Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 15:04

M. Gérard Noulin nous ouvre les portes de son entreprise de moulages.

C’est une entreprise familiale qu’il a créée en 1996 et dans laquelle il travaille avec ses deux fils. Il s’est installé en 2002 à St Paterne, dans une partie des locaux désertés du centre technique du champignon qu’il lui a fallu clore avant de pouvoir commencer sa production.

Employé d’usine à SKF pendant 20 ans, rien ne laisser présager au départ, ce changement d’activité. Ayant toujours eu un certain sens artistique et arrivé à un moment où le travail d’usine devenait pénible pour lui, il saisit l’opportunité proposée par SKF, de fonder une entreprise en profitant d’une somme d’argent.

stock-2

L’idée de réaliser des moulages s’est vite imposée, mais, quels moulages ?

C’est venu tout simplement, lors d’un rassemblement de boulistes à St Pierre-des-Corps où on lui a demandé de créer des trophées pour récompenser les sportifs. hockey-wPuis, après la création de récompenses pour 4 à 5 sports différents, des grossistes sont venus vers lui et la réussite est arrivée. Pour se diversifier, il s’est ensuite lancé dans la réalisation de cadeaux pour des associations, des collectivités, même des pays étrangers (lampes, cadres, objets commémoratifs comme le buste de Racan, le lion de Belfort,…). reveils-w.jpgL’entreprise répond même à des petites commandes d’une cinquantaine de pièces.

Tout se fait sur place, de la création du moule jusqu’au produit fini et à l’expédition. Les pièces sont réalisées en pierre reconstituée très dure (gypse + gypse résine). lampe-wQuand elles sortent du moule, après séchage, elles sont blanches. Pour leur donner la teinte un peu ocrée, elles sont trempées dans un bain de produit naturel puis passées durant toute une nuit dans une étuve à 70°.

 

Gérald-et-Racan-doré

 

 

 

Au début, l’entreprise a compté jusqu’à 9 employés. Aujourd’hui, ils ne sont plus que 2.

Pour Gérald Noulin, l’heure de la retraite vient de sonner il y a peu, mais il reste présent pour donner un coup de main. Ses fils ne sont pas très optimistes pour leur avenir car depuis l’ouverture des marchés, les produits chinois arrivent en masse et la concurrence a fait chuter les ventes. 

 

On ne peut qu’espérer que la qualité et le respect de l’ouvrier et du travail bien fait primeront toujours sur la médiocrité et l’exploitation des êtres.

http://stony.fr

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 14:44

Aujourd'hui, je vous propose de faire connaissance avec Ludovic Gauthier, auto entrepreneur, à Saint-Paterne-Racan.

Ludovic-atelier-1

Depuis quand  êtes-vous  installé ici ?

Eh bien depuis l’année dernière, en février 2010

Vous êtes un nouveau St Paternois ?

Non, pas vraiment. J’étais à St Paterne en 2007, j’étais juste chèque emploi service. Puis, je suis parti pour Langeais. En revenant ici, j’hésitais entre l'appellation Micro Galaxie et PC Soluces en devenant auto entrepreneur.

Une micro entreprise en somme.

Oui, je crois qu’auto entrepreneur et micro entreprise c’est la même chose : la seule différence c’est au niveau des charges.

Qu’est-ce que vous avez fait pour arriver à vous faire connaître ? Est-ce que vous avez entrepris des démarches particulières ?

Un peu de tout : boîtage, déposer des affiches chez les commerçants, recontacter les gens que j’avais connus avant. J’ai commencé récemment à contacter les clients que j’avais eus depuis 2004. Comme je suis agréé Orange, je vais prendre le bottin de St Paterne et regarder tous les gens qui sont abonnés à Orange et je vais leur envoyer un e-mail. Parce qu’avec le boîtage et la distribution de cartes de visites, j’ai eu très peu de retour, un client de temps en temps. Je pense pouvoir mieux joindre les gens par le biais d’Internet.

C’est vrai qu’en principe, on ouvre sa boîte mail au moins une fois par jour.

Je tâche également d’être présent sur les marchés, dans les manifestations locales, ce qui me permet d’avoir des contacts directs avec les gens.

Ludovic-devant-comptoir-1

Vous faites de la réparation, … ?

Je fais de la vente, de la réparation, de l’assemblage d’ordinateurs, des dépannages de tout ce qui est Internet, je précise que les gens qui pensent ordinateurs, ne pensent pas toujours Internet, et puis aussi, je précise que, comme je suis agréé Orange, pour les utilisateurs, en s’adressant à moi, c’est comme s’ils avaient le service clients Orange.

Donc, en résumé, la hot line Orange, c’est vous.

Oui, si on peut dire. Par contre tester une ligne, créer une interface, je ne peux pas le faire. Mais, la création d’un abonnement, ça, je peux le faire.

J’ai également divers accessoires informatiques. Je peux aussi connecter des consoles de jeux quand les personnes ont des difficultés pour le faire. Je récupère aussi les vieux matériels quand les gens veulent s’en débarrasser et le mettre à la poubelle, je les démonte et ça part au recyclage.

Pour tout ce qui touche l’informatique, il ne faut pas que les gens hésitent à m’appeler. Au niveau des pièces, j’ai un peu de stock.

S’il vous manque du matériel, il est possible pour vous de vous approvisionner en peu de temps ?

Oui, oui, bien sûr.

En conclusion, les gros points de l’entreprise de Ludovic Gauthier, ce sont : la vente, la réparation, l’assemblage d’ordinateurs et Orange.Ludovic-devant-magasin-1

Ce n’est pas un inconvénient d’être installé à la campagne ?

Non, moi j’aime bien. Il y a de la concurrence mais c’est à Neuillé-Pont-Pierre ou à Château-du-Loir, mais il y a du travail pour tout le monde.

Bien qu’installé à la maison, j’ai voulu donner à mon atelier, l’image d’un magasin. Pour mieux me faire repérer de loin, j’envisage de mettre un panneau près de la boîte à lettres.

Avec mon mailing aux abonnés à Orange, j’espère avoir beaucoup de contacts et peut-être ainsi mieux conseiller les gens sur leur formule d’abonnement.

 

Ainsi se termine cette première rencontre. La semaine prochaine, nous irons à la rencontre d’un autre jeune auto entrepreneur à St Christophe.

 

Contact : PC Soluces, 6 rue Victor Hugo, 37370 Saint-Paterne-Racan

               02 47 29 37 68 ou 07 77 07 23 69

                pcsoluces@orange.fr

                http://www.pc-soluces.fr

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 10:20

À Saint-Paterne-Racan, le projet de biométhanisation initié par Pierre Duchesne et la SAS Bio Énergie Touraine représentée par Vincent Ménard, agriculteur à Saint-Christophe-sur-le-Nais, a été soumis à l'enquête publique, en mairie de St Paterne, courant novembre 2010. Les avis ayant été favorables, ce projet a vu sa concrétisation par la pose de la première pierre, mercredi 12 janvier, en présence du préfet d'Indre-et-Loire, de nombreux maires du canton et d'autres personnalités du secteur.

Lors des discours

Lors des discours

1ère pierre biométhanisation 023

Une assemblée attentive écoute Vincent Ménard présenter le projet

Pose de la 1ère pierre 2

M. le Préfet et M. Zamarlik, maire de St Paterne, posent la 1ère pierre

Mais, qu'est-ce que la biométhanisation ?

C'est un procédé biologique naturel de fermentation anaérobie de matières organiques qui aboutit à la formation de biogaz.

Ce biogaz, combustible et renouvelable, permet de produire de la chaleur et de l'électricité.

La biométhanisation permet de traiter les effluents organiques de tous types et de produire un digestat sans odeur et d'une qualité agronomique exceptionnelle. Ces substrats proviendront en majorité d'exploitations agricoles locales.

La chaleur produite permettra de chauffer la champignonnière des Caves de Carême Prenant.

Le digestat, quant à lui, sera épandu sur les terres et réduira ainsi l'utilisation d'engrais chimiques.

machinerie.jpg

La machinerie de la champignonnière de Carême Prenant

chaine3M.jpg

 Les champignons de Paris sur la chaîne de calibrage

En conclusion, la concrétisation de ce projet va permettre :

- de réduire les émissions de CO2 à effet de serre

- de valoriser les déchets de proximité

- de réduire l'utilisation d'engrais chimiques

- de se substituer à l'achat de fioul lourd pour la champignonnière

 

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 14:55

Malgré le mauvais temps annoncé et confirmé, le père Noël a malgré tout marqué un arrêt sur notre territoire pour la plus grande joie des enfants.

père Noël

Le voici à l'entrée du XVIe marché de Noël organisé par le comité des fêtes de Saint-Paterne-Racan.

Cette année, les exposants et marchands avaient répondu présents en grand nombre et le public n'a pas hésité à faire le déplacement pour admirer les nombreux et divers étalages et procéder aux derniers achats avant les fêtes.

vue géné1

vue géné2

vue géné3

 Produits locaux, artisanaux, bijoux, livres, jeux, linge,..., il y en avait pour tous les goûts !

discours

Le vin d'honneur, offert par un des marchands venu de Vouvray, fut servi à l'issue des différents discours.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 10:09

M. et Mme Vidis Joël, safraniers de Neuvy-le-Roi seront présents sur le marché de Noël de Semblançay, samedi 18 décembre de 10 h à 17 h et vous proposerons leur safran.

M. Vidis accroupi

stigmates

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 11:16

Comme au temps de la foire de St Christophe, en ce début novembre, Patrice Cartreau ouvre sa station fruitière pour accueillir une dizaine de producteurs du terroir ou d'un peu plus loin, venus proposer leurs produits.

pommes Cartreau

 Les amateurs pour les pommes de Patrice Cartreau sont venus nombreux.

miel Blanchard

                            Le miel de Bernard Blanchard côtoie le jus de pommes Cartreau.

asso Malaury

Les bénévoles de l'association Malaury proposent des champignons de Paris dont le montant de la vente sera utilisé pour la recherche médicale. En vous régalant, car des recettes vous sont suggérées, vous pouvez faire une bonne action.

À l'extérieur de la station fruitière, on peut prévoir la floraison de ses parterres avec la présence de Dominique et Anita Idoux.

horticulteur

 Et, Rémi, le forgeron-pizzaïolo de St Vincent-du-Lorouer vous invite à goûter ses pizzas, pains au levain, brioches et tourtes cuites au feu de bois dans un four de sa fabrication.

Rémi pizzaiolo

La vente de produits régionaux se poursuit aujourd'hui jusqu'à 19 h. Les producteurs seront ravis de vous accueillir. Vous trouverez sur le site, outre ce qui est mentionné ci-dessus, des vins de Loire, des glaces et sorbets artisanaux, de la viande de porc, des fromages de chèvre, des volailles fermières,... N'hésitez pas à venir faire votre marché de produits locaux.

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 11:24

Ce matin, j'avais rendez-vous avec M. Joël Vidis, à Neuvy-le-Roi, afin d'obtenir quelques renseignements sur sa safranerie.

Comment lui est venue cette idée de se lancer dans la culture des "Crocus Sativus" ? Tout simplement suite à la lecture d'un article émanant de la chambre d'agriculture et annonçant une formation pour se familiariser avec cette culture. Quelques clics sur Internet plus tard, et des contacts avec l'association des "Safraniers de Touraine", voici M. et Mme Vidis inscrits à la formation et décidés à investir et à s'investir dans cette aventure.

dépliants V

 

Un premier lot de 3000 bulbes fut acheté et planté suivi par un nouvel apport pour arriver à une safranière de 8500 bulbes de provenances différentes.

pancarte lot 1

Pour M. Vidis, c'est sa première récolte et malheureusement, aux dires des connaisseurs, pas une très bonne année. Il espérait pouvoir récolter 70 g de safran mais ce ne sera certainement pas le cas. Il ne se décourage pas pour autant.

M. Vidis accroupi

En été, le sol est nu, les premières feuilles apparaissent vers le début septembre quand la température au sol est de 14°. C'est une végétation hivernale.

Le travail est essentiellement manuel : binage régulier, ramassage journalier des fleurs avant qu'elles ne soient ouvertes pour que les stigmates soient bien protégés et puissent mériter l'appellation "Safraniers de Touraine".

fleur 2

Pour extraire les stigmates rouge-orangé de l'intérieur de la fleur, il faut une technique bien précise.

extraction des stgmates

Il faut pincer le bas de la fleur et veiller à ce que les stigmates aient bien leurs 3 brins en respect avec la charte de l'association.

stigmates

Voici ce qui fera le safran

fleur stigmates et pétales 2 mains

Les pétales, eux, n'ont aucune utilisation. Ils seraient toxiques !!!

Dans la même journée, il faut cueillir les fleurs, émonder les stigmates et les déshydrater. Ils sont ensuite conservés au réfrigérateur.

M. et Mme Vidis, comme tous les membres de l'association sont maîtres de leur récolte mais pour les moments un peu durs, une entraide existe entre eux. Aussi, ils commencent à se documenter sur les différentes façons d'écouler leur production et sur la présentation la plus attractive possible de cette inimitable ressource qu'est le safran.

La production de safran est surtout localisée dans le sud de la Touraine mais, son origine très ancienne est plutôt située dans l'Orléanais où la culture des crocus sativus couvrait d'immenses superficies. Un musée près d'Orléans retrace cette histoire.

dépliants R2

 

 

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 11:55
Voici la réponse à la charade proposée hier.
Mon 1er : écho
Mon second : Nô
Mon 3 ème : mie
Mon tout : ci-dessous



















Sur le budget 2008 :
excédent de fonctionnement : 119 331,03 €
excédent d'investissement : 104 391,36 €
Ces excédents sont reportés sur le budget 2009.
Repost 0
Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 14:20

Le Conseil Municipal, lors de sa réunion du lundi 23 mars, a voté le budget 2009 par 11 voix pour, 1 voix contre et 3 abstentions.
Ce budget s'équilibre en section de fonctionnement à 693 366,86 €
et en section d'investissement à 250 121,58 €.
Le taux des taxes communales a été modifié par 11 voix pour et 4 voix contre.
La taxe d'habitation passe de 9,81% à 11,96 %.
Le foncier bâti passe de 13,89 % à 16,94 %.
Le foncier non bâti passe de 49,36 % à 60,21 %.

En consultant Internet, j'ai pu constater que toutes les dotations sont bien en ligne et que, les recettes de fonctionnement sont à créditer de 24 002 € supplémentaires.
Dotation de solidarité rurale : + 2 916 €
Dotation nationale de péréquation : + 6 307 €
Dotation de solidarité rurale/ péréquation: 14 779 €

dessin provenant de : agence.ucciani-dessins.com/budget/
Repost 0
Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article
20 novembre 2008 4 20 /11 /novembre /2008 15:56

La crise qui frappe actuellement le monde financier a, de près ou de loin, des répercussions sur les budgets des collectivités.

N'entend-on pas parler de "produits toxiques" pour certains emprunts notamment ceux conclus avec la société DEXIA, renflouée récemment par l'état, et spécialisée dans les prêts aux collectivités ? Ce n'est pas le cas pour Saint-Christophe qui a, pour ses emprunts, retenu la Caisse d'Épargne.

Ce sujet brûlant a fait l'objet, dans l'édition du 19 novembre de la Nouvelle République, d'un article qui montre les retombées prévisibles sur les futurs budgets. Nombre de communes sont concernées par une dette supérieure à 1000 €/habitant. C'est avec une certaine satisfaction que nous constatons que notre commune n'y figure pas.

 

Titre relevé en page 2 de la NR du 19 novembre

Extrait de la NR du 19 novembre

Si l'on en croit les propos des maires de Ligueil, Loches, Thizay, Chinon, Courcelles, St Pierre des Corps, rapportés dans cette même édition du quotidien, l'année 2009 s'annonce sous de mauvais auspices pour les collectivités locales. Malin est celui qui pourra prédire l'avenir !

Repost 0
Published by ROYER Monique - dans économie locale
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages