Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juin 2022 1 20 /06 /juin /2022 10:55
 Les équipes d'encadrement se préparent au départ.
 Les équipes d'encadrement se préparent au départ.
 Les équipes d'encadrement se préparent au départ.

Les équipes d'encadrement se préparent au départ.

Les colos GRB, le chemin du succès

Malgré deux étés successifs frappés par la pandémie, l’équipe de bénévoles des GRBueil n’a pas baissé les bras devant les difficultés d’organisation de séjours de vacances.
Cette nouvelle saison, les camps de vacances pour les enfants et adolescents de 7 à 17 ans connaissent plus encore le succès. La programmation est passée de trois à quatre séjours et les effectifs sont en très nette hausse. Les 80 places initialement prévues ont été prises d’assaut et ont désormais dépassé la centaine d’inscriptions. De nombreuses demandes n’ont pu être satisfaites faute de moyens humains et logistiques sans même que l’association ait à développer de la communication. Le bouche-à-oreille a produit son effet.
Le demande de labellisation « colos apprenantes » a été effectuée pour la troisième fois et validée par les instances du service départemental de la jeunesse toutefois dans des proportions moindres au regard des deux années passées.
Trois séjours programmés en juillet ont été reconduits au cœur des Alpes Mancelles, un petit joyau pas très éloigné de la Touraine et qui mérite plus qu’un détour.
Le quatrième séjour sera la nouveauté 2022. En effet, les ados de 15/17 ans, qui ont, à deux reprises, fait les frais de la pandémie, partiront sur les pas de Robert-Louis Stevenson du Puy en Velay pour rejoindre les Gorges du Tarn où ils finiront le voyage en canoë.
Une seule ombre au tableau, la difficulté de recrutement des personnels saisonniers (plus d’une vingtaine de jeunes gens), les animateurs de colonies de vacances semblant se faire de plus en plus rares. Fort heureusement, des directeurs très expérimentés encadreront tout ce petit monde et accueilleront des équipes en parties renouvelées mais qui se montrent plus que jamais motivées.
Contact : grbueil.e-monsite.com

Partager cet article
Repost0
8 juin 2022 3 08 /06 /juin /2022 13:22

Asian Dub Foundation

La musique d’Asian Dub Foundation est un genre en soi. Leur fusion unique de rythmes jungle, de lignes de basse dub, de guitares sauvages puisant dans leurs racines sud-asiatiques et de rap militant les a établis comme l'un des meilleurs groupes live au monde. Au cours de leur longue et productive carrière, Asian Dub Foundation a partagé la scène avec Rage Against The Machine, les Beastie Boys et Primal Scream, collaborant également sur disque avec Radiohead, Sinead O 'Connor, Iggy Pop et Chuck D.

L'histoire commence au début des années 90 lorsque ADF se forme à partir d'un atelier de musique dans l'Est de Londres dans l'institution qui est toujours restée leur foyer spirituel depuis, le Community Music. Ces débuts ont marqué à la fois leur son et leurs aspirations éducatives plus larges, comme en témoignent leurs premiers contacts avec les jeunes roms de Budapest, leur rencontre avec le légendaire Afro Reggae dans les favelas de Rio, et la création de leur propre organisation éducative ADF Education (ADFED), sans parler de leurs campagnes en faveur des victimes d’erreurs judiciaires. Construisant une solide réputation scénique au milieu des années 90, en particulier en France, ils se sont finalement imposés à l’échelle mondiale et en particulier comme une alternative explosive à l'obsession Britpop au Royaume-Uni.

(Crédit Photo, Umberto Lopez)

(Crédit Photo, Umberto Lopez)

Bloody BeatRoots (DJ Set)

 

The Bloody Beetroots (traduction littérale : « Les Betteraves sanglantes » soit « Les Betteraves rouges ») est un groupe de musique électronique italien composé de Robert Rifo alias Sir Bob Cornelius Rifo (leader, producteur, guitariste et claviériste), de Tommy Tea (sampler) et de Battle (batterie).

Les deux premiers personnages ont commencé en créant un groupe se caractérisant par un son synthpunk, acid et schizoïde. The Bloody Beetroots s'apparente autant à un projet solo de Bob Rifo qu'à un groupe, le batteur étant régulièrement remplacé par des invités comme Tommy Lee lors de la tournée américaine de 2010, et Tommy Tea n'ayant qu'un rôle très secondaire dans la composition tout comme dans les live.

Le groupe est formé par Sir Bob Cornelius Rifo et Tommy Tea à la fin de 2006.

Depuis 2007, ils font partie du label américain Dim Mak Records. Le duo aime à se montrer en public masqué en Venom, ancien costume symbiotique et organique de Spiderman. Alex Gopher et Étienne de Crécy, représentants de la « French Touch », les remarquent et laissent leurs EP, respectivement The Game et Funk, être remixés par Bloody Beetroots.

 (Crédit Photo, The Bloody beetroots)

(Crédit Photo, The Bloody beetroots)

 

Rakoon

Rakoon est un producteur de musiques électroniques hybrides, au son unique et original. Il explore des courants allant de la Pop à la World Music, en y insufflant des éléments de Trance ou de Dub révélateurs de ses racines. Véritable témoin de ses déambulations humaines et sonores, son univers nous transporte dans une expérience introspective pleine d’espoirs.

 

(Crédit Photo, OVH)

(Crédit Photo, OVH)

Partager cet article
Repost0
18 mars 2019 1 18 /03 /mars /2019 11:12

Samedi matin se tenait le premier Job Dating en Gâtine-Racan à l’espace multimédia de Saint-Paterne-Racan. Ce grand rendez-vous avait été préparé en amont le mercredi 13 mars à Saint-Paterne et le mardi 19 mars à Semblançay avec l’organisation d’ateliers sur le thème : « Prépare ton entretien suivi de conseils en mobilité avec la participation de l’association Wimoov 37» au cours desquels les demandeurs d’emploi ont pu glaner diverses informations pour se préparer au mieux à rencontrer les employeurs qui proposent des offres d’emploi sur le territoire.

Comme le dit Jennifer Menzaghi, responsable du PIJ, et co-organisatice de cette matinée avec Stéphanie Bellanger, responsable développement économique et tourisme et Christelle Jacquin, chargée de développement économique, toutes trois travaillant à la CCGC-PR : « Nous sommes contentes de voir que 16 employeurs ont répondu à notre invitation en plus de l’association Wimoov, de la Mission locale, du Pôle emploi de Saint-Cyr-sur-Loire et de la Maison de l’Europe. Comme vous pouvez le constater, il y a beaucoup de monde et tout se passe bien. Les employeurs prennent le temps de recevoir les personnes intéressées par l’offre proposée et, malgré cette affluence, tout se passe dans le calme, il n’y a pas de longues files d’attente devant tel ou tel employeur. Il y a tout juste une heure et demie que nous avons commencé et j’ai déjà comptabilisé plus de 120 personnes. Il reste encore deux heures d’ouverture !»

La liste des employeurs présents ce jour-là

La liste des employeurs présents ce jour-là

C’est vrai qu’en se promenant parmi les différents stands, on pouvait noter la bonne ambiance qui régnait. Parmi les demandeurs d’emploi, il y avait beaucoup de jeunes, accompagnés pour la plupart par un parent, à la recherche d’un job d’été.

Déambulation pour observer dans un premier temps
Déambulation pour observer dans un premier temps
Déambulation pour observer dans un premier temps
Déambulation pour observer dans un premier temps

Déambulation pour observer dans un premier temps

Ainsi, au stand de la mairie de Saint-Paterne-Racan, l’adjointe Brigitte Lamandé, était occupée à discuter avec la jeune Marie-Amélie et sa maman, intéressée par un travail à la piscine en juillet-août. Un peu plus loin, au stand des GRBueil, la secrétaire de l’association, Lydie Descloux, se montrait très satisfaite des nombreux CV de jeunes intéressés par des encadrements et animations d’enfants durant l’été.

Marie-Amélie semble intéressée par un emploi à la piscine durant l'été

Marie-Amélie semble intéressée par un emploi à la piscine durant l'été

Au vu d’un tel engouement de la part des demandeurs d’emploi pour ce genre de manifestation et du nombre d’employeurs sur le site, Antoine Trystram, président de la CCGC-PR, présent en début de matinée, ainsi que Jean-Pierre Poupée, maire de la commune et vice-président de la CCGC-PR en charge de l’économie, assisté de Stéphanie Bellanger et de Christelle Jacquin, ne cachaient pas leur satisfaction bien justifiée.

Les organisateurs de cette manifestation : de g à d : Jennifer, Jean-Pierre Poupée, Stéphanie, Christelle et Brigitte Lamandé

Les organisateurs de cette manifestation : de g à d : Jennifer, Jean-Pierre Poupée, Stéphanie, Christelle et Brigitte Lamandé

Et, il en était de même pour la plupart des employeurs qui, dans l’ensemble, n’avaient pas hésité à s’inscrire pour cette manifestation orchestrée par la CCGC –PR. Vu l’immense succès rencontré, les organisateurs se posaient déjà la question de savoir où renouveler ce Job Dating, les locaux du multimédia s’avérant à peine assez vastes !

Peu de stands restaient inoccupés. De bons échanges de part et d'autre de la table !
Peu de stands restaient inoccupés. De bons échanges de part et d'autre de la table !
Peu de stands restaient inoccupés. De bons échanges de part et d'autre de la table !
Peu de stands restaient inoccupés. De bons échanges de part et d'autre de la table !
Peu de stands restaient inoccupés. De bons échanges de part et d'autre de la table !
Peu de stands restaient inoccupés. De bons échanges de part et d'autre de la table !
Peu de stands restaient inoccupés. De bons échanges de part et d'autre de la table !

Peu de stands restaient inoccupés. De bons échanges de part et d'autre de la table !

Espérons que les nombreux contacts qui ont été pris au cours de cette matinée trouveront une issue positive et auront fait découvrir des possibilités d’emploi insoupçonnés dans de nombreux domaines aux personnes jeunes et moins jeunes à la recherche d’un emploi soit pour l’été soit beaucoup plus pérenne. Un grand bravo aux organisateurs.

Partager cet article
Repost0
2 mars 2019 6 02 /03 /mars /2019 15:04

Jeudi soir, une réunion publique se tenait dans la salle de l’espace socioculturel « Le foyer » pour présenter aux Christophoriennes et Christophoriens le projet de PLU retenu par les élus. Ce projet est maintenant en cours de rédaction, les personnes publiques associées ayant déjà été rencontrées et les différents schémas d’aménagement du territoire  mis à disposition de la commune et du cabinet Urban’ism en charge du PLU.

Ce cabinet, qui s’occupe aussi de la révision du PLU de Saint-Paterne-Racan, est celui qui avait déjà été retenu en 2006, lors de la réalisation du PLU qui n’a pu aboutir car, en 2008, avec le changement de municipalité, bien qu’arrivé en phase finale avec le commissaire enquêteur nommé, tout a été arrêté.

Certaines des études précédentes ont pu servir de base de travail mais avec les nouvelles lois et normes mises en place depuis, il a donc fallu remanier et modifier une partie de la trame précédente.

Présentation du PLU par Mme Nioche, à droite, et Catherine Lemaire

Présentation du PLU par Mme Nioche, à droite, et Catherine Lemaire

Cette nouvelle présentation fut faite par Mme Nioche du cabinet Urban’ism avec l’appui d’un diaporama. Le PLU est un document établi pour 10 ans. Celui-ci sera donc établi pour 2019 à 2030. C’est la commune qui le met en place, qui l’approuve et qui doit ensuite le soumettre à la CCGC-PR qui en a la compétence depuis le 18 octobre 2017 car la relance effective de l’élaboration du PLU de Saint-Christophe est effective depuis septembre 2018.

Le PLU est un document à la fois stratégique et juridique. Il contient :

  • Un rapport de présentation et un rapport de justification
  • Un projet d’aménagement et de développement durable
  • Une orientation d’aménagement et de programmation
  • Un règlement écrit et un règlement graphique
  • Des annexes (zonages d’assainissement, servitudes d’utilité publique, …)

La réalisation d’un PLU se fait en 4 étapes. L’étape 1 permet de mettre en place un diagnostic du territoire avec l’objectif de définir les grands enjeux de la commune. L’étape 2 est celle de la construction du PADD (plan d’aménagement et de développement durable) dont la CCGC-PR a la compétence ce qui fait qu’elle doit aussi émettre un avis après celui du Conseil municipal. L’avant-dernière étape est celle de la mise en place du règlement et des zonages. Et la dernière verra la formalisation et l’arrêt du projet du PLU après l’avis des personnes publiques associées, projet qui sera suivi de l’enquête publique et de la phase finale : l’approbation du dit PLU.

Illustrations de l'axe 1
Illustrations de l'axe 1

Illustrations de l'axe 1

Au niveau du travail en cours, le bouclage est prévu pour la fin du mois de juillet. Les personnes publiques associées seront rencontrées fin mai pour travailler sur le zonage avec les élus. Deux axes de travail sont prévus :

  • Axe 1 : Inscrire la préservation du cadre de vie comme socle de développement durable.
  • Axe 2 : Conserver un développement durable équilibré du territoire communal.

Voyons maintenant quels sont les objectifs retenus pour l’axe 1 :

  • Objectif 1 : Continuation des aménagements légers aux abords de l’Escotais, reprise des logements vacants dans le bourg. Amélioration des déplacements doux.
  • Objectif 2 : Préserver les composants urbains et architecturaux constitutifs de la qualité patrimoniale.
  • Objectif 3 : Organiser qualitativement l’espace rural et le grand paysage.
  • Objectif 4 : Assurer le maintien de la trame verte (haies, arbres isolés, allées arborées ou boisements) et bleue en protégeant la vallée de l’Escotais.

L’axe 2, objectif 1 : Proposer un développement démographique en adéquation avec les besoins communaux (actuellement +0,7%) ce qui donne environ 5 constructions nouvelles par an  soient 55 sur la durée du PLU.

  • Objectif 2 : Réduire l’impact du développement résidentiel sur l’activité agricole et les espaces naturels en proposant des opérations organisées plus denses et plus qualitatives.
  • Objectif 3 : Assurer les conditions favorables au maintien et développer l’activité agricole.
  • Objectif 4 : Maintenir le niveau d’équipement communal et permettre le confortement des activités économiques et des services.
  • Objectif 5 : Limiter l’exposition aux risques et aux nuisances pour les Christophoriens.

Une fois tous ces axes et objectifs commentés, deux diapositives résumèrent l’ensemble des propos en présentant pour l’une les zones classées en AOC « Côteaux du Loir » donc inconstructibles et pour l’autre les zones à urbaniser en premier et les principaux édifices de qualité à préserver.

Les diapositives qui résument (un peu) les objectifs de ce PLU
Les diapositives qui résument (un peu) les objectifs de ce PLU

Les diapositives qui résument (un peu) les objectifs de ce PLU

Une réunion très intéressante qui a permis aux trop rares personnes extérieures au Conseil municipal venues assister à cette réunion publique de prendre connaissance du travail réalisé par les élus quant au développement de la commune choisi pour les 10 années à venir. Personnellement, je trouve dommage de constater le manque d’intérêt notoire de nombreux habitants pour ce qui touche leur commune. Une réunion publique est une occasion pour être au courant de certaines actions initiées par les élus et de pouvoir de ce fait, en discuter avec eux avant, comme c’est le cas pour le PLU, de se manifester un peu tardivement, quand le dossier arrive à son terme.

Un public intéressé mais malheureusement trop peu nombreux !

Un public intéressé mais malheureusement trop peu nombreux !

Partager cet article
Repost0
14 février 2019 4 14 /02 /février /2019 10:43

Programme complet disponible dans les mairies et les commerces locaux !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages