Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 17:17

Je vous invite à découvrir avec moi la Baie de Somme au fil d'un week-end.

baie-maree-basse1.jpg

                                                                                 La Baie de Somme à marée basse

Arrivés le vendredi en fin de matinée, il a d'abord fallu se restaurer avant de découvrir cette région. Une fois rassasié, le petit groupe que nous formions a pu se promener. La première visite fut pour :

 Le Tréport panoramique 1

Le Tréport

Située au nord du département de Seine-Maritime et au bord de la Manche, la commune du Tréport possède une plage de galets au pied des falaises de craie et un port.

Le Tréport falaises

                                                                    Le Tréport possède les plus hautes falaises de craie d'Europe culminant à 110 m.

Le Tréport du haut2

                                                                  La ville vue du haut de la falaise

La commune a pour origine l'estuaire de la Bresle, petit fleuve côtier, long de 68 à 72 kilomètres (selon les sources).

Le Tréport funiculaire

 

 

  

 

 Pour changer de niveau et déambuler dans les rues du Tréport, le funiculaire est bien pratique.

 

  

  

Le Tréport ancien H de V

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Musée du vieux Tréport : ancien hôtel de ville, ancienne prison, porte voûtée du XVIe siècle ; musée d'histoire locale.

 

  

 

 

Le Tréport église

L'église Saint-Jacques date des XIVe et XVIe siècles, restaurée en 1699, elle est classée monument historique.

 Station balnéaire, la commune dispose d'un casino, de restaurants et de brasseries.

 

Le Tréport fresque casino

                                                                               La fresque du casino

 

Avec Eu et Mers-les-Bains, Le Tréport fait partie des « trois villes sœurs ».

 

Le port départemental du Tréport a été construit sur l'embouchure de la Bresle, fleuve qui marque historiquement la limite entre la Normandie et la Picardie.

 Quittons Le Tréport pour l'autre rive et nous voici à :

 

Mers-les-Bains

 Mers-les-Bains est une station balnéaire et de tourisme de la Somme, située sur le littoral de la Manche, à proximité de l'embouchure de la Bresle, c’est-à-dire juste à la limite entre la Picardie et la Normandie. Cette station balnéaire possède une plage de galets (et de sable à marée basse) d'environ un kilomètre de long ainsi que de hautes falaises de craie.

Mers bord de mer                                                                                    Le front de mer

Jadis petit village de pêcheurs de quelques âmes, la station balnéaire a connu un essor fulgurant dès 1860, notamment avec l'explosion de la mode des bains de mer. Grâce à la ligne de chemin de fer Paris-Le Tréport (Compagnie des chemins de fer du Nord), des familles entières de Parisiens aisés découvrent les bienfaits des bains de mer et de l'air iodé. Mers étant à trois heures de train de la capitale, des privilégiés fortunés s'offrent alors des week-ends et séjours rapides.

Mers maisons5

Concernant le front de mer et les rues adjacentes, c'est le principe d'une architecture balnéaire toute de verticalité qui est retenu afin de satisfaire tout le monde, avec des villas aux façades peu larges mais très hautes avec balcons ouvragés et bow-windows décorés de nombreuses fantaisies architecturales et bénéficiant d'une vue sur la mer.

Mers maisons9

De nombreux hôtels et pensions de familles voient le jour, la station balnéaire est lancée ; depuis, la commune s'adapte en permanence à l'évolution du tourisme et vante la beauté et la qualité de son architecture balnéaire.

Mers maison détail

Mers vécut également l'époque des premiers congés payés de 1936 en accueillant sur sa plage les premières familles d'ouvriers et de vacanciers venues par le train de la gare Le Tréport-Mers.

Le-Treport-homard-bleu.jpg

 Après un dîner dans le renommé "Homard Bleu" du Tréport, c'est dans la 3ème ville soeur, Eu, ville royale, que nous avons terminé cette première journée et passé notre première nuit. 

Partager cet article

Repost0
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 13:04

Qu'est-ce qu'une statue-menhir ?

"C'est une sculpture fichée en terre dont la forme générale fait penser à un menhir. sa surface est sculptée en bas-relief ou gravée de façon à représenter des personnages féminins ou masculins." (définition trouvée dans le journal de l'exposition du Musée Fenaille de Rodez)

Selon leur sexe, elles portent des attributs différents.

statues-menhirs.jpg

 

           Caractères et attributs des statues-menhirs rouergates : l'homme à gauche et la femme à droite.

Voici quelques-unes des statues-menhirs exposées au musée Fenaille de Rodez.

statue menhir1

statue menhir2 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

statue menhir3

statue menhir4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

statue menhir5

statue menhir6

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

statue menhir7

statue menhir8

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien qu'il n'y ait que peu d'éléments qui permettent une datation de ces statues-menhirs rouergates, il existe malgré tout une convergence d'arguments qui laissent supposer qu'elles ont été érigées entre la fin du Néolithique et le début de l'âge de bronze, à la période dénommée Chalcolithique.

Elles ont toutes été localisées dans une zone relativement limitée qui s'étale de part et d'autre des Monts de Lacaune (sud du département de l'Aveyron, est du Tarn et une partie de l'Hérault).

Partager cet article

Repost0
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 13:43

Les municipalités des nombreux villages visités au cours de nos vacances dans l'Aveyron ont fait de gros efforts pour embellir leurs cités malgré des budgets assez modestes pour la plupart, mais en profitant de subventions obtenues dans le cadre des aménagements de  "Coeur de village". Dans certains, les commerçants ont tenu à donner un plus à leur boutique en y accrochant, comme jadis, des enseignes. En voici quelques-unes assez sympathiques.

bazar

                          Le bazar local, grand magasin à la devanture à l'ancienne où l'on trouve de tout.

boissons

                                                                                              Vins et spiritueux

mécano

                                                                                         Réparation et vente de cycles

 coiffeur 1

                                                                                                    Salon de coiffure

 cordonnier

                                                                         Cordonnier, marchand de chaussuresmercerie.jpg

                                                                                                      La mercerie

DSC03724.JPG

                                                                                     Le marchand de vêtements

 

Je vous laisse apprécier leur originalité.

Partager cet article

Repost0
10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 13:04

En pays caussenard

Elles s'offrent sans fard !

Portes rustiques

Au passé séculaire

Encadrements de pierres

Décors énigmatiques

Charme de l'authenticité

Véridique dans la simplicité

Toutes ces portes font rêver

De la plus simple à la mieux conservée

Elles inscrivent la mémoire

De ce riche territoire.

porte-double-5

porte-simple-3

porte-double-1

porte-double-2

Porte-Rodez1

En voici un petit aperçu. Vous pouvez toutes les retrouver dans l'album placé sur la colonne de droite : les portes du Rouergue.

Partager cet article

Repost0
9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 14:40

Heurtoir

s. m. Hurtoir. Marteau pour frapper aux portes. Les premiers heurtoirs paraissent avoir été de petits maillets suspendus extérieurement aux huis des portes.

«Bien sembloit l'hermitage de vieil antiquité. Cele part est alée s'a à l'uisset hurté. D'un maillet qui là pent a sus l'uis assené.»

Les anneaux de fer attachés à des têtes de bronze en dehors des portes, dès une époque très-ancienne, servaient également de heurtoirs, car ils sont souvent munis d'une boule ou partie renflée qui frappait sur une grosse tête de clou. Ces anneaux facilitaient le tirage des vantaux lorsqu'on voulait les fermer; de plus ils étaient, à la porte de certaines églises, un signe d'asile. Pour requérir l'asile, il suffisait de saisir l'anneau. À ce sujet, Lebeuf dit avoir eu connaissance de cet ancien usage (mentionné d'ailleurs par Grégoire de Tours) dans l'histoire des miracles de saint Germain, recueillis par le moine Hérie d'Auxerre, sous Charles le Chauve. Au XVIe siècle, pour indiquer l'action de se servir du heurtoir, on disait tabuter à la porte. (Dictionnaire raisonné, Architecture française, XIe - XVIe siècles) 

poignée lourde sur décor1

Impressionnée par la multitude de heurtoirs fixés aux huis des maisons caussenardes et me rappelant ceux utilisés à Bordeaux pour signaler notre présence à la personne que l'on venait visiter, je n'ai pu m'empêcher d'en faire moultes photographies. Vous verrez, ils sont tous différents et du plus simple au plus travaillé vraiment magnifiques.

 

heurtoir Rodez4

poignée 7

clé décorée

Si vous êtes intéressé par ces heurtoirs, je vous invite à aller sur le site suivant où vous pourrez découvrir les différentes photos prises lors de mon séjour au pays caussenard.

http://www.flickr.com/photos/monique230/

Partager cet article

Repost0
7 août 2010 6 07 /08 /août /2010 08:58

Balades dans le Rouergue

 

Découvertes de villages perchés

De paysages contrastés

Entre plateaux et vallées

Sauvages ou cultivés.

Tous les villages visités

Ont des municipalités à féliciter

Pour les efforts réalisés

À l'embellissement de leur cité.

         Rivière rue 1

                Une rue de Rivière-sur-Tarn, un peu dans l'esprit du projet que nous avions pour les rues de St Christophe.

Compeyre-employe-communal-1.jpg

                                                                          Compeyre, village médiéval, (510 habitants)

L'employé communal est en train de réhabiliter une calade (voie pavée de galets par où l'on accédait autrefois au village en venant de la plaine).

Je vous ferai part de mes découvertes avec quelques thèmes précis.

Partager cet article

Repost0
19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 10:40

Profitant du week-end, nous sommes allés à la découverte ou redécouverte d'Angles-sur-l'Anglin, un des plus beaux villages de France situé aux confins du Berry, du Poitou et de la Touraine.

Découvrons ensemble ce village médiéval dominé par son impressionnante forteresse.

vue sous pont 1

moulin

vue village

maison fleurie

 Cane-sur-Anglin-1.jpg

Maman cane promène ses petits sur l'Anglin

Angles-sur-l'Anglin, un très beau village, qui propose de multiples animations durant l'été.

Petite promenade au Blanc, où le viaduc a été transformé en voie verte pour le bonheur des randonneurs à pied ou à vélo. La ville haute est, elle aussi, pleine de charme.

Le Blanc viaduc

La ville basse et le viaduc vus de l'esplanade de l'église St Cyran.

Le Blanc St Cyran

                                                                               L'église fortifiée St Cyran

Et, pour finir, faisons un petit tour dans la Brenne et ses 2000 étangs.

Brenne héron blanc 1

Un héron blanc

Brenne cistules 2

Deux cistudes au bord de la roselière

La maison du parc, installée depuis 20 ans tout près du château du Bouchet, présente une exposition photographique sur cette réserve naturelle.

Et sur le retour, pourquoi ne pas s'arrêter à l'abbaye de Fontgombault encore occupée par des moines bénédictins ?

Fongombaud porche église

                                                 Le porche de l'église

 

Partager cet article

Repost0
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 14:19

Poursuivons notre promenade dans le Nord avec la visite de Valenciennes. Cette ville située dans le Hainault , française depuis 1678,  est une sous-préfecture du Nord depuis 1824. Elle est traversée par l'Escault à son confluent avec la Rhônelle.

C'est une ville très ancienne puisqu'on en trouve une trace dans un document datant de 693 et faisant référence à un lieu "La Vallée des Cygnes" qui devint "Val en Cygnes" puis Valenciennes.

Valenciennes rue 1

 Du fait de la présence d'eau sous les voies, les soubassements des habitations sont en grès pour empêcher l'eau de remonter dans les murs par capillarité. Remarquez également les ferrures en façade destinées à maintenir les écartements.

Valenciennes église danger 1

 

 

 

 

 

 

 

 

L'église Notre-Dame-du-Saint-Cordon fermée car dangereuse à cause de l'instabilité du sol.

 

En 1008, une famine est suivie d'une terrible épidémie de peste. La tradition veut que la Vierge Marie ait déroulé autour de la cité un cordon qui aurait miraculeusement protégé les habitants de la maladie. Depuis, chaque année, les Valenciennois ont pris l'habitude de faire autour de la ville ce chemin de 14 km, le tour du Saint-Cordon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Valenciennes façade grès 1

          On peut voir sur cette photo des entrées en entre-sol. C'est là que travaillaient les ouvriers des industries textiles.

Valenciennes façade pierre 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Même si la brique est très utilisée, on peut voir aussi de belles façades en pierre.

 

 

 

Valenciennes ferrure 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

Une belle ferrure

  

Valenciennes OT 2

                                                                  Vieille maison en bois

Valenciennes auberge1

                                                              Peut-être la plus vieille hostellerie de la ville

Valenciennes marché aux laines 1

                                                         La place de l'ancien marché aux laines

Valenciennes béguinage 1

Valenciennes béguinage 2 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                               Le béguinage de Valenciennes

Valenciennes mairie 1

                                                      Le fronton de l'Hôtel de Ville

L'hôtel de ville a été reconstruit comme beaucoup de bâtiments du centre ville car, le 10 mai 1940, un incendie allumé par des pillards de l'armée française, et alimenté par un dépôt de carburant, ravagea tout le coeur de la cité. Seule la façade fut sauvée.

Valenciennes obélisque 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À la place de l'ancien beffroi, s'élève depuis peu, cet obélisque sur la Place d'Armes.

 

 

 

  

 

 

 

 

 

  

 

 

 La ville est en pleine restauration. Ses vieux quartiers sont réhabilités et il fait bon s'y promener.

Valenciennes rue 2

                                                          Voici un exemple de rue récemment rénovée

Partager cet article

Repost0
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 15:20

Le nord a longtemps été une région minière qui a inspiré auteurs et cinéastes (Germinal), chanteurs (Pierre Bachelet, Renaud)...

Aujourd'hui, je vous emmène à Lewarde, visiter le centre historique minier. Installé sur les 8 ha du carreau de l'ancienne fosse Delloye, c'est le plus important musée de la mine de France.

Lewalde bâtiments 3

Lewalde bâtiments

                                                                         Les bâtiments qui abritent le musée

En attendant l'heure de la visite guidée, des expositions en accès libre permettent de découvrir pour l'une le processus de formation du charbon, commencé à l'ère du carbonifère, il y a 320 millions d'années et pour l'autre, la vie dans une cité minière.

fossile 4

 

fossile 5

                                                                                    De superbes fossiles

Lewalde cuisinière

                                                      Une belle cuisinière à charbon évidemment

Lewalde bistrot 1

 

 

 

 

 

 

  

 

 Au bistrot, la cafetière où un mélange de café et de chicorée est tenu au chaud

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 C'est l'heure, la visite de la mine peut commencer. Avant la descente dans la mine (!), nous pénétrons comme les mineurs dans la salle des pendus.

Lewalde salle pendus 2

                                                                          Puis, passage à la lampisterie

Lewalde lampisterie 2

Lewalde chevalet 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                             Le chevalement de la fosse Delloye

 

 

 

  

  

Bien équipés, munis d'un casque de chantier, nous traversons la cour en direction des galeries.

À côté de l'ascenseur qui nous conduira au fond de la mine, notre guide, ancien mineur, nous attend.

 

  

 

 

 

 

 

Lewalde mine 2

  Avec lui, nous plongeons dans un monde inconnu, où technicité, anecdotes, courage et drames liés au travail de générations d'hommes, de femmes et d'enfants vont nous familiariser avec l'ambiance qui régnait sous terre (bruit, chaleur, poussière...) et la pénibilité de ce labeur.

Lewalde galerie

 

 

 

 

 

  

 

 

Une galerie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 Lewalde mine 5 bois

  Autrefois, on étayait avec du bois de pin dont les craquements alertaient les mineurs en cas de mouvement du terrain.

Lewalde wagonnets 2

                                                            Les wagonnets remplis de charbon

Les mines du bassin houiller Nord-Pas-de-Calais ont fonctionné du XVIIIe au XXe siècle. 

Partager cet article

Repost0
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 17:15

 De retour d'un séjour chez des amis dans le nord, je vais vous faire partager mes découvertes et mes visites.

Commençons par Lille, agglomération de 225 789 habitants, préfecture du Nord et chef-lieu de la région Nord-Pas-De-Calais.

Lille citadelle entrée 3

 En ancien français, son nom (L'Isle) proviendrait du fait qu'elle fut établie sur une île des marécages de la vallée de la Deûle. Appartenant à la région historique de la Flandre romane, Lille a toujours été une ville de langue romane.

Lille citadelle entrée 2

 

Ville de garnison, du Moyen Âge à la Révolution française, elle a toujours eu une histoire assez mouvementée.

 Elle est connue pour avoir été la ville la plus assiégée du pays.

 

Elle a appartenu tout d'abord au comté de Flandre, puis au royaume de France, à l'État bourguignon, au Saint Empire romain germanique, aux Pays-Bas espagnols. Elle fut reprise par la France à la fin de la guerre de Succession d'Espagne.

Assiégée de nouveau en 1792 lors de la guerre franco-autrichienne, elle sera de nouveau durement frappée par les deux conflits mondiaux du XXe siècle.

  Lille citadelle enceinte 1

                                                   Mur d'enceinte de la citadelle occupée par les forces de l'ONU

Promenons-nous dans la ville et admirons l'architecture des constructions où les briques et les pierres font bon ménage et donnent un  cachet aux hautes façades des bâtiments , qu'ils soient demeures particulières, commerces, édifices cultuels ou culturels.

Lille bourse 4

                                      La Vieille Bourse, marché aux livres, vieux papiers et cartes postales

lille opéra1

                                                                                              L'opéra

                                                             Lille préfecture   

                                                                                      La préfecture

Lille Lissac

Lille 15                                                                     Lille façade renaissanceQuelques façades typiques

 

 

 

 

  

 

 

Façade renaissance

 

 

 

 

Lille placette

 

 

 

                                       Une belle petite place

 

 

 

 

Lille tour église 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le mariage de la brique et de la pierre

 

 

 

Lille façade 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                            Façade commerciale rénovée

 

 

 

 

Lille est une cité marchande depuis ses origines.

La révolution industrielle en a fait une grande capitale avec les industries textiles et mécaniques.

Les années 60 virent leur déclin et Lille connut une longue période de crise qui se termina une trentaine d'années plus tard avec la reconversion vers le secteur tertiaire.

En 2004, elle fut classée Ville d'art et d'histoire, Capitale européenne de la culture. (source Wikipédia)

Lille placette 2

                                 Les  espaces  verts incitent les Lillois à la détente dès qu'il fait beau.  

Promenade découverte à suivre ...

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages