Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2021 1 20 /09 /septembre /2021 07:58

Cette année, pour les « Journées du Patrimoine », en accord avec la municipalité, l’association « Histoire et Patrimoine », sous la conduite de Fabrice Mauclair, samedi matin, et de Lionel Royer, dimanche après-midi, a permis à plus de 50 personnes de mieux connaître le riche passé de Saint-Christophe-sur-le-Nais.

Les visiteurs devant l'Hôtel de Ville
Les visiteurs devant l'Hôtel de Ville
Les visiteurs devant l'Hôtel de Ville

Les visiteurs devant l'Hôtel de Ville

Au départ, fixé devant l’hôtel de ville, Catherine Lemaire, maire de la commune, entourée de quelques élus, et Philippe Larus, président de l’association, souhaitèrent la bienvenue aux Christophoriens présents mais également aux nombreuses personnes étrangères à la commune.

Les élus et Le président d'Histoire et Patrimoine
Les élus et Le président d'Histoire et Patrimoine

Les élus et Le président d'Histoire et Patrimoine

Philippe Larus indiqua que, ce parcours créé en 2004 par l’association, avait grand besoin d’un rafraîchissement et que ce projet devait être l’une des actions engagées pour les 20 ans d’Histoire et Patrimoine. Finalement, ce projet a été repris par la municipalité et mené à bien pour être de nouveau opérationnel pour ces Journées du Patrimoine. 

Philippe Larus s'adressant aux visiteurs

Philippe Larus s'adressant aux visiteurs

Il passa ensuite la parole à Madame le Maire : « Ce travail a été réalisé en partenariat avec les associations Histoire et Patrimoine et Rayonnement de Vaudésir. Plusieurs réunions ont eu lieu et nous avons décidé de refaire les plaques du premier parcours en travaillant avec l’imprimerie Lesage et d’en créer un nouveau mettant en valeur 6 nouveaux sites sur la commune. Nous avons donc « Au fil des rues » pour la découverte du bourg, et « Au fil des chemins » pour les extérieurs. Les nouvelles plaques sont arrivées vendredi après-midi et elles ont aussitôt été mises en place pour ces Journées du Patrimoine grâce à Pascal, notre employé communal, et à Emmanuel, l’adjoint qui a suivi ce projet. Il reste encore à venir le planimètre, la table d’orientation et les dépliants.»

Catherine Lemaire présentant le travail sur le projet
Catherine Lemaire présentant le travail sur le projet
Catherine Lemaire présentant le travail sur le projet
Catherine Lemaire présentant le travail sur le projet

Catherine Lemaire présentant le travail sur le projet

Cette déambulation dans le village a permis aux personnes présentes de découvrir les curiosités propres à la commune comme les cavités aussi nombreuses que les habitants et s’étageant sur 4 niveaux. Ils ont aussi appris pourquoi Saint-Christophe est doté d’un hôtel de ville et non d’une mairie, les liens de l’écrivaine Daphné du Maurier avec cette commune, la présence à la même période de deux enfants de Saint-Christophe devenus médecins et membres de l’Académie des Sciences. On ne peut parcourir ce beau village sans faire une halte sur sa place entourée de belles maisons en pierres du pays ni mentionner le nom du seigneur du lieu, Jehan d’Alluye, qui ramena de la croisade un morceau de « la vraie croix », qui est à l’origine de la croix de Lorraine ! Les noms des rues évoquèrent les activités passées : rue des Potiers, des Tanneurs, des Grands Moulins….et la rue du Vieux Château pour rappeler la présence d’une motte féodale et les restes d’un donjon !

Déambulation dans le village
Déambulation dans le village
Déambulation dans le village
Déambulation dans le village
Déambulation dans le village

Déambulation dans le village

La visite de dimanche s’est terminée au niveau de l’église où un concert était offert pour clore ces Journées du Patrimoine.

Lorsque les dépliants seront prêts, chacun pourra, à sa vitesse, reprendre le parcours en allant de plaque en plaque pour découvrir les 9 sites dignes d’intérêt dans le cœur du village.

L’association Histoire et Patrimoine peut, sur demande, organiser des visites guidées du bourg et de l’église.

Prochaines manifestations à la salle socioculturelle « Le Foyer » :

Conférence sur la justice en Touraine le 24 septembre à 20 h 30

Conférence sur les faïences de Saint-Christophe le 29 octobre à 20 h 30

Semaine d’animation pour les 20 ans de l’association du 12 au 19 novembre

Contact : 02 47 29 33 18 mail : hp.scsln@gmail.com

Site : http://histoire-patrimoine.jimdofree.com

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2021 6 18 /09 /septembre /2021 07:37

Pour la seconde fois depuis sa création avant l’été, un groupe d’une vingtaine de personnes ayant rejoint le collectif comptabilisant à ce jour près de 90 adhérents, s’est retrouvé mercredi soir devant le siège de la Communauté de Communes pour attendre les élus qui devaient y siéger pour un conseil communautaire.

Le but de ce rassemblement était une nouvelle fois d’obtenir plus de précisions sur l’instauration de la TEOM qui, décrétée sans discussion préalable, a fait réagir de nombreux citoyens du territoire qui voient leur facture d’enlèvement des ordures ménagères augmenter fortement.

Éric Lapleau face aux membres du collectif citoyen

Éric Lapleau face aux membres du collectif citoyen

Éric Lapleau, vice-président en charge de l’environnement et donc des ordures ménagères, s’est arrêté au niveau des membres du collectif citoyen pour un échange au cours duquel chacun a essayé de faire entendre soit, pour les citoyens, leurs revendications (hausse dépassant pour certains les 100%) soit, pour l’élu, son point de vue sur le choix de la TEOM (taxe) par rapport à la REOM (redevance). « Pour moi, la TEOM est une mesure de gauche, qui permet aux personnes les plus précaires de payer moins cher. Pour preuve, je peux vous affirmer que dans ma commune, beaucoup de personnes me remercient en constatant la baisse de leur facture. » Effectivement, les personnes se trouvant dans des logements sociaux ou petites maisons, seront dans ce cas. Mais, malgré un écrêtement, il faut reconnaître que beaucoup paieront nettement plus cher. Voici ce que Monsieur Lapleau a pu entendre de la bouche des présents : « Pour moi, c’est 300% de plus ! – Moi, avec les aléas de la vie, je me retrouve seul dans une grande maison, ma facture augmente considérablement alors que mes déchets sont moindres ! – Je suis agricultrice avec une petite retraite et en plus de mon habitation, je possède un grand hangar. Pensez-vous que cela génère plus d’ordures ménagères ? – Au vu de cette augmentation qui me touche, je suis dégoûtée. J’ai toujours effectué du mieux possible le tri de mes déchets mais maintenant, j’en arrive à me demander «Pourquoi trier ? »

À l’issue de ces échanges, Éric Lapleau s’est dit prêt à discuter avec le collectif autour d’une table à condition que ses interlocuteurs soient bien documentés sur le sujet. Les membres du collectif acceptent le challenge et sont prêts à se mettre au travail pour avancer des arguments irréfutables lors de cette future rencontre.

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2021 2 07 /09 /septembre /2021 08:09

Dans le cadre des Journées du Patrimoine, l'association Histoire et Patrimoine propose des visites guidées du bourg, le samedi 18 septembre à 10h30, le dimanche 19 septembre à 15h. Encadré par des membres de l'association, d'une durée d'environ 90 minutes, le circuit permet de découvrir l'histoire millénaire, les figures illustres et le riche passé artisanal de ce beau village du nord de la Touraine. La visite empruntera le tracé du circuit patrimonial initié par l'association en 2004, actuellement en cours de rénovation par la municipalité. Sans difficulté particulière, il faut cependant signaler que les marcheurs seront amenés à gravir les Ruettes, l'escalier de l'ancien chemin de ronde.

 

Sur le plan pratique :

L'hôtel de ville, point de départ du parcours

L'hôtel de ville, point de départ du parcours

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2021 4 02 /09 /septembre /2021 18:52
Neuvy-le-Roi : Week-end "Pêche pour tous" au plan d'eau

Samedi 11 et Dimanche 12 septembre

Pêche libre de 8h à 18h30, paiement à la truite prise

Bassin réservé aux enfants en plus du plan d'eau

Pour tous ceux qui n'ont pas de carte de pêche en cours de validité, la fédération de pêche 37 et le GIH Pays de Racan offrent les Pass pêche.

Buvette et petite restauration sur place

Tous les mineurs participants au week-end se verront offrir leur carte de pêche 2022 !

 

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2021 5 09 /07 /juillet /2021 08:33

Lors du dernier conseil municipal, le point « Parcours du Patrimoine – Espace santé - Animation culturelle » avait retenu mon attention et j’avais dit à Catherine Lemaire que je reviendrai vers elle pour développer ce projet.

En 2019, elle avait rencontré l’association « Projet intention publique » et une délibération avait été prise à l’unanimité pour développer sur la commune le concept créé et porté par cette association. Le Covid ayant perturbé la réalisation de ce projet, il est de nouveau à l’ordre du jour.

« Quand l’association Histoire et Patrimoine m’a contacté pour la réfection du Parcours historique qu’elle avait mis en place en 2004, j’ai vu l’opportunité d’intégrer ce projet avec celui d’Intention Publique » précise Catherine Lemaire.

En quoi consiste le « Projet intention publique » ?

C’est un projet de pratique d’éducation artistique et culturelle sur Saint-Christophe. L'objectif est de créer des actions en lien avec les habitants par :

  • Une participation avec les enfants de l’école
  • La création d’inscriptions artistiques pour singulariser la commune en s’inspirant de son histoire et de sa toponymie (ses lieux-dits).
  • Une réflexion sur « Comment accueillir au mieux les nouveaux habitants afin de leur donner l’envie de s’intégrer et de s’impliquer rapidement dans la vie du village ?».

cette démarche s’inscrivant dans une participation de tous les acteurs locaux : la population, les associations, l’école, l’EHPAD…

« La spécificité du parcours historique peut s’avérer complémentaire par rapport aux deux autres : le parcours artistique et le déplacement doux. »

En quoi consiste le « parcours artistique » ?

Des ateliers seront organisés pour les enfants et porteront sur des thématiques propres à la commune comme indiqué précédemment. Ces réalisations pourront être exposées dans les rues du village, décorer un vieux mur,…et, éventuellement, servir de base à un spectacle de rue !

Le cheminement envisagé est de pouvoir toucher toutes les tranches d’âges de la population. « Nous espérons que tous les Christophoriens s’approprieront ce projet et s’y impliqueront afin de créer une dynamique autour d’Histoire et Patrimoine, des animations culturelles et de l’espace « jardin de soins » sur lequel l’école pourra s’appuyer pour certaines de ses activités. »

Parlons du « jardin de soins ».

Cet espace sera aménagé en prolongement du Pôle Santé et donc à proximité de l’EHPAD et du futur lotissement, et accessible à pied. Un cheminement doux formant une boucle permettra de s’y déplacer et, le long du parcours, plusieurs petits carrés formés de caissons à hauteur d’un adulte y seront installés. Les enfants ne seront pas oubliés. Chaque thématique ayant son espace propre et en lien avec la mémoire des 5 sens (vue, toucher, goût, odorat, ouïe):

  • L’espace potager
  • L’espace panoramique
  • L’espace social avec pergola, sièges pour se reposer et discuter
  • L’espace sensoriel où, par exemple, les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer pourraient par les odeurs connues raviver leur mémoire
  • L’espace fruitier où les goûts peuvent aussi avoir un effet bénéfique sur certains
  • Le carré des plantes aromatiques pour stimuler l'odorat.

Cet espace, créé en suivant les conseils de M. Mégret qui préconise le choix d’espèces rustiques et anciennes dans ce jardin, aura vocation à être un espace ressource, lien de la sociabilité intergénérationnelle.

Ce projet de parcours partagés à Saint-Christophe, qu’il soit patrimonial, artistique ou botanique, ne pourra vivre que par la participation active de la population et le respect de chacun pour ce qui est conçu et mis en place.

Les élus, Catherine Lemaire et André Lascaud à côté du planimètre qui sera déplacé, en compagnie de Michel et Claudie Mirault, membres d'Histoire et Patrimoine

Les élus, Catherine Lemaire et André Lascaud à côté du planimètre qui sera déplacé, en compagnie de Michel et Claudie Mirault, membres d'Histoire et Patrimoine

Avancement de la rénovation du parcours patrimonial dans le bourg et de son allongement hors agglomération

Tous les écrits pour les plaques sont prêts. Les 6 nouvelles plaques concernant des sites hors agglomération (Vaudésir, Bas Sion, le Pigeonnier, le moulin Basset, la Chartrie et le Clos Saint Gilles) seront identiques aux plaques existantes. L'association "rayonnement de Vaudésir" a été associée au projet.

Plusieurs devis ont été fournis en mairie. L’entreprise choisie aura tous les éléments en main avant sa fermeture estivale pour pouvoir, dès sa reprise, se mettre au travail. Un site, au-dessus des Justices, a été retenu pour y installer la table d'orientation et un coin pique-nique. Le planimètre, quant à lui, sera déplacé et nettoyé pour être plus visible.

Mme le Maire souhaite faire créer un fléchage spécifique à la commune de Saint-Christophe. Les élus en charge du dossier sont très impliqués et tout sera mis en œuvre pour que le parcours historique soit inauguré pour les Journées du Patrimoine.

Coût global du projet

Plan de financement global : 37 664 € HT

Demande de subventionnement de 80% par Leader + pour le côté innovant du projet.

 

 

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2021 5 02 /07 /juillet /2021 12:59

Depuis son ouverture en juillet 2020, la toute jeune épicerie coopérative, La Chariotte,  de Bueil en Touraine n’avait pas pu ouvrir son service de bar à cause des confinements successifs. La licence IV pourtant obtenue en mars 2021 a hélas dû être rangée dans les tiroirs dès le premier confinement, empêchant ainsi l’épicerie coopérative de profiter du dynamisme et de l’ambiance d’un service au bar. Mais les choses ont maintenant changé car c’est chose faite, le bar de cette épicerie a désormais pu ouvrir pour la première fois ses portes depuis  début juin.

En cohérence avec la charte éthique de l’épicerie, le bar propose des boissons produites très localement et le plus souvent issues de l’agriculture biologique. Bien que ce nouveau commerce dispose d’un salarié à temps plein, ce sont bien les coopérateurs de La Chariotte qui tiennent le bar, sur des horaires distincts de l’épicerie. La terrasse extérieure du petit village de Bueil en Touraine accueille ses clients dans le cadre agréable qu’offre sa collégiale, le tout entouré de peintures grand format exposées sur les murs du bourg tout l’été à l’occasion de « nom de l’évènement de l’expo ».

Les coopérateurs satisfaits de cette nouvelle étape
Les coopérateurs satisfaits de cette nouvelle étape

Les coopérateurs satisfaits de cette nouvelle étape

 Bientôt, espèrent les coopérateurs, il sera possible de vivre des évènements plus festifs au bar, avec des soirées thématiques ou culturelles. C’est aussi là le projet de cette SCIC (Société Coopérative à Intérêt Collectif) qui regroupe des bénévoles actifs du secteur et convaincus que le monde rural mérite d’être dynamisé  comme le montre leur tissu associatif (AMAP, association éducative de La Butte, association de la collégiale…).

Une terrasse accueillante
Une terrasse accueillante
Une terrasse accueillante

Une terrasse accueillante

Partager cet article
Repost0
14 juin 2021 1 14 /06 /juin /2021 19:06

Cet été, l'association des GRBueil est de retour ! Les bénévoles ont organisé trois séjours exceptionnels au cœur des Alpes Mancelles. Le camping de Saint-Léonard-des-Bois, situé sur les rives de de la Sarthe accueillera le camp fixe des 7-11 ans du 10 au 23 juillet et le camp « découverte » des 6-11ans du 25 juillet au 1er août. Les adolescents âgés de 12 à 16 ans fouleront les sentiers du GR 36 pour le camp itinérant du 10 au 23 juillet également.

Le lancement des inscriptions a été un franc succès et il ne reste, à ce jour, que très peu de places.

Informations et réservation : grbueil@laposte.net ou grbueil.e-monsite.com

Les Alpes Mancelles à découvrir

Les Alpes Mancelles à découvrir

Partager cet article
Repost0
27 mai 2021 4 27 /05 /mai /2021 08:14

Autrefois, il y a quelques décennies, les coteaux de Saint-Christophe étaient couverts de vignes. Dans la seconde moitié du XXe siècle, elles furent arrachées pour laisser place à des pommiers. Ces derniers, pour la plupart, connurent un sort identique à la fin du siècle dernier.

Mais, l'appellation AOC Coteau du Loir perdure toujours pour les terrains classés.

M. Philippe Gilot, qui s'intéresse beaucoup à la sauvegarde du patrimoine qu'il soit bâti ou environnemental, m'a communiqué cette étude qui, je le pense, pourrait intéresser celles et ceux qui aiment se documenter sur l'histoire de la commune.

Pour découvrir cette étude, cliquez sur le lien ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
25 mai 2021 2 25 /05 /mai /2021 09:02

C’est avec le plus grand plaisir que nous vous annonçons la création du “Collectif citoyen Gâtine Choisilles Pays de Racan”.

 TOUT SEUL, ON VA PLUS VITE…ENSEMBLE, ON VA PLUS LOIN

 Il est ouvert à toutes celles et tous ceux qui aspirent à pouvoir, par leurs idées et leurs convictions, influer sur la mise en place des modes de vie sur leur territoire : collecte des ordures ménagères, distribution de l’eau et traitement des eaux usées, espaces et infrastructures de loisirs, fonctionnement des diverses associations…

 Ses rapports avec les institutions (municipalités, communauté de communes...) se voudront constructifs.

 Ses moyens de communication, non exhaustifs, seront : site internet interactif, blogs divers, cafés citoyens itinérants dans la CC, réseaux sociaux …

 Vous trouverez ci-dessous une notice explicative de ce qu’est un collectif citoyen.

Si vous êtes intéressés, merci de vous faire connaître auprès de : contact@collectifgatineracan.org

Retrouvez le collectif sur le site :

https://collectifgatineracan.org/

sur sa page facebook :

Collectif Citoyen Gâtine-Racan

Nous avons créé ce collectif citoyen de la Com Com "Gâtine Choisilles-Pays de Racan" pour nous prononcer dans les démarches et décisions qui nous concernent tous.

Partager cet article
Repost0
6 mai 2021 4 06 /05 /mai /2021 13:12

En tant qu’élue « maire » de 2001 à 2008, j’ai été confrontée au réel problème que pose la gestion des ordures ménagères.

En mars 2001, sur la commune de Saint-Christophe-sur-le-Nais, nombre de foyers n’étaient pas encore concernés par le ramassage des ordures ménagères. Dans le bourg, c’était l’entreprise Barbier qui avait été chargée de ce ramassage après l’arrêt des dépôts d’ordures à ciel ouvert. Dans notre projet électoral apparaissait la volonté d’instaurer un ramassage pour tous les foyers de la commune avec, pour les écarts, des sites d’apport volontaire avec des conteneurs.

Au mois d’octobre 2001, un arrêté préfectoral délimite le territoire de la Communauté de Communes Pays de Racan. C’est à cette entité qu’échoît la compétence des ordures ménagères et l’instauration d’un même service pour tous les foyers de ce territoire.

Première discussion entre les élus des dix communes : « Comment uniformiser le système de taxation : taxe ou redevance ? » Certaines communes avaient en effet instauré une TEOM et d’autres une REOM. De la discussion est ressorti le fait que la taxe, basée sur la valeur du foncier bâti, pénalisait beaucoup de personnes, âgées pour la plupart, vivant seules dans de grandes bâtisses. L’accord s’est donc fait sur l’instauration d’une redevance pour l’ensemble du territoire.

Était-ce vraiment plus juste ? Pas forcément et j’avais eu l’occasion d’intervenir à différentes reprises lors des réunions du SIVOM à Couesmes. En effet, la facturation personne seule ou 2 personnes et plus aurait pu être un peu mieux modulée : 2 personnes, en principe, produisent moins de déchets que 4 personnes ou plus dans un foyer. « C’était » m’avait-on répondu « trop compliqué à mettre en place. »

Les années ont passé et les redevances ont été réglées !

Personnellement, j’ai constaté qu’au temps, pas si lointain, de la Communauté de Communes Pays de Racan, entre 2004 et 2016, le montant de mes factures était assez fluctuant allant de 143 € en 2010 jusqu’à 196 € en 2015 et 2016.

Réflexion personnelle à destination de la CCGC-PR  : Les ordures ménagères, un long feuilleton

Avec notre entrée dans la Communauté de Communes Gâtine-Choisilles Pays de Racan, toutes les factures sont supérieures à 200 € et augmentent régulièrement pour atteindre en 2020, la somme de 241,88 €.

Mais, avec l’instauration de la TEOM calculée sur la base de la taxe foncière avec un supplément de 8% pour rétribuer le service des impôts à qui va incomber ce calcul, on a du mal à voir où cela va s’arrêter !

Ayant bien compris que notre planète va mal, nous faisons des efforts pour réduire nos déchets quels qu’ils soient : moins d’emballages avec des achats en vrac, compostage des déchets ménagers et du jardin, … Personnellement, nous ne mettons 2 sacs noirs de 30 l et 1 jaune qu’au maximum 2 fois par mois !

Pour que cette TEOM soit plus juste, instaurez la TEOM incitatrice*.Cela permettrait au moins de récompenser celles et ceux qui s’engagent pour diminuer leurs déchets.

Avec cette TEOM que vous souhaitez mettre en place, avez-vous bien mesuré les énormes augmentations que certains de vos concitoyens vont être obligés de subir ? Et, ce n’est peut-être qu’un début ! Beaucoup d’élus recevant de moins en moins de rentrées financières pour gérer leur commune avec la disparition de la taxe d’habitation sans contrepartie, commencent à compenser ce manque à gagner par une hausse de la taxe foncière.

Quand l’ensemble du foncier bâti englobe anciennes habitation troglodytique et maisonnette inhabitées, pensez-vous que le ou les propriétaires des lieux produisent plus de déchets ? Ce n’est pas toujours la taille de l’habitation qui induit la quantité d’ordures ménagères à collecter.

En conclusion, la seule facturation la plus équitable (tant soit peu que ce soit possible), qu’elle soit taxe ou redevance, c’est celle qui s’applique au plus près de la masse des déchets déposés par les usagers. Toucher au porte-monnaie peut, dans certains cas s’avérer efficace mais, parmi tous ceux que vous allez pénaliser, il n’y a pas que de mauvais citoyens. La pédagogie, ça existe et croyez en mon expérience professionnelle, très souvent ça marche !

Taxe ou redevance incitatrice, c’est possible ! Alors pensez-y !

*Cf : 76592_6848_guide_jurfiscal_amorce-ademe_ok.pdf

 Fiche 13 : La tarification incitative

Le principe de la tarification incitative est le suivant : chaque utilisateur du service d’élimination des déchets doit payer ce service en fonction de la quantité de déchets qu’il produit. Il sera ainsi incité à produire moins de déchets pour réduire le montant de sa facture.

 

Réflexion personnelle à destination de la CCGC-PR  : Les ordures ménagères, un long feuilleton

Pour exemple : avec la tarification actuelle établie pour 2 personnes et plus en porte à porte (nous déposons notre poubelle à 100 m de chez nous, mais le problème n’est pas là), notre dernière facturation pour l’année 2020 s’élevait, comme pour la plupart des foyers, à 241,88 €.

Si mes calculs sont exacts avec la TEOM basée sur la taxe foncière, le montant de notre facture serait de, dans le meilleur des cas : 339,71 € (différence avec 2020 : +97,83 #) et dans le pire : 380,24 € (différence : 138,36 €).

C’est tout simplement ahurissant voire scandaleux !

Étant tous les deux retraités, nous sommes considérés comme des privilégiés dont soi-disant, le pouvoir d’achat a augmenté. C’est vrai, je peux le prouver. Nos traitements mensuels nets ont augmenté pour l’un de 5,48 € et pour l’autre de 6,10 € en fin d’année 2020, de quoi se permettre des folies ! Et, nous ne sommes sûrement pas les plus à plaindre. Pour de nombreux foyers, cette TEOM va friser la catastrophe ! Nos élus en sont-ils conscients ? J’en doute.

N'hésitez pas à cliquer sur le lien ci-dessous et à rejoindre le collectif !

https://collectifgatineracan.org/taxe-sur-vos-ordures-menageres/ "

Réflexion personnelle à destination de la CCGC-PR  : Les ordures ménagères, un long feuilleton
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages