Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 17:49

Il y a quelques années, lorsque l’immobilier était « en pleine euphorie », comme le fait remarquer Rémi Tondereau, maire de Bueil-en-Touraine, un lotisseur avait acquis un terrain, au Cormier, pour y construire des pavillons. Le projet qu’il avait alors présenté à la mairie n’était pas adapté à l’environnement local et il avait de ce fait, été rejeté. Quelques modifications apportées au projet initial ne donnant toujours pas satisfaction, le lotisseur abandonna et revendit le terrain. La mairie décida de l’acquérir et de porter elle-même le projet d’un lotissement responsable et s’intégrant dans le paysage.

Suite aux conseils donnés par le Pays Loire Nature, des élus se rendirent en Bretagne pour voir des expérimentations allant dans le sens de leur projet.

La mairie de Bueil fait alors des esquisses et avec Val Touraine Habitat comme partenaire, le choix d’un architecte urbaniste et paysagiste ainsi que d’un géomètre est décidé.

Pour l’établissement du projet, l’architecte des bâtiments de France est associé car le terrain se situe dans le périmètre de la collégiale. Et, c’est grâce à cette collaboration que naît et se finalise le projet de l'éco-quartier "Le Cormier".

int-plaquetteQue cache donc ce nom ? « Dans éco, il y a écologie, bien sûr, mais aussi économie » précise le maire. « Nous avons privilégié de petits terrains comme cela est préconisé par le SCOT (entre 450 et 680 m²). L’emplacement des maisons et leur orientation ont été définis en accord avec l’architecte des bâtiments de France afin de privilégier les apports solaires. Les enfants ne sont pas oubliés, un espace jeux sera à leur disposition.» Didier Descloux, adjoint, ajoute : « L’eau de pluie sera gérée par des noues. Il n’y aura pas de caniveaux ni de trottoirs. Les constructions en bois seront autorisées. »

Toutes les plantations et les clôtures face au domaine public seront réalisées par la mairie pour qu’il y ait une unité d’ensemble. Des arbres fruitiers, des haies bocagères ainsi qu’une treille sont prévus. Sylvie Grognet, adjointe, mentionne un point important : « Le choix du constructeur est libre. Il y a un cahier des charges à respecter. En achetant un terrain, cela donne le droit à une consultation gratuite auprès d’un architecte pour obtenir des conseils quant à la construction envisagée. »

Pour terminer on peut reprendre cette phrase : « On ne choisit pas Bueil par hasard. » En effet, Bueil-en-Touraine attire actuellement des jeunes familles. Ce bourg, au cœur de village rénové, compte quelques services non négligeables : une école, une agence postale, une épicerie, une bibliothèque, un collège tout proche et des associations dynamiques.

eco-quartier-1.jpgAlors, si ce beau projet vous intéresse, vous pouvez prendre contact avec la mairie de Bueil-en-Touraine au 02 47 24 44 06 ou par courriel : bueil.mairie@wanadoo.fr. Vous pouvez aussi consulter le site de la commune : http://www.bueilentouraine.com

présentation--contacts

 

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 09:59

Au début du mois d’octobre, les maquettes des chefs d’œuvre en charpente des deux apprentis de l’entreprise de charpente-couverture Martineau, de St Paterne-Racan, médaillés d’or au concours départemental et régional de Meilleur Apprenti de France, étaient amenées au parc des expositions, pavillon d’Auron, à Bourges, pour le titre national.

Les maîtres de stage, Pascal et Thomas Martineau, étaient invités à l’inauguration de l’exposition et ont pu apprécier la qualité du travail de leurs apprentis, Aurélien et Maxime.

Leurs deux maquettes figuraient parmi les 32 provenant de 9 départements répartis dans 5 régions. «On peut dire que sur les 32 chefs d’œuvre, 4 se sont démarqués grâce au travail fait en amont », note le patron. Pour obtenir une médaille d’or, les chefs d’œuvre devaient obtenir de la part du jury, une note au moins égale à 18/20. C’est la raison pour laquelle, à ½ point près, la maquette de Quentin Choplain en couverture, n’a pu obtenir qu’une médaille d’argent en régional et il a été de ce fait éliminé du concours national. En 2014, il retentera sa chance en charpente. « Malgré cet échec, je trouve que ma participation a été pour moi très valorisante. J’en ressors bien sûr déçu, mais plus combatif. Ma médaille d’argent est une récompense et, pour la prochaine fois, je vais me battre pour présenter la meilleure maquette. »

« En national, les critères sont plus sérieux et plus durs qu’en CAP, ce qui peut faire la différence, c’est l’esthétique alliée à une bonne technique » précise Pascal Martineau.

« Deux jeunes de la même entreprise et dans la même catégorie qui montent à Paris, c’est du jamais vu. Grâce à eux, la région Centre sera représentée à Paris » se glorifie Thomas Martineau.

Comment ces deux jeunes médaillés d’or réagissent-ils à leur succès ?

« Je suis content d’être devenu MAF. Quand j’ai eu le résultat, j’étais sur un chantier à Paris. C’est mon patron qui m’a passé un coup de fil pour m’annoncer la bonne nouvelle. C’est la consécration d’un parcours de 2 ans où j’ai passé beaucoup de temps en atelier. Je suis fier d’avoir eu les 3 médailles d’or. Je vais préparer maintenant un 2ème CAP en couverture et en 2014, je tenterai un nouveau concours du MAF en couverture » explique Maxime Huger.

Aurélien-diplômesAurélien Milon, lui, est déjà un habitué des médailles d’or. Après avoir été MAF en couverture, il s’est lancé dans la charpente. Malgré cela, il confie « Quand j’ai reçu le courrier à la maison, j’étais très content. Être allé au Sénat pour ma 1ère médaille d’or, c’était magique. Se retrouver devant les sénateurs, des ministres, des MOF, c’est très impressionnant. Ces médailles montrent que l’on peut toujours se perfectionner et valorisent le travail manuel fait avec l’amour du métier. Un moment très intense, c’est celui de la photo où près de 200 MAF représentant tous les corps de métier, posent en tenue professionnelle. L’année prochaine, j’espère bien être encore médaillé d’or en ornement-zinguerie. » 

En voilà un qui a bien attrapé le virus en compagnie de ses maîtres de stage. Les autres sont en bonne voie également. La cérémonie au Sénat est fixée au mois de février 2013.

« Nous allons concourir en 2013, pour 4 nouveaux titres : 1 en charpente, 2 en couverture et 1 en ornement-zinguerie » annonce Pascal Martineau, fier des réussites de ses apprentis. Et Thomas, son fils, ajoute : « Ils ont tous été reçus au CAP avec des notes excellentes. Avec leurs diplômes, cela leur donne un bon coup de pouce pour l’avenir. Notre entreprise s’est engagée pour former des jeunes, leur confier des chantiers. Même si c’est dur en temps de crise, nous bataillons pour qu’ils réussissent. Les amener à concourir, c’est les obliger à se perfectionner personnellement pour atteindre l’excellence. Nous avons passé 4 mois pour les former, ils venaient travailler les samedis et les dimanches sans rechigner, mais nous sommes tous bien récompensés. »

Et, pour terminer, en s’adressant aux 3 jeunes, il leur rappela : « Au fait, en remerciements, vous vous êtes engagés à nous inviter au restaurant avec vos parents. Ça tient toujours ? »

Photo-diplômes-3C’est agréable de voir le climat de confiance réciproque qui existe dans l’entreprise ce qui est essentiel dans la tâche que se sont donnés Pascal et Thomas Martineau vis-à-vis de leurs apprentis. On ne peut que leur souhaiter de former encore beaucoup de MAF dans les années à venir.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 11:50

devant-chalet-2

Vendredi soir, une animation inhabituelle régnait à la Roche Racan à l’invitation de l’association « Les Amis de la Vallée de l’Escotais » pour l’inauguration du Point Information Tourisme de Racan.

élus-et-assos-croix

Intérieur de la maison de bois qui abrite désormais la réplique de la vraie croix ramenée par Jehan d'Alluye lors de la fête médiévale du 30 septembre

Le président Jacky Orgeur, aidé des membres du bureau, montrait fièrement l’aboutissement de cette réalisation qui les a mobilisés durant de très longs mois.

public-extÉlus, représentants d’associations, artisans et commerçants avaient répondu à son invitation et c’est près d’une trentaine de personnes qui a pu admirer le fruit d’un travail collectif.

Le temps se montrant quelque peu instable, c’est à l’intérieur de l’auberge (la surface de la maison de bois étant trop exiguë pour abriter tous les invités) que chacun s’est retrouvé pour les différentes prises de paroles.

Le président commença par remercier toutes les personnes qui ont soutenu cet ambitieux projet et participé à sa réalisation. « Cet espace est une opération totalement sponsorisée par des acteurs du canton et des proches environs. L’association en a la jouissance par convention pour 10 ans. Sa valeur est estimée à ce jour à 45 000 €. »

Petit historique :

-         terrain prêté par l’auberge de l’Escotais

-         maison de bois et kiosque : entreprise Martineau

-         transport : entreprise Boigard Vincent et Dousset-Matelin

-         aménagement intérieur : Sébastien Bouchet

-         aménagement extérieur : Point P de Neuillé-Pont-Pierre

-         Platines des panneaux d’affichage : ASP Technologies

-         Plans, documents, entretien : Marc michel

-         Financement des panneaux et fournitures pour l’aménagement du terrain : la CCR

-         Financement du panneau de pêche : Pêcheurs de l’Escotais et Pêcheurs de Vandœuvre de Neuvy-le-Roi

Aménagements à venir :

-         bancs extérieurs et porte-vélos : Métal 2000

-         revêtement de sol intérieur : entreprise Gandolfi

-         maçonnerie : entreprise Jean-François Cloarec

-         électricité : R. Baza de la société Bazélec

discours-Orgeur-2Après ce rappel, Jacky Orgeur « remercia les maires du canton pour le soutien qu’ils ont apporté à l’association tout au long de la mise en place du projet et la présence de 4 d’entre eux à l’inauguration. »

Henri Zamarlik, maire de St Paterne et conseiller général, fit « un petit historique de l’association créée en 1978 pour faire connaître le développement économique du territoire et le personnage de Racan. Le Point Information Tourisme est très important pour faire venir les touristes de Tours ou du Mans grâce à notre appartenance à l’ADVL et les ressources de la Vallée du Loir. » Il insista sur les atouts actuels du territoire : l’agriculture et le développement durable avec un petit clin d’œil vers la maison de bois. Il fit part de son regret de voir que le projet ID en campagne qui avait permis le regroupement de nombreuses associations n’ait pas été retenu cette année. « Gardons l’espoir que cela change l’an prochain ! »

Puis Patrick Cintrat, maire de Neuvy-le-Roi et président de la CCR, s’adressa à Alain Michel, vice-président du Conseil Général en charge du tourisme « Merci d’être venu assister à cette manifestation. Avec le buste de Racan qu’Henri vient de vous remettre, vous ne pourrez pas oublier le Pays de Racan. Cette maison de bois que l’on vient d’inaugurer permet d’avoir un exemple des savoir-faire de notre territoire. Nous devons montrer aux touristes tous les atouts que nous possédons entre Loir et Loire afin de développer le tourisme sur notre territoire. Nous avons la chance d’avoir une population qui sait accueillir. L’activité touristique est pour nous une véritable activité économique. En réunissant toutes les forces vives du territoire, on peut constater qu’on est sur la bonne ligne. C’est de bon augure pour l’avenir. »

public-intAlain Michel commença par un petit trait d’humour : «  En principe, le temps de parole est proportionnel à l’argent mis en place dans un projet. Comme le Conseil Général n’y a pas participé, je vais être bref. C’est la première fois que je viens ici en élu officiel mais j’y ai déjà effectué plusieurs promenades en famille. C’est un territoire que j’apprécie particulièrement. C’est le résultat du travail d’Henri et Patrick qui œuvrent pour le développer. L’agrotourisme n’est pas à négliger »

Puis, Bruno Caro, de l’ADVL, conclut en « se félicitant de l’adhésion de la CCR à l’ADVL depuis 2 ans. Le but, c’est de capter des touristes grâce à la voie verte mise en place pour les vélos. Le tourisme est créateur d’emplois (le chiffre de 3000 a été avancé). En vallée du Loir, le tourisme représente 10% du PIB, 20% du chiffre d’affaire des boulangeries-pâtisseries. Pour vous, il faut garder le fil « Loir et Loire », ne pas renier votre identité « Touraine ». Le tourisme est une histoire de réseaux, de mise en relation de gens ne se connaissant pas. Il nécessite des points relais et votre Point Information Tourisme aura donc un rôle à jouer dans l’avenir avec la mise en commun des offices de tourisme et la mutualisation des hôtesses. »

pot-MartineauÀ l’issue des discours, Jacky Orgeur invita tous les participants à partager le verre de l’amitié offert par l’association, ce que chacun fit de bonne grâce.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 14:41

Le magasin G20 de Saint-Paterne-Racan est en liquidation

 

Communiqué de M. Vincent Guyot :

 

"Le G20 étant passé au tribunal hier,
nous avons donc l'ordre de ne plus ouvrir le magasin à ce jour suite à une liquidation judiciaire."

 

La disparition d'un commerce n'est jamais bon pour l'économie locale.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 09:25

Maunoury-groupe-1À l’invitation d’Henri Zamarlik, maire de St Paterne-Racan et conseiller général, plusieurs élus du canton ont pu, aux côtés de Frédéric Thomas, nouveau président du Conseil Général d’Indre-et-Loire en remplacement de Marisol Touraine, ministre de la santé, découvrir ou redécouvrir des initiatives innovantes dans le domaine agricole ou agroalimentaire et pouvant générer des emplois.

Maunoury-7C’est tout d’abord Gérard Monoury, champignonniste, qui a reçu le groupe et a présenté son entreprise qui emploie une vingtaine de personnes.

Maunoury-4Les champignons de couche récoltés à St Paterne sont destinés à des conserveries. La culture en cave a été arrêtée pour des raisons de sécurité, d’hygiène et de conditions de travail.

Maunoury-2Le pari et l’important investissement faits par Gérard Monoury il y a quelques années ont été payants. Son entreprise fonctionne.

duchene-1Puis, c’est la station de méthanisation toute proche qui a accueilli les visiteurs. Pierre Duchesne, passionné par sa réalisation, est convaincu du bienfait de la transformation du lisier en gaz.

Duchene-4-groupeDes agriculteurs, adhérents du groupement, viennent déposer leur lisier, leurs déchets végétaux et repartent avec du digestat qui remplace avantageusement les engrais chimiques.

Duchene-6-groupeUne partie de la production de gaz est vendue à EDF, le reste permet de faire tourner la station et de chauffer de l’eau qui va vers la champignonnerie voisine et réduit ainsi sa facture énergétique.

Choupette-1Un peu plus loin, mais toujours sur le site du Vigneau, c’est James Launay, de St Aubin-le-Dépeint, acquéreur avec d’autres pomologistes de la friche laissée par l’entreprise Paille, qui a présenté aux élus le projet de restructuration de ce site où seront stockées, après réalisation des travaux, les pommes de la variété « Choupette » qui a l’avantage de ne pas avoir besoin de traitements ce qui, pour l’arboriculteur est « bon pour l’environnement et pour la santé ».

Choupette-2-jusCette pomme est destinée à la grande distribution et produit un jus délicieux que chacun a pu apprécier.

Frédéric Thomas s’est montré très intéressé par toutes ces visites et a découvert un secteur riche en activités.

multimedia-table-CGPuis, direction l’espace multimédia où attendaient Martine Chaigneau, 1ère vice-présidente du conseil général et des élus du canton n’ayant pas participé aux différentes visites.

Après avoir remercié les élus du conseil général, les entrepreneurs et les élus du canton de leur présence, Henri Zamarlik donna la parole à Frédéric Thomas qui mentionna : « Le temps est précieux pour tout le monde. Un président doit prendre son temps et aller sur le terrain. » Et, en rapport avec les visites précédentes, il ajouta : « Ces différentes innovations sont génératrices d’emplois demandant de faibles qualifications ce qui est important en milieu rural. » Il est vrai qu’Alliance fruits envisage la création de 15 emplois. Puis, il nous fit part  de sa « sensibilité pour le milieu rural où il a grandi. »

Au programme de cette seconde partie, Henri Zamarlik rappela les actions menées au cours de l’année, et aborda différents points du ressort du conseil général.

multimedia-élusLes élus ont pu échanger en direct avec le président et la vice-présidente du conseil général. Une bonne initiative de la part d’Henri Zamarlik qui fut appréciée de tous.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 16:52

exposants-5C’est devenu maintenant une tradition. Chaque premier dimanche de septembre se tient le vide grenier de Saint-Paterne-Racan sur l’aire de loisirs de l’Image. Cette année, le comité des fêtes en organisait la vingtième édition.

exposants-2Un peu plus de 100 exposants attirés par le site très agréable et surtout la gratuité de l’installation se pressaient avant 7 heures du matin en une longue file pour venir déballer leurs trésors et être fin prêts à 9 heures pour l’ouverture aux chineurs.

exposants-1Le public lui aussi était au rendez-vous et n’avait que l’embarras du choix pour débusquer la bonne affaire : outils, livres, vêtements, jouets, bibelots, meubles,… il y avait vraiment de quoi se laisser tenter et, en général, les vendeurs repartent satisfaits de leur journée et des quelques euros grappillés au gré des coups de cœur des chalands.

exposants-4

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 09:46

pose-kiosque-1C’est avec une météo un peu plus agréable que pour le transport de la Maison de bois que le kiosque a été amené sur le site de La Roche Racan par l’entreprise Martineau, jeudi dernier.

pose-kiosque-2Après quelques manœuvres un peu délicates gérées par Pascal Martineau et son équipe, le kiosque a été placé sur le socle en béton prévu pour le recevoir.

pose-kiosque-3motif-2Un aperçu de la signature de l'entreprise Martineau.

motif-3motif-1

charpente-dessousLes membres des Amis de la Vallée de l’Escotais se sont chargés de la peinture à l’intérieur de la Maison de bois et dès le lendemain, les meubles fournis par Sébastien Bouchet, prêts à être chargés dans son camion, devaient être livrés.

étagères-menuisier

table-ronde

Les meubles, en peuplier, pour s'harmoniser avec l'intérieur de la Maison de bois ont été réalisés en une petite semaine en fonction de l'emploi du temps du menuisier et de son apprenti. La table ronde est l'oeuvre de l'apprenti.

Thierry Gandolfi s’est chargé de la confection du seuil de l’entrée et avec une bonne coordination et la bonne entente qui règne au sein des artisans de St Paterne, ce point d’information devrait pouvoir commencer à jouer pleinement son rôle pour la semaine du patrimoine et l’on y trouvera, entre autres, la plaquette réalisée conjointement par plusieurs associations culturelles du Pays de Racan.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 12:51

L’entreprise de charpente-couverture Martineau de Saint-Paterne-Racan présente chaque année des apprentis au concours du meilleur apprenti de France. Cette année, sur les 3 présentés, deux sont retenus pour concourir au niveau national en charpente : Aurélien Milon, déjà MAF en 2010 en couverture et Maxime Huger. Ils ont tous les deux obtenu une médaille d’or départementale et une régionale, indispensables pour participer au concours national. Leur camarade, Quentin Choplain, n’ayant obtenu qu’une seule médaille d’or sur le plan départemental et une d’argent en régional pour son chef d’œuvre en couverture, ne pourra donc pas les accompagner à Paris.

La soirée de remise de ces premières médailles a eu lieu a Joué-Les-Tours, au lycée d’Arsonval. Ce fut un moment très enrichissant tant pour les maîtres que pour les apprentis. « En effet, l’honneur de remettre les médailles et les diplômes nous a été confié » se rappelle un peu ému le « patron » qui ne compte pas son temps auprès de ses jeunes en formation.

Ce moment restera un souvenir marquant pour les jeunes apprentis très satisfaits de leur réussite mais peu habitués aux fastes liés à cette remise de médailles : d’abord le cocktail offert par l’organisation des MAF puis le dîner pris en commun avec les parents.

devant-atelier-1

Les nouveaux médaillés en tenue de compagnons exposent fièrement leurs chef d'œuvre et leur diplômes aux côtés de leurs formateurs.

 Les deux chefs d’œuvre retenus partiront vers Paris début septembre et les résultats seront connus fin septembre. La cérémonie de remise des médailles a lieu chaque année au Sénat. « Je compte bien ramener deux médailles d’or cette année, du jamais vu en national sur la région Centre » confie fièrement Pascal Martineau. « Il faut dire que la concurrence est rude. Trois régions nous disputent la représentativité pour ce concours au niveau national : l’Aquitaine, la Picardie et les Pays de Loire. Mais, j’ai confiance.»

En attendant, des projets sont déjà en cours pour l’année prochaine. Aurélien tentera une nouvelle fois le concours mais en zinguerie et de nouveaux apprentis sont prêts à prendre la relève heureux de venir travailler aux côtés des Martineau père et fils.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 14:53

Le kiosque

 

Après avoir réalisé et installé la superbe maison de bois, l’entreprise Martineau a entrepris la construction d’un kiosque pour couvrir un vieux puits de manière très esthétique.

traçage-1Le kiosque est conçu comme une tourelle à 4 pans sur poteaux de chêne avec assemblage moisé. Le moisement a servi dans des assemblages de style 18e  suivi d’un chevronnage et d’un voligeage en sapin pour recevoir une couverture en ardoises de façon gironnée qui donne un meilleur rendu esthétique et ce, sur deux des faces. Pour bien positionner les demi-ardoises, un marquage avec deux couleurs est nécessaire.

Pascal Martineau précise : « La finition de la couverture se présentera avec un épi en zinc de style pinacle, identique au campanile de la maison de bois et, sous l’épi, une jupe en zinc de même matière avec un ourlet de relief. Les quatre versants de la couverture seront signés par les symboles de l’entreprise. »

taille-ardoise-1Sur la couverture, trois jeunes étaient au travail par une température supérieure à 40°. Adrien diplômé de l’école supérieure d’Angers, 9 ans de formation dans l’entreprise, en conseillait deux autres pour mener à bien ce chantier d’un niveau BP.

Pour en arriver à ce stade, Thomas Martineau, formateur comme son père, a  guidé 6 ouvriers ou apprentis pour la conception de la charpente (2 BP charpente, 4 CAP charpente). Puis, Pascal Martineau aidé de Thomas et Adrien a repris la couverture avec 4 apprentis en couverture et 1 en option zinguerie.

repérage-traçageToute la réalisation du kiosque a été effectuée par les jeunes de l’entreprise et a représenté un des chantiers école de l’entreprise Martineau. Tout un savoir-faire transmis du maître à ses apprentis.

repérage-couvertureTout comme la maison de bois, le kiosque sera transporté par la route jusqu’à la Roche Racan, par les soins de l’entreprise Martineau.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 16:00

Une grande animation régnait hier dans le bourg de Saint-Paterne-Racan pour la 23ème édition de la foire exposition du 1er mai. Cette foire attire chaque année de très nombreux visiteurs et a acquis au cours des années une grande notoriété.

fête-foraineOutre les marchands forains, les attractions pour petits et grands, les plantes rappelant l'approche de la belle saison, ce qui fait l'importance de cette manifestation, c'est la présence des animaux sur la place devant la bibliothèque.

montage-chevauxmontage-volaillesmontage-vachestruie-porcelets.jpg

Regardez comme ils sont mignons !

Il faut mentionner que cette année, le syndicat d'élevage, présidé par André Morin, fêtait son 90ème anniversaire et, pour l'occasion, ce sont environ 90 animaux qui ont été présentés au public.

Claude-élus-1Les élus étaient venus en nombre pour accompagner Henri Zamarlik, maire de St Paterne et  conseiller général.

musiciens-1Les Bénévoles qui participent eux à l'animation de la fête avaient fait venir les collectionneurs de l'ATC (amicale des collectionneurs tourangeaux) pour l'exposition prévue dans le gymnase. Ils ont servi plus de 600 repas confectionnés par leurs soins.

verres-liqueur2À l'autre bout du village, à La Roche Racan, où la "maison de bois", point d'information du territoire récemment installée, était présentée par les "Amis de la Vallée de l'Escotais", Jacky Orgeur avait prévu également un lieu de restauration qui a rassemblé de nombreux convives.

auberge-1chalet-Claude-JO-JP-MM.jpgEt, pour parfaire la réussite de cette journée, un chaud et agréable soleil apparu en fin de matinée a surpris et réconforté chaque promeneur. Ce 1er mai marque-t-il le changement tant espéré par tous...du moins pour la météo ?

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages