Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 novembre 2022 1 07 /11 /novembre /2022 12:55
Saint-Paterne-Racan : Seconde édition de la Fête du livre

Le livre en fête

 

Après le succès rencontré l’an dernier pour la première fête du livre organisée par Pierre Orgeur, natif de Saint-Paterne-Racan et auteur de nombreux livres sur la vie paysanne de ce territoire, il a donc décidé, en accord avec la municipalité et l’appui de nombreux partenaires, de renouveler cette animation.

28 auteurs seront présents dans la salle Gabriel pour cette manifestation autour des livres.

Pierre ORGEUR, l’organisateur de la manifestation, s’interroge sur ce sujet  : « La hiérarchie sociale et les étiquettes très souvent accolées sont-elles un frein à l’expression des sentiments amoureux ?" Telle est la question initiale que l’auteur pose dans ce roman. L’amour en est d’ailleurs l’un des axes principaux. En parallèle, il aborde le sujet épineux de la réussite professionnelle. En d’autres termes, peut-on être issu de la base, sans diplôme de haut niveau, et atteindre le sommet de l’entreprise qui vous emploie ? La parole donnée peut-elle être remise en cause par des évènements familiaux tout à fait imprévisibles ? » Ce questionnement a abouti à l’écriture de « Une ambition révélée », son dernier roman.

Avant de présenter les différents auteurs, parlons de l’invité d’honneur, Fabrice BRAULT, détective privé, qui présentera son livre « Profession détective » et expliquera comment on devient détective, quel est son rôle et il dévoilera quelques-unes des ficelles du métier.

Fabrice Brault, l'invité d'honneur

Fabrice Brault, l'invité d'honneur

À ses côtés, se trouveront :

Pierre AUDIN qui présentera « Les communes tourangelles disparues ». Wendy BAQUE et son livre « La Fleur de l’âge ». Jean Pierre BARRÉ qui vous fera découvrir ce qui se cache « Derrière ses rideaux ». Gérard CANDELA qui se veut « Le sauveur de Chambord ». Lydie DELANOUE qui sera accompagné d’ « Eugène Farcot, le maître des horloges et des aérostats ». Alain DENIS qui vous fera participer à un « Guet-Apents à Châteaucreux » avec Nelly Harcadiaux. Fabrice DESTIN qui vous dévoilera le mystère de la « Table 5 » qui traite d’une affaire non élucidée. Carole EWAN qui se penche sur l’énigme des « Chaussettes orphelines » avec quatre mamans. Vianney FRAIN qui tente avec « Et le diable rit avec nous », de résoudre quelques affaires un peu louches. Histoire & Patrimoine qui proposera aux nostalgiques de revivre en photos avec « Le studio de l’Escotais », réalisé pour les 20 ans de l’association,  des événements marquants de la fin du XXe siècle sur notre territoire. Martine HUBERT PELLIER qui s’intéresse aux pierres vous invitera à tendre l’oreille car « En Touraine, les pierres nous racontent ». Tony JAGU qui s’est penché sur la biographie de » Seberg-Gary, une quête ininterrompue». Karine LABBÉ, auteure tourangelle, y présentera ses livres pour les jeunes enfants : les 4 aventures de « Lou ». Jean-Noël LEWANDOWSKI, Loir-et-Chérien d’adoption, qui se consacre depuis 2007 essentiellement à l’écriture et à l’édition associative. proposera « STRYON » son vingtième ouvrage publié. Agnès MARIN vous livrera des « Portraits de famille » avec un regard lucide et plein d'humanité sur une famille comme tant d'autres où se joue l'équilibre de chacun pour le meilleur ou pour le pire. Aline MERY vous emmènera avec Diego, l’aventurier, vivre une rencontre des plus inattendues en suivant « Souricet et le Père Noël ». Dominique PANVERT qui, dans son ouvrage « Allons enfants »,  présente quelques portraits de personnes du territoire qui se sont illustrés au cours de la Première et de la Seconde guerre mondiale et leur rend hommage. Richard PETITSIGNE, tourangeau, qui se définit ainsi : « comédien, conteur, directeur artistique de la Compagnie Troll, formateur et animateur de stages théâtre et conte et présentera « Le chevalier Edmond et son cochon ». Sylvie POULIQUEN qui, dans son livre « La Résistance en action », met en lumière des centaines de destins d’hommes et de femmes ou de faits de résistance. Léandre POURCELOT qui vous  emmènera avec « La Grande Guerre à 18 ans » sur les traces de son père dans un terrible univers. Gérald Rampant vous racontera avec « Moi, bâtard » l’histoire de deux enfants ballottés de refuges en pensions parisiennes. Claude REDON, avec « 1939-1945, j’avais 8 ans à Thouars », vous montrera qu’être enfant pendant la guerre, ne fut pas facile. Jean Louis RIGUET évoquera pour vous « Les vies cabossées »  de Martine et Gilbert après leur mariage. Jean-Michel SIEKLUCKI connaît bien l’Afrique et  apportera  « Le cocotier de Grand Bassam » qui nous parle  d’un avocat, Vincent de Serre, qui vient de passer 13 ans à Abidjan et décide de rentrer en France. Denis SOUBIEUX qui vous entraînera dans son enquête pour résoudre « Meurtres à Fontevraud » pour connaître l’assassin du médecin du village lors de la nuit du festival. Jocelyne THOMAS qui vous parlera avec « La guerre des meutes », de la volonté d'une femme qui lui permit de vivre une rencontre passionnante avec les loups.

Cette manifestation a obtenu l’appui de différentes collectivités territoriales et entreprise privées.

 

Pour connaître en détail le contenu de cette manifestation, cliquez sur le lien ci-dessous :

Petite information : l'auteur Jean-Michel SIEKLUCKI est le conférencier qui interviendra pour "Histoire et Patrimoine" le vendredi 25 novembre, à la salle socioculturelle "Le foyer", à 20 h30.

Vous en saurez un peu plus dans quelques jours !

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2022 3 12 /10 /octobre /2022 16:44
Une salle bien remplie
Une salle bien remplie

Une salle bien remplie

Un an déjà qu’une poignée d’usagers du territoire Gâtine-Racan avait réagi au changement de facturation des ordures ménagères et à la forte augmentation qui en a découlé.

Rapidement, de nombreux usagers mécontents se sont fait connaître et un collectif citoyen a vu le jour. Puis, pour pouvoir agir, ce collectif s’est transformé en une association qui comptait, à l’ouverture de l’assemblée générale 172 adhérents et plusieurs sympathisants.

C’est dans la salle Madeleine Guillemot, à Charentilly, qu’adhérents, sympathisants, élus et membres du conseil d’administration se sont retrouvés mardi soir pour établir un bilan de cette première année.

Philippe Gautier

Philippe Gautier

Devant un parterre bien garni, Philippe Gautier , président de l’ACGR, ouvrit la séance en adressant ses remerciements à Madame le Maire de la commune, pour la mise à disposition gratuite de la salle, ainsi qu’à toutes les personnes qui soutiennent l’association. Ses remerciements allèrent aussi à Dominique Boutin, vice-président de la SEPANT, association à laquelle l’ACGR est affiliée.

« Un grand merci à tous nos adhérents. Une association ne vit que grâce à vous et c’est par la publicité que vous en faites que d’autres personnes viennent nous rejoindre. Nous avons atteint un nombre relativement important qui nous a permis d’avoir une certaine crédibilité vis-à-vis d’autres associations avec lesquelles nous avons tissé des liens au cours de l’année écoulée. Donc, merci à vous ! »

Ses préliminaires achevés, Philippe Gautier passa à l’ordre du jour de cette assemblée générale.

Bilan moral et activités pour 2021-2022

-Établissement de différents contacts au cours de l’année.

-Rencontre avec Mme la Sénatrice et Mme la Députée suite aux rencontres avec la communauté de communes qui se sont soldées par un « mur » !

-Axes de travail avec des associations du territoire dont la SEPANT (Association d'Etudes, de Protection et d'Aménagement de la Nature en Touraine) et des associations en lien avec Touraine Propre en charge des dossiers épineux sur les ordures ménagères. De gros problèmes vont se poser au niveau des enfouissements et de l’augmentation de la taxe qui en découle (TGAP).

-Rencontre avec  « Que choisir » qui mène et remporte des batailles contre des communes. Auparavant, travail sur les budgets des ordures ménagères afin de trouver les failles qui rendent cette taxe inopportune.

-Rappel des premières actions menées : concert de poubelles sur le site de la Communauté de Communes, communiqués de presse, rencontre avec tous les élus du territoire pour discuter de ce problème.

Jean-Marc Chahinian

Jean-Marc Chahinian

Puis, Jean-Marc Chahinian, présenta le bilan financier de l’année écoulée

Les recettes proviennent des adhésions de 172 personnes à 5 € et d’un don de la banque à l’ouverture du compte. Nous constatons qu’il y a 3 communes du territoire qui ne possèdent aucun adhérent à notre association : Saint-Aubin-le-Dépeint, Pernay et Villebourg ! Il ne faut pas oublier que pour peser sur les décisions de la Communauté de Communes le nombre d’adhérents est très important !

Côté dépenses, elles se limitent à quelques fournitures de bureau. Remerciements aux maires qui prêtent leurs salles gratuitement et limitent ainsi les dépenses de l’association.

Jean-Marc propose de maintenir le montant de l’adhésion à 5 € par personne. Les différents votes ont été adoptés à l’unanimité.

Des membres du CA : Jean-Luc, Jean-Marc, Nathalie et Gérald

Des membres du CA : Jean-Luc, Jean-Marc, Nathalie et Gérald

Les projets pour 2022-2023

-Poursuivre les actions en cours avec Touraine Propre (gérer la continuité ou non des enfouissements sur le département). La présence des associations comme la SEPANT est un appui pour intégrer la prévention. Touraine Propre continue son combat mais trop peu d’EPCI (Etablissement Public de Coopération intercommunale) sont présents.

-Rejoindre la commission déchets de Gâtine-Racan pour participer en tant que membre du Conseil d’Administration de l’association citoyenne Gâtine-Racan. Sur ce point une petite discussion a eu lieu avec l’assemblée pour prendre position sur « Faut-il être élu pour participer à cette commission ou simplement membre du CA ? » L’assemblée s’est prononcée pour l’appartenance au CA. Il est judicieux de pouvoir y participer car autrement nous risquons de passer à côté de décisions importantes.

-Rencontre avec CITEO, (entreprise à mission créée par les entreprises du secteur de la grande consommation et de la distribution pour réduire l’impact environnemental de leurs emballages et papiers, en leur proposant des solutions de réduction, de réemploi, de tri et de recyclage) prévue le 20 octobre prochain. Essai de contacter le maximum de personnes engagées dans le problème des déchets. Sur le territoire, CITEO est opposé à tout ce qui est « incitatif » d’où la volonté de les rencontrer pour leur en faire comprendre les bienfaits.

Réaction de la salle : Il est prouvé que dans les départements où l’incitatif est appliqué, cela marche très bien d’où, cette conclusion : « Continuons à peser sur les élus pour que l’on y arrive ! »

-Poursuite de notre action avec « Que choisir ». Cette association intervient sur certains conflits entre particuliers et des sociétés, administrations,… Actuellement, nous cherchons la faille et restons persuadés que nous devrons passer à une taxe ou redevance incitative. À ce jour, nous sommes la seule association à s’être constituée pour ce problème. Si notre dossier est recevable, on peut mener des actions au tribunal administratif.

-Il est toujours possible de mener des actions de terrain, au coup par coup, à l’initiative des adhérents.

Avant de passer la parole à l’assemblée, Gérald Rampant, alerta  l’assistance sur l’augmentation de 7% prévue en 2023 sur les taxes foncières avec le réajustement des valeurs locatives.

Les différents points épuisés, la parole fut donnée à Dominique Boutin, vice-président de la SEPANT et, comme il l’a annoncé 173e adhérent de l’association citoyenne Gâtine-Racan. Il présenta son association créée en 1 966 qui est en fait une fédération de nombreuses associations. Il la définit ainsi : « C’est un laboratoire écologique expérimental qui regroupe des gens de tous bords réunis autour de la protection de l’environnement. » Il rappela différentes actions menées à terme et l’aide qui peut être apportée dans certains combats : actions sur l’eau, les incinérateurs, l’implantation d’usines SEVESO, CALCIA,… »

Dominique Boutin

Dominique Boutin

Comment des combats menés séparément se rejoignent.

Dominique Boutin poursuit sa présentation : « La SEPANT rassemble des gens ayant des problèmes identiques. En ce moment, sur le nord Touraine, des comités se forment pour demander plus d’arrêts de train dans les gares. Sachez que dans le programme Leader + sont inscrites des actions pour faire aboutir ces demandes. Nos actions principales s’inscrivent dans la biodiversité au sens large. Nous avons des salariés et pouvons vous apporter notre aide.»

Il faut savoir que vendredi dernier une réunion publique était organisée à Saint-Paterne-Racan pour demander plus d’arrêts de train !

Après l’intervention de Dominique Boutin, la parole fut donnée à la salle.

Parole à la salle

Parole à la salle

Les souhaits formulés :

-impliquer les industriels pour qu’ils réduisent les emballages.

-que chacun de nous choisisse ses achats avec un minimum d’emballage

-la SEPANT est associée à France Nature Environnement et peut agir sur la réduction des emballages. Des actions sont en cours avec un regroupement de 3500 associations.

Pour terminer la parole fut donnée à Mme le Maire, Valérie Bouin, qui rappela que les élus de sa commune avaient été les seuls à voter contre la mise en place de la TEOM.

Philippe Gautier fit ensuite appel aux candidats susceptibles de venir étoffer le conseil d’administration. Quatre personnes se sont proposées et ont été élues à l’unanimité :

Françoise Joubert, de Charentilly

Éric Liberpré de Rouziers-de-Touraine

Didier Plat de Rouziers-de-Touraine

Patrick Plaudin de Semblançay.

Pour terminer cette réunion, le verre de l’amitié a été offert par l’association.

Si vous trouvez que la TEOM est injuste, rejoignez l'ACGR

Contacts :

Philippe Gautier : 06 27 11 38 67

Jean-Marc Chahinian : 06 11 29 94 22

Site : https://collectifgatineracan.org/

 

 

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2022 6 08 /10 /octobre /2022 15:56

Vendredi soir, la réunion publique, initiée par la municipalité en réponse aux attentes de ses administrés, a déplacé de nombreuses personnes du territoire et, c’est devant une salle quasiment comble, que M. Éric Lapleau, maire de la commune, a pris la parole en ces termes : « J’adresse mes remerciements à toutes les personnes présentes, Députée, Conseillère Régionale, Maires, Maires-Adjoints, élus et toutes les personnes qui ont répondu à cette invitation. La municipalité de Saint-Paterne-Racan s’est engagée à faire plusieurs réunions publiques sur des thèmes très divers. Ce soir, c’est pour une préoccupation majeure des habitants du nord d’Indre-et-Loire que nous sommes réunis : la mobilité. C’est un point très sensible sur notre territoire. Cette réunion est un préalable à la mobilisation puis à la visualisation d’objectifs atteignables et justifiés.  Nous avons à nos côtés M. Georges, président de l’ADTT (association pour le développement des transports collectifs en Touraine) qui nous présentera les actions menées par l’association et Mme Karine Soulier, 1ère adjointe, qui mènera le débat. »

De g à D : Laurent Beaufrère, Karine Soulier (élus de Saint-Paterne) et les représentants de l'ADTT

De g à D : Laurent Beaufrère, Karine Soulier (élus de Saint-Paterne) et les représentants de l'ADTT

Les organisateurs de la soirée rappelèrent l’accent mis sur la communication pour que cette soirée soit une réussite.

Actuellement, avec les contraintes, les coûts énergétiques, la pollution, beaucoup de personnes redécouvrent le train. L’étoile ferroviaire du territoire peut être un atout pour redorer le blason du transport ferroviaire. Sur notre secteur, ce service peut et doit être mieux exploité. C’est donc l’enjeu de la réunion.

Après une rapide présentation du déroulé de la soirée par les organisateurs, Lionel Royer, membre de l’association christophorienne « Histoire et Patrimoine » relata l’historique de cette ligne de chemin de fer qui fut mise en service le 19 juillet 1858.     

 

Monsieur Georges présenta son association et fit état de ses objectifs et projets dont notamment :

-Se faire l’écho du besoin des usagers

-Contribuer au développement des transports collectifs

-Développer l’inter mobilité entre trains, bus, trams, piétons, cyclistes et parkings

-Améliorer la qualité de vie en ville face aux nuisances issues des déplacements

-Préserver au global notre environnement.

Il mit l’accent sur l’aboutissement de certaines actions dont le rétablissement de la ligne Tours-Loches, les lignes de tramways sur la Métropole…

Saint-Paterne-Racan : Une réunion publique qui a fait le plein

Pendant toutes ces explications, on sentait la salle en effervescence. « Tous ces beaux discours, c’est bien. Mais nous sommes là pour du concret sur le problème qui nous concerne ! » Une élue de la commune, Claudine Villiers, se dirigea vers les orateurs et fit comprendre que la salle souhaitait prendre la parole.

Les usagers de la ligne Tours-Le Mans via Saint-Paterne-Racan exprimèrent leurs souhaits en faisant valoir qu’ils n’induisaient aucun coût financier supplémentaire !

La Conseillère Régionale se lança dans une plaidoirie totalement en dehors du sujet traité, ramenant le débat sur l’économique au lieu du pratique, de l’écologique et de l’humain. Un spécialiste précisa qu’un arrêt de train se compte en minutes (4 mn) et non en euros.

Saint-Paterne-Racan : Une réunion publique qui a fait le plein

Que veulent donc ces usagers ?

Rien de bien compliqué ! Seulement que les trains qui passent devant la gare de Saint-Paterne-Racan s’y arrêtent un peu plus souvent pour que les personnes qui ont besoin de se déplacer soit vers Tours, soit vers Château-du-Loir, puissent bénéficier d’horaires corrects et éviter des pertes de temps (lycéens, étudiants et toutes personnes tributaires de ce moyen de locomotion).

De ces débats, il est ressorti très nettement que cette situation est le résultat d’un choix politique. Il faut de nouveau obliger l’état à s’occuper de ses territoires et faire valoir ses besoins. Pour cela, tous les élus du territoire ont un rôle à jouer !

 

Que va-t-il se passer à l’issue de cette réunion ?

-Créer un comité de ligne.

-Demander un tarif unique train/bus. Actuellement un trajet en train coûte 9 € et en bus 3 €.

-Matérialiser la demande en faisant valoir que plus d’arrêts seraient une incitation pour que plus d’usagers prennent le train.

-Une fois le comité de ligne créé, il faut convaincre la Région de revoir la mobilité sur notre territoire. Sur ce point, Mme la Conseillère Régionale a précisé qu’elle a bien entendu les demandes !

En conclusion, il ressort que pour obtenir une avancée sur ce dossier, il faut que la population, les élus et les associations s’unissent et restent mobilisés jusqu’à l’obtention d’une réponse positive aux demandes.

Après ces nombreux échanges, c’est devant le verre de l’amitié que les discussions se sont poursuivies dans le calme.

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2022 1 26 /09 /septembre /2022 08:05
Assemblée générale du Collectif Gâtine-Racan

Venez nombreux pour soutenir l'association, continuer à mener des actions contre le système actuel de financement des ordures ménagères et connaître les projets en cours et/ou à venir du collectif.

 

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2022 5 02 /09 /septembre /2022 08:13
Neuvy-le-Roi : Week-end détente
Partager cet article
Repost0
31 août 2022 3 31 /08 /août /2022 08:23
Saint-Paterne-Racan : Reprise du basket pour les plus jeunes

Nous vous attendons nombreux ce SAMEDI 3 SEPTEMBRE au gymnase Jacques Gabriel à ST PATERNE.

Pour les plus jeunes Baby ou U7 (2016/2017/2018) l’entrainement se déroulera de  10 H à 10H45.

Pour les mini-poussins ou U9 (2014 /2015) l’entrainement se déroulera de  10H45 à 12H.

Une tenue de sport simple short tee-shirt baskets propres suffit ainsi qu’une gourde ou une bouteille d’eau.

En ajoutant si vous le pouvez que nous recherchons désespérément des parents bénévoles pour l’encadrement et également  des parents basketteurs pour aider aux l entrainements. 

Nous recherchons également un ou une BASKETTEUR (EUSE) en SERVICE CIVIQUE ; nous avons l’agrément mais pas de candidat(e).

Saint-Paterne-Racan : Reprise du basket pour les plus jeunes
Partager cet article
Repost0
30 août 2022 2 30 /08 /août /2022 15:46
Saint-Paterne-Racan : piscine communautaire

La Piscine Communautaire de GÂTINE-RACAN joue les PROLONGATIONS !

Vous n’avez pas fini de peaufiner votre bronzage ? Vous êtes en vacances au mois de septembre ?

Vous n’avez pas assez profité des bienfaits de l’eau ? Vous avez envie de passer un moment au soleil, les pieds dans l’eau avec vos amis / familles ?Vous vous entraînez pour les JO 2024 (et pourquoi pas ?)

L’information ci-dessous est pour vous !

La Piscine Communautaire de Gâtine-Racan ouvrira ses portes au public les week-ends des

3 & 4 septembre

10 & 11 septembre

17 & 18 septembre

 

L’été n’est pas tout à fait fini….

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2022 7 17 /07 /juillet /2022 17:06

Cela fait maintenant une semaine que le Pôle Santé a été inauguré. Je vous propose de revoir en images cette manifestation. Pour une fois, nous avons pu noter la présence assez importante de Christophoriennes et de Christophoriens aux côtés des élus de la commune et des représentants des différentes structures ayant participé aux aides attribuées pour la réalisation de ce projet. Pompiers et gendarmes avaient également répondu présents à l’invitation lancée par Madame Catherine Lemaire.

Petit aperçu du public
Petit aperçu du public
Petit aperçu du public

Petit aperçu du public

À onze heures, elle se plaça derrière le  pupitre  et se saisit du micro pour ouvrir les festivités. Elle remercia tout d’abord les nombreuses personnes présentes et appela à ses côtés, au fur et à mesure du déroulement de son discours, les élus et représentants des corps de métiers ayant participé activement au bon déroulement du chantier.

Discours de Catherine Lemaire en présence des différents élus
Discours de Catherine Lemaire en présence des différents élus

Discours de Catherine Lemaire en présence des différents élus

Puis, en respectant la hiérarchie des structures, les différentes personnalités présentes saluèrent le bien fondé de ce projet et approuvèrent le souhait formulé par Madame le Maire d’envisager à court terme un agrandissement en laissant entendre que chacun aiderait, dans la mesure de son budget, à financer la poursuite de ce projet.

Discours d'Antoine Trystram, président de la CCGR

Discours d'Antoine Trystram, président de la CCGR

Discours de Brigitte Dupuis, conseillère départementale

Discours de Brigitte Dupuis, conseillère départementale

Discours de Pierre-Alain Roiron, vice-président de la région

Discours de Pierre-Alain Roiron, vice-président de la région

Discours de M. le Sous-Préfet

Discours de M. le Sous-Préfet

Après le discours de Monsieur le Sous-Préfet, Catherine Lemaire appela les différents personnels médicaux déjà à l’œuvre sur le site plus les nouveaux qui vont bientôt s’y installer.

Élus et personnels de santé

Élus et personnels de santé

Puis, ce fut le moment crucial de l’événement : couper le ruban tricolore barrant l’entrée du bâtiment et en distribuer des morceaux.

Le ruban est coupé !

Le ruban est coupé !

Ces nombreux discours furent suivis d’une visite du site avant le vin d’honneur offert par la municipalité. Ce fut l’occasion pour chacun de discuter librement.

Moment de convivialité et d'échanges
Moment de convivialité et d'échanges

Moment de convivialité et d'échanges

Voici, par exemple, un échange entre Catherine Lemaire et Pierre-Alain Roiron, vice-président de la Région : « Pourquoi ce nom « Daphné du Maurier » ? Qui était cette personne ? » Voici la réponse apportée par Madame Le Maire : « Sur la commune, nous avons deux illustres médecins, les docteurs Fulgence Raymond et Raphaël Blanchard. Mais, je souhaitais que ce Pôle santé porte le nom d’une femme. C’est pour cela, qu’à l’unanimité, le nom de Daphné a été retenu. En plus, il est situé rue Daphné du Maurier ! »

Je me suis chargée ensuite d’expliquer à M. Roiron qui était cette Daphné du Maurier qu’il ne connaissait pas et quels étaient ses liens avec Saint-Christophe-sur-le-Nais »

Puis, petit à petit, l’espace s’est vidé et chacun est retourné vers son foyer.

J'aurais bien aimé vous communiquer les coûts et les subventions obtenues mais je ne les ai pas eus !

Partager cet article
Repost0
6 juin 2022 1 06 /06 /juin /2022 14:00
CCGR : Lancement des goûters du Patrimoine
J-5 : Le lancement de la nouvelle saison des Gouters et Dîners du Patrimoine avance à grands pas !

La première date aura lieu le 11 juin avec un apéritif au Clos Saint-Gilles, situé à Saint-Christophe-sur-le-Nais.
- Le programme : 16h visite guidée | 17h spectacle | 18h30 apéritif 
 
Cette demeure du XVIIIᵉ siècle accueillera La Compagnie Kalo Balval et son répertoire de musiques de rue et de fêtes constitué de compositions personnelles, de morceaux de danses populaires et de chansons traditionnelles de cultures méditerranéennes.
 
“Lorsque la Touraine se couvre d’une belle lumière d’été, ses merveilles architecturales rayonnent de mille feux !”
Partager cet article
Repost0
30 mai 2022 1 30 /05 /mai /2022 11:52

MB14

 

En 2015, le nom d'MB14 grandit sur la toile à la suite d'une participation au Grand Beatbox Battle, un tournoi international de Beatbox & Loopstation organisé chaque année en Suisse. MB14 ne remporte pas le tournoi mais parvient à se faire un nom au sein de la communauté beatbox internationale grâce à sa musicalité et ses capacités vocales hors-normes.

Mais c'est en 2016 que la vie d'MB14 prend un tournant sans précédent dans sa jeune carrière. Au travers d’une vidéo postée sur youtube, il est découvert par l'équipe de Bruno Berbérès, alors directeur de Casting de The Voice saison 5, télécrochet diffusé sur TF1. Au terme d’une longue hésitation, MB14 accepte de participer à l’aventure et parvient le 14 mai 2016 à se hisser au rang de finaliste de sa promotion, juste derrière Slimane. A la suite de son passage remarqué dans l'émission, MB14 enchaîne les prestations, les vidéos virales, les collaborations et entame une longue tournée nationale avec son groupe Berywam, composé de beatboxers français de renom (Wawad, Beatness et Rythmind), et co-produit par Bleu Citron et Bigflo et Oli. Ils obtiendront ensemble le titre de champion de France de beatbox 2016, puis 2 ans plus tard le titre de Champion du monde 2018 par équipe à Berlin. L’année 2018, synonyme d’indépendance, est également marquée par le lancement de son premier projet : un EP 7 titres intitulé "AMBITUS", mot utilisé dans le registre classique pour désigner l'écart entre la note la plus haute et la note la plus basse d'un instrument de musique ou d'une voix. Cet EP, réalisé, écrit, composé, interprété et arrangé par MB14, et enregistré/mixé/masterisé chez son acolyte amiénois Little Big Records, a la particularité de ne contenir aucun instrument, c'est-à-dire que tous les sons et instruments qui composent ce projet sont exclusivement vocaux et interprété par MB14. Oscillant entre Hip-Hop et chant lyrique, entre musiques du monde et bruitages électroniques, abordant des thèmes existentiels tels que la vie, la mort, la nostalgie, le doute de l’artiste ou même le voyage dans le temps, MB14 vous montre la voix et vous emmène vers une aventure sonore, une véritable illusion auditive.

(Crédit Photo, Koria)

(Crédit Photo, Koria)

.Jahnération

Jahneration, c'est la rencontre de deux jeunes passionnés déterminés à réaliser leur rêve le plus fou. Dès les premières sonorités, on comprend qu’ils ont grandi dans le reggae des tréfonds de Kingston, et le Hip-hop saupoudré de rock californien. Depuis la viralité d’un “Me Nah Fed Up” avec Naâman jusqu’à la rencontre avec Manu Chao, ce duo de Frenchies a franchi toutes les étapes d’un développement réussi sans jamais se contredire. Ils sont le reflet de leur époque, libres, authentiques, sincères, sans pour ainsi vouloir devenir des étendards. Ils assument et exposent leur talent sur scène avec plus de 300 concerts en 5 ans, des petites salles aux grands festivals, en attendant leur Olympia prévu le 5 mars 2022.Leur univers est vaste et aérien, on y fait pousser des émotions les pieds bien ancrés sur terre, mais prêts à bondir à la moindre occasion. Et le public l’a bien compris, fidèle, toujours plus nombreux à partager leurs concerts et à faire exploser les murs des salles de France. Un premier album éponyme, une mixtape remplie de collaborations (Dub Inc, DemiPortion...), un deuxième album « Stuck In The Middle » produit et réalisé dans les plus grands studios parisiens, et nous voici projetés vers leur troisième opus «Higher».Et pour aller « plus haut », ils ont repris leurs bases, et customisé leurs stations de contrôle. Un Home-Made totalement maîtrisé, une recherche digitale au service de la création, une touche d’organique pour sublimer le tout et desf,lows encore plus puissants sont la recette de ce nouveau projet. On y retrouve des réflexions poétiques, de l'ego-trip, des messages fédérateurs avec une pincée d'humour... Du pur Jahneration !

 

copyright Matthieu Bizeul

copyright Matthieu Bizeul

Bootleggers United

(DJ Zebra vs. DJ Prosper)

Prosper fait danser les gens.

Zebra les rend dingue.

Experts en brassages musicaux, les deux DJs sont recherchés pour détournement de styles :

Funk bâtard et Rock transgenre, breakés façon puzzle.

Fun Fun Fun” vs. “Kick Out The Jam”!

Face à face, ils s'affrontent et se remixent dans une joyeuse battle.

Tous les coups sont permis, surtout les plus tordus.

Et sur 4 platines, personne ne peut les arrêter.

(Crédit Photo, Javier Lazo)

(Crédit Photo, Javier Lazo)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages