Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 avril 2021 1 05 /04 /avril /2021 13:46

Hier, en début d’après-midi, nous nous étions fixé pour but de randonnée pédestre, d’aller voir en quel état se trouvait la passerelle métallique qui enjambe le Nais depuis la fin du XIXe siècle, au lieu-dit « Le Gué de Cornebœuf ».

La passerelle est encore bien solide ! Nous l'avons testée !
La passerelle est encore bien solide ! Nous l'avons testée !

La passerelle est encore bien solide ! Nous l'avons testée !

 

Nous l’avons trouvée sans trop de difficulté même si pour l’atteindre il n’existe pas de chemin communal ce qui est malgré tout assez bizarre quand on sait qu’elle fut installée en cet endroit par la municipalité de l’époque.

Voici d’ailleurs la délibération municipale en date du 6 février 1898 qui en fait foi : « Le Conseil Municipal considérant que la planche permettant de traverser l'Escotais au Gué de Cornebœuf est très vétuste, donne son accord pour la construction d'une passerelle métallique. Cette construction est confiée à M. Carré, serrurier à St Christophe. (Coût 224 F dont 142 F à la charge de la commune et 82 F recueillis par souscription). »

 

Affluence au "Gué de Cornebœuf ! (carte postale ancienne parfois légendée : un coin où l'on s'amuse")

Affluence au "Gué de Cornebœuf ! (carte postale ancienne parfois légendée : un coin où l'on s'amuse")

Sur cette carte postale ancienne, nous constatons que ce lieu était très fréquenté par les enfants qui, avec de grosses pierres avaient aménagé un barrage leur permettant d’obtenir un petit plan d’eau.

Actuellement, à part les pêcheurs, peu de personnes connaissent ce lieu, qui, avec quelques aménagements pourrait figurer sur un parcours de randonnée.

Différentes prises de vue
Différentes prises de vue
Différentes prises de vue

Différentes prises de vue

En poursuivant notre périple, nous sommes passés à proximité d’un autre lieu à caractère historique, le manoir du Bas-Sion qui vient d’être bien mis en valeur par ses nouveaux propriétaires.

Ensuite, nous avons pris le chemin du retour en changeant de rive. Sur notre après-midi, nous avons parcouru près de 10 km, avec un temps encore un peu estival !

 

Pour plus de détails :

Lien vers le site : Le patrimoine bâti et paysager en danger - saint-christophe-sur-le-naiss jimdo page! (jimdofree.com)

Partager cet article
Repost0
26 mars 2021 5 26 /03 /mars /2021 22:29

Le 16 octobre 2015, je présentais sur mon blog un nouveau magasin qui venait de s’ouvrir sur la place du village.

http://saint-christophe-sur-le-nais.com/2015/10/une-graine-de-reve-plantee-au-coeur-de-saintchristophe.html.

Cette « Graine de rêve », même si elle a conservé son âme initiale avec les activités photographiques d’Arnaud et la couture et les créations de Sandrine (doudous, jouets, …), a évolué, pris beaucoup d’ampleur pour devenir « Les comptoirs d’Alluye » et offrir aux Christophoriens et aux habitants du territoire, une véritable « caverne d’Ali Baba ».

L’objectif que s’étaient fixés Arnaud et Sandrine, c’était d’ouvrir une épicerie, magasin qui leur semblait indispensable dans une commune pour la vie quotidienne de ses habitants. Dans leur esprit, cette première boutique permettrait d’apporter un plus dans le village en attendant que le projet qu’ils avaient bien mûri puisse se concrétiser et arriver à son terme : leur installation dans l’ancienne épicerie située également sur la place, immeuble leur appartenant, mais qui nécessite de gros travaux de restauration avant de pouvoir l’intégrer. Ce beau projet a été présenté le 6 juin 2017. 

http://saint-christophe-sur-le-nais.com/2017/06/un-nouveau-projet-pour-drine-de-c.et-arnaud.html

Plein d’ardeur et de courage, Arnaud s’est lancé dans les travaux pendant que Sandrine s’attachait à faire vivre son épicerie. Mais, trop souvent, la clientèle se faisait plutôt rare. Pourtant, tous les deux croyaient à leur projet. De nouveaux produits faisaient leur apparition dans la petite boutique avec des critères de choix bien définis : pour les fruits et légumes du bio si possible, sinon, des produits issus de l’agriculture raisonnée et, quand c’est possible, récoltés dans le département. On y trouve de tout mais pas n’importe quoi : que ce soit alimentaire ou non, les critères de qualité s’appliquent. Leur pratique de lutte contre les déchets et leur action pour le recyclage leur ont valu de recevoir à deux reprises le trophée éco-défis.

Mais, tous ces efforts vertueux n’ont pas tous été compris puisque, malgré leur bonne volonté, le nombre de clients restait très aléatoire et, faute de moyens financiers suffisants, Arnaud et Sandrine se voyaient contraints, à très court terme, d’être obligés de « baisser le rideau ».

Le local à restaurer, bien situé sur la place

Le local à restaurer, bien situé sur la place

Heureusement, parfois, un événement inattendu vient vous redonner le sourire. C’est ce qui vient de leur arriver tout récemment. Écoutons Sandrine : «Les services d'hygiène nous ont contrôlés cette semaine et nous sommes fiers de vous dire que notre épicerie est saine et fiable !  Imaginez notre joie à cette annonce !» Et, comme si ce bonheur ne suffisait pas, Arnaud enchaîna : « Nous avions déposé un dossier pour le Fond Renaissance avec l’appui de la Communauté de Communes et la commune de Saint-Christophe. Eh bien, il a été accepté. Grâce à ce prêt octroyé par la Région, nous allons donc pouvoir continuer notre travail sereinement, en espérant que tout aille bien dorénavant afin que le problème ne se repose pas. » Dès l’annonce de l’obtention de ce prêt, une lueur d’espoir leur permit de se projeter de nouveau dans l’avenir. Et, Sandrine poursuivit : « Nous sommes soulagés et très heureux de pouvoir continuer. Il faut savoir que, sans ce prêt, nous aurions été obligés de fermer. Aussi, après des mois de stress et d'angoisses, nous pouvons enfin reprendre confiance dans l'avenir. Arnaud a pu reprendre les travaux de notre futur local. La restauration des caves est presque terminée. Ensuite, ce sera la dalle, les travaux intérieurs et extérieurs de restauration et d'aménagement. »

Arnaud et Sandrine, émus mais rassurés !

Arnaud et Sandrine, émus mais rassurés !

En attendant ce jour tant espéré de pouvoir aménager dans le nouveau local, nos deux commerçants qui innovent sans cesse, en ayant toujours à l’esprit « le petit plus » qui rendra toujours aussi accueillant cet espace aménagé avec goût et pourra satisfaire les clients, sont, avec Franck et Valentin, les bouchers père et fils, et Pascaline, la coiffeuse, en pleine synergie pour maintenir une vie commerçante au cœur du village. Arnaud a créé un site pour présenter le catalogue de tout ce que l’on peut trouver dans le magasin et, comme le précise Sandrine : « Il y a une rubrique Nouveautés. J’essaie, deux fois par mois, de trouver du nouveau à proposer, comme par exemple, le savon de Marseille de Marius Fabre. »

Qui, ici, imaginerait que Saint-Christophe est connu dans un petit endroit du Japon ? Dans la « caverne d’Ali Baba » christophorienne, on trouve des Warhammer et tout ce qui va avec (figurines, peintures, catalogue, livres). Pendant le confinement, Arnaud avait instauré un peu de vente par Internet et il a donc un client, installé au Japon, qui commande des Warhammer !

C’est donc avec une belle lueur d’espoir dans le regard et une grande émotion que Sandrine et Arnaud concluent cet entretien : « Le déménagement, la terrasse, la vie sur la place. On en rêve. On sait que beaucoup d'entre vous aussi. Certains d’entre vous ont déjà des projets pour nous aider à faire revivre le village. Et là, je crois qu'on peut enfin dire qu'on va y arriver. Je suis super émue. Faut dire que ça fait un bail qu'on le porte ce projet ! J'aimerais vous dire : l'été prochain? Celui d'après? Une date? Un jour à la fois. Aujourd'hui est un joli jour, plein d'espoirs. Alors je vais rester sur aujourd'hui !»

Nous suivrons avec plaisir l’avancement des travaux. Pour que ce beau projet aboutisse, amis Christophoriens, n’hésitez pas à entrer dans la petite épicerie qui saura vous enchanter en attendant le nouveau local.

Site : https://www.lca37.fr/

Facebook : Graine de Rêve / Les Comptoirs d'Alluye

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2021 5 08 /01 /janvier /2021 14:17

En ce matin gelé

Nous avons admiré

Ce travail minutieux

Tissage merveilleux

Qui, tel une dentelle,

Rend la nature si belle !

Habiles araignées

Soyez-en remerciées !

 

Un peu de poésie : Hommage à la nature
Un peu de poésie : Hommage à la nature
Un peu de poésie : Hommage à la nature
Un peu de poésie : Hommage à la nature
Un peu de poésie : Hommage à la nature
Partager cet article
Repost0
19 décembre 2020 6 19 /12 /décembre /2020 09:41

Hier soir, sur la place Jehan d'Alluye devenue exceptionnellement piétonne, régnait une animation inhabituelle pour un vendredi soir. C'était le premier marché de Noël coorganisé par la municipalité et les quatre commerçants de la commune auxquels on peut ajouter Fred, le pizzaïolo, présent tous les vendredis soirs sur la place.

Les illuminations de Noël, les décorations des particuliers et les vitrines éclairées participaient à la magie de Noël.

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi

Ne pouvant être en présentiel sur le site, le Père Noël avait délégué quelques-uns de ses lutins reconnaissables à leur bonnet rouge et blanc !

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi

Pour les visiteurs, la quinzaine d'exposants présents sur le marché proposait de nombreux objets décoratifs ainsi que des bijoux, du linge, des jouets en bois...., qui pouvaient les inciter à parfaire leurs cadeaux de Noël.

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi

L'APE qui avait réalisé l'affiche était bien présente et son stand connut dès l'ouverture du marché, un grand succès.

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi

Autre association présente sur ce marché, Histoire et Patrimoine, qui présentait un aperçu de ses travaux sur la riche histoire de la commune.

Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi
Saint-Christophe-sur-le-Nais : Un premier marché de Noël réussi

De ce premier marché de Noël en nocturne, les organisateurs pourront retenir son succès indéniable favorisé par une météo exceptionnelle et le fait que, beaucoup de marchés des alentours n'ayant pas eu lieu, les gens ont pris plaisir à venir flâner dans une ambiance festive, loin des préoccupations moroses créées par cette crise sanitaire qui n'en finit pas.

Rendez-vous dans un an pour le second marché de Noël de Saint-Christophe-sur-le-Nais    !

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2020 3 16 /12 /décembre /2020 14:42

Pour terminer notre séjour, notre dernier après-midi fut consacré à un safari en 4X4 à travers les paysages camarguais, à la rencontre des taureaux et des chevaux.

 

Carnet de voyage : La côte languedocienne, la Camargue gardoise

Terre de marais et de roseaux, la Camargue offre une grande diversité de paysages et une faune aviaire riche. Elle constitue une zone de transit pour de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs.

Un aperçu du paysage camarguais
Un aperçu du paysage camarguais
Un aperçu du paysage camarguais
Un aperçu du paysage camarguais

Un aperçu du paysage camarguais

Les flamands roses occupent les espaces humides et, pour la plupart, il n’y a plus de migration. Ils se sont sédentarisés.

 

Les flamands roses
Les flamands roses
Les flamands roses

Les flamands roses

Les hérons blancs (grandes aigrettes) et gris ainsi que les cygnes sont très présents dans le paysage.

Cygne et héron posant pour la photo !
Cygne et héron posant pour la photo !

Cygne et héron posant pour la photo !

Les taureaux et les chevaux sont bien visibles dans le paysage camarguais souvent accompagnés par des hérons blancs et des cygnes.

Les taureaux et leurs compères ailés
Les taureaux et leurs compères ailés
Les taureaux et leurs compères ailés
Les taureaux et leurs compères ailés
Les taureaux et leurs compères ailés
Les taureaux et leurs compères ailés

Les taureaux et leurs compères ailés

Et les chevaux camarguais
Et les chevaux camarguais
Et les chevaux camarguais

Et les chevaux camarguais

Dans la campagne, nous avons remarqué des « cabanes » qui étaient les demeures des Camarguais de condition modeste forcés, dans un pays sans pierre, d’utiliser les matériaux essentiellement trouvés sur place. Aujourd'hui, bien restaurées, ces "cabanes " abritent des gens moins modestes qu'autrefois.

Des " cabanes" bien restaurées
Des " cabanes" bien restaurées
Des " cabanes" bien restaurées
Des " cabanes" bien restaurées

Des " cabanes" bien restaurées

Autre curiosité rencontrée lors de nos promenades, la croix camarguaise. C'est un symbole de cette région créé en 1926 par le peintre Hermann-Paul, à la demande du marquis Folco de Baroncelli pour représenter la « nation camarguaise » de gardians et de pêcheurs.

Voici une croix camarguaise

Voici une croix camarguaise

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2020 2 15 /12 /décembre /2020 10:05

En cette année 2020 si particulière, l’AAPPMA du GIH Pays de Racan, les pêcheurs de l’Escotais, du Long et de la Dême a continué à travailler sur ses lots de pêche, pour satisfaire les pêcheurs et préserver le milieu aquatique.

Côté rivières, le financement des travaux de restauration se poursuit. Ils ont essentiellement concerné le Long cette année. Du retard a été pris par les entreprises, mais cela avancera en 2021. En 2020, deux déversements de truites portions ont été faits. En 2021, ils seront de 750 kg en deux fois, en accord avec les consignes fédérales. Le GIH continue son programme truitelles/vairons sur les secteurs en réserves permanentes. Des travaux de nettoyage et d’entretien des bordures ont été décalés en janvier-février avec le confinement. La société préviendra ses sociétaires au moment venu.

L'étang de Neuvy-le-Roi
L'étang de Neuvy-le-Roi
L'étang de Neuvy-le-Roi

L'étang de Neuvy-le-Roi

Côté plan d'eau de Neuvy-le-Roi, le déclassement en deuxième catégorie piscicole est effectif et va permettre d’y pêcher toute l’année, alors que jusqu’ici elle était fermée de novembre à avril. La pêche va continuer d'y évoluer pour le plaisir de tous. Les saisons prochaines seront fractionnées de la manière suivante :

- 1er samedi d'avril au 30 juin : pêche à la truite au bouchon, permis fédéral et options « Pêcherie » (8€ la journée, saison à 30€ pour les adultes et 6€ la journée, tarifs inchangés) 

- 1er juillet au dernier dimanche d'octobre : pêche libre à tous, multi-techniques, permis fédéral uniquement.

- 1er novembre au premier dimanche de mars : réservoir de pêche à la mouche en No-kill intégral, permis fédéral et options « Réservoir » à 11€ la journée, 45€ les deux mois, 90€ la saison. Le démarrage de ce projet aura lieu le 1er janvier 2021.

La nouveauté que constitue l'ouverture du réservoir mouche sera bénéfique pour tout le monde, que vous soyez moucheur ou non. En effet, les 350 kg de truites déversées en janvier-février (poissons de 600gr à 4kg !) resteront dans l'étang pour la saison printanière "pêcherie truite" et offriront des poissons de qualité pour une pêche très sympathique au bouchon. Le quota reste à 4 truites par jour et par pêcheur, suite à un arrêté préfectoral.

Côté manifestations, la Fête de la pêche aura lieu le samedi 5 juin 2021 au château de la Roche Racan. À l’occasion de cette 35ème édition, la fête se prolongera en soirée avec une animation musicale, un repas et un feu d’artifice. L’édition 2020 n’a pas pu avoir lieu avec les conditions sanitaires.

Les jeunes pêcheurs en action
Les jeunes pêcheurs en action

Les jeunes pêcheurs en action

Par contre, le week-end "Pêche pour tous" à l'étang de Neuvy-le-Roi s’est tenu en septembre et a rassemblé de nombreux pêcheurs. En 2021, il se tiendra les 11 et 12 septembre. Le GIH travaille également à organiser une journée spécifique pour les enfants. Pour mémoire, le GIH récompense tous les mineurs qui participent à ses évènements en leur offrant le permis de pêche pour la saison suivante.

Les tarifs des permis 2021 ne changent pas. L’AAPPMA est bien consciente que la saison 2020 a été raccourcie au niveau du temps de pêche. Cependant elle a maintenu ses actions envers le milieu aquatique, les déversements de poissons, et ses engagements auprès des enfants avec près de 50 permis offerts en 2020. Pour rappel, la société ne perçoit que 9.5€ sur les 78€ d'une carte majeure en Indre-et-Loire. Les permis 2021 sont en vente depuis le 15 décembre.

L’Assemblée générale du GIH Pays de Racan se tiendra (si tout va bien côté sanitaire!) le samedi 6 février 2021 à l’Espace Multimédia de Saint-Paterne-Racan. Le bureau vous y attend nombreux et est à l’écoute de tous ses adhérents. Toutes les doléances sont traitées et/ou remontées à la fédération départementale. Régulièrement, les sociétaires du GIH sont informés par mail et sur les réseaux sociaux de ses actions.

Article fourni par  : Thomas  Gisselbrecht , secrétaire de l'association

Pour contacter l’AAPPMA du GIH Pays de Racan :

par mail : 38.gihpaysderacan@gmail.com

par téléphone : 06 28 29 12 09

pour les questions spécifiques Mouche : 06 86 10 39 78.

site internet : https://sites.google.com/site/pecheursescotais/

page Facebook : GIHpaysderacan

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2020 4 03 /12 /décembre /2020 13:53

 

 

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2020 2 24 /11 /novembre /2020 10:46

Après une semaine passée dans le Haut Var, nous avons poursuivi notre séjour dans le Sud-Est, au bord de la Grande Bleue. C'est à La Grande-Motte, au camping GCU, que nous nous sommes installés pour cette deuxième semaine. Situé à 10 minutes à pied du centre, la position était idéale pour visiter la ville.

Notre première découverte fut pour le port, encadré par les pyramides, qui peut accueillir 1540 bateaux.

Carnet de voyage : La côte languedocienne, La Grande Motte
Carnet de voyage : La côte languedocienne, La Grande Motte
Carnet de voyage : La côte languedocienne, La Grande Motte
Carnet de voyage : La côte languedocienne, La Grande Motte

De part et d'autre du port, de longues plages de sable s'étirant sur plus de 6 km,  parfaitement équipées, invitent au farniente et à la baignade.

Carnet de voyage : La côte languedocienne, La Grande Motte
Carnet de voyage : La côte languedocienne, La Grande Motte

Cette ville, créée entièrement en 1965 par Jean Balladur, le frère d'Édouard, décriée par certains, ne manque pas d'atouts. De très nombreux espaces verts en font une ville jardin. Ses bâtiments à l'architecture innovante se présentent sous forme de pyramides alvéolées exposées au midi. Prévue pour être une cité de villégiature, elle abrite désormais beaucoup de résidents à l'année. Elle est labellisée "Patrimoine du XXe siècle" !

Partager cet article
Repost0
8 août 2020 6 08 /08 /août /2020 14:11

 

Après la visite guidée du château, nous pouvions nous promener librement dans le parc et certaines dépendances. C'est dans l'une d'elles que nous avons trouvé ce portrait. Comme on peut le lire, il s'agit de Marie-Anne de Bourbon, fille légitimée du Roi Louis XIV et de sa première maîtresse officielle, Louise de la Vallière, bien connue dans notre Duché-Pairie de la Vallière.

Pour en savoir plus, voici un petit résumé de l'histoire du château et de quelques-uns de ses seigneurs

 

 

 

Vue du château en arrivant à Melleray

Vue du château en arrivant à Melleray

Le château, d’abord forteresse médiévale, fut remanié au cours des siècles, notamment au XVIIIe siècle. Construit sur une motte castrale, il domine le paysage et offre une vue imprenable sur le Perche Sarthois ou Perche Gouêt (du nom des seigneurs qui y vécurent au XIIe siècle) qu’il domine à plus de 200 mètres d’altitude.

Façade côté parc
Façade côté parc

Façade côté parc

Le 6 janvier 1169, il fut le théâtre de la célèbre rencontre entre Henri II Plantagenêt, roi d’Angleterre, et Louis VII Le Jeune, roi de France pour tenter une réconciliation entre le roi d’Angleterre et son archevêque Thomas Becket, alors en exil dans le Royaume de France, suite à un désaccord sur la gestion religieuse du Royaume anglais.

Pendant la Guerre de Cent Ans, il passa aux mains des Anglais. Il fut détruit par les armées du Roi de France à la fin de la guerre. C’est Charles V d’Anjou qui fit reconstruire la partie défensive et de belles salles d’armes.

Il se distingue par sa richesse architecturale qui porte l’empreinte de chaque époque dans un beau mélange de styles : Moyen-âge, Renaissance, XVIIIe et XIXe.

Les salles de garde et quelques remarquables "culs-de-lampe"
Les salles de garde et quelques remarquables "culs-de-lampe"
Les salles de garde et quelques remarquables "culs-de-lampe"
Les salles de garde et quelques remarquables "culs-de-lampe"

Les salles de garde et quelques remarquables "culs-de-lampe"

Il se transmet alors au gré des alliances jusqu’à la Renaissance. En 1676, il devient la propriété de Louis Armand de Condé, Prince de Conti, qui épousa le 16 janvier 1680, Marie-Anne de Bourbon, qui devint alors Princesse de Conti.

À la mort du Prince, Marie-Anne de Bourbon hérita du château et y aménagea de splendides pièces de réception avec leur mobilier Régence et leurs remarquables boiseries représentant les cinq sens,  boiseries classées et ouvertes à la visite. Dans les couloirs, de nombreuses gravures représentent Louise de La Vallière.

Quelques pièces aux boiseries et faïences classées
Quelques pièces aux boiseries et faïences classées

Quelques pièces aux boiseries et faïences classées

En 1719, elle revend le château au Marquis de Neuilly. Il restera dans sa famille durant 3 siècles. Depuis 2015, il appartient à un nouveau propriétaire.

Le château possède également une curiosité : une glacière impressionnante (la plus grande du département), qui permettait, encore au début du siècle dernier, de conserver les aliments. Sur le mur, on peut lire le nom de l'artisan et la date de la construction.

carnet de voyage : Le château de Montmirail dans la Sarthe
carnet de voyage : Le château de Montmirail dans la Sarthe
carnet de voyage : Le château de Montmirail dans la Sarthe

Montmirail se trouve dans la Sarthe, aux confins du Loir-et-Cher et de l'Eure-et-Loire et de l'Orne.

Rencontre bucolique dans le parc

Rencontre bucolique dans le parc

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2020 4 09 /07 /juillet /2020 19:37
Saint-Paterne-Racan : La piscine communautaire vous attend
Saint-Paterne-Racan : La piscine communautaire vous attend

Ouverte depuis le 1er juillet, la piscine communautaire attend baigneurs et nageurs chevronnés avec impatience. Si les beaux jours se sont fait attendre jusque là, avec le retour du beau temps, c'est bien agréable de profiter de ce bel ensemble avec une eau à 27°, la balnéothérapie, les ombrages et les tables de pique-nique à proximité.

Côté protocole, une mise en place simple et efficace, permet une fréquentation du site dans une totale sécurité sanitaire. C'est en y venant cet après-midi avec ma petite fille que j'ai pu juger et apprécier les consignes à suivre.

L'accueil est assuré par des jeunes du territoire et les bassins surveillés par les maîtres-nageurs. Alors, si vous souhaitez vous rafraîchir et améliorer vos performances en natation, n'hésitez pas. La jauge retenue pour la fréquentation maximale sur un temps donné est de 160 personnes. Depuis le 1er juillet jusqu'à ce jour, en milieu d'après-midi, la fréquentation était de 187 personnes seulement !

Comme les années précédentes, une petite buvette tenue par les bénévoles de l'épicerie solidaire, Épisode,  propose rafraîchissements et en-cas pour les petites faims.

Cette année, il n'y aura pas de gratuité des entrées pour le 14 juillet.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de ROYER Monique
  • : L'actualité communale de St Christophe et des communes environnantes. La vie des associations par leurs manifestations. Et la description de mes coups de cœur.
  • Contact

Profil

  • ROYER Monique
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.
  • Retraitée de l'Éducation Nationale, restée très active, aime parler et faire parler de ma commune de résidence et faire partager mes diverses découvertes.

Présentation du village

Bienvenue à Saint-Christophe-sur-le-Nais

L'histoire de St Christophe commence aux environs de l'an mil. A cette époque, les seigneurs d'Alluye y établissent une forteresse (motte féodale) visible dans l'enceinte du cimetière. Au XIe ou XIIe siècle, un donjon en pierres est alors construit et ses ruines témoignent de l'histoire du village.

 

Ce dépliant, disponible en mairie, permet de visiter la cité et de découvrir le riche passé de notre commune.
Ci-dessous, le coeur du village, la place Jehan d'Alluye.
 


Si vous souhaitez me contacter, voir sur la colonne de droite, le point contact qui nous permettra de communiquer.

Recherche

Pages