Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2017 2 28 /11 /novembre /2017 14:18

Avant d’ouvrir la séance, Catherine Lemaire proposa à quelques membres du CA d’Histoire et Patrimoine d’exposer à l’ensemble du conseil leur projet pour 2 018, dans le cadre des commémorations du centenaire de la Grande Guerre.

Philippe Larus, le président, rappela que, sur la commune, il existe en plus du monument aux morts, deux plaques commémoratives, l’une dans la mairie et l’autre dans l’église avec des divergences sur les 3 supports. Le but premier serait de pouvoir réunir sur un même support les 29 noms de soldats Christophoriens morts au cours de cette guerre. Comme l’expliqua Lionel Royer, l’idée de réaliser une plaque commémorative comportant tous les noms est venue  lorsqu’en 2015, en Bretagne, il a vu une plaque posée l’année précédente et affichant les soldats de la commune morts pour la France avec, pour chacun, quelques mots les concernant et agrémentés de photos. Ce projet, soumis aux membres du CA, reçut immédiatement l’aval de tous. En parallèle, Michel Mirault et David Bonnaud faisaient un gros travail de recherche sur les enfants nés à Saint-Christophe et disparus au cours de la guerre. Le nombre est alors passé de 29 à 45 soldats.

Ce projet fut bien accueilli par les élus et madame le Maire proposa à quelques membres du conseil municipal de se joindre à Histoire et Patrimoine pour travailler sur ce projet. 4 élus intéressés décidèrent d’y participer : Mme Emmanuelle Hocdé, MM. Hervé-Garcia, Guitton, Lascaud.

Catherine Lemaire fit remarquer qu’il fallait aussi en parler aux Anciens Combattants, ce que fera Philippe Larus.

Histoire & Patrimoine présente son projet aux élus.

Histoire & Patrimoine présente son projet aux élus.

Cette présentation faite, Madame le Maire ouvrit la séance.

Personnel

Laëtitia Rousseau, occupant plusieurs fonctions, est depuis la rentrée en charge de la bibliothèque. Elle vient de suivre une formation et on peut constater un meilleur fonctionnement de l’institution. Une animation avec Ciclic, lectures d’hiver, aura lieu en février-mars.

Délibérations budgétaires

Les loyers des baux ruraux ont été fixés pour les agriculteurs cultivant des terrains communaux sur la base de 23,45 € et 5q/ha.

Des subventions ont été attribuées à diverses associations : APE, Abeille castélorienne, pour l’association paragrêle, quelques éléments devront être ajoutés à la demande.

La gratuité de la salle Beau-Soulage est acquise pour les associations communales et intercommunales (Saint-Christophe – Saint-Paterne) mais le chauffage est payant et peut faire l’objet par la suite du versement d’une subvention.

Attribution de DETR et FDSR

Accessibilité mairie, DETR accordée ; demande faite de DETR et FDSR pour l’accessibilité du cimetière sur une estimation de 50 000 € de travaux ; la demande de dotation locale (FDSR) demandée pour la mairie est refusée par manque de crédits d’état.

Le CM accepte la dotation de 10 000 € émanant d’un fonds de concours de la CCGCPR pour la mairie.

Accessibilité des bâtiments : délais de mise aux normes

La boucherie, l’église, l’espace Beau-Soulage, le foyer rural en 2018.

La mairie en 2019 et le cimetière en 2020

André Lascaud informe le conseil des travaux d’électricité réalisés à la boucherie, travaux qui s’avéraient urgents. C’est l’entreprise Tondereau, la mieux disante qui a été retenue.

Panneau d’informations municipales

Les travaux d’installation sont commencés.

Catherine Lemaire informe les élus qu’ils doivent rapidement faire part des projets auxquels ils penseraient, la date limite de dépôt étant fixée au 31 décembre 2017.

Raccordement au réseau de gaz propane

Suite à l’accord passé avec l’EHPAD, le lotissement de la Croix Papillon sera bientôt desservi en gaz propane.

PLU

La commune a pris contact avec le cabinet URBANIS’M qui avait travaillé sur le projet entre 2005 et 2008.

Le PLUI est adopté au niveau de la CCGCPR. La commune ne pourra pas avoir de bonification car le montant des travaux de voirie engagés par les 19 communes est insuffisant.

Intercommunalité

Au niveau de la CCGCPR, les communes doivent faire apparaître la totalité de leurs compétences (lettre de la préfecture).

Au niveau du SIVOM de l’Escotais, Thierry Guérin annonce que les prix de l’eau et de l’assainissement restent inchangés. Catherine Lemaire souhaite que la CCGCPR modifie ses statuts pour que les délégués au SIVOM soient obligatoirement habitants de Saint-Christophe ou Saint-Paterne. (2 abstentions)

L’assainissement aux Rochettes va débuter prochainement ainsi que l’extension d’eau rue de la Chapelle.

Le conseil vote les participations au RASED (109 €) et à ULIS qui accueille 3 enfants (1218,90 €).

Foyer Rural

Une avancée est signalée : une intervention au niveau de la charpente pourrait avoir lieu durant la première quinzaine de janvier.

Chapelle Saint Gilles et église

Du grillage sera posé pour éviter l’entrée des oiseaux dans les deux édifices et la toiture de la chapelle sera revue.

Quelques dates à retenir

Repas du personnel : 13-12-17 à midi

Marché de Noël de l’APE : 15-12-17 à 18 h

Arbre de Noël de la municipalité : 17-12-17 à 15 h

Vœux du maire : 14-01-18 à 17 h

Repas des Anciens : 22-04-18 à midi.

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2017 6 11 /11 /novembre /2017 21:51

Parti de la mairie aux accents de la musique, le défilé comprenant les musiciens, les pompiers, les jeunes sapeurs pompiers, les anciens combattants, les élus, les enfants de l’école et leurs enseignantes suivis de nombreuses personnes s’est rendu au monument aux morts.

Commémoration du 11 novembre et remise de médaille à Saint-Christophe-sur-le-Nais
Commémoration du 11 novembre et remise de médaille à Saint-Christophe-sur-le-Nais
Commémoration du 11 novembre et remise de médaille à Saint-Christophe-sur-le-Nais
Commémoration du 11 novembre et remise de médaille à Saint-Christophe-sur-le-Nais

Les porte-drapeaux, Maurice Dalloux et Arthur Harrouard prirent place devant le monument aux morts. Les gerbes furent déposées et les enfants présents vinrent mettre chacun une bougie au pied du monument.

Commémoration du 11 novembre et remise de médaille à Saint-Christophe-sur-le-Nais
Commémoration du 11 novembre et remise de médaille à Saint-Christophe-sur-le-Nais

MM. Anquetil et Boigard donnèrent lecture des noms des soldats morts pour la France inscrits sur le monument puis Madame le Maire lut le discours du secrétaire d’état aux Anciens Combattants avant que ne soit respectée une minute de silence.

Commémoration du 11 novembre et remise de médaille à Saint-Christophe-sur-le-Nais
Commémoration du 11 novembre et remise de médaille à Saint-Christophe-sur-le-Nais

La sonnerie aux morts retentit suivie de la Marseillaise puis, le défilé reprit la direction de la mairie où un vin d’honneur devait être servi dans la cantine toute proche.

Commémoration du 11 novembre et remise de médaille à Saint-Christophe-sur-le-Nais
Commémoration du 11 novembre et remise de médaille à Saint-Christophe-sur-le-Nais
Commémoration du 11 novembre et remise de médaille à Saint-Christophe-sur-le-Nais
Commémoration du 11 novembre et remise de médaille à Saint-Christophe-sur-le-Nais

Profitant d’une accalmie de la météo, les musiciens jouèrent quelques morceaux dans la cour de l’école puis chacun fut invité à pénétrer dans la cantine où une remise de médaille était prévue.

Commémoration du 11 novembre et remise de médaille à Saint-Christophe-sur-le-Nais
Commémoration du 11 novembre et remise de médaille à Saint-Christophe-sur-le-Nais

Profitant d’une accalmie de la météo, les musiciens jouèrent quelques morceaux dans la cour de l’école puis chacun fut invité à pénétrer dans la cantine où une remise de médaille était prévue.

Monsieur Michel Briand, délégué de secteur de l’Union Nationale des Combattants, était venu spécialement de Tours pour décorer Maurice Dalloux. « Je vous remets cette médaille d’or, créée spécialement pour récompenser les porte-drapeaux qui comme vous assument cette fonction depuis 40 ans. Elle vient s’ajouter à vos autres décorations dont vous pouvez être fier. » Les deux porte-drapeaux arboraient déjà la médaille des 30 ans. Pour Maurice, une nouvelle orne désormais sa poitrine. C’est avec beaucoup d’émotion qu’il reçut sa nouvelle médaille.

MM. Anquetil, Briand, Dalloux et Boulesteix

MM. Anquetil, Briand, Dalloux et Boulesteix

À ses côtés, Claude Boulesteix, président de l’UNC de Saint-Christophe-sur-le Nais, assistait avec plaisir à la remise de cette récompense à l’un des fidèles membres de son association.

Ensuite, tout le monde fut invité à partager le verre de l’amitié offert par la municipalité.

Partager cet article
Repost0
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 10:36

Dès 9 h 20, les Christophoriens, adultes et enfants, anciens combattant, pompiers et musiciens, arrivaient en nombre devant l’hôtel de ville pour célébrer dignement la commémoration de l’armistice de 1945.

Comme chaque année, Catherine Lemaire, ceinte de son écharpe tricolore, invita les personnes présentes à se regrouper dans l’ancienne classe d’Élisabeth Le Port, jeune institutrice de la commune, qui fut arrêtée par la Gestapo dans son logement de l’école, le 14 juin 1942, déportée à Auschwitz où elle décédera le 14 mars 1943, à l’âge de 24 ans.

Une belle potée d’hortensias blancs apportée par ses neveux, M. et Mme Michel Le Port, de Tours, fidèles aux diverses commémorations de Saint-Christophe, fut déposée sur le socle fixé sous le portrait de cette jeune combattante pour la Liberté, comme le rappela Catherine Lemaire en faisant remarquer que malgré l’école neuve, « cette classe continue à recevoir des élèves pendant les TAP ». Au recueillement demandé en mémoire de cette jeune institutrice résistante, elle associa Madame Renée Daniélo, ancienne résistante de Dissay-sous-Courcillon, ayant vécu à Saint-Paterne-Racan, et décédée le 1er mai dernier à l’EHPAD La Croix Papillon de Saint-Christophe-sur-le-Nais, à l’aube de ses 98 ans.

Hommage à Élisabeth Le Port et Renée Daniélo
Hommage à Élisabeth Le Port et Renée Daniélo
Hommage à Élisabeth Le Port et Renée Daniélo

Hommage à Élisabeth Le Port et Renée Daniélo

Ces hommages rendus, le défilé se forma avec en tête la musique suivie des pompiers et des JSP Racan et, au son de la musique, traversa le bourg en direction du monument aux morts où les différentes gerbes furent déposées, accompagnées par les bougies posées par les enfants pour entretenir la flamme du souvenir.

Après la lecture par Mme le Maire du discours officiel, quelques enfants de l’école récitèrent le magnifique poème de Paul Éluard, Liberté : « Et par le pouvoir d’un mot, Je recommence ma vie, Je suis né pour te connaître, Pour te nommer, Liberté. » Cette dernière strophe, récitée en chœur, est toujours d’une brûlante actualité !

Hommage aux morts de toutes les guerres au monument aux morts
Hommage aux morts de toutes les guerres au monument aux morts
Hommage aux morts de toutes les guerres au monument aux morts
Hommage aux morts de toutes les guerres au monument aux morts
Hommage aux morts de toutes les guerres au monument aux morts

Hommage aux morts de toutes les guerres au monument aux morts

La cérémonie achevée, chacun se dirigea vers l’école où, après quelques morceaux de musique, le vin d’honneur servi dans la cantine scolaire, réunit les participants pour un moment d’échanges conviviaux.

Quelques airs de musique avant le vin d'honneur
Quelques airs de musique avant le vin d'honneur

Quelques airs de musique avant le vin d'honneur

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2016 5 11 /11 /novembre /2016 11:38

Comme chaque année, la municipalité avait convié la population, les musiciens et les pompiers à la commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918. M. et Mme Le Port Michel, neveux d’Élisabeth Le Port, décédée en déportation, étaient présents comme à l’accoutumée, en mémoire de leur tante, résistante, trop tôt disparue.

Dès 9 h 30, tout le monde était rassemblé devant l’hôtel de ville pour traverser le village jusqu’au monument aux morts accompagné par la musique du territoire.

Rassemblement devant la mairie
Rassemblement devant la mairie
Rassemblement devant la mairie
Rassemblement devant la mairie

Rassemblement devant la mairie

Les gerbes de la mairie et des anciens combattants furent déposées au pied du monument aux morts puis, les enfants de l’école déposèrent des bougies pour « entretenir la petite flamme du souvenir ».  Après lecture des noms des soldats morts lors de la guerre de 1914-1918 et de celle de 1939-1945, par deux anciens combattants, Catherine Lemaire lut le discours du secrétaire d’état aux anciens combattants. Cette lecture achevée, une minute de silence fut respectée avant que ne résonne la sonnerie aux morts suivie par la Marseillaise.

Au monument aux morts
Au monument aux morts
Au monument aux morts
Au monument aux morts

Au monument aux morts

Ensuite, Catherine Lemaire invita tous les participants à regagner la mairie où un vin d’honneur les attendait dans la salle de la cantine. Ce fut l’occasion pour la musique d’interpréter quelques airs en prélude au concert de l’après-midi avant que le verre de l’amitié ne soit partagé et que, musiciens et pompiers ne se rendent vers d’autres communes pour commémorer également cet anniversaire.

Commémoration de l'armistice du 11 novembre à Saint-Christophe-sur-le-Nais
Commémoration de l'armistice du 11 novembre à Saint-Christophe-sur-le-Nais
Partager cet article
Repost0
6 juillet 2016 3 06 /07 /juillet /2016 08:28
Fête nationale à Saint-Christophe-sur-le-Nais

Le comité des fêtes propose une restauration sur place à partir de 19 h.

Voici le menu pour les adultes au prix de 10 € :

Rosé pamplemousse ou jus d'orange

Moules + frites

Tartelette

Menu pour les enfants au prix de 5 € :

Jus d'orange

Saucisse + frites

Tartelette

Réservations au 06 85 68 12 34 (n'hésitez pas à laisser un message vocal en précisant bien vos coordonnées).

 

Partager cet article
Repost0
8 mai 2016 7 08 /05 /mai /2016 16:59
Moment de recueillemnt dans la salle de classe où enseigna Élisabeth Le Port

Moment de recueillemnt dans la salle de classe où enseigna Élisabeth Le Port

Dimanche matin, un nombreux public était présent devant l’hôtel de ville, dès 9 h 30, pour rendre hommage à Élisabeth Le Port, en présence de ses neveux M. et Mme Michel Le Port. Une plante fut déposée au-dessous de son portrait.

La commémoration de l’armistice du 8 mai 1945 débuta par un passage dans la salle de classe où enseignait cette jeune institutrice, âgée de 23 ans. Très active dans la résistance, elle reproduisait chez elle des exemplaires du journal « La Lanterne » qu’elle livrait à Tours à bicyclette. Le jeudi 18 juin 1942, dénoncée par une jeune fille, Nicole, à qui elle donnait des cours particuliers depuis le début du printemps, elle fut arrêtée par la Gestapo, ainsi que deux autres résistants de la commune, conduite à Romainville puis déportée à Auschwitz par le convoi des femmes du 24 janvier 1943. Épuisée, atteinte de dysenterie, elle mourut le 14 mars 1943 à 24 ans. Son souvenir est toujours vivant dans la mémoire des Christophoriens.

 Commémoration du 8 mai 1945

Puis, après la minute de silence, chacun se dirigea au monument aux morts, pour le dépôt de gerbes, la lecture par Madame le Maire du discours rédigé par le secrétaire d’état aux anciens combattants.

Dépôt de bougies puis lecture du poème "Liberté"
Dépôt de bougies puis lecture du poème "Liberté"
Dépôt de bougies puis lecture du poème "Liberté"

Dépôt de bougies puis lecture du poème "Liberté"

Les enfants de l’école déposèrent des bougies « pour que la petite flamme de la paix ne s’éteigne jamais » avant de lire, à tour de rôle, quelques strophes du superbe poème de Paul Éluard « Liberté ».

Partager cet article
Repost0
29 avril 2016 5 29 /04 /avril /2016 10:24
Un anniversaire

Mon blog a 8 ans aujourd'hui.

Depuis sa création, ce sont 329 838 personnes qui sont venues le visiter et 695 048 pages qui ont été consultées !

Hier, il a reçu la visite de 262 personnes et le 11 avril, vous avez été 326.

Fidèles lecteurs, lecteurs occasionnels, je vous remercie !

 

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 16:51
Commémoration du 11 novembre à Saint-Christophe
Commémoration du 11 novembre à Saint-Christophe
Commémoration du 11 novembre à Saint-Christophe

Dès 9 h 30, les musiciens, les pompiers accompagnés des jeunes sapeurs pompiers de Racan, les élus, les enfants de l'école et leurs enseignantes ainsi que la population étaient réunis devant l'hôtel de ville pour former un défilé qui, au son de la musique intercommunale allait rejoindre le monument aux morts récemment restauré.

Commémoration du 11 novembre à Saint-Christophe

Après le dépôt des gerbes offertes par la mairie et les anciens combattants, Madame Catherine Lemaire, premier magistrat de la commune, donna lecture du discours de M. Jean-Marc Tedeschini, secrétaire d'état aux anciens combattants. 

Commémoration du 11 novembre à Saint-Christophe
Commémoration du 11 novembre à Saint-Christophe

Ensuite, deux membres de l'UNC énoncèrent les noms des soldats figurant sur le monument aux morts avant que les enfants de l'école viennent déposer un photophore au pied du monument, pour que la flamme de la mémoire reste bien vivante.

Commémoration du 11 novembre à Saint-Christophe

Puis, après la minute de silence, les musiciens entonnèrent la sonnerie aux morts suivie de la Marseillaise. Ensuite, le cortège se reforma jusqu'au foyer rural où le vin d'honneur attendait les participants. M. Boulesteix, président de l'UNC, donna lecture d'un courrier venu de Mandelieu-La Napoule pour remercier l'association du don en espèces qui fut fait lors des dernières intempéries Puis, Philippe Larus, président d'Histoire et Patrimoine, présenta rapidement l'exposition sur la guerre de 1914-1918 et invita les personnes présentes à la découvrir, ce que certains firent dans la foulée.

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2015 1 19 /10 /octobre /2015 17:23

Dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, l'association Histoire et Patrimoine organise le samedi 7 novembre, à 20h30, au Foyer rural de Saint-Christophe-sur-le-Nais une conférence intitulée "Les soldats de Saint-Christophe dans la Grande Guerre."

Résultat de 18 mois de recherches aux Archives Départementales et dans les cimetières militaires, fruit de nombreux entretiens avec les familles des poilus de Saint-Christophe, cette conférence fera le point sur les soldats ayant participé au conflit et tout particulièrement sur les Morts pour la France de la commune en posant l'intéressante question des oubliés dont les noms ont été redécouverts au cours de ces recherches inédites.

La conférence sera complétée par une exposition, une publication et un site internet.

L'exposition se tiendra au Foyer rural. Elle sera ouverte au public chaque après-midi de 14h à 18h, du dimanche 8 au vendredi 13 novembre inclus ainsi que le dimanche 8 de 10h à 12h.

Renseignements au 02 47 29 33 18 et sur http://histoire-patrimoine.jimdo.com/

Entrée gratuite à la conférence comme à l'exposition.

Le bricolage fait partie des préparatifs.

Le bricolage fait partie des préparatifs.

De nombreuses réunions de travail en prévision de cette semaine consacrée à la Grande Guerre

De nombreuses réunions de travail en prévision de cette semaine consacrée à la Grande Guerre

Partager cet article
Repost0
8 mai 2015 5 08 /05 /mai /2015 17:04
Rassemblement devant la mairie

Rassemblement devant la mairie

Cette journée du souvenir commença par un hommage à Élizabeth Le Port, institutrice à Saint-Christophe, qui fut arrêtée par la Gestapo, déportée à Auschwitz où elle décéda le 14 mars 1943, à 24 ans. Puis, un long cortège conduit par la musique et les pompiers se rendit aux monuments aux morts où deux gerbes furent déposées. 

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Commémoration et décorations
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Commémoration et décorations

Catherine Lemaire, ceinte de son écharpe, lut le discours de Jean-Marc Todeschini, secrétaire d'état aux anciens combattants, dont nous retiendrons ces passages : "...La France se souvient aussi de tous ceux et toutes celles qui contribuèrent à la victoire que nous commémorons aujourd'hui, toutes ces femmes et tous ces hommes auxquels nous devons d'être libres, tous ceux qui, aux heures les plus sombres de notre histoire, ont choisi au péril de leur vie, d'embrasser la Résistance..."

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Commémoration et décorations

Claude Boulesteix, président de l'UNC, remit le diplôme de porte-drapeau à Maurice Dalloux, qui tient ce rôle depuis 50 ans.

Remise de décoration à Maurice Dalloux, porte-drapeau
Remise de décoration à Maurice Dalloux, porte-drapeau
Remise de décoration à Maurice Dalloux, porte-drapeau

Remise de décoration à Maurice Dalloux, porte-drapeau

Puis, sous la conduite de Valérie Bienaimée, directrice de l'école, les élèves de la classe de CM1-CM2, donnèrent lecture du beau poème de Paul Éluard, "Liberté". L'étude de ce poème a été pour les enfants l'occasion de s'exprimer à la manière de Fernand Léger, autour de ce vers : "J'écris ton nom, Liberté". Leurs œuvres décoraient la salle du foyer rural où se déroula la suite de la cérémonie.

Travail autour du poème "Liberté" de Paul Éluard
Travail autour du poème "Liberté" de Paul Éluard

Travail autour du poème "Liberté" de Paul Éluard

Après quelques airs de musique, Claude Boulesteix reprit la parole pour faire l'historique de la section UNC de Saint-Christophe qui fête ses 50 ans.

"Il y a 50 ans, notre section se nommait section des Anciens d'AFN (Afrique du Nord). Il brossa un historique des conflits passés : guerre de 14-18, guerre de 39-45, Indochine 46-54, Algérie 1er novembre 1954 au 9 septembre 1962."

Des auditeurs attentifs
Des auditeurs attentifs

Des auditeurs attentifs

C'est sur cette dernière, celle qui les concerne, qu'il s'étendit un peu plus longuement.

"L'Afrique du Nord était formée par 3 pays : le Maroc sous protectorat français jusqu'en 1955, la Tunisie jusqu'en 1956 , année de leur indépendance et l'Algérie alors département français. À la suite d'une rébellion et d'une trentaine d'attentats dans la nuit du 1er novembre 1954, sur tout le territoire algérien, contre les Pieds Noirs (Français installés en Algérie depuis le début de la colonisation), attentats qui firent 8 morts dont des appelés, le gouvernement décida d'envoyer un contingent militaire pour arrêter ces massacres. En août 1955, dans le Constantinois, 70 civils sont massacrés. La France s'enfonce dans une sale guerre. Edgar Faure rappelle alors les soldats du contingent disponible. Après le drame de Palestro, le 18 mai 1956, où 19 soldats français ont été tués dans une embuscade, la guerre d'Algérie devient un drame national.

Sur les 3 millions de soldats français mobilisé pendant les 7 ans 8 mois et 4 jours qu'a duré cette guerre, on a dénombré côté français 23 635 morts et 65 000 blessés, chez les harkis de 30 à 90 000 morts et 4 à 6000 européens. Côté algérien, on compte de 300 à 400 000 morts en grande partie des civils. L'état algérien fait état lui de un million et demi de tués. Côté OAS, il y eut 100 morts et 2 000 prisonniers.

Le cessez le feu fut signé lors des accords d'Évian, le 19 mars 1962. Mais, le FLN a continué les massacres jusqu'à l'Indépendance de l'Algérie en juillet 1962 et la proclamation de la république démocratique et populaire d'Algérie en septembre 1962.

Nous, jeunes appelés partions en Algérie pour des missions de maintien de l'ordre ou des opérations de pacification... Le service militaire durait alors de 27 à 30 mois et certains l'ont effectué entièrement là-bas. La plupart d'entre-nous était sur le terrain et ils ont connu les attentats, les embuscades, les trahisons, les nuits dans le djébel un fusil mitrailleur à la main et les atrocités des actes militaires. Certains ne sont pas revenus, d'autres ont été blessés, mais tous, nous sommes rentrés physiquement et psychologiquement marqués par toutes ces horreurs rencontrées lors des affrontements armés.

Tout ceci explique pourquoi, dès septembre 1957, au retour des premiers soldats rentrés d'Afrique du Nord, s'est formée à Paris L'Union nationale des combattants d'Afrique du Nord. À la fin des hostilités d'autres associations ont vu le jour. Notre association est régie par la loi de 1901 et les statuts ont été envoyés en préfecture le 31 mars 1965 sous le titre "section des Anciens d'AFN" et elle s'est affiliée à l'union nationale des combattants d'Afrique du Nord. Note section était la 6ème d'Indre-et-Loire.

En 1997, suite à une refonte des statuts de l'UNC, celle-ci devient une grande fédération intégrant l'UNCAFN et Soldats de France. C'est pour cette raison que notre section s'appelle désormais "Section UNC de Saint-Christophe, membre de l'UNC d'Indre-et-Loire". Si nous célébrons aujourd'hui le 50ème anniversaire de notre section, c'est aussi par rapport au drapeau qui nous a été remis le 8 mai 1965."

Puis il rappela les noms des différents membres qui ont dirigé l'association en insistant sur le trésorier, Christian Boigard, qui gère la trésorerie depuis la création de la section. Les différentes actions et manifestations organisées par l'association ont été mentionnées et quelques souvenirs mémorables ont refait surface.

Pour terminer, il montra un peu d'inquiétude quant à la pérennité de la section et il espère que des rencontres avec les militaires actuels les amèneront à adhérer et permettront ainsi de perpétuer le devoir de mémoire.

Les heureux récipiendaires
Les heureux récipiendaires
Les heureux récipiendaires
Les heureux récipiendaires
Les heureux récipiendaires

Les heureux récipiendaires

Puis vint le moment des remises de décorations internes par le secrétaire département remplaçant le président, Jean-Pierre Thème.

Ont été décorés : Gérard Anquetil, Christian Boigard et Claude Boulesteix. Madame Anquetil a également reçu une décoration pour les services rendus à la section.

Ce moment assez intense terminé, chacun put apprécier les petits fours préparés par Ana Courtois, adjointe, et se rafraîchir avec le vin d'honneur offert par la municipalité.

Mme Anquetil reçoit sa décoration des mains de M. Boulesteix sous l’œil de son époux
Mme Anquetil reçoit sa décoration des mains de M. Boulesteix sous l’œil de son époux
Mme Anquetil reçoit sa décoration des mains de M. Boulesteix sous l’œil de son époux

Mme Anquetil reçoit sa décoration des mains de M. Boulesteix sous l’œil de son époux

Pour ceux qui s'intéressent à la Grande Guerre, Histoire et Patrimoine accomplit un gros travail de recherche sur les morts de Saint-Christophe. Pour suivre l'avancée des travaux, vous pouvez aller sur le site de Lionel Royer.

http://saint-christophe-sur-le-nais.jimdo.com

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages