Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2010 6 15 /05 /mai /2010 12:00

Poursuivons notre promenade. Après le pique-nique où chacun put reprendre des forces, nous prenons donc la direction de Montsoreau.

Une visite de la Maison du Parc nous permet de découvrir, grâce à un ensemble moderne, pédagogique, complet et interactif, toutes les richesses du Parc régional Loire-Touraine-Anjou : une belle réussite digne d'intérêt.

De là, nous nous dirigeons vers le château en passant par des ruelles pentues mais nous offrant de belles vues.

château Montsoreau 1                                                                                Vue sur le château

Montsoreau jardins

                                                                          Maisons en tuffeau et jardins fleuris 

En quittant les hauteurs pour rejoindre le château, nous avons marqué un arrêt devant la salle où se pratique la boule de fort.

groupe boule de fort                                                                              À deux pas du château, on joue à la boule de fort

Ce sport est classé "jeu patrimonial ligérien" par le Ministère de la Culture. Il se joue dans des "sociétés" sur un jeu incurvé avec des boules de 13 cm de diamètre, aplaties de chaque côté. sa forme particulière fait qu'elle constamment en déséquilibre et tombe toujours sur son fort (côté chargé d'une petite masse de plomb). Son poids peut varier de 1,2 à 1,5 kg.

groupe 1

                                                                                 Prêts pour la visite du château

Dominant la Loire, il fut rendu célèbre par Alexandre Dumas dans son roman, la Dame de Montsoreau. Il fut construit au XVe siècle. À la fois forteresse et résidence, il présentait à l'origine un quadrilatère flanqué de quatre tours en pavillon et entouré de douves profondes alimentées par la Loire.

tour escalier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La tour escalier, bel exemple d'architecture Renaissance

 

 

 

 

  

  

 

 

 

Une animation proposée par Damoiseau Thibault et Gente Dame Gertrude permettent de revivre quelques scènes du passé.

thibault 1

gertrude 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les salles du château rappellent le rôle important joué autrefois par la Loire avec ses gabares, chalands de commerce et de transport.

 

train de gabarres

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

   Un train de gabares

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

La salle de bal présente des jeux de lumières assez fantastiques.

salle de bal1

salle de bal4 Montsoreau palmier

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 En nous dirigeant vers les terrasses, nous pouvons noter le bel enroulement qui s'achève par cette superbe voûte en palmier.

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

  Et , du haut des terrasses , La Loire et la ville nous apparaissent différemment.

Montsoreau vue terrasse5

 Montsoreau-confluence1.jpg

                                                       Au fond, la confluence : la Vienne rejoint la Loire.

toue cabanée1

 Et, sur les eaux calmes du fleuve royal, passe une toue cabanée : une autre vision du château de la Dame de Montsoreau

Pause-cour-Montsoreau.jpg

 La journée s'achève. Avant de prendre le chemin du retour, les participants s'accordent un moment de détente pour profiter du soleil qui a bien voulu se montrer pour rendre très agréable cette promenade découverte aux confins de la Touraine et de l'Anjou.

    plaque-rue.jpg

 C'est parfois bien agréable de pouvoir le suivre sans arrière-pensée ! C'est ce que nous avons fait en ce jour de l'Ascension.  

Partager cet article

Repost0
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 15:43

La sortie culturelle du jeudi de l'Ascension fait désormais partie des activités de l'association "Histoire et Patrimoine" de Saint-Christophe-sur-le-Nais. Cette année, une vingtaine de personnes a pu profiter de cette journée de détente et de découverte qu'avait préparée, à leur intention, l'historien du groupe, Fabrice Mauclair. Le temps a permis de profiter au maximum de la douceur angevine puisque ce sont les beaux villages de Candes-Saint-Martin et Montsoreau qui nous ont accueillis.

 

La matinée fut consacrée à la visite de Candes-Saint-Martin. Mais, avant de se promener dans le village, une petite promenade à pied nous a conduits à la confluence où la Vienne rejoint la Loire et d'où l'on a une superbe vue sur le village.

 

confluence panorama

 

                                                                             La confluence vue du panorama

 

candes confluence7

 

                                                                                             La collégiale vue depuis la confluence

 

candes confluence3

 

candes confluence2

 

                                                                               Quelques vues sur le village prises du bord du fleuve

 

Nous nous sommes ensuite dirigés vers le point le plus élevé pour découvrir Candes et ses environs.

 

groupe planimètre

 

                                                                     Chacun tente d'apercevoir tout ce qui est mentionné sur le planimètre

 

Puis, de là, nous sommes descendus nous promener dans ce superbe village.

 

Candes-Saint-Martin, dont l'origine du nom signifie confluent, est au point exact de la rencontre de la Loire et de la Vienne. Le village, classé plus beau village de France, est un des sites remarquables du parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine.

 

Candes collégiale 1

 

La collégiale fut construite à l'endroit où est mort St Martin, évêque de Tours. C'est un chef d'oeuve de l'architecture des XIIe et XIIIe siècles français. Candes faisait alors partie du domaine des Plantagenêt. Elle fut fortifiée au XVe siècle.

 pilier porche  Le pilier central situé au centre du porche renfermant de nombreuses sculptures est assez surprenant et marque une certaine légèreté qui tranche avec l'impressionnante masse de l'édifice.

 

Petite promenade à travers les rues et ruelles de Candes.

 Candes maisons

 Candes maison 1

                                                                            Belles maisons en tuffeau

Candes entrée maison

                                                         Une cour très agréable sitôt le porche d'entrée franchi

 Candes ruelle pavée

                                                                                Une ruelle pavée à l'ancienne

           maison glycine 2

                                                       Partout, dans le village, on remarque l'effort fait pour fleurir, rues et maisons

                                                        

candes pêcheur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

Vivre au bord de l'eau implique évidemment des activités qui s'y rapportent.

 

 

 

 

 

 

 

  

 

toue cabanée 3

                                        Les bateaux ancrés au bord de la Vienne servent aux pêcheurs et aussi aux promeneurs.

 Cette matinée bien remplie se termina par un pique-nique des plus agréables, dans un endroit calme et bien aménagé dans le cadre du programme "La Loire à vélo".

 pique nique 1

 Il faut reprendre des forces avant d'aller à Montsoreau pour la deuxième partie de cette journée qui allie détente, découverte et culture.  

Partager cet article

Repost0
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 14:08

Après l'excursion sur le canal de Beagle, le car nous a conduits au nord ouest d'Ushuaia, dans le parc national Lapataia. Créé en 1960, c'est l'aire la plus australe de l'Argentine. Il couvre une superficie de         63 000 ha. Il est situé sur la frontière avec le Chili et le long du canal de Beagle.
Nous pouvons y découvrir des paysages exceptionnels et variés : des forêts de lengues et de guindos, des rivières au fond de vallées encaissées, des lacs et même des stations de sports d'hiver sur les montagnes qui dominent le site.
Ushuaia parc baie1
                                                                                                        La baie Ensenada
Parc Terre de Feu 3b belvédère lac Escondido                                                                                              Vue sur le lac Escondido
Parc Terre de Feu 6 niches Los Cotorras                                                                       Station "Los Cotorras" : élevage de chiens de traîneaux
Parc Terre de Feu 7 asado

 À Los Cotorras : l'asado; les moutons cuisent lentement pour le déjeuner, devant le feu de bois.

C'est dans cette région qu'a lieu, chaque année, en juillet, une compétition de ski de fond rassemblant beaucoup de participants de différentes nationalités : La Marche Blanche. D'une longueur de 100 km pour les familles, elle comprend 20 km supplémentaires pour les plus entraînés ! Les participants sont déguisés en animaux et c'est vraiment la grande fête.

Dans le parc, la végétation est assez surprenante.
Ushuaia toubière2

                                                                                      Une tourbière
Les tourbières sont couvertes par une plante jaune qui absorbe l'eau. Pour former une couche de tourbière, il faut 1000 ans. Vu le nombre de couches de celles-ci, on les date de 14 000 ans. Peu sont exploitées. Sur certaines, on peut voir des droseras, plantes carnivores.
Ushuaia parc drosera                                                                                                         Les droseras
Ushuaia parc parasite3                                                                                                      Plantes parasites
ushuaia-78-Parc-touffe-noire.jpg                                                                   Cette plante aux fleurs blanches porte le nom de "Touffe noire"

La faune qui peuple ce parc est également assez variée : guanacos, renards (zorro colorado) constituent les "autochtones". D'autres espèces y ont été introduites : zorro gris, lapins, castors, rats musqués, entre autres. Il n'y a pas de reptiles.
ushuaia 80 Parc barrage castors1

                                                                                                        Un barrage de castors
Les castors n'ayant pas de prédateurs, se reproduisent en grand nombre et causent de gros dégâts aux arbres.
Les oiseaux sont également assez nombreux ici (130 espèces).
Ushuaia parc faucon1















Un faucon

















La rivière Lapataia qui coule dans le parc attire de nombreux pêcheurs. Le parc est un lieu de villégiature et les Argentins sont nombreux à venir s'y promener, y randonner sur plusieurs jours.
ushuaia-81-Parc-randonneurs.jpgLa rivière Lapataia avec au fond le mont Condor qui a, dit-on, la tête au Chili et le pied en Argentine.

ushuaia-panneauAinsi s'achève mon petit reportage. J'espère qu'il vous aura permis de rêver un peu.

Partager cet article

Repost0
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 14:11
Ushuaia ville4

Ushuaïa est la capitale de la province argentine la plus méridionale, la Terre de Feu. La ville est considérée comme étant la plus australe du monde. Elle est située à proximité du Canal de Beagle. Ushuaïa a une superficie de 9 390 km2 et comptait 45 430 habitants en 2001. On en dénombre 60 000 aujourd'hui et sa population est en augmentation constante. Elle dispose d’un port en eaux profondes qui est le plus proche de l’Antarctique et est entourée par les monts Martial et Olivia et leurs vallées.
ushuaia-1Ushuaia port9

                                                                                                   Vues du port
Trois musées principaux s'offrent aux touristes: le musée maritime et le presidio qui se trouvent dans le bâtiment de l'ancien bagne d'Ushuaia qui date de 1920.
Ushuaia pénitencier4


Le Presidio

En 1884, le gouvernement argentin décida d'installer une prison militaire sur l'île des États.
Dès 1902, pour des raisons humanitaires, elle fut transférée à Puerto Golondrina, à l'ouest d'Ushuaia. C'est ainsi que commença, par les prisonniers eux-mêmes, la construction de leur bagne.
L'objectif du gouvernement, à l'époque, était de peupler cette zone en encourageant les familles des bagnards à venir s'installer dans les environs.

Presidio-1.jpg

















Au 1er étage, les cellules ont été aménagées en musée pénitencier. On y découvre des prisonniers, criminels et politiques célèbres, tels que le chanteur Carlos Gardel ou l'écrivain Ricardo Rojas, qui ont séjourné au bagne.







L'autre musée est le Musée du Bout du Monde.

musée bout du monde 7

 

Il nous retrace l'histoire des populations indigènes de la Terre de Feu et de la colonisation. On peut y faire apposer un tampon " Fin du monde" sur son passeport.
tampon













Les différents tampons qui prouvent le passage à Ushuaia


















Du port d'Ushuaia, on peut embarquer à bord d'un catamaran pour une petite croisière sur le canal de Beagle.
ushuaia 32b Beagle catamaran

Une escale sur une petite île nous a permis de découvrir la flore et une infime partie de la faune.
Beegle fleur3 Beegle fleur4                       
Petit aperçu de la flore se résumant à des buissons de faible hauteur à cause du vent.

Beegle oie femelle1Beegle oie mâle1

 

                                                            Les oies de Magellan : en haut la femelle, en bas le mâle.

Le guide nous a montré un conchero (cercle démarquant une accumulation de mollusques) qui atteste de l'ancienne présence de huttes donc de vie humaine sur ce site. Il y en a plusieurs dans le parc national de la Terre de Feu ce qui permet aux archéologues d'étudier la vie des indigènes.
Puis, la promenade sur le canal s'est poursuivie et nous avons pu admirer des colonies de cormorans impériaux avec une houpette sur la tête, des cormorans de Magellan, des lions de mer.
Beegle cormorans3ushuaia-53b-Beagle-cormorans6b.jpg                                                                                              Les cormorans sur l'île des Pajaros
ushuaia 60 Beagle lions de mer 3Beegle-lionne-et-cormorans.jpg              Lions de mer et cormorans cohabitent sans difficultés sur l'île des Lobos

Beegle phare











 Le terminus de la balade aller : le Phare des Éclaireurs

















Cette croisière dura toute la matinée. L'après-midi et le lendemain matin furent consacrés à une découverte du Parc National Lapataia et de celui de la Terre de Feu. Ce sera le prochain et dernier reportage.

À suivre...

 

Partager cet article

Repost0
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 14:02
Calafate ville1

El Calafate est une agréable petite ville construite au bord du Lac Argentino, aux portes du parc naturel des glaciers, et vivant essentiellement du tourisme. En une dizaine d'années, sa population est passée de 3000 à 20 000 habitants.
Le lac Argentino est une véritable réserve ornithologique.

Calafate flamants4                                                                 Des colonies de flamants roses reviennent régulièrement à El Calafate.
Calafate oies2                                                                                                    Un couple d'oies
Calafate oiseau8

                                                                                 Un échassier
En soirée, un véhicule 4X4 est venu nous chercher pour une excursion dans des estancias situées au-dessus d'El Calafate.
calafate 4x4 camion1

Par des pistes peu larges, au dénivelé parfois impressionnant, aux ornières bien marquées, nous avons découvert la ville et le lac vus d'en haut.
excursion-10.jpg

La végétation est assez pauvre mais, parmi les buissons, nous avons pu apercevoir perdrix, lièvres (en très grand nombre) et oiseaux variés.
calafate 4x4 plantes6calafate-4x4-plantes4.jpg                                                                                                    Un aperçu de la flore
calafate 4x4 perdrix2                                                                                Une perdrix dont le plumage se confond avec les plantes environnantes
calafate 4x4 oiseau1Un phrygille de Patagonie bien habitué aux touristes et qui n'hésite pas à se poser dans la main pour picorer un gâteau.
excursion 39 phrygille 6 moiexcursion 43 nids




























           
                                                          Le Phrygille picore tranquillement.    Il fait son nid dans les trous de la roche.
Au cours de cette excursion, nous avons découvert des paysages surprenants et fantastiques.
calafate 4x4 paysage10calafate 4x4 paysage6calafate 4x4 paysage12
  calafate 4x4 paysage7

                                                                                            Impressionnant !
Et, pour terminer, je vous laisse découvrir une curiosité de la nature. Ce n'est pas un touriste qui l'a posé. Il fait bloc avec la roche.
excursion 32 chapeau 2

                                                   L'érosion a formé plusieurs chapeaux comme celui-ci. Il est vraiment magnifique.

Après ce petit séjour à El Calafate et ses merveilles, nous nous retrouverons à Ushuaia, pour un nouveau reportage.

À suivre...
    
                                         




Partager cet article

Repost0
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 17:07
Nous embarquons sur un catamaran à Punta Bandera pour une croisière de plusieurs heures sur le Lac Argentino.
Lac Argentino3

                                                                   Le lac Argentino, d'une superficie de 1 565 km².
De nombreux blocs se détachent des glaciers et forment parfois de véritables barrières empêchant la navigation dans certaines baies.
Lac Argentino iceberg12Lac Argentino iceberg18Lac Argentino iceberg6

                                                                                 Quelques icebergs dont cette barrière vers la baie d'Upsala.
Nous avons pu admirer les glaciers tels que le Spegazzini et le Perito Moreno.
Lac Argentino glacier6Lac Argentino glacier2                                                                                                Le glacier Spegazzini
Lac Argentino glacier11Lac Argentino glacier16

                                                                                            Le glacier Perito Moreno
Un mur de 60 m de haut se dresse devant nous. Le front du glacier mesure 4 km.
Le parc des glaciers est protégé par l'UNESCO. Il représente la 3ème calotte glaciaire et une formidable réserve d'eau douce mondiale.
Un spectacle superbe, qu'on ne se lasse pas d'admirer.

La prochaine découverte sera une sortie en 4X4 au-dessus d'El Calafate.

À suivre...

Partager cet article

Repost0
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 14:19

On ne peut parler de Buenos Aires sans évoquer le tango. Le tango trouve ses origines dans les bistrots mal famés des bords du Rio de la Plata où se réunissait la communauté noire qui se trouvait isolée et oubliée au sein d'une cité qui ne rêvait que d'Europe et de modernité.
Leur musique joyeuse et tonitruante allait en peu de temps gagner toute la population immigrée qui se retrouvait elle aussi en proie à la solitude et à la mélancolie. Peu à peu, elle devint triste et nostalgique comme ces gens livrés à eux-mêmes. Elle envahit les cabarets et les maisons closes de Buenos Aires où les gens issus de l'immigration venaient chercher l'oubli en se réfugiant dans la chaleur émanant de l'alcool et des femmes. Le tango prit vraiment forme dans ces lieux entre 1860 et 1880.

B-A-repas-tango-orchestre.jpg

Au début, il s'agissait seulement d'un genre instrumental. L'orchestre, composé de musiciens amateurs, comprenait un trio avec flûte, violon et guitare. Puis, le piano a remplacé la flûte et la musique prit un caractère plus plaintif et sentimental. Un célèbre interprète, Carlos Gardel, rendit  fameuses les paroles dissimulées autrefois par la musique.
Ensuite, à la musique, succéda la danse. Au début, elle fut entreprise sur les trottoirs par des couples d'hommes. Un arrêté, en 1916, y mit rapidement fin pour entrave à la circulation.
Au début du XXe siècle, le tango fit son apparition à Paris. Malgré une condamnation en 1914 par le Vatican, il fit fureur durant la Belle Époque et acquit ses lettres de noblesse dans les salons parisiens. Cela lui permit de faire son entrée dans la bonne société de Buenos Aires.
B A Repas tango danse2B A Repas tango danse3
































B A Repas tango danse4

B A Repas tango danse6B A Repas tango danse13
































B A Repas tango danse8












Le spectacle auquel nous avons assisté nous a fait revivre toute l'histoire du tango avec l'arrivée des immigrants et nous a montré comment, peu à peu, avec cette musique et cette danse, ils se sont intégrés, d'abord dans le milieu un peu louche des bas quartiers, puis en se faisant une place dans la bonne société.














De nos jours, on continue de danser le tango dans les rues pour inviter les touristes à assister aux spectacles proposés. De nombreuses écoles de tango existent et il y a tout un cérémonial lié à cette danse.

"Si nous voulons synthétiser le sentiment et l'âme de Buenos Aires, il est possible de le faire avec un seul mot : TANGO." Carlos Alfonso

Nous allons maintenant quitter Buenos Aires et ses environs pour la région des glaciers.

À suivre....

Partager cet article

Repost0
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 19:12

La journée suivant notre excursion à Tigre, nous étions accueillis dans une estancia, l'estancia Don Silvano.
Une estancia est une grande propriété dédiée essentiellement à l'élevage des bovins. Les maisons historiques de ces grands propriétaires terriens sont aujourd'hui remise en valeur dans les circuits touristiques.
12 couloir gîte











Cette partie de l'estancia a été transformée en chambres pour accueillir les touristes. Le couloir sert de petit musée. On y voit de nombreux vieux outils ou appareils.















3 charpenteLa charpente de ce hangar est en bois d'eucalyptus et il est couvert en quincho (paille).

On y propose différentes activités : promenades en calèche ou à dos de cheval (entre autres).
B A estancia calèche1 5 poulainsPendant que les juments promènent les visiteurs, les poulains attendent dans leur enclos.

À la fin du repas, des chants et danses de différentes régions de l'Argentine nous ont été présentés.
B A estancia chanteur3B A estancia danse2B A estancia danse3































B A estancia danse4B A estancia danse6































B A estancia danse11B A estancia danse8































Mon prochain reportage sera pour un spectacle de tango, à Buenos Aires.

À suivre .....

Partager cet article

Repost0
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 15:36

Tigre est une petite ville de 5000 habitants située à 30 km au nord de Buenos Aires. Elle est construite aux portes du delta  appelé le Rio de la Plata. Il est formé par  le Parana, l'Uruguay et leurs affluents et dessine un grand triangle de 20 000 km².  Cet immense delta se jette dans l'océan Atlantique à 300 km de là. Au niveau de Buenos Aires, il mesure 50 km de large et, en arrivant à l'océan, il s'étale sur une largeur de 220 km.
Ce delta compte 5000 cours d'eau et 1200 îles de différentes tailles.

Le Tigre port1                                                                                            Le port de Tigre
Le Tigre marché1

                                                                          Son marché artisanal
De nombreuses maisons, sur pilotis (inondations fréquentes dues au vent), sont construites le long du fleuve. Plus on s'éloigne de Tigre, plus la nature devient sauvage. Le seul moyen de locomotion et de ravitaillement est le bateau pour ces différentes habitations. Beaucoup de personnes résident là en permanence mais il y a aussi beaucoup de lieux de villégiature.
Pour mieux découvrir ce site, nous avons fait une petite croisière sur le delta.
10 embarquement delta                                                                           Embarquement sur le bateau de croisière
16 belle propriété 217 belle propriété 3                                                                                             De belles propriétés
Le Tigre Aramis                                                                 Doit-on y voir un clin d'oeil pour nos mousquetaires ?
29 ponton4                                                                         Chacun possède son ponton pour accéder au fleuve
39 livraison                                                                                                   Bateau épicerie
41 dépôt taxi                                                                                              Épicerie et station essence
Le Tigre bateau taxi














La station de taxis














Le Tigre promenade1                           La couleur de l'eau est due aux limons et non à la pollution. La baignade y est autorisée et pratiquée.

À suivre...

Partager cet article

Repost0
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 09:39

Continuons notre promenade à Buenos Aires.
Je vous emmène dans le quartier un peu bohème : La Boca. Il ne faut pas s'écarter des quelques rues piétonnes touristiques car, au-delà, les risques existent ! La misère y est omniprésente.
La-Boca1b                                                Après le quartier populaire de San Telmo, nous arrivons à La Boca.
B-A-Boca5La Boca et ses maisons en tôle peintes de couleurs vives le long du Caminato où les peintres exposent leurs oeuvres.
La-Boca-peintures1.jpg                                               Quelques-uns des tableaux présentés dans le Caminato.
La-Boca-5                                                   Des personnages nous regardent depuis leur balcon.
La-Boca-tango-2.jpg                                 De nombreux bars à tango sont installés le long des rues fréquentées par les touristes.
La-Boca-decor-mur-1.jpgLa Boca décor mur 3






















                        Des fresques murales rappellent la vie des immigrants : musique et travail.
C'est dans ce quartier que se trouve le grand stade de foot de La Boca qui peut accueillir 50 000 personnes.
Ce sport est très populaire.
La Boca foot                                                                               Partie de foot entre jeunes.
Pour éviter que leurs affaires ne soient dérobées, ils les mettent en hauteur d'où ce spectacle surprenant.
la-Boca-chaussures.jpg                                                Des quantités de chaussures suspendues au-dessus de nos têtes.
Puisque nous parlons foot, à signaler :
B-A-stade-national.jpg                                       Le plus grand stade du pays, celui où se déroulent tous les grands matchs.

À suivre...



Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages