Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 10:06

Philippe Tondereau créa son entreprise de « plâtrerie, carrelage, isolation », le 1er janvier 1976. Comme il le dit lui-même : « Nous sommes au tout début de l’idée d’économie d’énergie ; l’isolation de l’habitat est lancée. »

L’année suivante, en 1977, son épouse, Jeannette, quitte son travail pour rejoindre l’entreprise qui est en plein développement. Elle prend en charge le secrétariat et la comptabilité. Durant les années 1978 et 1982, leur famille s’agrandit avec tout d’abord la naissance de Denis puis celle de Laurence.

Pour évoluer et vivre avec son temps, dans les années 1990, ils décident de prendre des cours d’informatique au collège de Neuvy-le-Roi, le soir, après leur journée de travail. Il faut savoir que le directeur de l’époque, M. Montagné, avait décidé d’ouvrir son établissement aux commerçants et artisans du secteur pour qu’ils puissent se former aux nouvelles technologies. Laissons la parole à Philippe Tondereau : « Et puis, les années passent, passent même très vite et nous avons beaucoup de travail : rénovation de patrimoine, constructions de pavillons, d’écoles, de restaurants, de mairies,… Pour arriver à répondre à la demande, nous embauchons d’abord des apprentis qui deviendront des ouvriers : Philippe compte 21 ans dans l’entreprise et Aurélien, 18 années. Il faut sans cesse se tenir au courant, se former. Les nouvelles normes arrivent RT 2005, 2012,… Une rencontre sur un chantier nous guide vers les maisons BBC puis Passives. Mon entreprise a participé à l’une des premières constructions de ce type dans le département. Je dois vous avouer, qu’à l’heure de la retraite, mon regret est de ne pas avoir construit une maison Positive mais, Christophe, notre successeur s’en chargera, j’en suis certain. »

À gauche, Christophe Bouvet et à droite, Philippe Tondereau

À gauche, Christophe Bouvet et à droite, Philippe Tondereau

Qui est donc ce Christophe ?

Christophe Bouvet était installé depuis 2004 sur la commune voisine de Saint-Paterne-Racan à la tête d’une entreprise de peinture – revêtements de sols.

« Suite à mon accident", confie le retraité, "il m’avait fait part de son désir de reprendre mon entreprise. Mais, grâce à mes ouvriers et à ma présence, nous avons pu continuer à honorer nos engagements et satisfaire nos clients. Et, arrivé à l’aube de ma retraite, effective depuis le 1er janvier 2016, nous avons pu, 3 ans après, concrétiser ce souhait. » Christophe Bouvet a donc installé le siège de sa nouvelle entreprise « l’EIRL BOUVET » rue des Mirligrolles, à Saint-Christophe, en lieu et place de celle de Philippe Tondereau. Cette nouvelle entreprise qui a repris Philippe et Aurélien, les deux ouvriers Tondereau, propose donc une nouvelle gamme de travaux en plus de ceux de peinture et revêtement de sols : la plâtrerie, le carrelage et l’isolation. Quand on demande à l’entrepreneur : « Vous vous y connaissez en plâtrerie et carrelage ? », il répond par la négative mais précise : « Je m’oblige au moins une fois par semaine à aller travailler avec les deux spécialistes pour me former et apprendre à connaître l’essentiel des techniques ; ils sont autonomes et connaissent bien leur métier » et, il ajoute : «J’ai toujours aimé le contact avec les personnes donc, je dois me tenir au courant pour discuter avec mes clients. »

Anciens et nouveaux devant la nouvelle enseigne de l'entreprise
Anciens et nouveaux devant la nouvelle enseigne de l'entreprise

Anciens et nouveaux devant la nouvelle enseigne de l'entreprise

L’entreprise Tondereau était connue dans tout le sud Sarthe et le nord Touraine mais aussi dans la couronne tourangelle. L’EIRL BOUVET est déjà sur un chantier à Château-du-Loir. Le sérieux des ouvriers et la qualité du travail sont des gages de réussite, ce que nous souhaitons bien sûr à Christophe Bouvet, Charlotte, Philippe et Aurélien.

Quant à Jeannette et Philippe Tondereau, nous avons pu constater qu’ils ont déjà plusieurs projets pour bien occuper leur nouvelle situation de jeunes retraités. Laissons Philippe Tondereau formuler la conclusion de cet entretien : « J’arrête mon activité avec peut-être un petit pincement au cœur, mais c’est malgré tout avec joie car, grâce à Christophe, elle va pouvoir perdurer sur Saint-Christophe grâce à ce transfert que nous avons organisé et qui permet de comptabiliser à la fois le maintien d’une entreprise et 4 emplois sur la commune. »

Contact :

EIRL BOUVET, rue des Mirligrolles 37370 Saint-Christophe-sur-le-Nais

Tél : 02 47 29 23 59 ou 06 89 22 71 21

Cristophe.bouvet@wanadoo.fr

Une page se tourne et une autre vie commence
Une page se tourne et une autre vie commence
Une page se tourne et une autre vie commence

Une page se tourne et une autre vie commence

Pour sceller cette transaction, à l’ouverture du portail donnant sur l’atelier, l’ancien chef d’entreprise accueillit le nouveau avec une sincère poignée de main devant tous les ouvriers réunis pour cette sympathique passation de pouvoir.

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 11:25
Saint-Christophe : Congés annuels à la boucherie

La boucherie sera fermée du 4 au 10 janvier pour congés annuels.

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2015 7 20 /12 /décembre /2015 19:59

Pour ce dernier dimanche avant Noël, la foule se pressait au niveau de l'espace Gabriel où le Comité des fêtes et les producteurs locaux avaient convié divers artisans à présenter leurs productions pour le 21ème marché de Noël.

Cette année ce sont donc 32 exposants qui sont venus s'installer à Saint-Paterne-Racan pour proposer leur savoir-faire aux chalands en quête de mets de qualité pour leurs repas de fête ou tout simplement d'objets de décoration ou de cadeaux de dernière minute.

La variété était au rendez-vous et pouvait donc satisfaire les éventuels acheteurs. Côté repas de fêtes, on trouvait les huîtres, les volailles sans oublier les chapons, des charcuteries, miel et pains d'épices, fruits, pains et gâteaux, chocolats, sans oublier les producteurs de vins de Loire pour accompagner ces victuailles.

Marché de Noël à Saint-Paterne-Racan
Marché de Noël à Saint-Paterne-Racan

Côté cadeaux et décorations, bijoux, maroquinerie, vannerie, statuettes en résine, compositions florales entre autres, voisinaient avec les sympathiques réalisations des résidents de l'EHPAD de Saint-Christophe. 

Marché de Noël à Saint-Paterne-Racan
Marché de Noël à Saint-Paterne-Racan
Marché de Noël à Saint-Paterne-Racan
Marché de Noël à Saint-Paterne-Racan
Marché de Noël à Saint-Paterne-Racan

Dans l'entrée, Un atelier de maquillage attirait les enfants alors que tout à côté, les écoliers de l'école communale Pierre Robert proposaient leurs créations : lanternes, bougeoirs, petites boîtes décorées et des petits sablés, l'ensemble ne laissant pas les curieux indifférents.

Marché de Noël à Saint-Paterne-Racan

Et, parmi la foule, on pouvait noter la présence d'un bonhomme tout vêtu de rouge et dont le visage était masqué par une imposante barbe blanche. Avec son panier rempli de bonbons, il faisait la joie des plus jeunes visiteurs de ce marché de Noël.

Marché de Noël à Saint-Paterne-Racan

De l'autre côté de la porte d'entrée, Thierry Hervé Garcia, de Saint-Christophe, exposait quelques-unes de ses œuvres dont Le petit Prince et le Renard.

 

Marché de Noël à Saint-Paterne-Racan

À 11 h, les élus locaux accompagnèrent Jean-Michel Malherbe, président du comité des fêtes, satisfait de la réussite de ce 21ème marché de Noël, dans la tournée des différents stands pour l'inauguration officielle avant de regagner la salle Jacques Gabriel pour les discours et le vin d'honneur.

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 15:07

Avant la fin de ce premier trimestre de l'année scolaire, les écoliers de Saint-Christophe-sur-le-Nais ont eu une journée de vendredi bien chargée mais qui restera sans aucun doute dans la mémoire des petits et des grands.

Dès 8 h 30, deux grands cars attendaient devant l'école pour conduire les enfants au cirque où ils ont passé une bonne partie de la journée et, le soir, à 18 heures ils avaient tous rendez-vous à l'espace Beau-Soulage où se tenait le second marché de Noël organisé par l'APE.

Et, il faut reconnaître que dès l'ouverture, une grande effervescence était palpable aux abords et dans la salle des fêtes. Le centre de la salle était occupé par des sièges pour la plupart rapidement occupés dans l'attente de la prestation offerte aux visiteurs par les élèves et les enseignantes des quatre classes de l'école.

Un aperçu de la salle Beau-Soulage
Un aperçu de la salle Beau-Soulage
Un aperçu de la salle Beau-Soulage
Un aperçu de la salle Beau-Soulage
Un aperçu de la salle Beau-Soulage

Un aperçu de la salle Beau-Soulage

Tout autour de la salle, les 21 exposants présents à ce marché proposaient quelques victuailles telles que huîtres, volailles, rillettes, pommes, miel, fromages, chocolats et pâtisseries, mais également toutes sortes d'idées de cadeaux sous forme d'objets décoratifs ou utiles et souvent originaux.

De petite section au CM2 tous les enfants sont montés sur scène pour distraire les parents et amis venus nombreux.
De petite section au CM2 tous les enfants sont montés sur scène pour distraire les parents et amis venus nombreux.
De petite section au CM2 tous les enfants sont montés sur scène pour distraire les parents et amis venus nombreux.
De petite section au CM2 tous les enfants sont montés sur scène pour distraire les parents et amis venus nombreux.
De petite section au CM2 tous les enfants sont montés sur scène pour distraire les parents et amis venus nombreux.

De petite section au CM2 tous les enfants sont montés sur scène pour distraire les parents et amis venus nombreux.

Vers 18 h 30, les enseignantes regroupèrent leurs élèves et chaque classe put présenter au nombreux public les comptines ou chants appris durant ce premier trimestre avec bien sûr quelques chants de Noël. Les élèves des cours élémentaires ont chanté en anglais "Jingle bells" et leurs camarades des cours moyens ont accompagné leur premier chant avec des percussions et le second par une chorégraphie bien synchronisée.

Ces jeunes acteurs furent chaleureusement applaudis par les parents et amis présents dans la salle. Pour terminer cordialement la soirée une tartiflette était prévue sur place ou, pour ceux qui souhaitaient coucher rapidement les plus jeunes, à emporter. Comme l'a précisé la présidente, Audrey Renou: "Nous avons prévu 180 parts, comme l'an dernier. Avec les ventes à la buvette et les droits de place, cela augmentera un peu les recettes de l'association et nous pourrons encore aider au financement des projets et des sorties scolaires."

Au vu de la participation, on ne peut que se réjouir de voir que la population participe bien aux activités proposées par l'APE sachant que les premiers bénéficiaires en seront les enfants.

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2015 7 06 /12 /décembre /2015 15:52

En ce premier dimanche de décembre, Villebourg accueillait son premier marché de Noël sur la place de l'église. Le bourg était bien décoré avec de branches de sapin, des guirlandes et des cadeaux multiples accrochés à ces arbres de Noël décoratifs.

C'est donc abritée par les stands du comité des fêtes bien décorés eux aussi qu'une douzaine d'exposants est venue proposer des produits de décoration parfois issus de matériels de récupération, des jeux, des bijoux fantaisies et autres réalisations festives.

Les curieux se pressent dès l'ouverture du marché
Les curieux se pressent dès l'ouverture du marché

Les curieux se pressent dès l'ouverture du marché

En ce premier dimanche de décembre, Villebourg accueillait son premier marché de Noël sur la place de l'église. Le bourg était bien décoré avec de branches de sapin, des guirlandes et des cadeaux multiples accrochés à ces arbres de Noël décoratifs.

C'est donc abritée par les stands du comité des fêtes bien décorés eux aussi qu'une douzaine d'exposants est venue proposer des produits de décoration parfois issus de matériels de récupération, des jeux, des bijoux fantaisies et autres réalisations festives.

Les stands tenus par l'APE
Les stands tenus par l'APE

Les stands tenus par l'APE

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2015 6 05 /12 /décembre /2015 10:14
Marché de Noël à Saint-Paterne-Racan
Partager cet article
Repost0
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 10:25
Marché de Noël avec l'APE de Saint-Christophe
Partager cet article
Repost0
28 novembre 2015 6 28 /11 /novembre /2015 10:49
Les commerces de bouche animent la place
Les commerces de bouche animent la place

Les commerces de bouche animent la place

Voilà maintenant une semaine que "La p'tite épicière" n'est plus seule sur la place du village le vendredi soir, entre 17 h et 19 h. Outre la boucherie-charcuterie de Franck Viley qui ouvre désormais en fin d'après-midi et le kiosque à pain qui attire de plus en plus de clients, Jean-Baptiste Couté, demeurant à Saint-Paterne-Racan et producteur de légumes ayant le label "agriculture biologique" vient installer son stand à côté du camion de Nadia Couratin.

Jean-Baptiste Couté installe son stand de produits bio

Jean-Baptiste Couté installe son stand de produits bio

Hier soir, le temps se montrant plus clément que la semaine précédente, les clients sont venus en nombre tout d'abord en curieux pour se rendre compte de ce que proposait Jean-Baptiste et finalement ont fait provision de légumes. Certains ont découvert que, tout près de chez eux, on cultivait des légumes bio. Gageons qu'après avoir goûté ces bons produits du terroir, ils deviendront de fidèles consommateurs.

Les premières clientes arrivent

Les premières clientes arrivent

Mais, comme le dit Jean-Baptiste : "C'est pas le meilleur moment pour montrer ce que nous produisons. Au niveau des légumes, nous avons beaucoup moins de variétés qu'en été. Il nous reste les légumes racines, des choux, poireaux, pommes de terre, potirons, bettes... J'ai été obligé d'acheter quelques fruits comme des clémentines et des bananes pour étoffer mon stand, mais en restant bien évidemment dans les filières bio."

On peut retrouver Jean-Baptiste et sa compagne Sandrine le jeudi matin sur le marché de Saint-Paterne et le samedi sur un marché de Tours.

Une de ses fidèles clientes venue de Saint-Paterne confiait : "Je n'étais pas là hier aussi je suis venue à Saint-Christophe pour faire mon marché."

Au premier abord, ce sont plutôt des avis favorables à l'implantation de ce marché qui, tous l'espèrent, grandira que l'on pouvait recueillir parmi les clients qui se pressaient autour des lieux de vente.

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2015 7 22 /11 /novembre /2015 17:21

Pour la seconde année consécutive, l'APE de Saint-Christophe avait organisé une bourse aux jouets et puériculture le dimanche 22 novembre, à l'espace Beau-Soulage.

Les 25 exposants ont pu s'installer dès 8 heures et les premiers chalands se pressaient dès l'ouverture au public, une demi-heure après. Ce sont près de 90 mètres linéaires de jouets variés, de livres, DVD et jeux de société sans oublier les objets de puériculture et vêtements pour jeunes enfants qui s'étalaient devant les yeux des visiteurs souhaitant, un mois avant l'arrivée du père Noël, réaliser une bonne affaire.

Bourse aux jouets et puériculture avec l'APE de Saint-Christophe
Bourse aux jouets et puériculture avec l'APE de Saint-Christophe
Bourse aux jouets et puériculture avec l'APE de Saint-Christophe
Bourse aux jouets et puériculture avec l'APE de Saint-Christophe
Bourse aux jouets et puériculture avec l'APE de Saint-Christophe
Bourse aux jouets et puériculture avec l'APE de Saint-Christophe

Il est vrai que les prix attractifs et le parfait état des objets proposés à la vente incitaient les curieux à ouvrir le porte-monnaie. Un couple de grands-parents rencontré sur le site fit remarquer : "On est venu pour trouver des jeux pour les petits-enfants. On n'est peut-être pas très raisonnables mais ça leur fera plaisir." C'est bien le but recherché par les organisateurs qui, à la buvette, servaient au petit matin essentiellement des cafés pour réchauffer exposants et acheteurs. Une restauration était prévue pour le midi, la manifestation se terminant à 15 heures.

Bourse aux jouets et puériculture avec l'APE de Saint-Christophe

Dans quelques semaines, l'APE proposera une nouvelle animation, toujours à Beau-Soulage, un marché de Noël.

L'argent ainsi récupéré aide à financer les sorties scolaires de fin d'année et divers projets mis en place par les enseignantes, toujours dans l'intérêt de l'école et des enfants. N'hésitez pas à soutenir par votre présence les activités de l'APE, ce sont les enfants qui en sont les bénéficiaires.

Contact : Audrey Renou tél : 06 14 58 18 85 

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2015 1 16 /11 /novembre /2015 12:57

Il y a maintenant plusieurs années que Saint-Christophe a vu disparaître son dernier boulanger. L'épicier avait bien essayé d'installer un terminal de cuisson pour proposer chaque jour, aux habitants, du pain frais. Mais, pour différentes raisons, ce service n'a pas pu perdurer et, c'est le boulanger de Saint-Paterne-Racan, Pascal Taillepied, qui assura un dépôt de pain à l'épicerie. Or, il se trouve que l'épicerie a fermé ce qui obligeait les Christophoriens à se rendre à Saint-Paterne pour acheter leur pain. L'ouverture en juin dernier de la boucherie permit d'avoir de nouveau un dépôt sur place. Mais, pour Pascal Taillepied, un dépôt pose des problèmes au niveau des invendus et occasionne de la perte. Depuis quelques années déjà, il pensait à l'installation d'un kiosque à pain. C'est désormais chose faite.

Le kiosque à pain

Le kiosque à pain

Rencontre avec le boulanger

"Je connaissais l'existence de ce mode de distribution. Je me suis renseigné auprès du fabricant en me disant que ce serait un bon dépannage pour les clients. J'ai un système de contact par alarme et interrogation à distance pour savoir quand le kiosque est vide. Je réapprovisionne deux à trois fois par jour. Ce matin, je suis venu mettre mes premières baguettes à 7 heures. Je vais revenir à midi et demi pour recharger avec la nouvelle fournée."

Êtes-vous propriétaire du kiosque ?

"J'ai pris ce kiosque en location pour 6 mois. Si au bout des 6 mois le bilan n'est pas positif, le projet sera abandonné. Le but recherché est bien sûr de satisfaire les clients mais aussi de rentabiliser l'appareil. Pour moi, c'est un complément du magasin."

Certaines personnes s'étonnent qu'il n'y ait pas le choix ?

"C'est vrai que l'on ne peut mettre qu'une seule catégorie de baguette. Mais, lorsque les clients ont besoin de pains spéciaux, ils peuvent passer commande chez Frank, le boucher, et leur commande sera livrée à la boucherie le lendemain."

Les baguettes sont fabriquées par la boulangerie Taillepied
Les baguettes sont fabriquées par la boulangerie Taillepied

Les baguettes sont fabriquées par la boulangerie Taillepied

Pour votre branchement électrique et votre installation, vous n'avez pas eu de problème ?

"J'ai obtenu facilement un accord de la mairie pour mon installation sur la voie publique et avec Frank Viley, le boucher, pour le branchement. Je suis persuadé que c'est un bon service offert à la population. Mon souhait, c'est que cela marche. J'en ai installé un aussi à Saint-Aubin avec l'appui de la mairie car ils n'ont plus aucun commerce."

Et celui de Marray ?

"Ce n'est mas moi. C'est effectivement le même. Il a été installé par le boulanger de Neuvy-le-Roi."

Lecture du mode d'emploi avant la première utilisation

Lecture du mode d'emploi avant la première utilisation

Ce que l'on peut constater sur Saint-Christophe, c'est que ce service semble être bien apprécié notamment en fin d'après-midi. Une bonne innovation qui complète les quelques services encore existants au cœur du village.

Après insertion des pièces, la baguette sort très rapidement. La cliente est ravie.

Après insertion des pièces, la baguette sort très rapidement. La cliente est ravie.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages