Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2021 1 20 /09 /septembre /2021 07:58

Cette année, pour les « Journées du Patrimoine », en accord avec la municipalité, l’association « Histoire et Patrimoine », sous la conduite de Fabrice Mauclair, samedi matin, et de Lionel Royer, dimanche après-midi, a permis à plus de 50 personnes de mieux connaître le riche passé de Saint-Christophe-sur-le-Nais.

Les visiteurs devant l'Hôtel de Ville
Les visiteurs devant l'Hôtel de Ville
Les visiteurs devant l'Hôtel de Ville

Les visiteurs devant l'Hôtel de Ville

Au départ, fixé devant l’hôtel de ville, Catherine Lemaire, maire de la commune, entourée de quelques élus, et Philippe Larus, président de l’association, souhaitèrent la bienvenue aux Christophoriens présents mais également aux nombreuses personnes étrangères à la commune.

Les élus et Le président d'Histoire et Patrimoine
Les élus et Le président d'Histoire et Patrimoine

Les élus et Le président d'Histoire et Patrimoine

Philippe Larus indiqua que, ce parcours créé en 2004 par l’association, avait grand besoin d’un rafraîchissement et que ce projet devait être l’une des actions engagées pour les 20 ans d’Histoire et Patrimoine. Finalement, ce projet a été repris par la municipalité et mené à bien pour être de nouveau opérationnel pour ces Journées du Patrimoine. 

Philippe Larus s'adressant aux visiteurs

Philippe Larus s'adressant aux visiteurs

Il passa ensuite la parole à Madame le Maire : « Ce travail a été réalisé en partenariat avec les associations Histoire et Patrimoine et Rayonnement de Vaudésir. Plusieurs réunions ont eu lieu et nous avons décidé de refaire les plaques du premier parcours en travaillant avec l’imprimerie Lesage et d’en créer un nouveau mettant en valeur 6 nouveaux sites sur la commune. Nous avons donc « Au fil des rues » pour la découverte du bourg, et « Au fil des chemins » pour les extérieurs. Les nouvelles plaques sont arrivées vendredi après-midi et elles ont aussitôt été mises en place pour ces Journées du Patrimoine grâce à Pascal, notre employé communal, et à Emmanuel, l’adjoint qui a suivi ce projet. Il reste encore à venir le planimètre, la table d’orientation et les dépliants.»

Catherine Lemaire présentant le travail sur le projet
Catherine Lemaire présentant le travail sur le projet
Catherine Lemaire présentant le travail sur le projet
Catherine Lemaire présentant le travail sur le projet

Catherine Lemaire présentant le travail sur le projet

Cette déambulation dans le village a permis aux personnes présentes de découvrir les curiosités propres à la commune comme les cavités aussi nombreuses que les habitants et s’étageant sur 4 niveaux. Ils ont aussi appris pourquoi Saint-Christophe est doté d’un hôtel de ville et non d’une mairie, les liens de l’écrivaine Daphné du Maurier avec cette commune, la présence à la même période de deux enfants de Saint-Christophe devenus médecins et membres de l’Académie des Sciences. On ne peut parcourir ce beau village sans faire une halte sur sa place entourée de belles maisons en pierres du pays ni mentionner le nom du seigneur du lieu, Jehan d’Alluye, qui ramena de la croisade un morceau de « la vraie croix », qui est à l’origine de la croix de Lorraine ! Les noms des rues évoquèrent les activités passées : rue des Potiers, des Tanneurs, des Grands Moulins….et la rue du Vieux Château pour rappeler la présence d’une motte féodale et les restes d’un donjon !

Déambulation dans le village
Déambulation dans le village
Déambulation dans le village
Déambulation dans le village
Déambulation dans le village

Déambulation dans le village

La visite de dimanche s’est terminée au niveau de l’église où un concert était offert pour clore ces Journées du Patrimoine.

Lorsque les dépliants seront prêts, chacun pourra, à sa vitesse, reprendre le parcours en allant de plaque en plaque pour découvrir les 9 sites dignes d’intérêt dans le cœur du village.

L’association Histoire et Patrimoine peut, sur demande, organiser des visites guidées du bourg et de l’église.

Prochaines manifestations à la salle socioculturelle « Le Foyer » :

Conférence sur la justice en Touraine le 24 septembre à 20 h 30

Conférence sur les faïences de Saint-Christophe le 29 octobre à 20 h 30

Semaine d’animation pour les 20 ans de l’association du 12 au 19 novembre

Contact : 02 47 29 33 18 mail : hp.scsln@gmail.com

Site : http://histoire-patrimoine.jimdofree.com

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2021 2 14 /09 /septembre /2021 16:23
Saint-Paterne-Racan : Journées du Patrimoine

Présentation des travaux de restauration du retable de l’Église de Saint-Paterne-Racan

Dans le cadre des Journées du Patrimoine, Aline BERELOWITSCH et Elisabeth WOLKOWSKI, Restauratrices d’Art, donneront une conférence afin d’expliquer leur travail.

Ce travail, qui a duré plusieurs mois, a permis de restaurer le retable principal de l’Eglise Saint-Paterne. Un travail de fourmi qui allie respect de l’œuvre, recherches historiques et travaux manuels.

Vous pourrez échanger avec les deux restauratrices à l’issue de la conférence.

Un moment convivial pour découvrir le patrimoine et appréhender le travail nécessaire pour le conserver.

 

Le retable restauré

Le retable restauré

Entrée libre – Pass SANITAIRE OBLIGATOIRE

Inauguration des TRAVAUX

Samedi 18 Septembre à 15h00 – Eglise Saint-Paterne

Saint-Paterne-Racan : Journées du Patrimoine
Partager cet article
Repost0
6 septembre 2021 1 06 /09 /septembre /2021 19:05
Bueil-en-Touraine : Animations pour la semaine du Patrimoine

Fidèle à ses habitudes, l'association Autour de la Collégiale vous propose une nouvelle Semaine du Patrimoine, la 20ème édition, du 11 au 19 septembre.

- Salon peinture, dessin, sculpture (40 exposants) du 12 au 19 septembre de 10 h à 19 h les 2 week-ends du11et 12/09 du 18 et 19/09. Du lundi 13 au vendredi 17 de 15 h à 18 h.

 

Statuettes exposées les années passées

Statuettes exposées les années passées

- Concert avec l'ensemble "l'Alchimista" le 11 septembre à 20 h 30  dans la Collégiale avec le baryton Johan Genin-Brandt et  la mezzo-soprano, Sylvie Martinot, accompagnés de l’accordéoniste, Didier Buisson et du percussionniste, Dominique Chanteloup, Chants corses, napolitains, fado, tango, piazzolla.

 - Concert "Hommage à Brassens" le 17 septembre par l'ensemble Yan Trio, à 20 h 30 salle des fêtes de Bueil à l'occasion du 100ème anniversaire de la naissance de G. Brassens, Yan Trio revisite son répertoire version jazzy.


- Visites guidées de la Collégiale samedi 18 septembre à 15 h et dimanche19 septembre à 11 h, 14 h 30 et 16 h.


- Exposition de toiles grand format dans le village


- Exposition sur l'art de la reliure dans la Collégiale guidées samedi 18 à 16 h , dimanche 19 à 10 h 30 et 15 h 30.

La collégiale de Bueil une nouvelle fois mise en valeur par les animations de la semaine du patrimoine organisées par l'association Autour de la collégiale

La collégiale de Bueil une nouvelle fois mise en valeur par les animations de la semaine du patrimoine organisées par l'association Autour de la collégiale

Partager cet article
Repost0
14 août 2021 6 14 /08 /août /2021 15:07

Désireux d'emmener nos petits-enfants au parc zoologique de Pescheray, au Breil-sur-Merize (72), nous en avons profité pour pousser jusqu'à Lavaré.

Ce village sarthois peut s'enorgueillir d'une belle église romane, l'église Saint-Pierre, datant du XIe siècle, comme en témoigne son portail en plein cintre sur la façade ouest. Elle est classée monument historique.

Au XVIe siècle, lors d'une première restauration, le clocher primitif qui se trouvait au sommet du pignon de la façade ouest fut remplacé par le clocher actuel qui vient d'être rénové et qui a belle allure avec sa couverture en bardeaux.

 

À la recherche des Saint-Christophe en Sarthe
À la recherche des Saint-Christophe en Sarthe
À la recherche des Saint-Christophe en Sarthe
À la recherche des Saint-Christophe en Sarthe

Nous pénétrons dans l'église par la petite porte située sur la façade sud et, face à cette entrée, un immense Saint-Christophe accompagné des trois châteaux de la légende apparaît sur le mur, juste à côté de la chaire.

D'autres traces de fresques datées du XVe siècle sont encore visibles sur les murs de la nef. Ces fresques ont été badigeonnées de chaux en 1728. 

L'adjoint qui nous a reçus et permis de pénétrer dans l'église nous a dit : " Pendant le mandat précédent, nous avons restauré l'extérieur car nous avions beaucoup de problèmes à cause de l'humidité. Ce mandat sera celui de la rénovation intérieure car nous tenons à préserver nos fresques et à les mettre en valeur."

À la recherche des Saint-Christophe en Sarthe
D'autres restes de fresques
D'autres restes de fresques

D'autres restes de fresques

À l'extrémité du mur, à l'est, jouxtant l'église, se trouve l'ancien prieuré datant du XVIe siècle. Il servait de logement aux moines de l'abbaye de La Couture au Mans, puis au fermier de l'abbaye qui gérait les biens de cette dernière sur Lavaré.

Aujourd'hui, il accueille des artistes et leur matériel.

La façade du prieuré

La façade du prieuré

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2021 3 14 /07 /juillet /2021 16:33

Nous étions quatre membres d’Histoire et Patrimoine partis excursionner sur la journée entre Loir-et-Cher et Indre-et-Loire, avec un but bien précis, goûter un breuvage divin qui sera servi lors du repas clôturant la semaine des 20 ans de l’association en novembre prochain.

Sur notre route, après renseignements pris en amont, deux représentations de Saint Christophe nous attendaient l’une dans l’église de Lancôme, petit village de 125 habitants, et l’autre, dans celle de Françay, bourg un peu plus gros, avec ses 297 habitants. Pour chacun des villages, des contacts avaient été pris pour que les églises soient ouvertes lors de notre passage.

Ces deux églises, bien différentes par leur taille, contenaient l’une et l’autre de superbes peintures murales parmi lesquelles un gigantesque Saint-Christophe près de l’entrée de l’édifice.

Intéressons-nous un peu à ces édifices religieux, tous les 2 classés monuments historiques.

L'église Saint-Pierre de Lancôme

L'église Saint-Pierre de Lancôme

L’église Saint-Pierre de Lancôme classée depuis le 25-10-1991

C’est l’ancienne maire de la commune qui nous a ouvert l’église et qui nous a servi de guide à l’intérieur de ce petit bijou qui date du XIIe siècle et qui fut remanié au XVe. Elle est composée d’une nef simple et d’un chœur à chevet plat.

Son intérêt réside dans la richesse de ses peintures murales datant du XVe siècle et de son mobilier rustique, notamment, la chaire à prêcher et le banc d’œuvre du XVIIIe siècle, ou encore le maître-autel, le tabernacle et son gradin en bois sculpté et doré.

À la recherche des Saint-Christophe
À la recherche des Saint-Christophe

Parmi les peintures, le grand Saint-Christophe, avec une tête assez curieuse de cynocéphale, est visible à gauche de l’entrée.

À la recherche des Saint-Christophe

La représentation du "Dit des trois morts et des trois vifs" est ici parfaitement conservée : la croix de cimetière au centre sépare les trois cavaliers à droite et les trois morts armés à gauche.

À la recherche des Saint-Christophe

Une belle représentation de la Cène figure parmi les très nombreuses peintures.

D'autres peintures sont également visibles., en voici certaines.

À la recherche des Saint-Christophe
À la recherche des Saint-Christophe
À la recherche des Saint-Christophe

L’église Notre-Dame de Françay classée depuis le 21-12-2007

Datée du XIIe siècle, elle se compose d'une nef allongée et étroite et elle se termine par une abside semi circulaire couverte d'un cul de four, les deux chapelles latérales étant plus tardives (XVIe siècle). Abrité par un caquetoire du XVIe siècle, un beau portail roman donne accès à l’abside.

Le portail roman et quelques détails
Le portail roman et quelques détails
Le portail roman et quelques détails

Le portail roman et quelques détails

Les murs intérieurs laissent apparaître des restes de peintures murales découvertes lors de la restauration de l’église dont un Saint-Christophe de la fin du XVe siècle. 

À la recherche des Saint-Christophe

Par endroit, on remarque les restes d’une litre funéraire du XVIe siècle, où un blason est représenté.

À la recherche des Saint-Christophe

On remarque aussi des chevaux ailés semblant se disputer avec les blasons et un cordon où pend une médaille ! Lutte entre deux seigneurs des lieux ? Mystère !

À la recherche des Saint-Christophe
À la recherche des Saint-Christophe

Des pierres tombales sont visibles près des entrées dans chaque église : celle de Lancôme est ornée de motifs représentant des outils et, sur celle de Françay, on peut lire l’épitaphe de Bernhar Ligeyr, décédé le 26 janvier 1594.

À la recherche des Saint-Christophe
À la recherche des Saint-Christophe

Pour la visite de l’église de Françay, nous n’avions pas de guide pour nous expliquer les différentes peintures visibles sur les parois de l’église.

La pluie nous a empêchés de faire le tour extérieur de l’édifice afin d’admirer ses modillons.

Malgré cette météo qui n’avait rien d’estival, nous avons passé une excellente journée et avons validé le breuvage en question, but de cette sortie ! Un grand merci aux personnes qui, en nous ouvrant leur église, ont facilité notre quête de Saint-Christophe.

Dans l'église de Lancôme, avec pour guide, l'ancienne maire du village.

Dans l'église de Lancôme, avec pour guide, l'ancienne maire du village.

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2021 5 09 /07 /juillet /2021 08:33

Lors du dernier conseil municipal, le point « Parcours du Patrimoine – Espace santé - Animation culturelle » avait retenu mon attention et j’avais dit à Catherine Lemaire que je reviendrai vers elle pour développer ce projet.

En 2019, elle avait rencontré l’association « Projet intention publique » et une délibération avait été prise à l’unanimité pour développer sur la commune le concept créé et porté par cette association. Le Covid ayant perturbé la réalisation de ce projet, il est de nouveau à l’ordre du jour.

« Quand l’association Histoire et Patrimoine m’a contacté pour la réfection du Parcours historique qu’elle avait mis en place en 2004, j’ai vu l’opportunité d’intégrer ce projet avec celui d’Intention Publique » précise Catherine Lemaire.

En quoi consiste le « Projet intention publique » ?

C’est un projet de pratique d’éducation artistique et culturelle sur Saint-Christophe. L'objectif est de créer des actions en lien avec les habitants par :

  • Une participation avec les enfants de l’école
  • La création d’inscriptions artistiques pour singulariser la commune en s’inspirant de son histoire et de sa toponymie (ses lieux-dits).
  • Une réflexion sur « Comment accueillir au mieux les nouveaux habitants afin de leur donner l’envie de s’intégrer et de s’impliquer rapidement dans la vie du village ?».

cette démarche s’inscrivant dans une participation de tous les acteurs locaux : la population, les associations, l’école, l’EHPAD…

« La spécificité du parcours historique peut s’avérer complémentaire par rapport aux deux autres : le parcours artistique et le déplacement doux. »

En quoi consiste le « parcours artistique » ?

Des ateliers seront organisés pour les enfants et porteront sur des thématiques propres à la commune comme indiqué précédemment. Ces réalisations pourront être exposées dans les rues du village, décorer un vieux mur,…et, éventuellement, servir de base à un spectacle de rue !

Le cheminement envisagé est de pouvoir toucher toutes les tranches d’âges de la population. « Nous espérons que tous les Christophoriens s’approprieront ce projet et s’y impliqueront afin de créer une dynamique autour d’Histoire et Patrimoine, des animations culturelles et de l’espace « jardin de soins » sur lequel l’école pourra s’appuyer pour certaines de ses activités. »

Parlons du « jardin de soins ».

Cet espace sera aménagé en prolongement du Pôle Santé et donc à proximité de l’EHPAD et du futur lotissement, et accessible à pied. Un cheminement doux formant une boucle permettra de s’y déplacer et, le long du parcours, plusieurs petits carrés formés de caissons à hauteur d’un adulte y seront installés. Les enfants ne seront pas oubliés. Chaque thématique ayant son espace propre et en lien avec la mémoire des 5 sens (vue, toucher, goût, odorat, ouïe):

  • L’espace potager
  • L’espace panoramique
  • L’espace social avec pergola, sièges pour se reposer et discuter
  • L’espace sensoriel où, par exemple, les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer pourraient par les odeurs connues raviver leur mémoire
  • L’espace fruitier où les goûts peuvent aussi avoir un effet bénéfique sur certains
  • Le carré des plantes aromatiques pour stimuler l'odorat.

Cet espace, créé en suivant les conseils de M. Mégret qui préconise le choix d’espèces rustiques et anciennes dans ce jardin, aura vocation à être un espace ressource, lien de la sociabilité intergénérationnelle.

Ce projet de parcours partagés à Saint-Christophe, qu’il soit patrimonial, artistique ou botanique, ne pourra vivre que par la participation active de la population et le respect de chacun pour ce qui est conçu et mis en place.

Les élus, Catherine Lemaire et André Lascaud à côté du planimètre qui sera déplacé, en compagnie de Michel et Claudie Mirault, membres d'Histoire et Patrimoine

Les élus, Catherine Lemaire et André Lascaud à côté du planimètre qui sera déplacé, en compagnie de Michel et Claudie Mirault, membres d'Histoire et Patrimoine

Avancement de la rénovation du parcours patrimonial dans le bourg et de son allongement hors agglomération

Tous les écrits pour les plaques sont prêts. Les 6 nouvelles plaques concernant des sites hors agglomération (Vaudésir, Bas Sion, le Pigeonnier, le moulin Basset, la Chartrie et le Clos Saint Gilles) seront identiques aux plaques existantes. L'association "rayonnement de Vaudésir" a été associée au projet.

Plusieurs devis ont été fournis en mairie. L’entreprise choisie aura tous les éléments en main avant sa fermeture estivale pour pouvoir, dès sa reprise, se mettre au travail. Un site, au-dessus des Justices, a été retenu pour y installer la table d'orientation et un coin pique-nique. Le planimètre, quant à lui, sera déplacé et nettoyé pour être plus visible.

Mme le Maire souhaite faire créer un fléchage spécifique à la commune de Saint-Christophe. Les élus en charge du dossier sont très impliqués et tout sera mis en œuvre pour que le parcours historique soit inauguré pour les Journées du Patrimoine.

Coût global du projet

Plan de financement global : 37 664 € HT

Demande de subventionnement de 80% par Leader + pour le côté innovant du projet.

 

 

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2021 5 02 /07 /juillet /2021 12:59

Depuis son ouverture en juillet 2020, la toute jeune épicerie coopérative, La Chariotte,  de Bueil en Touraine n’avait pas pu ouvrir son service de bar à cause des confinements successifs. La licence IV pourtant obtenue en mars 2021 a hélas dû être rangée dans les tiroirs dès le premier confinement, empêchant ainsi l’épicerie coopérative de profiter du dynamisme et de l’ambiance d’un service au bar. Mais les choses ont maintenant changé car c’est chose faite, le bar de cette épicerie a désormais pu ouvrir pour la première fois ses portes depuis  début juin.

En cohérence avec la charte éthique de l’épicerie, le bar propose des boissons produites très localement et le plus souvent issues de l’agriculture biologique. Bien que ce nouveau commerce dispose d’un salarié à temps plein, ce sont bien les coopérateurs de La Chariotte qui tiennent le bar, sur des horaires distincts de l’épicerie. La terrasse extérieure du petit village de Bueil en Touraine accueille ses clients dans le cadre agréable qu’offre sa collégiale, le tout entouré de peintures grand format exposées sur les murs du bourg tout l’été à l’occasion de « nom de l’évènement de l’expo ».

Les coopérateurs satisfaits de cette nouvelle étape
Les coopérateurs satisfaits de cette nouvelle étape

Les coopérateurs satisfaits de cette nouvelle étape

 Bientôt, espèrent les coopérateurs, il sera possible de vivre des évènements plus festifs au bar, avec des soirées thématiques ou culturelles. C’est aussi là le projet de cette SCIC (Société Coopérative à Intérêt Collectif) qui regroupe des bénévoles actifs du secteur et convaincus que le monde rural mérite d’être dynamisé  comme le montre leur tissu associatif (AMAP, association éducative de La Butte, association de la collégiale…).

Une terrasse accueillante
Une terrasse accueillante
Une terrasse accueillante

Une terrasse accueillante

Partager cet article
Repost0
30 juin 2021 3 30 /06 /juin /2021 16:13

Depuis le mois de novembre, les réunions du conseil municipal sont délocalisées au Foyer pour respecter les normes sanitaires et ouvertes au public, public qui, avec le couvre-feu, ne pouvait assister à ces réunions. Le couvre-feu étant désormais levé, il n’y avait plus de restriction et j’ai donc assisté à cette réunion, seule Christophorienne présente en dehors des élus et de la secrétaire de mairie.

Voici un aperçu du déroulement de cette réunion.

Avant l’ouverture de la séance, une présentation d’installation d’ombrières sur le parking de Beau-Soulage a été faite par la société Hervé Thermique en partenariat avec le Crédit Agricole. Une autre société avait fait une proposition lors du précédent conseil. Madame le Maire compte organiser une réunion publique sur ce projet avant que le Conseil ne prenne une décision.

Parmi les nombreux points à l’ordre du jour, celui sur les finances fait apparaître les subventions attribuées par la commune à différentes associations ou organismes pour un montant de 2 610 €. Suite à la demande d’Histoire et Patrimoine qui, pour les 20 ans de l’association, va éditer son troisième livre, la mairie s’engage à commander 40 livres en souscription, comme cela avait été fait auparavant pour les deux autres livres. Ces livres sont offerts aux personnalités de passage dans la commune ainsi qu’aux jeunes mariés.

La distanciation est bien respectée entre les élus

La distanciation est bien respectée entre les élus

Toujours par rapport aux finances, Madame le Maire a fait part à son conseil municipal de deux motions présentées par l’Association des Maires Ruraux de France à propos de la DGF (dotation globale de fonctionnement). La première portait sur la modification des conditions de création de communes nouvelles qui ne pourrait plus être imposée par le préfet sans consultation préliminaire de la population. La seconde mettait en avant le souhait des communes à conserver leur autonomie et donc à rejeter le projet de DGF dérogatoire dont le montant irait à la Communauté de Communes. Ces deux motions ont été adoptées à l’unanimité.

Madame le Maire présente les motions de l'AMRF

Madame le Maire présente les motions de l'AMRF

En ce qui concerne la voirie, le CR 67 sera rouvert et pourra être emprunté par les randonneurs dès le mois prochain, après le bornage. Pour les dépôts sauvages d’ordures, Madame le Maire fait part de la législation en vigueur et précise que des amendes seront imposées aux contrevenants, les sommes recueillies restant à la commune.

Suite aux intempéries, une déclaration a été effectuée en préfecture et à la DDT (calamités agricoles).

Un dossier important traitant du « Parcours du Patrimoine - Animation culturelle - Espace santé » a été présenté. Je le détaillerai dans un autre article.

Pour les malfaçons du Pôle Santé, des expertises ont été demandées. Les travaux pourraient avoir lieu en fin d’année, période de vacances des personnels de santé.

Une étude est en cours pour l’aménagement d’un éco-quartier d’une douzaine de logements, avenue Hilarion avec une entrée rue Daphné du Maurier.

Le conseil municipal s’est positionné contre l’implantation d’un parc éolien à Dissay-sous-Courcillon.

Partager cet article
Repost0
4 juin 2021 5 04 /06 /juin /2021 08:13

Les associés de la SCIC La Chariotte, épicerie coopérative à Bueil en Touraine, se sont réunis le samedi 29 mai 2021 pour leur Assemblée Générale Ordinaire Annuelle, moment pour les Directrices générales, Graziella HERAUD, également présidente, Justine MOREAU, Noémie CATHELIN et Murielle MARTINEAU , de faire le bilan de cette année si particulière qu’est 2020.

La Chariotte est une société , crée en février 2019 dont l’activité d’épicerie a débuté le 21 juillet 2020. A ses débuts elle comptait 33 associés ,25 producteurs et un salarié. En quelques mois, cette petite épicerie très particulière qui propose à ses usagers, une belle gamme de produits bio et/ou locaux et de produits en  vrac ainsi qu’un service bar,  compte à présent, 57 associés et plus d’une trentaine de producteurs locaux.

Le conseil coopératif

Le conseil coopératif

L’assemblée générale, est l’occasion de renouveler une partie du conseil coopératif qui comprend 12 membres. Aujourd’hui , le Conseil coopératif de la SCIC La Chariotte est composé de Mesdames Graziella HERAUD, Justine MOREAU, Noémie CATHELIN, Sarah MOLITOR, Mona ROCHETTE, Catherine BLAYAC, Elodie GUETTIER et Murielle MARTINEAU et de messieurs Benoit BELLANGER, Laurent THIBAULT, Guilhem RIVAILLON et Frederic GABOYER. Le conseil se réunira très prochainement pour élire ses directeurs généraux et son ou sa président.e.

Associés et curieux lors de cette AG

Associés et curieux lors de cette AG

Trois quart des associés étaient présents, ainsi que quelques intéressés qui ont pu en apprendre davantage sur le fonctionnement coopératif de la SCIC. Ce qui a permis de remobiliser les associés, qui après cette période de crise sanitaire,  sont prêts à vous accueillir avec grand plaisir, à l’épicerie ainsi que sur leur sympathique petite terrasse.

Il n’est pas si aisé de faire fonctionner une épicerie comme celle-ci en milieu rural mais heureusement les habitants du village et des alentours y prennent leurs habitudes. Et pour les remercier de faire vivre ce lieu, La Chariotte fêtera ses "un an" d’ouverture le 23 juillet 2021 dans la joie et la bonne humeur.

Partager cet article
Repost0
27 mai 2021 4 27 /05 /mai /2021 08:14

Autrefois, il y a quelques décennies, les coteaux de Saint-Christophe étaient couverts de vignes. Dans la seconde moitié du XXe siècle, elles furent arrachées pour laisser place à des pommiers. Ces derniers, pour la plupart, connurent un sort identique à la fin du siècle dernier.

Mais, l'appellation AOC Coteau du Loir perdure toujours pour les terrains classés.

M. Philippe Gilot, qui s'intéresse beaucoup à la sauvegarde du patrimoine qu'il soit bâti ou environnemental, m'a communiqué cette étude qui, je le pense, pourrait intéresser celles et ceux qui aiment se documenter sur l'histoire de la commune.

Pour découvrir cette étude, cliquez sur le lien ci-dessous :

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages