Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 08:20

Lors de notre court séjour en Charente, nous avons bien sûr visité quelques lieux.  

6-05-Chalais château Talleyrand entrée 1

De passage à Chalais, suivant les indications du guide vert, nous sommes allés voir le château des Talleyrand-Périgord, propriété d'Yves Lecoq depuis 2011, et l'église Saint Martial situés sur une butte qui domine la ville.

6-05-Chalais église St Martial portail16-05-Chalais église St Martial portail2

 

 

 

 

Au bas du panneau explicatif relatif à l'église était inscrit en petits caractères : "À voir également : église Saint Christophe." Du haut de cette butte, nous observons la ville en contrebas et apercevons une église vers l'entrée nord de la cité.

6-05-Chalais St Christophe Lionel

Et, après avoir traversé la voie ferrée, en prenant la direction de Saint-Quentin, nous suivons la rue Saint Christophe qui mène à la place Saint Christophe sur laquelle se dressent un monument aux morts et l'église néoromane Saint Christophe.

6-05-Chalais église St Christophe monument 1

C'est en regardant le monument aux morts que nous avons pu découvrir que ce quartier de Chalais était autrefois une commune du nom de Saint-Christophe.

6-05-Chalais St Christophe monument 1

Sur son autre face, on peut lire : La commune de Sainte-Marie, à ses morts.

L'église, malheureusement fermée, ne nous a pas permis de découvrir les représentations du saint.

6-05-Chalais église St Christophe vitrail 16-05-Chalais église St Christophe vitrail GP 1

 

 

 

 

 

 

Mais, en faisant le tour par l'extérieur, nous avons pu apercevoir un des vitraux du chœur sur lequel un grand saint Christophe est parfaitement reconnaissable.

Voici donc un Saint Christophe méconnu qui pourrait s'ajouter à ceux déjà répertoriés.

 

Quelques renseignements sur la commune de Chalais

 

La commune comporte de nombreux hameaux, dont certains étaient des anciennes paroisses comme Sainte-Marie au nord, Sérignac au sud, et Saint-Christophe à l'est. La ville de Chalais s'est principalement étendue le long de la route d'Angoulême à Libourne et à l'est de la voie ferrée, à Saint-Christophe.

Pendant la Révolution, la commune de Saint-Christophe-de-Chalais s'est appelée provisoirement La Rivière, tandis que celle de Sainte-Marie-de-Chalais s'est appelée Mère-la-Patrie, ou La Mère-de-Dieu.

  En 1946, Chalais absorbe Saint-Christophe-de-Chalais, et en 1972, Sainte-Marie-de-Chalais et Sérignac.

Partager cet article

Repost0
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 16:11

Après Agadir et sa région, je vous propose une découverte rapide de Marrakech et ses environs.

13-03-Marrakech roulotte restau 1

Cliquez sur la photo de la place Jemaa-el-Fna et regardez le diaporama.

Partager cet article

Repost0
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 13:53
4-03 Agadir port de pêche 4 w

Pour découvrir quelques sites de cette région,

cliquez sur la photo et ouvrez le diaporama.

 

Quelques modifications pour ceux qui ont du mal à ouvrir le diaporama.

Partager cet article

Repost0
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 10:23
Chaque année, les membres du CA et les bénévoles actifs de l'association "Autour de la Collégiale" font une sortie culturelle autour d'un des membres de la famille de Bueil.
Angers 0001Cette année c'est à Angers que 24 personnes se sont retrouvées sur les pas d'Hardouin de Bueil, qui fut évêque durant 66 ans dans cet évêché angevin, au cours des 14è et 15 è siècles.
Angers 0024Un guide conférencier a suivi le groupe toute la journée et l'a conduit au palais épiscopal où des religieux ont ouvert certaines salles dont la salle synodale pour que les Bueillois puissent admirer les magnifiques chapiteaux du 12è siècle en parfait état et découvrir la partie supérieure qui est due à l'initiative d'Hardouin de Bueil, ses armes ornant la cheminée monumentale qui s'y trouve.
Angers 0041Puis, c'est au château d'Angers que le guide conduisit le groupe pour une visite guidée de la tapisserie de l'Apocalypse par une guide bénévole qui sut captiver son auditoire. Avant la pause déjeuner, chacun put faire un tour dans la chapelle datant de Louis II où une œuvre d'art en laissa plusieurs un peu dubitatifs !
L'après-midi commença par la visite de la cathédrale et la découverte de certains trésors bien dissimulés. Hardouin de Bueil y est enterré dans la chapelle sacerdotale mais un autre tombeau a été construit au-dessus du sien. Dans la salle du trésor, bien à l'abri dans une vitrine, se trouve son anneau. Sa crosse est actuellement en réparation.
Villevëque-château-4Ensuite, direction Villevêque, à quelques kilomètres d'Angers pour visiter le château, résidence des évêques et où séjourna Hardouin de Bueil dont les armoiries figurent  sur la façade et sur une cheminée.
Après cette journée bien remplie, forts de quelques renseignements supplémentaires sur la vie d'Hardouin de Bueil, ce fut le retour vers la bourgade de Bueil-en-Touraine avec déjà quelques idées pour  une prochaine sortie culturelle.
 
Pour voir le déroulement de cette journée, cliquez ici.

Partager cet article

Repost0
6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 09:44

Partis de bon matin en destination du Jura, notre itinéraire passait, en  suivant la carte routière, à quelques kilomètres d'un village nommé Saint-Christophe. 

27-07 Lionel panneau ST ChMus par la curiosité, nous décidâmes de faire un petit crochet pour voir cette localité qui fait partie de la commune de La Tour du Meix (39) et dans laquelle s'élève l'église communale au joli clocher recouvert de tuiles vernissées.

27-07 église ext ST Ch1La place, la rue, l'église, tout est dédié à Saint Christophe.

27-07 statue ST Ch1Une statue du saint, en bois doré, et d'une taille assez imposante, est visible dans l'église.

Lors de nos promenades dans la région, nous avons eu l'occasion de voir une autre représentation du saint Christophe, dans l'église de La Chaux-Neuve qui porte le nom d'église saint Jacques et saint Christophe.

29-07 Chaux Neuve église retable St Ch 1Voici le retable sur lequel saint Christophe est associé à saint Jacques : pèlerins et voyageurs sous la double protection ! 29-07 Chaux Neuve église peinture St Ch 1

Et voici le détail montrant saint Christophe. Encore une stature assez remarquable !

Partager cet article

Repost0
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 16:34

La corniche entre Saint-Raphaël et Mandelieu

corniche-Esterel-1-pano

La route, en corniche, offre de magnifiques points de vue, sur la côte découpée. Le rouge de la roche se fond dans le bleu de la mer pour le plus bel effet.

corniche-Esterel-2

corniche-Esterel-7

corniche-Esterel-8

corniche-Esterel-9

Quittons maintenant le littoral pour la route intérieure, en direction du Mont Vinaigre, point culminant à 618 m, où nous avons eu la surprise de trouver de la neige !

Mont-Vinaigre-4

Mont-Vinaigre-3

  Et, voici le sommet !

Mont-Vinaigre-Lionel

  Mont-Vinaigre-Monique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au cours de notre périple, nous n'avons pas rencontré de brigand de grand chemin comme c'était le cas au 18ème siècle, époque où les exploits de Gaston de Bresse défrayèrent la chronique locale !

Partager cet article

Repost0
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 17:40

mouettes-baie-Croix-Valmer

Baie de la Croix Valmer

Lassés de la grisaille de cet hiver sans fin 

C'est vers le bleu d'azur, qu'au bout d'un long chemin,

Nous trouvâmes enfin le soleil espéré.

Et, dans la tiédeur des journées,

Avec balades, découvertes et randonnées

Du beau temps nous avons profité.

 

Voici quelques photos rapportées de notre séjour.

 Port-Grimaud-2-pano

Port-Grimaud

Découvrons d'abord le littoral et quelques ports de pêche ou de plaisance.

 Bormes-La-Favière-port-2

  Bormes-la-Favière

Cavalaire-port-2

 Cavalaire-sur-Mer

Fréjus-7port-2

 Port-Fréjus

St-Tropez-port-4

 Saint-Tropez

St-Tropez-port-1

 Saint-Tropez (autre aspect du port)

port-Boussai-1-vue-2

Saint-Raphaël port Boussaï

St-Mandrier-1-port-1

Saint-Mandrier

Toulon-1-port-3

Toulon

Pour finir avec cette série, la baie du Rayol-Canadel

Rayol-94-baie-1

Partager cet article

Repost0
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 18:37

Malgré un temps très maussade, une vingtaine de membres de l’association « Autour de la collégiale de Bueil » a fait le déplacement à Montrésor pour découvrir ou redécouvrir ce village, classé parmi les plus beaux villages de France.

groupe-collegiale-2.jpgC’est, accompagné par une guide, que le groupe a pu visiter la collégiale St Jean Baptiste dans un premier temps. Elle fut fondée par Imbert de Bastarnay  vers 1520. Elle est considérée comme l’un des chefs d’œuvre de la première Renaissance et abrite le tombeau en albâtre de son fondateur et des membres de sa famille ainsi que des tableaux du 16ème siècle dont une Annonciation de Philippe de Champaigne, et de belles stalles également du 16ème.

En voyant le tombeau, Philippe Larus, spécialiste de la famille de Bueil, ne put s’empêcher de remarquer : « Cette œuvre peut nous donner une idée de ce que devait être le tombeau des Bueil avant la révolution. »

rue-village.jpgPuis, ce fut une déambulation dans les rues du village, bien abrités sous les parapluies, pour admirer quelques maisons anciennes bâties contre le rocher au pied du château, s’entendre raconter la légende du lézard auprès du lavoir, et  s’émerveiller devant la halle des cardeux.

Après un déjeuner bien apprécié, c’est au château que tout le monde s’est retrouvé, château dont l’histoire est liée à la famille de Bueil puisque Jean III, Jean IV et Jean V de Bueil ont été seigneurs de Montrésor de 1373 à 1451.

Montresor-chateau-3.jpgCe château est depuis 1848 propriété de la famille Branicki et renferme de nombreux tableaux, des pièces d’orfèvrerie, une boiserie bas-relief du 17ème siècle de Pierre Vanneau  et une collection de trophées de chasses en Pologne.

Après avoir fait provisions des célèbres macarons de Montrésor, c’est vers le prieuré de Villeloin que se sont dirigés les visiteurs avant de regagner le nord-ouest de la Touraine.

 

Si vous souhaitez participer à la visite de Montrésor, alors, cliquez ici.

Partager cet article

Repost0
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 19:44

À l'invitation d'amis Mayennais, nous avons pu découvrir la ville romaine de Jublains.

planUn sanctuaire gaulois est à l'origine de Noviodunum qui apparaît au 1er siècle après JC. Chef lieu de la cité des Diablintes, elle connut en 65 après JC, une opération d'urbanisation qui la dota de monuments et de rues perpendiculaires.

Située à un carrefour routier entre la Manche et la vallée de la Loire, c'est une ville d'artisans.

Grâce au service départemental du tourisme du conseil général de la Mayenne, de gros efforts ont été réalisés pour valoriser le riche patrimoine de la cité dont le nom est une déformation de Diablintes.

On y trouve un musée, ouvert en 1995, très riche en objets provenant de l'époque gauloise et de l'Antiquité découverts lors des fouilles, tant à Jublains que dans le département. Ce musée jouxte la forteresse.

plan-forteresseC'est une construction fortifiée, entourée à la fin du 3ème siècle d'un rempart en terre(2)  puis d'une muraille extérieure(1).

Le bâtiment primitif(4) était flanqué de 4 tours.

 forteresse-1 mur-forteresse Belle construction en arête de poisson forteresse-2 Bâtiment de bains(7)

Sous l'église actuelle, se trouvent les thermes qui traduisent les influences méditerranéennes sur le mode de vie en Gaule. Autour du bâtiment de bains, on trouvait des portiques et des boutiques(7) qui en faisaient un équipement essentiel de la ville autrefois.

plan-thermes thermes-bassin-froid2  Salle des bains froids

vue-thermes

À l'arrière de la salle des bains froids, on peut voir la salle tiède de transition(2)

Le théâtre, de forme quasi circulaire, date du 1er siècle après JC(1). il fut agrandi au 2ème siècle(2). Les vomitoires(3) permettaient d'accéder aux gradins en bois qui formaient la cavea(4). Au 1er siècle, les notables avaient leurs sièges dans l'orchestra(6), devant l'estrade servant de scène(7). Au 2ème siècle, une palissade ferme l'arène(5), vaste espace destiné aux spectacles.

plan-théâtre théâtre-3

Les petits pieux délimitent l'emplacement de l'arène(5) théâtre-1

La partie en sable, ancienne orchestra(6) réservée aux notables et la scène(7)

Plus loin, dans la campagne, se trouve le temple qui succède à un sanctuaire gaulois. Commencés en 65-66, les travaux furent achevés au 2ème siècle.

 

plan-temple

temple10

 Il subsiste une partie du podium sur lequel s'élevait le temple(3)

Temple principal de la cité des Diablintes, on y vénérait la déesse-mère gauloise. De nombreuses figurines représentant cette déesse-mère et Vénus ont été découvertes sur l'ensemble du site.

déesse mère

  La déesse-mère allaite deux nouveaux-nés

Partager cet article

Repost0
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 11:21

Je vous emmène un peu moins loin que dans certains reportages précédents. J'ai eu l'occasion, très récemment, par une belle journée automnale, de découvrir Vendôme, avec François, un guide charmant et très intéressant. Si cela vous chante, suivez-moi.

vue-géné-pano

Voici une vue générale prise de l'esplanade du château. Faisons une découverte au coeur de la ville. Pour cela, cliquez sur le panorama. Puis cliquez pour avancer.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages