons notre promenade dans le Nord avec la visite de Valenciennes. Cette ville située dans le Hainault , française depuis 1678,  est une sous-préfecture du Nord depuis 1824. Elle est traversée par l'Escault à son confluent avec la Rhônelle.

C'est une ville très ancienne puisqu'on en trouve une trace dans un document datant de 693 et faisant référence à un lieu "La Vallée des Cygnes" qui devint "Val en Cygnes" puis Valenciennes.

Valenciennes rue 1

 Du fait de la présence d'eau sous les voies, les soubassements des habitations sont en grès pour empêcher l'eau de remonter dans les murs par capillarité. Remarquez également les ferrures en façade destinées à maintenir les écartements.

Valenciennes église danger 1

 

 

 

 

 

 

 

 

L'église Notre-Dame-du-Saint-Cordon fermée car dangereuse à cause de l'instabilité du sol.

 

En 1008, une famine est suivie d'une terrible épidémie de peste. La tradition veut que la Vierge Marie ait déroulé autour de la cité un cordon qui aurait miraculeusement protégé les habitants de la maladie. Depuis, chaque année, les Valenciennois ont pris l'habitude de faire autour de la ville ce chemin de 14 km, le tour du Saint-Cordon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Valenciennes façade grès 1

          On peut voir sur cette photo des entrées en entre-sol. C'est là que travaillaient les ouvriers des industries textiles.

Valenciennes façade pierre 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Même si la brique est très utilisée, on peut voir aussi de belles façades en pierre.

 

 

 

Valenciennes ferrure 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

Une belle ferrure

  

Valenciennes OT 2

                                                                  Vieille maison en bois

Valenciennes auberge1

                                                              Peut-être la plus vieille hostellerie de la ville

Valenciennes marché aux laines 1

                                                         La place de l'ancien marché aux laines

Valenciennes béguinage 1

Valenciennes béguinage 2 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                               Le béguinage de Valenciennes

Valenciennes mairie 1

                                                      Le fronton de l'Hôtel de Ville

L'hôtel de ville a été reconstruit comme beaucoup de bâtiments du centre ville car, le 10 mai 1940, un incendie allumé par des pillards de l'armée française, et alimenté par un dépôt de carburant, ravagea tout le coeur de la cité. Seule la façade fut sauvée.

Valenciennes obélisque 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À la place de l'ancien beffroi, s'élève depuis peu, cet obélisque sur la Place d'Armes.

 

 

 

  

 

 

 

 

 

  

 

 

 La ville est en pleine restauration. Ses vieux quartiers sont réhabilités et il fait bon s'y promener.

Valenciennes rue 2

                                                          Voici un exemple de rue récemment rénovée

Partager cet article
Repost0
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 15:20

Le nord a longtemps été une région minière qui a inspiré auteurs et cinéastes (Germinal), chanteurs (Pierre Bachelet, Renaud)...

Aujourd'hui, je vous emmène à Lewarde, visiter le centre historique minier. Installé sur les 8 ha du carreau de l'ancienne fosse Delloye, c'est le plus important musée de la mine de France.

Lewalde bâtiments 3

Lewalde bâtiments

                                                                         Les bâtiments qui abritent le musée

En attendant l'heure de la visite guidée, des expositions en accès libre permettent de découvrir pour l'une le processus de formation du charbon, commencé à l'ère du carbonifère, il y a 320 millions d'années et pour l'autre, la vie dans une cité minière.

fossile 4

 

fossile 5

                                                                                    De superbes fossiles

Lewalde cuisinière

                                                      Une belle cuisinière à charbon évidemment

Lewalde bistrot 1

 

 

 

 

 

 

  

 

 Au bistrot, la cafetière où un mélange de café et de chicorée est tenu au chaud

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 C'est l'heure, la visite de la mine peut commencer. Avant la descente dans la mine (!), nous pénétrons comme les mineurs dans la salle des pendus.

Lewalde salle pendus 2

                                                                          Puis, passage à la lampisterie

Lewalde lampisterie 2

Lewalde chevalet 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                             Le chevalement de la fosse Delloye

 

 

 

  

  

Bien équipés, munis d'un casque de chantier, nous traversons la cour en direction des galeries.

À côté de l'ascenseur qui nous conduira au fond de la mine, notre guide, ancien mineur, nous attend.

 

  

 

 

 

 

 

Lewalde mine 2

  Avec lui, nous plongeons dans un monde inconnu, où technicité, anecdotes, courage et drames liés au travail de générations d'hommes, de femmes et d'enfants vont nous familiariser avec l'ambiance qui régnait sous terre (bruit, chaleur, poussière...) et la pénibilité de ce labeur.

Lewalde galerie

 

 

 

 

 

  

 

 

Une galerie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 Lewalde mine 5 bois

  Autrefois, on étayait avec du bois de pin dont les craquements alertaient les mineurs en cas de mouvement du terrain.

Lewalde wagonnets 2

                                                            Les wagonnets remplis de charbon

Les mines du bassin houiller Nord-Pas-de-Calais ont fonctionné du XVIIIe au XXe siècle. 

Partager cet article
Repost0
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 17:15

 De retour d'un séjour chez des amis dans le nord, je vais vous faire partager mes découvertes et mes visites.

Commençons par Lille, agglomération de 225 789 habitants, préfecture du Nord et chef-lieu de la région Nord-Pas-De-Calais.

Lille citadelle entrée 3

 En ancien français, son nom (L'Isle) proviendrait du fait qu'elle fut établie sur une île des marécages de la vallée de la Deûle. Appartenant à la région historique de la Flandre romane, Lille a toujours été une ville de langue romane.

Lille citadelle entrée 2

 

Ville de garnison, du Moyen Âge à la Révolution française, elle a toujours eu une histoire assez mouvementée.

 Elle est connue pour avoir été la ville la plus assiégée du pays.

 

Elle a appartenu tout d'abord au comté de Flandre, puis au royaume de France, à l'État bourguignon, au Saint Empire romain germanique, aux Pays-Bas espagnols. Elle fut reprise par la France à la fin de la guerre de Succession d'Espagne.

Assiégée de nouveau en 1792 lors de la guerre franco-autrichienne, elle sera de nouveau durement frappée par les deux conflits mondiaux du XXe siècle.

  Lille citadelle enceinte 1

                                                   Mur d'enceinte de la citadelle occupée par les forces de l'ONU

Promenons-nous dans la ville et admirons l'architecture des constructions où les briques et les pierres font bon ménage et donnent un  cachet aux hautes façades des bâtiments , qu'ils soient demeures particulières, commerces, édifices cultuels ou culturels.

Lille bourse 4

                                      La Vieille Bourse, marché aux livres, vieux papiers et cartes postales

lille opéra1

                                                                                              L'opéra

                                                             Lille préfecture   

                                                                                      La préfecture

Lille Lissac

Lille 15                                                                     Lille façade renaissanceQuelques façades typiques

 

 

 

 

  

 

 

Façade renaissance

 

 

 

 

Lille placette

 

 

 

                                       Une belle petite place

 

 

 

 

Lille tour église 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le mariage de la brique et de la pierre

 

 

 

Lille façade 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                            Façade commerciale rénovée

 

 

 

 

Lille est une cité marchande depuis ses origines.

La révolution industrielle en a fait une grande capitale avec les industries textiles et mécaniques.

Les années 60 virent leur déclin et Lille connut une longue période de crise qui se termina une trentaine d'années plus tard avec la reconversion vers le secteur tertiaire.

En 2004, elle fut classée Ville d'art et d'histoire, Capitale européenne de la culture. (source Wikipédia)

Lille placette 2

                                 Les  espaces  verts incitent les Lillois à la détente dès qu'il fait beau.  

Promenade découverte à suivre ...

Partager cet article
Repost0
15 mai 2010 6 15 /05 /mai /2010 12:00

Poursuivons notre promenade. Après le pique-nique où chacun put reprendre des forces, nous prenons donc la direction de Montsoreau.

Une visite de la Maison du Parc nous permet de découvrir, grâce à un ensemble moderne, pédagogique, complet et interactif, toutes les richesses du Parc régional Loire-Touraine-Anjou : une belle réussite digne d'intérêt.

De là, nous nous dirigeons vers le château en passant par des ruelles pentues mais nous offrant de belles vues.

château Montsoreau 1                                                                                Vue sur le château

Montsoreau jardins

                                                                          Maisons en tuffeau et jardins fleuris 

En quittant les hauteurs pour rejoindre le château, nous avons marqué un arrêt devant la salle où se pratique la boule de fort.

groupe boule de fort                                                                              À deux pas du château, on joue à la boule de fort

Ce sport est classé "jeu patrimonial ligérien" par le Ministère de la Culture. Il se joue dans des "sociétés" sur un jeu incurvé avec des boules de 13 cm de diamètre, aplaties de chaque côté. sa forme particulière fait qu'elle constamment en déséquilibre et tombe toujours sur son fort (côté chargé d'une petite masse de plomb). Son poids peut varier de 1,2 à 1,5 kg.

groupe 1

                                                                                 Prêts pour la visite du château

Dominant la Loire, il fut rendu célèbre par Alexandre Dumas dans son roman, la Dame de Montsoreau. Il fut construit au XVe siècle. À la fois forteresse et résidence, il présentait à l'origine un quadrilatère flanqué de quatre tours en pavillon et entouré de douves profondes alimentées par la Loire.

tour escalier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La tour escalier, bel exemple d'architecture Renaissance

 

 

 

 

  

  

 

 

 

Une animation proposée par Damoiseau Thibault et Gente Dame Gertrude permettent de revivre quelques scènes du passé.

thibault 1

gertrude 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les salles du château rappellent le rôle important joué autrefois par la Loire avec ses gabares, chalands de commerce et de transport.

 

train de gabarres

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

   Un train de gabares

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

La salle de bal présente des jeux de lumières assez fantastiques.

salle de bal1

salle de bal4 Montsoreau palmier

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 En nous dirigeant vers les terrasses, nous pouvons noter le bel enroulement qui s'achève par cette superbe voûte en palmier.

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

  Et , du haut des terrasses , La Loire et la ville nous apparaissent différemment.

Montsoreau vue terrasse5

 Montsoreau-confluence1.jpg

                                                       Au fond, la confluence : la Vienne rejoint la Loire.

toue cabanée1

 Et, sur les eaux calmes du fleuve royal, passe une toue cabanée : une autre vision du château de la Dame de Montsoreau

Pause-cour-Montsoreau.jpg

 La journée s'achève. Avant de prendre le chemin du retour, les participants s'accordent un moment de détente pour profiter du soleil qui a bien voulu se montrer pour rendre très agréable cette promenade découverte aux confins de la Touraine et de l'Anjou.

    plaque-rue.jpg

 C'est parfois bien agréable de pouvoir le suivre sans arrière-pensée ! C'est ce que nous avons fait en ce jour de l'Ascension.  

Partager cet article
Repost0
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 15:43

La sortie culturelle du jeudi de l'Ascension fait désormais partie des activités de l'association "Histoire et Patrimoine" de Saint-Christophe-sur-le-Nais. Cette année, une vingtaine de personnes a pu profiter de cette journée de détente et de découverte qu'avait préparée, à leur intention, l'historien du groupe, Fabrice Mauclair. Le temps a permis de profiter au maximum de la douceur angevine puisque ce sont les beaux villages de Candes-Saint-Martin et Montsoreau qui nous ont accueillis.

 

La matinée fut consacrée à la visite de Candes-Saint-Martin. Mais, avant de se promener dans le village, une petite promenade à pied nous a conduits à la confluence où la Vienne rejoint la Loire et d'où l'on a une superbe vue sur le village.

 

confluence panorama

 

                                                                             La confluence vue du panorama

 

candes confluence7

 

                                                                                             La collégiale vue depuis la confluence

 

candes confluence3

 

candes confluence2

 

                                                                               Quelques vues sur le village prises du bord du fleuve

 

Nous nous sommes ensuite dirigés vers le point le plus élevé pour découvrir Candes et ses environs.

 

groupe planimètre

 

                                                                     Chacun tente d'apercevoir tout ce qui est mentionné sur le planimètre

 

Puis, de là, nous sommes descendus nous promener dans ce superbe village.

 

Candes-Saint-Martin, dont l'origine du nom signifie confluent, est au point exact de la rencontre de la Loire et de la Vienne. Le village, classé plus beau village de France, est un des sites remarquables du parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine.

 

Candes collégiale 1

 

La collégiale fut construite à l'endroit où est mort St Martin, évêque de Tours. C'est un chef d'oeuve de l'architecture des XIIe et XIIIe siècles français. Candes faisait alors partie du domaine des Plantagenêt. Elle fut fortifiée au XVe siècle.

 pilier porche  Le pilier central situé au centre du porche renfermant de nombreuses sculptures est assez surprenant et marque une certaine légèreté qui tranche avec l'impressionnante masse de l'édifice.

 

Petite promenade à travers les rues et ruelles de Candes.

 Candes maisons

 Candes maison 1

                                                                            Belles maisons en tuffeau

Candes entrée maison

                                                         Une cour très agréable sitôt le porche d'entrée franchi

 Candes ruelle pavée

                                                                                Une ruelle pavée à l'ancienne

           maison glycine 2

                                                       Partout, dans le village, on remarque l'effort fait pour fleurir, rues et maisons

                                                        

candes pêcheur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

Vivre au bord de l'eau implique évidemment des activités qui s'y rapportent.

 

 

 

 

 

 

 

  

 

toue cabanée 3

                                        Les bateaux ancrés au bord de la Vienne servent aux pêcheurs et aussi aux promeneurs.

 Cette matinée bien remplie se termina par un pique-nique des plus agréables, dans un endroit calme et bien aménagé dans le cadre du programme "La Loire à vélo".

 pique nique 1

 Il faut reprendre des forces avant d'aller à Montsoreau pour la deuxième partie de cette journée qui allie détente, découverte et culture.  

Partager cet article
Repost0
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 14:08

Après l'excursion sur le canal de Beagle, le car nous a conduits au nord ouest d'Ushuaia, dans le parc national Lapataia. Créé en 1960, c'est l'aire la plus australe de l'Argentine. Il couvre une superficie de         63 000 ha. Il est situé sur la frontière avec le Chili et le long du canal de Beagle.
Nous pouvons y découvrir des paysages exceptionnels et variés : des forêts de lengues et de guindos, des rivières au fond de vallées encaissées, des lacs et même des stations de sports d'hiver sur les montagnes qui dominent le site.
Ushuaia parc baie1
                                                                                                        La baie Ensenada
Parc Terre de Feu 3b belvédère lac Escondido                                                                                              Vue sur le lac Escondido
Parc Terre de Feu 6 niches Los Cotorras                                                                       Station "Los Cotorras" : élevage de chiens de traîneaux
Parc Terre de Feu 7 asado

 À Los Cotorras : l'asado; les moutons cuisent lentement pour le déjeuner, devant le feu de bois.

C'est dans cette région qu'a lieu, chaque année, en juillet, une compétition de ski de fond rassemblant beaucoup de participants de différentes nationalités : La Marche Blanche. D'une longueur de 100 km pour les familles, elle comprend 20 km supplémentaires pour les plus entraînés ! Les participants sont déguisés en animaux et c'est vraiment la grande fête.

Dans le parc, la végétation est assez surprenante.
Ushuaia toubière2

                                                                                      Une tourbière
Les tourbières sont couvertes par une plante jaune qui absorbe l'eau. Pour former une couche de tourbière, il faut 1000 ans. Vu le nombre de couches de celles-ci, on les date de 14 000 ans. Peu sont exploitées. Sur certaines, on peut voir des droseras, plantes carnivores.
Ushuaia parc drosera                                                                                                         Les droseras
Ushuaia parc parasite3                                                                                                      Plantes parasites
ushuaia-78-Parc-touffe-noire.jpg                                                                   Cette plante aux fleurs blanches porte le nom de "Touffe noire"

La faune qui peuple ce parc est également assez variée : guanacos, renards (zorro colorado) constituent les "autochtones". D'autres espèces y ont été introduites : zorro gris, lapins, castors, rats musqués, entre autres. Il n'y a pas de reptiles.
ushuaia 80 Parc barrage castors1

                                                                                                        Un barrage de castors
Les castors n'ayant pas de prédateurs, se reproduisent en grand nombre et causent de gros dégâts aux arbres.
Les oiseaux sont également assez nombreux ici (130 espèces).
Ushuaia parc faucon1















Un faucon

















La rivière Lapataia qui coule dans le parc attire de nombreux pêcheurs. Le parc est un lieu de villégiature et les Argentins sont nombreux à venir s'y promener, y randonner sur plusieurs jours.
ushuaia-81-Parc-randonneurs.jpgLa rivière Lapataia avec au fond le mont Condor qui a, dit-on, la tête au Chili et le pied en Argentine.

ushuaia-panneauAinsi s'achève mon petit reportage. J'espère qu'il vous aura permis de rêver un peu.

Partager cet article
Repost0
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 14:11
Ushuaia ville4

Ushuaïa est la capitale de la province argentine la plus méridionale, la Terre de Feu. La ville est considérée comme étant la plus australe du monde. Elle est située à proximité du Canal de Beagle. Ushuaïa a une superficie de 9 390 km2 et comptait 45 430 habitants en 2001. On en dénombre 60 000 aujourd'hui et sa population est en augmentation constante. Elle dispose d’un port en eaux profondes qui est le plus proche de l’Antarctique et est entourée par les monts Martial et Olivia et leurs vallées.
ushuaia-1Ushuaia port9

                                                                                                   Vues du port
Trois musées principaux s'offrent aux touristes: le musée maritime et le presidio qui se trouvent dans le bâtiment de l'ancien bagne d'Ushuaia qui date de 1920.
Ushuaia pénitencier4


Le Presidio

En 1884, le gouvernement argentin décida d'installer une prison militaire sur l'île des États.
Dès 1902, pour des raisons humanitaires, elle fut transférée à Puerto Golondrina, à l'ouest d'Ushuaia. C'est ainsi que commença, par les prisonniers eux-mêmes, la construction de leur bagne.
L'objectif du gouvernement, à l'époque, était de peupler cette zone en encourageant les familles des bagnards à venir s'installer dans les environs.

Presidio-1.jpg

















Au 1er étage, les cellules ont été aménagées en musée pénitencier. On y découvre des prisonniers, criminels et politiques célèbres, tels que le chanteur Carlos Gardel ou l'écrivain Ricardo Rojas, qui ont séjourné au bagne.







L'autre musée est le Musée du Bout du Monde.

musée bout du monde 7

 

Il nous retrace l'histoire des populations indigènes de la Terre de Feu et de la colonisation. On peut y faire apposer un tampon " Fin du monde" sur son passeport.
tampon













Les différents tampons qui prouvent le passage à Ushuaia


















Du port d'Ushuaia, on peut embarquer à bord d'un catamaran pour une petite croisière sur le canal de Beagle.
ushuaia 32b Beagle catamaran

Une escale sur une petite île nous a permis de découvrir la flore et une infime partie de la faune.
Beegle fleur3 Beegle fleur4                       
Petit aperçu de la flore se résumant à des buissons de faible hauteur à cause du vent.

Beegle oie femelle1Beegle oie mâle1

 

                                                            Les oies de Magellan : en haut la femelle, en bas le mâle.

Le guide nous a montré un conchero (cercle démarquant une accumulation de mollusques) qui atteste de l'ancienne présence de huttes donc de vie humaine sur ce site. Il y en a plusieurs dans le parc national de la Terre de Feu ce qui permet aux archéologues d'étudier la vie des indigènes.
Puis, la promenade sur le canal s'est poursuivie et nous avons pu admirer des colonies de cormorans impériaux avec une houpette sur la tête, des cormorans de Magellan, des lions de mer.
Beegle cormorans3ushuaia-53b-Beagle-cormorans6b.jpg                                                                                              Les cormorans sur l'île des Pajaros
ushuaia 60 Beagle lions de mer 3Beegle-lionne-et-cormorans.jpg              Lions de mer et cormorans cohabitent sans difficultés sur l'île des Lobos

Beegle phare











 Le terminus de la balade aller : le Phare des Éclaireurs

















Cette croisière dura toute la matinée. L'après-midi et le lendemain matin furent consacrés à une découverte du Parc National Lapataia et de celui de la Terre de Feu. Ce sera le prochain et dernier reportage.

À suivre...

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages